Mise à jour du 13 novembre 2016

Commission Nombre A du GFOES

 Graphique représentant notre moyenne annuelle mobile et notre moyenne mensuelle. La croissance de l'activité solaire se voit bien à l'oeil nu. On voit également que le minimum du cycle 23 a été plus long que celui du cycle précédent. Le maximum du cycle 24 est déjà derrière nous et plus faible que les deux cycles précédents.

Graphique Nombre A

Par cette méthode d'observation, nous avons un minimum solaire en novembre ou décembre 1996, soit 6 mois plus tôt que par la méthode du nombre de Wolf.

Le maximum du cyle actuel déterminé avec cette méthode d'observation a eu lieu en avril 2000, puis juillet 2002. Là aussi nous avons un double pic comme avec la méthode du nombre de Wolf (premier pic en mars 2000 et second pic en novembre 2001).

La corrélation entre chaque moyenne mensuelle A et Wolf est representée dans le graphique suivant :

où le nombre A est représenté en abscisse et le nombre de Wolf en ordonnée : W= 129,84 * A + 21,01 (coefficient de corrélation égal à 0,79).

La relation est meilleure avec les moyennes annuelles mobiles :

avec W= 182,73 * A + 3,2542 (coefficient corrélation égal à 0,93). Ce qui veut dire que l'on peut bien déterminer un nombre de Wolf à partir d'observations sans instrument (avec un filtre).

Retour Page Commission Nombre de Wolf et A