Association Nazairienne d'Astronomie
(anciennement Club d'Astronomie de la Presqu'île)
Accueil
Association
Nos activités
Calendriers
Observations
Photos
Liens
Ville de Saint-Nazaire
Association agréée Jeunesse et Education Populaire
 sous le numéro
44-07-10
AstroShopping.com
Une rentrée de septembre chargée en évènements divers durant lesquels le
 public est invité à venir nous rencontrer :
  • Place aux associations le samedi 8 septembre dans l'alvéole 12 de la base sous-marine (nous y tiendrons un stand n°72 de 10h à 18h et nous proposerons une observation du soleil à l'extérieur si les conditions météorologiques sont favorables) : à lire le résumé ici
  • Animation côté Plage organisée par Saint-Nazaire : comme en juin et juillet, nous avons répondu présent par une proposition d'observation des planètes le vendredi 7 (à lire le résumé ici) et 14 septembre depuis la point de Villès sur le remblai de Saint-Nazaire
  • Le rassemblement des clubs d'astronomie de la Loire-Atlantique le samedi 15 septembre à Herbignac, plus précisément au château de Ranrouet : nous apporterons notre savoir sur la construction d'un télescope Dobson 400 mm
  • Journée du Patimoine le dimanche 16 septembre, comme tous les ans nous proposons une visite de notre patrimoine céleste par l'observation du soleil le dimanche après-midi au tumulus de Dissignac, vous découvrirez que l'activité du Soleil se manifeste par la présence de taches à sa surface et la projection de matière, appelée protubérances
sans oublier les évènements d'octobre avec la Fête de la Science et le Jour de la Nuit

Place aux associations 2018
La journée de ce 8 septembre restera dans les mémoires. D'abord parce que ce fut l'occasion pour un grand nombre d'associations de venir au devant de toutes les nazairiennes et tous les nazairiens. Ensuite car c'était une journée réservée pour que chacune de ces associations puisse présenter ses activités au public. Enfin car le public nombreux s'est déplacé au sein de l'alvéole 12 de la base sous marine et de ses annexes. Nous ne pouvions pas ne pas être de cette manifestation ! Nous avons donc monté notre stand et grâce à un emplacement privilégié sur la terrasse, avons implanté deux instruments pour que toutes les personnes volontaires puissent observer le soleil, qui était ce jour-là au rendez-vous.
C'est près de 150 visiteurs qui sont venus à nous et qui pour beaucoup nous ont donné rendez vous vendredi 14 septembre pour la dernière prestation de Saint-Nazaire Côté Plage, ou le dimanche 16 septembre pour l'observation du soleil lors de la journée du Patrimoine, au tumulus de Dissignac.
Merci à tous les organisateurs de cette journée et surtout au public qui était au rendez vous.

Saint-Nazaire Côté Plage (22 juin, 27 juillet, 7 et 14 septembre)
Notre association est inscrite pour participer à l'animation "Côté Plage" organisée par la municipalité de Saint-Nazaire pour la saison estivale 2018. Vous pouvez nous retrouver à la pointe de Villès sur le remblai de Saint-Nazaireaux 3 dates suivantes : 22 juin, 27 juillet, 14 septembre. En fin d'après-midi ce sera l'occasion de découvrir les tâches solaires ou les protubérances qui traduisent l'activité à la surface du Soleil. En soirée ce sera l'observation des planètes : Vénus, Jupiter et ses satellites, Saturne et ses anneaux, mais aussi la Lune avec ses mers et ses cratères.

22 juin : Pour la première observation du 22 juin, les promeneurs ne s'y sont pas trompés et malgré le vent fort qui régnait plusieurs après l'observation du Soleil sont revenus en soirée pour Vénus et Jupiter. Malgré les lampadaires de la pointe qui apportaient une lumière néfaste pour assurer une bonne observation, ce sont près de 40 à 50 personnes qui se sont arrêtées entre 18h et 23h30 pour regarder dans nos instruments télescopes et lunettes, pour écouter nos explications et qui sont repartis enthousiastes et prêts à revenir nous retrouver soit lors de la prochaine animation "Côté Plage", soit au tumulus de Dissignac lors de notre observation mensuelle dédiée au public. [Résumé : Hubert F.]

