MISE EN STATION VISUELLE

Ci-dessus une monture équatoriale simple pour une petite lunette CELESTRON TC81. Le pied est orienté et mis de niveau avant d'installer la monture. Cette ensemble me permet très facilement de maintenir un objet dans un oculaire de 12, au minimum dix minutes et parfois beaucoup plus.

La mise en station commence toujours par le choix de l’emplacement en prévoyant le déplacement des objets que l’on souhaite observer et en fonction de la configuration du site (arbres, bâtiment, etc...).

Ensuite
la MISE À NIVEAU DU PIED et
l'orientation à la boussole

Ci-contre et ci-dessous une monture eq5

Ces deux montures sont équipés d'un plateau de mise en station fabrication maison, avec une boussole et un bon niveau à bulle, maintenus par deux cages usinées pour l'EQ5.

Le réglage de hauteur de l’axe polaire en ajustant l’angle sur la latitude du lieu. 50°30' dans mon cas


 
Les cercles de coordonnées AD et Dec sur les deux montures.


détail de la réalisation du plateau installé sur la monture EQ5. Ce montage, somme toute assez simple, permet
de dégrossir de façon très acceptable la mise en station. Cette monture étant équipée d'une visée polaire,
il est facile de parfaire la mise en station car la polaire apparaît quasi à coup sûr dans l'axe de la monture.

J'ai, pour ma part, fabriqué 2 cages de maintien pour la boussole et le niveau à bulle, mais le collage peut
faire l'affaire pour les personnes n'ayant pas la possibilité d'usiner des pièces spécifiques. Voir plus haut.

A SUIVRE...

Très bientôt la modification complète d'une monture EQ5 : Premières images sans commentaires
Changement des roulements, installation de codeurs et connexion à l'interface OURANOS, mise en parallèle d'une poignée de jeu sur la raquette pour commander le guidage en mouvements naturels, système pour rigidifier le pied.