Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé depuis le 24/09/2017 dans toutes les zones

  1. 14 points
    Lunette 127/635 avec filtre Quark Chromosphère et filtre IR/UV-Cut Caméra ASI 174MM Animation de 102 images résultant chacune d'une acquisition de 20s à 50i/s

    © Jean-Philippe Cazard

  2. 12 points
    C'est le titre d'un article sur les "red sprites" dans le dernier Science&Vie et l'occasion de vous parler un peu de ma passion pour ces phénomènes transitoires lumineux. Tout a commencé avec cette prise en juin 2016 avec le Sony A7s sur une pose de 10 secondes : 1) A partir de là, j'ai décidé de me consacrer à leur captation, c'était aussi le moment de recycler le matériel vidéo pour les aurores (enregistreur 4K Atomos Shogun). La plus intéressante survient le 21 janvier 2017 avec un orage sur la Sicile et une prise de vue au Grand Ballon soit 850 km de distance. Ici, la technique de prise de vue change, car cette image est issue d'une vidéo ( 1/25 s - 80000 ISO - Sony A7s - Nikkor 85/1,4 ) 2) La technique consiste à viser un orage multicellulaire ( c'est eux qui génèrent les red-sprites) en se trouvant dans une zone avec un ciel dégagé entre l'orage et le lieu d'observation). Sachant que ces phénomènes lumineux transitoires (TLE = Transient Luminous Event ) peuvent s'élever entre 20 et 80 km au dessus des orages, on peut espérer les photographier à plusieurs centaines de kilomètres. Le 28 mai 2017, un puissant MCS ( MesoScale Convective System) sévit sur le sud de l'Angleterre, je suis au Hohneck (Alsace - 550km) et durant plusieurs heures, c'est une déferlante de TLEs, l'image la plus significative est celle d'une salve de sprites dansants (Dancing Sprites) 3) Sony a7S - Nikkor 85mm/1,4 - stacking frame 1/25s - 80000 ISO Ici en vidéo : temps réel et ralenti : 20 juin 2017, en Croatie, on change de focale avec un 24mm, car ici, l'orage n'est qu'à 200 km. Pas besoin d'être en altitude pour photographier des TLEs : 4) Le 29 juillet 2017, au 35mm, depuis un sommet de la Forêt-Noire (HochBlauen) avec un orage sur l'Italie du nord (300 km), certainement la prise la plus détaillée ... 5) Quelques jours plus tard, c'était la fête sur nos crêtes vosgiennes avec des orages proches sur Nancy et Francfort, l'occasion de voir des formations inhabituelles ... ici avec une étoile filante : 6) Nikkor 24mm/1,4 Avec l'éclair générateur ... 7) Nikkor 24mm/1,4 Pour finir, l'image, la moins spectaculaire, mais celle dont je suis le plus fier, un ELVES ( Emission of Light and Very low-frequency perturbations from Electromagnetic pulse Sources ). Le 27 juin 2017 au Ballon d'Alsace avec des orages sur Neuchâtel en Suisse (Nikkor 14-24@14/2,8) 8) Voilà pour 2017 . En 2018, on remet çà avec pour objectif d'intégrer du paysage ou de l'architecture avec les TLEs Stephane
  3. 11 points
    Bonjour, après plusieurs mois de "disette lunaire", j'ai enfin eu la chance d'avoir une nuit avec un bon seeing (enfin pour mon site car pour d'autres, cela n'aurait été que "moyen" ou pire ) et du coup, le VMC260L a enfin pu s'exprimer un peu... ce qui nous donne cette image de la région de Stadius, Copernic, Domes d'Hortensius (avec ses cratères volcaniques sommitaux) et Kepler qui, me semble t'il, peut servir de "référence" pour des instruments de 250/260mm de diamètre . version full : http://www.naturepixel.com/view/2017_09_14_0402_stadius_copernic_hortensius_kepler_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg Je peux vous assurer que cela fait vraiment du bien d'avoir un peu de seeing pour se régaler sur la Lune (d'autant plus que c'est seulement ma deuxième bonne nuit depuis le début de l'année)... alors cela fait du bien au moral et je dirai juste : put... que c'est beau la Lune Bon, il faut que j'y retourne car il me reste encore une ou deux autres régions lunaires ainsi qu'une mosaïque lunaire complète à traiter de cette nuit là Gérard
  4. 10 points
