Matériel

Nébuleuses | Amas | Galaxies | Planètes & lune

       
 

J' ai commencé par une petite lunette 60/700 qui c'est transformée par la suite en une lunette guide pour un newton 254/1200 acheté en 2004. Sans monture, je me suis décidé à fabriquer celle-ci et après pas mal d'essais je suis arrivé a quelque chose qui vaut largement une bonne monture du commerce. Je voulais un goto et un système qui me permette de faire de l'autoguidage pour de la photo. Des recherche sur le web m'ont conduites vers le système PICASTRO mis au point par Arnaud GERARD (et maintenant relayé par l'équipe d'astrimage) qui était facile à fabriquer et surtout, celui qui pouvait s'adapter sans problème à ma monture. (Merci aussi à tous les participants du forum "astrocoolpix" pour leur aide pour toute la partie "hard" et "soft"). Et je confirme, PICASTRO est vraiment fantastique! Pour l'autoguidage j'utilise une webcam PHILIPS SPC 900 non modifiée. J'ai commencé mes acquisitions avec un EOS 350d non défiltré puis totalement défiltré à partir de juillet 2008. Le tout commandé depuis mon bureau par un PC, qui gère l'alimentation du picastro, le goto, l'autoguidage et les prises de vue de façon autonome.

 
       
 

Voici plusieurs courbes de mesure de l'erreur périodique de ma monture chargée au maximum.

L'EP (erreur périodique) est représentée en arcsec (seconde d'arc). 1 arcsec = 1/3600 degrés. soit 0,000277 degrés.

Sans l'autoguidage activé, la courbe est douce et sinusoïdale. L'amplitude est au maximum de +10 à -10 secondes d'arc ce qui est plutôt bon.

 
       
 

Avec l'autoguidage en route l'erreur périodique ne dépasse pas une amplitude de + ou - 2 secondes d'arc sur une durée de plus de 40 minutes. La vue des données lissées est significative !

 
       
  ©2007, Lionel BLANC