27 juillet : L'animation du 27 juillet a souffert d'une météo capricieurs, le ciel s'étant dégagé que vers 23H30 à la pointe de Villès près du mobile à St Nazaire où nous nous étions de nouveau installé. Mais à partir de cette jeure là,  enfin le super spectacle de la Lune et de Mars pour une foule venue très nombreuse à attendre sous les nuages, toutefois pour la plupart qui avait malheureusement commencé à déserter vers 23h.... [Résumé : José L.]

7 septembre : Avant dernière séance programmée dans le cadre de l’animation plage, près de la pointe de Villès, notre soirée du 7 septembre nous a vus rencontrer quelques promeneurs venus profiter du front de mer tellement agréable en cette fin d’été. Ce soir encore Vénus a ouvert le bal de l’observation, assez vite suivie par Jupiter, Saturne et Mars. Rendez-vous est pris pour une dernière soirée, au même endroit, le 14 septembre [Résumé : Pierre R.]
A venir pochainement quelques photos du 22 juin
 
 
  Retour haut de page
Deux Nuits des Étoiles inattendues (3 août et 4 août 2018)
Cette année les vacances des uns et des autres nous ont amenés à ne pas honorer la traditionnelle Nuit des Etoiles à sa date officielle. Mais comme convenu, une concertation de dernière minute a permis à Marc , Jacques et Pierre de se retrouver à la nuit tombante, le 3 août, sur le front de mer de Saint Nazaire, près de la pointe de Villès.
Deux appareils sitôt mis en station ont permis de montrer aux passants Vénus à son coucher. Par une nuit de rêve quant aux conditions météorologiques, notre trio et les visiteurs de passage de plus en plus nombreux ont pu ensuite contempler Jupiter, Saturne et Mars. Questions et explications sont allées bon train pour le plaisir des orateurs et des auditeurs très curieux, pour la plupart, absolument néophytes en astronomie.
Quelle surprise pour eux au passage de l’ISS juste au-dessus de leurs têtes !
Au total une belle soirée impromptue, appréciée par une cinquantaine de vacanciers à qui, malgré la pollution lumineuse du littoral, nous avons pu faire découvrir notamment Albiréo, le triangle d’été et M57. Un des grands ados eut même la chance de voir passer une étoile filante...
Donc, petite Nuit des Étoiles, mais qui nous a fait rencontrer une fillette rêvant de devenir astrophysicienne. Nous lui souhaitons vivement de réaliser son vœu.

  Texte : Pierre
En ce 4 août, Stéphane et Marc se retrouvent au tumulus. Marc n'ayant amené que sa paire de jumelle et Stéphane son 150/750. Le temps d’installer le matériel tout en discutant, le léger voile nuageux s'est dissipé. Au début alors que le pointage était sur Vénus, une famille de 4 personne est passée pour admirer le ciel nocturne. L'observation « privée » s’est donc transformé tout naturellement en observation « publique ».
Observation de Vénus et son joli quartier, suivie de celle Jupiter et de ses 4 satellites Galiléens - Ensuite Saturne qui a fait l’admiration de tous, un « waouh ! » vaut mieux qu’un long discours ? Puis Mars jolie bille orangé : le tout agrémenté d’explication et d’énormément de questions (merci à Marc d’être resté alors qu’il devait partir de bonne heure le lendemain matin pour Saint Dizier et d'avoir répondu aux questions).
Vers 23h une autre famille de 6 personne (3 adultes et 3 enfants) nous a rejoint. Stéphane leur a donc fait observer les planètes pendant que Marc répondait aux diversex questionx. Ensuite ils leur ont montré quelques objets du ciel profond :
- M13 l’Amas globulaire d’Hercule
- Mizar et Alcor dans la Grande Ourse
- Albiréo dans le Cygne
- M57 la nébuleuse planétaire de la Lyre
- Le double Amas de Persée (H & Khi)

Tout le monde est resté jusqu'à minuit, les « étoiles dans les yeux ».
Une soirée « Nuit des Étoiles » à l’improviste mais qui fut très sympathique.