    Hello Il est venu le temps de vous dévoiler un projet auquel on pense depuis longtemps avec Imagine Optic, et ça prend forme. Je l'ai dévoilé à Riga en Letonie durant l'EPSC 2017 au mois de septembre. Donc ce n'est plus totalement secret. Pour en savoir plus, il ne reste plus qu'à faire lecture Si vous avez des questions allez-y. Je ne promets pas de répondre à tout car quelques détails restent secret, mais l'essentiel a été communiqué à Riga. EDIT, je vous mets le lien aussi vers l'intervention en anglais à l'EPSC pour ceux qui speack comme une aiguille. JLuc
  5. 10 points
    Full : http://cdn.astrobin.com/images/12501/2017/0b6efffb-7f2c-40b4-820b-96a4bf6eec20.gif https://youtu.be/T0Dx5caoUt8 Hello hello Enfin !!!!!!!!!! mon animation "Full rotation" est finie Vlà le nbre d'heuresssssssss de traitement, de découpage, de mise à l'échelle, de rotation image par image, de réglage du contraste, de fenêtre pour le gif .......... J'ai pas réussi à faire mieux pour le raccord entre les 2 sessions car il y a une trop grande différence d'évolution de surface Elle tourne pas en continu parce que j'ai voulu conserver Ganymède et Jupiter prenait facile 120% mais j'ai préféré garder la taille d'origine Données techniques pour le vol en orbite - 2 505 000 images capturées, - 10h47 de capture avec la "Dent", - 167 snipe de 120s, - 256 fenêtres pour le montage du gif, - tout plein d'heuresssssss de traitement, - et 645Go de données......... J'ajouterai la cartographie comparative de surface dès que je l'aurai finie A+ David
  6. 10 points
    Bonjour, Tout comme nos amis JP (Brahic) & Michel (M28), j'ai le plaisir de partager avec vous (certes avec un peu de "retard" mais je préfère prendre mon temps pour le traitement ) ma deuxième nuit sympathique de la dernière lunaison, à savoir le 11 octobre au matin durant laquelle j'ai eu des petites périodes d'accalmies (au milieu des vagues de turbu) et du coup, le Vixen VMC260 L s'est bien dégourdi les miroirs... ce qui nous donne la série ci-dessous qui devrait vous plaire Petites précisions, toutes les images ont été réalisées avec l'ASI178MM au foyer du VMC260 avec un filtre vert afin de profiter au mieux de la résolution du moment ! Comme d'habitude, je vous recommande vivement les images "full" si vous voulez vous régaler Lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_11_0156_moretus_clavius_longomontanus_tycho_stofler_maurolycus_orontius_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_11_0207_rima_triesnecker_hyginus_ariadaeus_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_11_0147_moretus_maginus_stofler_maurolycus_walther_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_11_0246_mur_droit_rima_birt_arzachel_aplhonse_ptolemee_albategnius_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_11_0230_autolycus_aristillus_cassini_eudoxus_aristoteles_vallee_alpes_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_11_0219_apennins_rima_hadley_archimedes_autolycus_aristillus_cassini_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_11_0312_rima_hadley_archimedes_autolycus_aristillus_cassini_vallee_alpes_platon_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg Voilà pour cette série sélène que je trouve vraiment très sympa... mais ce n'est que mon avis, alors cela vous plait-il ??? Je retourne sur le traitement de la série d'images du 13/10 qui sera ma 3éme et dernière de cette lunaison Gérard
  7. 10 points
    Salut à tous, NGC 7009 est une petite nébuleuse planétaire qui se trouve dans le Verseau, elle a été découverte par Herschel en 1782 mais c'est Lord Rosse, en 1840,qui lui donna le nom de la nébuleuse de Saturne , avec son 91 cm il a vu les anses de chaque coté de la nébuleuse qui fait penser à Saturne. Sa distance est mal connue comme beaucoup de nébuleuse planétaire, les derniers chiffres parlent de 5000 AL. Elle possède une magnitude surfacique importante ( Mg 8) donc elle est parfaite pour les poses rapides en focale elevée ( expo:500ms gain:450 pour 3200mm de focale). Le gros souci c'est qu'elle est vraiment basse sur l'horizon, chez moi elle se trouve