La comète Hale-Bopp

 

 Prise de vue : Lunette EDT 105mm à F/4.5 (réducteur AP). Pose 15min sur 3M 800/3200 (à 800 ISO). 30km nord de Pau, altitude 300 mètres. Transparence bonne.

 

 Prise de vue : Objectif Zuiko 1.4/50mm utilisé à F/2.8. Pose 10min sur SuperG 400 Hyper (Hypercamera). 35km S-E de Pau, altitude 1500 mètres. Transparence excellente.

 

Notes visuelles : la comète de Hale-Bopp a constitué un évènement astronomique majeur de la fin du XXème siècle. Annoncée plus d'un an avant son passage près de la Terre et du Soleil comme une comète potentiellement très brillante, elle a été visible à l'oeil nu 8 mois avant son passage au plus près de le Terre, au printemps 1997. Elle a alors tenu toutes ses promesses et a offert un prodigieux spectacle des semaines durant. Ses deux queues, spectaculaires et bien écartées, s'étiraient sur une dizaine de degrés. Toute la partie interne de la queue de poussière et le noyau, atteignant une magnitude négative, étaient visibles en pleine ville. La queue de gaz, moins contrastée, apparaissait tout de même sans la moindre difficulté sous un bon ciel de campagne.

Notes photographiques : De par ses dimensions et sa brillance, la comète Hale-Bopp a été un sujet exceptionnel pour tous les photographes, débutants ou confirmés. De l'objectif grand-angle installé sur pied fixe à la chambre de Schmidt, priorité était donnée aux courtes focales.

 

Tous les détails pour bien observer les comètes aux pages 116-117 du livre "A la découverte du ciel" chez Dunod.

 

Retour aux évènements célestes