  Texte : Stéphane R.
 
  Retour haut de page
Une observation à fin juin est toujours possible (29 juin 2018)
Une observation fin juin sous nos contrées reste toujours difficile : la nuit survient très tardivement et le ciel n'est pas toujours très pur. Toutefois celle-ci reste toujours possible, la preuve à l'initiative de l'un des membres nous nous sommes retrouvés au Tumulus de Dissignac pour une observation.
La présence de Hina, la jeune chienne de Jacques présente lors de cette observation, nous a porté chance avec son prénom tahitien qui signifie "déesse de la Lune".
Lune toutefois qui ne s'est montré qu'à compter de 23h30, ce qui nous a permis auparavant d'observer 4 planètes en une soirée, ce qui est relativement rare : Vénus, Jupiter, Saturne, Mercure.
Vénus dans l'horizon ouest reste un élément majeur à observer en cette période tant elle est haute dans le ciel et qu'elle se présente en configuration de phase comme la Lune.
Jupiter bien orienté au sud demeure la planète majeure à observer durant tout l'été, la bonne distinction des bandes à sa surface est un signe de la qualité de l'air et la visualisation des 4 satellites galiléens est un toujours un plaisir à partager.
Saturne était attendue à la nuit tombée à l'est. Ses anneaux continuent d'être un émerveillement qui fait que nous nous attardons longuement à garder l'oeil sur l'oculaire du télescope pour en découvrir toutes les nuances et pour en compter le nombre.
Mercure est toujours difficile à capturer tant elle rarement visible à l'oeil nu dans nos contrées en raison de la pollution lumineuse. A l'initiative de Pierre, Stéphane R. avec patience a scruté le ciel dans son télescope sous les conseils d'Hubert sur la position de la planète entre Vénus et l'horizon et son positionnement sur l'écliptique. En moins d'1/4 heure, Mercure s'est laissé attraper dans le télescope et nous avons pu la contempler, montrant une configuration de phase identique à celle de Vénus.
L'observation s'est poursuivie sur les objets du moment ( M27, M13, M57, Albiréo, ...) tant que la Lune restait basse à l'horizon.
 
  Retour haut de page
Une observation limitée à Vénus (le 8 juin 2018)
Malgré la couche nuageuse, nous avons pu observer Vénus dont la lumière arrivait à transpercer la masse d'eau présente dans le ciel, mais aussi avons admirer un splendide rougeoiement du ciel à l'ouest dû au soleil couchant, cet effet nous a incité à prendre quelques clichés avec en avant plan le tumulus (du moins ce que nous pouvions en apercevoir, tant les herbes hautes ont pris plaisir à pousser). Jupiter était certainement présente, mais le rideau d'arbres au sud -est et les nuages ne nous en pas permis d'en voir la lumière. Gardons espoir pour une observation future, les météorologues confirmés et sérieux nous indiquent que l'épisode orageuse va disparaître. Gageons que ce soit une toute autre musique à venir pour l'observation et que celle-ci (la musique) n'attende pas le 21 juin jour de sa fête.
Quand les chauves-souris volent sous les étoiles (mai 2018)
Merci à Marc, Cédric, Hubert, Stéphane, Jean Pierre et ... Julien pour votre présence, commentaires et animation lors de cette soirée. Certes nous n'étions pas très nombreux tant coté des chiroptérologues de l'ANA que des membres de Bretagne Vivante : 8 personnes de Bretagne Vivante nous avaient rejoints dans le domaine dédié de Bois Joubert à Donges avec plein de questions sur notre ciel étoilé. Avant tout le maître mot de cette soirée était curiosité !
Curiosité pour simplement lever les yeux et observer le ciel qui peu à peu dans la nuit se dégageait laissanr apparaître la Lune et Jupiter, mais aussi suffisamment d'étoiles pour se repérer dans le ciel et s'orienter. Je suis certain que 2 des personnes présentes nous rejoindront lors d'une prochaine observation. Et que chacun d'entre nous portera une oreille attentive aux passages de ces mammifères volants lors de nos observations nocturnes, qu'elles soient au Tumulus ou ailleurs.
En échange, les membres de Bretagne Vivante ont projeté un film complété par des informations très pratiques sur ces mammifères peu visibles que sont les chauve-souris
Merci pour cette échange nocturne pendant lequel les Sciences Physiques et de la Terre se sont croisées pour le plus grand plaisir de toutes et tous : regard vers les étoiles sous les "bruits" des oiseaux de la nuit et vers les vols de chauves-souris à la recherche de leur nourriture.