à 33° de hauteur. à 0,35 arcseconde la dispersion atmosphérique fait mal ! exemple sur une étoile à proximité: Sur le tableau de JP Prost la couche bleue s'étale sur 1,4 arseconde, la verte 0,6 et la rouge 0,4 : J'avais bien la possibilité de passer par un ADC mais il fonctionne qu'au delà de F10, pourtant j'y étais mais certainement trop juste car il ajoutait de l'astigmatisme à outrance! Pour améliorer mes images de la nébuleuse j'ai mélangé des champs capturés à F4 pour les étoiles et des champs à F10 avec recentrage et traitement à part des couches pour la nébuleuse . J'ai fait une dizaine de capture de 2h , ensuite avec AS!3 j'ai gardé que 5h pour l'empilement finale . une brute au foyer (gain 400, expo 1s) : brute barlow 2.7 (gain 450 expo 500ms): Ensuite: -Pipp pour le joindre mes SER en 16b de la même nuit -AS!3 pour empiler chaque resultat -Siril pour empiler chaque session ensemble et former l'image finale, retrait du gradient -Iris pour les déconvolutions -Photoshop pour le melange des calques étoiles et nébuleuse. Pour finir j'ai fait un petit montage pour valider les détails avec les gros (HST et VLT) , d'ailleurs la dernière du VLT a été faite avec Muse (Multi Unit Spectroscopic Explorer) en septembre 2017. Et en fin de video vous trouverez une simulation réalisée par le logiciel SHAPE de Wolfgang Steffen (Instituto de Astronomía, Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM), Ensenada, BC, México) qui permet de reconstituer en 3d les nébuleuses à partir de données collectées par différents moyen et spectre. Cela permet de voir sous d'autre angle les objets analysés, on retrouve beaucoup de point commun avec d'autres nébuleuses planétaires , par exemple les anses se trouve aussi sur: NGC 6543: et NGC 6828: Ces anses matérialisent l'axe de rotation de l'étoile qui se s'effeuille . bref, la vidéo (desolé pour la taille cela me prend toute la largeur de mon ecran...): quelques photos en situation avec le 300mm en visuel sur NGC 7009: avec la barlow 2.7: Pour finir un comparatif sur 3ans de capture, la technique s'affine... Stephane presentation ngc7009 bienvb cropgiflong.mp4
  8. 10 points
    Bonjour, Voici 2 autres images lunaires de la nuit du 14 septembre réalisées avec le Vixen VMC260 L et l'ASI178mm + filtre vert... eh oui, les images étaient sympas (pour une fois) Lien direct 100% : http://www.naturepixel.com/view/2017_09_14_0354_kies_bouillau_gassendi_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg Lien direct 100% : http://www.naturepixel.com/view/2017_09_14_0413_golfe_iris_mer_pluies_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg Maintenant, il faudrait que je m'attaque à la mosaïque que j'ai réalisée cette nuit là Gérard
  9. 10 points
    La tête de cheval imagée avec un Epsilon 130 Jean marc
  10. 9 points
    Lundi matin, en fin de nuit, au col de Saint-Jurs, au dessus de Valensole, dans les Alpes de Haute-Provence. Ce site à 1315 m d'altitude m'a été suggéré par Fredogoto, il est superbe, merci... M 42, télescope Maksutov de 150 mm de diamètre et 1800 mm de focale : F/D : 12. Nikon D4, 12 800 ISO, pas de darks, pas de flats, poses de 10 à 30 secondes unitaires. Temps de pose : 15 minutes. Fusion avec DSS, traitement par Fredogoto, encore merci, l'ami :-) S
  11. 9 points
  12. 9 points
    Bonjour, Je vous propose une dizaine de planches du croissant lunaire de samedi 14 Octobre au matin, qui sont aussi mes premières images lunaires avec une caméra. Après plusieurs réveils nocturnes des jours précédents pour un dernier quartier finalement invisible en Ile de France, cette dernière nuit fût la bonne! Donc, télescope VMC 260 sur Losmandy G11, FFC Baader, Filtre vert Astronomik et caméra ZWO 174MM. Captures de 90 secondes, cadence de 50 à 60 images/sec, entre 1500 et 2500 images retenues sur environ 6000. Traitement Pipp, AS2, R6 et DxO. Le champ est malheureusement réduit par rapport à celui qu'offre la caméra: en mode âne , je n'ai pas coché le bon format d'images à la prise de vue, résultat c'est un peu étriqué. La prochaine fois sera la bonne! Dans l'ordre: Aristarque, Bouillaud, Copernic, Gassendi, Golfe des Iris, Hortensius, Kepler, Pythagore, Rimae Hippalus et Schiller: Simon
