> LA TRAPPE ARRIERE <

 

Pour faciliter l’accès au miroir primaire (démontage lors des voyages, collimation, nettoyage…) j’ai conçu le tube de telle manière qu’une trappe arrière facilement amovible permette l’accès à l’intérieur du tube.

 

 

>> Cette trappe remplie plusieurs fonctions. A ses quatre coins sont positionnés des patins de caoutchouc qui permettent de poser le télescope par terre sans abîmer le tube. Deuxième chose, au centre de cette trappe est fixé un ventilateur (récupéré sur un PC) qui permet, au début de chaque séance d’observation, d’accélérer la mise en température du miroir primaire. Un filtre placé en amont de ce ventilateur évite les projections de poussières dans le tube. Ce ventilateur permet aussi d’équilibrer la température à l’intérieur du tube avec celle de l’extérieur pour minimiser la turbulence. Evidemment, la ventilation ne doit pas être en fonctionnement au cours des observations sous peine d’engendrer des vibrations et de rendre impossible l’observation. La ventilation se met facilement en route en reliant les deux cosses au dos du tube sur une batterie 12V. Finalement cette trappe remplie à merveille son rôle premier qui est de faciliter l’accès au barillet du miroir primaire puisqu’elle est fixé à l’aide de quatre attaches grenouillères faciles à manipuler.

 

______

 

>> Finalement cette trappe remplie à merveille son rôle premier qui est de faciliter l’accès au barillet du miroir primaire puisqu’elle est fixé à l’aide de quatre attaches grenouillères faciles à manipuler.

 

 

<< Construction du tube du télescope -- Montages en parallèle >>