M 51 : la galaxie des Chiens de Chasse

 

 

Prise de vue : Télescope RC Astro-Tech 200mm à F/8. Canon EOS 350D avec filtre IR Hutech type I. 160 minutes de pose à 800ISO. 100km Nord-est de Marseille, altitude1000 mètres. Transparence très bonne, turbulence modérée.

   

Comparaison avec une image argentique :

Prise de vue : Télescope Celestron 355mm à F/7. 2 poses de 40min sur Kodachrome E200. 80km N-E de Marseille, altitude 600 mètres. Conditions moyennes, léger dépôt de buée sur la lame de fermeture.
Bien que l'image soit prise avec un plus gros télescope, le film argentique ne permet pas de rivaliser avec le numérique...

                     

Tout savoir sur cette galaxie à la page 208 du livre "101 merveilles du ciel qu'il faut avoir vues dans sa vie".    

Toutes les infos pour localiser et observer cet astre à la page 175 du livre "A la découverte du ciel".

Tous les conseils sur la photographie de cet astre dans la fiche n°3 du livre « Photographier les astres en toutes saisons ».

                                        

Notes visuelles : la galaxie des Chiens de Chasse est une proie de choix pour les amateurs, quelque soit la puissance de leur télescope. Un simple 115/900 dévoile déjà parfaitement les deux composantes : NGC 5194 et son petit compagnon NGC 5195. La structure spiralée est quant-à elle accessible, lors d'une nuit parfaite, à un instrument d'au moins 200mm de diamètre. A de telles ouvertures, les noyaux des deux galaxies deviennent assez lumineux étonnament ponctuels. Dans ces mêmes conditions, un T 355 montre des condensations dans les spires, elles-même très bien définies, ainsi que plusieurs étoiles superposées au disque.

Notes photographiques : La structure spirale de M 51 peut être mise en évidence avec un simple téléobjectif de 300 à 400mm de focale. De nombreux détails sont enregistrés au foyer d'instruments de 1000 à 3000mm de focale : condensations d’étoiles et de poussières, régions HII. Enfin, de très longues poses révèleront de nombreuses petites galaxies tout autour de de la grande galaxie double, ainsi qu'un vaste halo de matière au large de NGC 5195.

 

Retour au ciel de printemps