  13. 9 points
    Bonjour Sortie du CFF350 ce Mercredi matin pour faire un peu de Lunaire il prenait la poussière depuis un bout de temps !!!! les images ont été réalisées sous une turbulence moyenne environ 6/10 , impossible de faire une bonne colim sur la tache d'Airy tellement çà bouillonnait , les étoiles dans Orion scintillaient bien, pas bon signe en général !!! Télescope Cassegrain Solaire CFF350mm F/D 20 Clearceram Basler ACA1920-155 à 60 fps Filtre Rouge Astronomik Genika Astro 130/4200 images stakées sous AS3 Ondelettes RGTX + PSP
  14. 8 points
    bonjour a tous hier soir j ais peu avant la pluie faire M45 une fois le ciel dégager vite ont sort l'AZ , le A7S , la ts71/347 et les charentaise ! alors il y a 286 poses de 30 sec soit environ 2h30 prétraitement DSS traitement CS7 ps : j avais quand meme mis un blouson Fred M45 V2 by LAMAGAT Frederic, sur Flickr
  15. 8 points
    Hello, Bon seing cette semaine, qui m'a permit d'imager Neptune, avec Triton et une étoile pas très loin. Un spot brillant est visible un peu au-dessus de l'équateur dans l'hémisphère Nord, normal il se tourne vers nous, c'est bientôt le printemps là-bas (enfin, bientôt, tout est relatif, c'est quand même en 2025 ... ). La rotation du spot avec la planète est évidente sur l'animation faite avec mes 3 images: C'est à suivre, à vos télescopes ! Et envoyez-moi vos images (par email delcroix point marc at free point fr, ou un lien vers un post svp, je n'ai malheureusement plus le temps de lire les forums) ! Bons ciels, Marc http://astrosurf.com/delcroix
  16. 8 points
    Lunette 230mm à F/D 11,2 avec Barlow 1,6x Modif PST 1A Caméra Basler ACA1920-155
  17. 8 points
    Salut à tous, Des conditions magnifiques la nuit dernière, j'ai pu faire des expériences de grossissements inédites sur la lune et Uranus jusqu'à plus de 600x et ça tenait Voici une image d'Uranus réalisée avec l'ASI224MC, en vraies couleurs. La région polaire nord est discernable comme une zone plus grise, moins verte. Miranda ressort comme un vague paquet de tachouilles (plus convaincant sur le traitement d'origine ) Les infos sont sur l'images sinon, traitement avec AS3. Les lunes ont fait l'objet d'un traitement séparé à très fort contraste et réhaussement de la luminosité. NOTE cliquez sur l'image pour la voir à la bonne résolution ! Pour info et à fin de bien visualiser les détails, je remets mon image R+IR prise à AQ en août:
  18. 8 points
    Bonjour, je voulais faire l'énorme galaxie M33, mais les nuages en ont décidé autrement, je n'ai récupéré ce matin que 2 brutes rouges au lieu de toutes les rvb, de plus je voulais faire du h alpha ce soir , mais c'est mort. Changement d'approche: je reprends mes couleurs de l'année dernière , d'où le gros crop sur l'image couleur (même une partie sans couleur du tout , mais pas trop génant), et je profite de la luminance pour détecter les objets extra galactiques. voici donc 55 pose de 3 minutes en L bin 2 empilées sans grands traitements, les C sont des clusters globulaires (amas juste au dessous de l’annotation), les ic et ngc principalement des régions hll : et la version L RVB très croppée avec les couleurs de l'année dernière: la version couleur en full est ici : http://hpics.li/1fa8aa5 JC.
  19. 8 points
    Vous ne connaissez peut-être pas son appellation commune mais vous êtes tous tombés une nuit sur cette condensation anonyme fortement contrastée. Voir sur la carte précédente, il s'agit de la zone H. Sans filtre, c'est déjà pas mal donc pose des étoiles à 400x, puis voiles à 300x + UHC et 200x + OIII. Le panache faible recourbé difficile est plus évident à l'ultranarrow OIII. Yann, j' espère que tu me mettras un bon point car c'est pas si courant d'essayer de résoudre un détail voilé des Dentelles ; il fallait juste oser par le dessin... Fabrice M.
