Association Nazairienne d'Astronomie
(anciennement Club d'Astronomie de la Presqu'île)
Accueil
Association
Nos activités
Calendriers
Observations
Photos
Liens
Suivez nous sur :

Facebook Paris | Paris
Cliquez sur l'icône

Insta

astronomie_saintnazaire
Ville de Saint-Nazaire
Association agréée Jeunesse et Education Populaire
 sous le numéro
44-07-10


Vendredi 14 juin
"On the Moon again" à la pointe de Villès Martin
21h30
Selon conditions météo


Le calendrier 2024 est en ligne.
 Pour plus de détails voir le calendrier
Un ciel propice à l'observation          31 mai 2024
Le ciel s'annonçait propice à l'observation et le résultat fut à la hauteur de nos attentes.
Nous nous somme retrouvés nombreux pour cette observation de fin mai : Emmanuel, Jean-Pierre, Hubert B., Hubert F., Pascal, Michel, Marc, Axel, Yves, Stéphane, Cédric.
Le Seestar allait de nouveau nous montrer toutes ses capacités avec par exemple l'observation de M101, M81, M13, M106, mais surtout M57 l'anneau de la Lyre en dévoilant ses couleurs caractéristiques avec l'anneau rouge orangé extérieur, l'anneau jaune du milieu et le centre bleu.
Pour cette soirée, plusieurs autres instruments étaient disponibles à l'observation : le Dobson par Michel et Yves, l'Askar 50/5.6 APO de Stéphane, l'ASIair Plus d'Axel, le télescope OMEGON 90 mm de Cédric.
Les quelques personnes ayant répondu à notre invitation, ont été ravies de pouvoir observer et d'écouter nos explcations. Ainsi Éric et Daniel de Saint-Michel-chef-chef, Michael et Estelle, Valentina de Saint-Nazaire sont restés au-delà de minuit, preuve de leur intérêt lors de cette observation. 
Auteur : Hubert
Découverte et utilisation du Seestar          17 mai 2024
Toute la semaine la météo laissait présager un ciel inapproprié à l'observation des étoiles. Jusqu'à 19h le vendredi soir le pessimisme régnait, mais est-ce l'effet de l'aurore boréale du vendredi précédent le ciel s'est progressivement dégagé et nous nous sommes retrouvés à dix membres du club au Tumulus de Dissignac. Cependant aucun visiteur surprise et pourtant le spectacle était au rendez-vous.

Michel aux commandes du Dobson après une collimation réussie. Notre Dobson 400 mm fonctionne parfaitement, nous avons observé la Lune avec des détails d'une très grande finesse (attention même au Premier Quartier, un filtre lunaire devient indispensable pour observer la Lune).
Yves ayant installé son Maksutov s'est régalé en prenant quelques photos de la Lune, avec un rendu intéressant au niveau du terminateur.
Toutefois, c'est notre dernière acquisition, un Seestar S50 qui a concentré toute notre attention et provoqué un émerveillement excitant. Marc aux commandes de cet appareil et sous les conseils de Cédric qui l'avait déjà testé, nous avons pu voir apparaître sur la tablette connectée en WIFI au Seestar les objets tels que M13, M51, M81, un NGC, .... Selon la magnitude de l'objet, entre 30 secondes et quelques minutes suffisent pour qu'un petit point un peu flou ne se transforme en l'image que nous avons l'habitude devoir ans les livres d'astronomie.
Le Seestar va devenir inconstestablement notre instrument vedette incontournable.
Auteur : Hubert
Dans l'attente de l'aurore boréale          10 et 11 mai 2024
Petit compte rendu de la soirée «impromptue» de ce vendredi 10 mai, Axel et moi avons eu la même idée … à savoir profiter du ciel bien dégagé de ce vendredi soir pour réaliser un peu d’astrophotographie et/ou tester mon nouveau matériel). En cette soirée, le Soleil nous a fait un beau cadeau avec une superbe aurore boréale à voir sous nos latitudes, ce qui est extrèmement rare.
Surprise complémentaire 3 personnes sont venues pour admirer ces aurores, constatant que notre association est toujours bien active sur ce lieu d’observation habituel.
Quelques photos de l'aurore boréale captées par le téléphone d'Axel, ont aussitôt circulées sur les réseaux sociaux pour informer les membres de l'association.
Auteur : Stéphane
Suite aux magnifiques photos d'Axel de l'aurore boréale, rendez-vous était donné le lendemain soir pour essayer d'en observer (les médias laissant entendre qu'elle serait présente à nouveau). Nous nous sommes retrouvés à 4 de l'association (dont Agnès et de nouveau Axel et Stéphane) pour en apprécier le spectacle. Mais que nenni aucune aurore boréale visible, même via les capteurs de nos appareils.
Une quinzaine de visiteurs, souvent des groupes familiaux de 4 à 5 personnes, ayant écouté les médias nous ont accompagnés en vain jusquà minuit passé.
Désormais, combien de jours attendre avant d'espérer observer une aurore boréale sous la latitude nazairienne.
Auteur : Hubert
Observation du soleil          13 avril 2024
Après les 2 observations nocturnes annulées en février et mars pour cause d'intempéries, le soleil était présent ainsi que le public. Nous avons pu nous installer à la pointe de Villès avec nos différents instruments d'observation dédiés au Soleil : jumelles avec filtres, lunette Lunt ...
Cent quarante trois personnes sont passées devant notre stand. Le point d'accroche pour les inciter à s'arrêter  reste toujours nos balances pour se peser comme si nous étions sur la Lune ou sur les différentes planètes.

