NGC 7000 : la nébuleuse America

 

 

 Prise de vue : Téléobjectif Canon 2.8/200mm utilisé à F/3.2. Canon EOS 350D avec filtre IR Hutech type I. image LRGB (cf. explication). 60 poses de 1min30 à 800 ISO pour l'image couleur et 25 poses de 5 minutes pour l'image noir et blanc. Prise de vue sur 2 nuits (40km nord-est de Pau, altitude 300 mètres et 40km sud de Pau, altitude 1700 mètres). Transparence très bonne.

 

Gros plan sur la nébuleuse du Pelican :    
   

 Prise de vue : Lunette EDT 105mm à F/5.8. Caméra ST8300M. 4H40 de pose à travers filtre Ha et 2H de pose à travers filtre OIII. Palaiseau. Transparence moyenne, turbulence modérée. 

 

Tout savoir sur ces nébuleuses à la page 154 du livre "101 merveilles du ciel qu'il faut avoir vues dans sa vie".

Tous les conseils sur la photographie de cet astre dans la fiche n°23 du livre « Photographier les astres en toutes saisons »
.

 

Notes visuelles : La grande nébuleuse América est visible à l'oeil nu et aux jumelles sous un ciel excellent, non loin de la brilante Deneb. Nichée dans un champ très riche de la Voie lactée, ses limites se perdent parmi les étoiles et sont difficiles à appréhender. Un filtre OIII permet de lever toute ambiguïté : en éteignant les étoiles de la Voie lactée, et en renforçant le contraste d'America, il permet de révéler sa forme caractéristique de manière spectaculaire, même aux jumelles. Une lunette de 105mm, armée d'un oculaire à grand champ et d'un filtre OIII, offre une image magnifique de la région du golfe du Mexique.

Notes photographiques : Grâce à une taille record, NGC 7000 est l'une des rares nébuleuses à pouvoir être photographiée avec un simple objectif de 50mm. Bien entendu, un bon téléobjectif de 200 à 400mm de focale permet de la détailler davantage. Pour réussir vos images d'América, comptez avant tout sur un ciel bien noir : une légère luminosité résiduelle aurait pour effet de faire chuter dramatiquement son contraste.

   

Retour au ciel d'été