  20. 8 points
    Salut C'est la première fois que je consacre tout ce temps de poses! Pour une image. Sauf que ce coins de ciel en vaut la peine Fait sur quelques nuits chaudes d'automne (c'est la canicule ici! Complètement débile cette température) plus ou moins transparente! Mais, toujours dégagées!!! J'ai ramassé plus de 500 minutes de poses sur ce magnifique amas galactique! AT12IN f4 sur EQ8. QSI683wsg à moins 20 degrés. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. Filtres Astrodon. L=25x10 minutes plus 49x5 minutes. RVB=3x10 minutes par couleur. 555 minutes!!! prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  21. 8 points
    Bonsoir à tous et à toutes , C'est encore moi ........ , avec mes petites billes de glace ,je les aime bien ces deux là C'est fait bien sûr avec mon Newton maison , miroir SkyVision en Zerodur , de 400 F/D 4 , Genika-Astro pour les captures , et cette fois pas de contrôle étoiles collimation , tout à la va vite comme les nuages Neptune le 22/09 à 22h18 TU , caméra ASI290MM , Barlow Antarès x3 , ADC P.A , filtre RG610 Baader . Neptune et Triton , petit essai en vue pour le 05/10 , bon c'est fait avec la Basler 640 gm et sans filtre au foyer ( 1600 mm ) mode 12 Bits , pas accès au foyer avec l' ASI290 sans Barlow ************************************************************************************************************************* Premières Uranus pour moi , hé oui ! ! y a un début à tout , bon , ça devrait aller mieux par la suite , là c'est un petit galop d'essais fait à la va vite pour voir Uranus le 23/09 à 02h13 TU , caméra ASI290MM filtre RG610 Baader , Barlow TV x3 et pas d'ADC . Uranus à 02h54 TU , filtre IR685 Baader , un petit peu mieux pour les détails La même à 150% . Michel
  22. 7 points
    En marge d'une étude visant à optimiser l'efficacité des spectrographes dans le bleu et dans l'ultraviolet, je me suis penché sur le problème de la transmission optique des télescopes dans cette partie du spectre (voir ici http://www.spectro-aras.com/forum/viewtopic.php?f=8&t=1860 pour les curieux, on y trouvera aussi une note sur la performance du Samyang 135 mm, bien connu ici). En comparant avec précision des spectres pris avec un télescope équipé ou pas d'un réducteur de focale il apparait que dès que le réducteur est en place, la transmission optique chute dans le bleu et dans l'UV, cela à vitesse passablement anormale. J'ai testé tout récemment le Celestron f/6.3, mais j'ai eu aussi un comportement similaire avec un réducteur Takahashi pour FSQ... Les fabricants cachent la "misère" (défaut de chromatisme) en coupant la transmission via les coating dans le bleu et l'ultraviolet. Autrement dit, parque l'on n'arrive pas à optimiser le réducteur dans le bleu, et bien... on se débarrasse des photons génant. Je pense que c'est volontaire, et c'est une pratique vraiment limite... Pour bien mettre cela en évidence, j'ai utilisé un tube optique Richey-Chrétien (GSO) de 254 mm f/8 en équipant celui-ci d'un réducteur de focale Celestron F/6.3. Voici la transmission optique relative trouvée en comparant avec un Newton Kepler de 200 mm (en observant la même étoile, alpha And, et avec un même spectrographe, un eShel) : L'ennui c'est que de très nombreux observateurs (dont moi) utilisent souvent ce type de réducteur. Perdre autant de signal vers 400 nm ( un facteur 3 !) parce que les fabricants nous trompent sur la marchandise par omission est particulièrement "énervant". Voici la même comparaison, mais en retirant cette fois le réducteur (le RC10 travaille maintenant à f/8) : On notera un pouvoir réflecteur (relatif, les courbes sont normalisée à 660 nm) légèrement supérieur pour le RC10 par rapport au Newton 200 mm dans le vert, et en revanche, un croisement des courbes à 400 nm - globalement, ces deux transmissions sont proches. Donc, vive les Newton et les RC (sans verre à traverser) ! Bien sur, j'utilise le RC10 sans réducteur !!! Christian B
  23. 7 points