  Texte : Emmanuel I.
 
  Retour haut de page
Exposé : comment détecter une exoplanète (exemple WASP 12b)
Le 26 janvier 2018, Thibaud, adhérent de notre association et professeur scientifique dans le civil, avait convié tout un chacun à venir à l’Agora 1901 pour revivre l’aventure vécue il y a un an avec trois élèves et deux collègues de son lycée : vérifier techniquement la présence d’une exoplanète déjà cataloguée.
Partie de la pratique voisine de zéro des matériels d’observation, de capture d’image céleste, et des logiciels appropriés, l’équipe a préparé pendant plusieurs mois une soirée de capture d’images, réalisée le 10 janvier 2017 hors les murs de l’Education Nationale, pour des raisons règlementaires, et en présence de parents d’élèves, toujours pour respecter la Loi.
Par la méthode dite du transit d’un astre devant une étoile, nos astrophysiciens amateurs ont pu obtenir des résultats attestant le passage de l’exoplanète WASP-12b. Cette exoplanète de type Jupiter chaud qui orbite en 1,09 jours autour de l'étoile WASP-12, est située à environ 870 années-lumière du Soleil, dans la constellation du Cocher.
Outre les membres de notre association, le sujet proposé a su attirer de nombreux astronomes amateurs venus des différents clubs du 44. Nous les remercions vivement. Hébergés par Vie Associative pour cette soirée «scientifique », nous n’avons pu que déplorer l’absence de nos concitoyens aimablement invités par presse.
Ceci ne nous empêchera pas de tenter de futures actions de vulgarisation de notre passe-temps. Pour une observation classique de notre ciel nous vous rappelons nos prochaines invitations à nous rejoindre gratuitement au Tumulus.
Un grand merci à Thibaud ainsi que le professeur et l'élève, membres de l'équipe, qui l'ont accompagné dans cet exposé où la démarche scientifique et les questions à se poser ont été en permanence présents.
 A venir prochainement les photos de cette soirée   Texte : Pierre R.
 
  Retour haut de page
    Retour haut de page
Comment nous rencontrer...
Basés à Saint-Nazaire en Loire-Atlantique (France) (voir la carte de France), vous pouvez nous rencontrer
 soit au local dans le centre-ville de Saint-Nazaire où se déroulent nos réunions
(voir plan d'accès),
soit au Tumulus de Dissignac à l'ouest de Saint-Nazaire, lieu de nos observations
(voir plan pour s'y rendre)

Une page spéciale est consacrée aux informations sur l'adhésion au club :
cliquez ici

Vous pouvez aussi nous contacter par téléphone au
06 64 19 48 26
    Retour haut de page

Soyez curieux, visitez l'ensemble de nos pages en vous aidant du plan du site
Mise à jour : 10 septembre 2018
Le plan du site vous donne accès aux pages
Plan du site
Les évènements marquants
Les évènements marquants 
Comment nous rejoindre ? Comment adhérer ?
Comment adhérer 
Tout savoir sur notre projet Dobson
Notre Dobson
Les évènements marquants de la vie du club
Evènements
Citation du mois
"Dès que le soleil, brille, notre ciel est étoilé"
        Hubert
Nos lectures
 
Contact : Association Nazairienne d'Astronomie, 41 bis rue Mansard, 44600 Saint-Nazaire               Mentions légales Ecrivez-nous : Ecrivez-nous