C'est très souvent une première opportunité pour attirer ces personnes à découvrir les taches solaires et les quelques protubérances visibles grâce à nos différents équipements d'observation. Cela nous permet également d'expliquer le cycle de vie du Soleil, cette belle étoile la plus proche de nous et si importante pour nous apporter lumière et chaleur. C'est aussi une seconde opportunité à engager toutes ces personnes à venir observer le ciel étoilé lors de nos animations au Tumulus de Dissignac.
Auteur : Emmanuel
La comète Pons Brooks          20 mars 2024
L'occasion était trop belle en ce mars 20 mars d'essayer d'apercevoir la comète Pons Brooks qui est revenue sous nos cieux après 71 ans de promenade dans l'Espace.
Marc, Yves, Axel et moi-même, nous nous sommes retrouvés près du Tumulus de Dissignac pour apercevoir la comète. Connaissant assez précisément sa position attendue entre Andromède et le Bélier, nous l'avons déniché facilement avec les jumelles, toutefois le ciel nazairien, pollué par une forte intensité lumineuse de la ville et de son port, ne permettait pas de l'apercevoir à l'oeil nu. Mais elle ne pouvait pas échapper au capteur de l'appareil photo, ce qui nous a permis de garder trace de cette comète.
Maintenant rendez-vous dans 71 ans pour la revoir.
Auteur : Hubert
Comment nous rencontrer ?
Basés à Saint-Nazaire en Loire-Atlantique (France) (voir la carte de France), vous pouvez nous rencontrer
 soit au local dans le centre-ville de Saint-Nazaire où se déroulent nos réunions
(voir plan d'accès),
soit au Tumulus de Dissignac à l'ouest de Saint-Nazaire, lieu de nos observations
(voir plan pour s'y rendre)

Une page spéciale est consacrée aux informations sur l'adhésion au club :
cliquez ici

Vous pouvez aussi nous contacter par téléphone au
06 81 20 09 15
 

Soyez curieux, visitez l'ensemble de nos pages en vous aidant du plan du site
Mise à jour : 2 juin 2024
Le plan du site vous donne accès aux pages
Plan du site
Les évènements marquants
Les évènements marquants 
Comment nous rejoindre ? Comment adhérer ?
Comment adhérer 
Tout savoir sur notre projet Dobson
Notre Dobson
Les évènements marquants de la vie du club
Evènements
Citation du mois
"Ce qui est visible ouvre nos regards sur l'invisible"
        Anaxagore
Philosophe grec
500 avant JC
Nos lectures
 
Contact : Association Nazairienne d'Astronomie, 41 bis rue Mansard, 44600 Saint-Nazaire               Mentions légales Ecrivez-nous : Ecrivez-nous