    Bonsoir à tous , Hé ben...... c'est encore moi , toujours des images de cette nuit très sympa ( le 11 depuis le 82 ) mais un peu plus turbulente pour Uranus que pour la suite avec la lune .......pour ceux qui ont suivit bien sûr C'était toujours avec le Newton de voyage , D 300 F/D 4.56 , Barlow Powermate TV X5 , caméra ASI290MM et 224MC , captures et collimation avec Genika Astro , traitement AS!3 , R6 et PS . Uranus le 11/10 à 01h08 Tu , Powermate TVX5 , plus bague de 50mm , caméra ASI290MM filtre IR685 Baader , les images sont à la taille d'acquisitions . à 01h38 TU , une sorte d'artefact circulaire , j'en sais pas la cause , peut-être les spécialistes ........... Uranus en RGB à 02h38 TU , Powermate TVX5 + ADC P.A , caméra ASI224MC filtre UV/IR Baader . Simulation Winjupos à 01h38 TU . Collimation O Psc - 110 Psc - ( Torcular ) . pas terrible , mais pas toujours facile .... Michel
  24. 7 points
    Bonjour à tous, très beau spectacle ce matin en Alsace la lumière cendrée parmi les étoiles Pour l'occasion j'ai dépoussiéré la TSA102, je lui ai collé le 6D et roule Pose de 1s et 2s à 1600 iso et en grand champ : 7D+17-40mm à f/4 réglé à 40mm @+, Thierry
  25. 7 points
    Bonjour à tous, Je prends enfin le temps de traiter mes projets de cet été. Pour cette première photo il s'agit de NGC 7000 en SHO. C'est un grand classique qu'on présente plus, mais perso je l'avais encore jamais shooter même quand je faisais de l'APN Enfin, maintenant c'est fait ! Une chose est sure c'est vraiment un régal de pointer son matos vers une région de ciel bien lumineuse, pour une fois je n'ai même pas eu besoin de faire une réduction de bruit ! Deux belles surprises en traitant l'image : 1) Y a des nébuleuses obscure partout dans le champs ! des filaments, des globules, des zones sombres...y en a pour tous les goûts, et perso c'est les régions que je préfère le plus dans ce champs.:wub: 2) Une NP (NGC 7027) ("de forme stellaire et de couleur bleu") tout en bas à gauche de la photo, bon d'accord elle est déjà connue, :cry: mais quand même, c'est toujours plaisant d'en choper une soi même sans le savoir. les photos : NGC 7000 SHO: La sho en full : http://www.astrosurf.com/crepuscule/Perso/ngc7000shofull.jpg La couche ha : La couche ha en full : http://www.astrosurf.com/crepuscule/Perso/ngc7000hafull.jpg Le petit GIF animé des différentes couches : Les données techniques : Voilà pour ce premier projet et merci à vous pour vos commentaires. Idir
  26. 7 points
    Bonjour à tous , Comme j'ai un peu d'internet avec ma " clef 3G " j'en profite pour poster ,vite fait , mes p'tites images d ' Uranus faite dans la nuit du 28 /09 , de passage dans le 82 Cette fois c'est fait avec mon Newton de voyage , Newton maison de 300mm F/D 4.6 , miroir retouché par JML , Barlow Powermate TVX5 , filtre IR685 Baader et pas d'ADC , caméra ASI290MM . Uranus le 28/09 à 00h31 TU . 5000/21000 img , pas de dérotation vidéo , à 00h54 TU . à 01h18 TU . Uranus et 2 satellites Simulation Winjupos . Michel
  27. 7 points
    28h de poses avec FSQ106 et CCd Moravian G4 (Kaf16800)
  28. 7 points
  29. 6 points
    Ahhh, toujours dans l'esprit de vous faire découvrir un objet très peu imagé, M42, une tache rosée, loin de nous, longue de plein d'année lumière, etc. On s'en tape, le probleme n'est pas là. Le probleme, c'est que l'on a fait ça avec un A7s en 1H, vite fait, et mon pote me demande si une ASI1600 (couleur refroidi) pourrait faire la même image !!?? Perso, je doute. Pose de 4s / 15s / 30s à f/d5.6 avec un A7s à 2500iso. On aurait pu décramer un poil plus le centre, mais comme dit Fred (mon pote) faut bien que le centre soit hyper lumineux, sinon, qu'est-ce qui éclaire les voiles alentours ! Il est fort pour les excuses, Fred. Lunette TS 715/102mm avec red x0.79 3" soit, 560mm de focale à f/d5.6 EDIT : Je pense que l'ASI1600 couleur fera aussi bien, même si il faut un peu plus de temps, l'avantage, c'est la possibilité de contrôle à distance, ou au moins via un PC, ne serait-ce que pour faire la MAP...
