<<RETOUR
Galaxie spirale du triangle M33

M45

Les galaxies spirales ont la forme d'un disque aplati. Elles se caractérisent par deux ou plusieurs bras constitués d’étoiles jeunes qui s'enroulent autour d'un noyau composé d’étoiles vieilles, comme pour les galaxies elliptiques. La masse type d'une galaxie spirale est de l'ordre de 100 milliards de masses solaires. 70 % des galaxies sont de ce type, dont la nôtre, la Voie lactée.

La galaxie spirale M33 ou MESSIER 33 se trouve non loin de la constellation du Triangle et comme M31 et notre galaxie, fait partie du Groupe local (ensemble composé d'une grosse trentaine de galaxies) dont elle est le troisième représentant le plus massif, après la Galaxie d'Andromède (M31) est notre Galaxie. M33 est cependant très significativement moins massive que ces deux dernières. La galaxie M33 fut cataloguée par Charles Messier en 1764, mais elle fut problablement identifiée auparavant, entre autre par l'astronome Giovanni Battista Hodierna avant 1654. Cette galaxie spirale se rapproche de nous à une vitesse avoisinant les 180km/s. Après correction du mouvement de notre galaxie autour du centre galactique, la vitesse de rapprochement de M33 vers la Voie Lactée serait en fait de 24 km/sec. Un peu plus éloignée de nous que M31, elle se situe à une distance d'environ 2.7 millions d'années lumière. Autrement dit, nous la voyons telle qu'elle était il y a 2.7 millions d'années :-).

M33 est visible aux jumelles ou dans un chercheur. Mais comme M31, les bras spiraux de M33 sont bien moins lumineux que son centre, il n'est donc pas possible de l'observer comme sur la photographie ci-dessus, même avec un gros télescope.

Paramètres d'acquisition :


Date : 27 septembre 2008 à la nuit de l'astronomie du Champ du feu en compagnie de Nicolas Huber ;-)
Lieu : Champ du feu 1000m magnitude 5 environ
Camera : Canon EOS 350D modifié Baader, piloté avec dslrfocus 3.3.15
Camera Settings : 29x6minutes, 400 ISOS
Telescope : Vixen 200/800 avec primaire retouché + Televue Paracorr
Monture : Orion Atlas Eq-G, non goto, autoguidage orion starshoot autoguider avec PHDguiding sur lunette William Optic 66 SD 66/388mm
Traitement : Prétraitement, recentrage compositage, DDP et léger filtre passe haut sous IRIS, finition sous photoshop CS
Commentaires : Présence de vent avec rafales, transparence de moyenne à bonne! Quelques soucis de collimation (étoiles triangulaires)
 

Merci de ne pas utiliser ou reproduire les photos exposées sur ce site sans autorisation de l'auteur © Philippe Cambre 2002-2008