  30. 6 points
    bonsoir un montage soft HOO , de la trompe à l’intérieur d'IC 1396 ; image faite avec la 60mm de Taka et son réducteur et l'atik314 , filtres astrodon 5 nm Ha et O3 31 poses de 10 mn en O3 et 21 poses de 10 mn en Ha ... Olivier
  31. 6 points
    Bonsoir à tous, je vous présente un objet céleste rarement photographié... Pas facile à cadrer avec 1550 mm de focale malgré le format 24x36 moyennement couvert par le correcteur.... Télescope newton 360 mm F/3.7 "maison" optique et mécanique / 10 poses de 2 min à 800 iso sur Eos 5DMII astrodon + correcteur Paracorr 2. PNR Ariégeois à 1300 m Traitement sous Iris, Pixinsight et CS6. Phil
  32. 6 points
    Salut, Encore une très belle nuit bien remplie , avec toujours un bon moment avec la 80ED, toujours équipé de son collier chauffant, tout se passait bien jusqu'à vers 1h du matin, où lors d'un pointage d'un nouvel objet, une soudure sur le collier chauffant du chercheur à lâché, j'ai voulu tout arrêter, mais le ciel était trop beau , j'ai donc sorti le fer à souder, pour refaire la liaison et hop ,c'est reparti pour quelques heures de chauffe ! place aux images, 80ED + réducteur X0.85, Canon 1000D défiltré, 800iso, CLS clip, guidage au chercheur + PH2 j'ai commencé par M52 et son compagnon la bulle, NGC 7635, 24 x 5mn ( 2 h ) Puis, un petit amas ouvert bien français, NGC 1664 5 x 5mn Puis, un coup d'oeil sur la comète Asassn C/2017 O1, 7 x 5mn Le déplacement de la comète sur 30mn Puis une petite nébuleuse très discrète, NGC 1491; 7 x 5mn Puis, l'amas ouvert IC 405 et la nébuleuse IC 410, 25 x 5mn ( 2h05 ) enfin, en vers 4h30, Orion était bien haute, juste un compositage de 5 poses (5mn, 2mn, 30sec, 10sec et 10 sec ) soit 7mn 50s Mais pour Orion, on a encore un peu de temps ...
  33. 6 points
    Au-dessus du clocher de Charonne, poésie urbaine...
  34. 6 points
    Salut Z'atous, M74 au RC Astrosib 400 sur AP1600 CCD Moravian 16803 @-20° Acquisition TSX et maxpilote Traitement Pixinsight 30 Heures de pose 50 x 1800" en B2x2 en L 20 x 300" pour chaque RGB en B2x2 En espérant qu'elle vous plaira Fred Lien vers la Full : M74
  35. 6 points
    Bonjour, Cette lunaison a été bien profitable car j'ai eu 3 nuits plutôt correctes (turbulence fluctuant énormément mais avec des passages sympas même si les images se sont dégradées au fur et à mesure que la Lune montait ) et voici donc la première série d'images (celles de la nuit du 10/10) en attendant que je traite les images des 2 autres nuits Lune gibbeuse en couleur réalisée avec ma lulu SkyWatcher 120ED Equinox et l'ASI1600MM + apn Canon Eos M5 pour la couche couleur : ps : je vous conseille vivement de visualiser les images en full lien directvers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_10_0256_lune_gibbeuse_120ed_2x_asi1600mm_eos_m5_as3_r6_cc_color_copyright.jpg Tous les plans rapprochés ont été réalisés avec mon télescope Vixen VMC 260 L et l'ASI178MM filtré en vert : lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_10_0113_moretus_stofler_maurolycus_walther_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_10_0050_catherine_cyrille_theophile_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_10_0147_mers_tranquillite_serenite_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_10_0059_cassini_eudoxus_aristoteles_egete_meton_vmc260l_asi178mm_g_as3_r6_cc_copyright.jpg Voilà pour cette première série lunaire en attendant celles du 11 & 13 octobre Gérard
  36. 6 points
    Salut à tous, Le seeing était encore superbe la nuit dernière sur Nantes, malheureusement jusqu'à l'arrivée du brouillard vers 2H30... Après l'ASI224MC, cette fois ces images d'Uranus sont prises avec l'ASI290MM n&b, et les filtres RVB Astronomik. Je voulais faire cette comparaison car l'échantillonnage de la 290MM est plus confortable que celui la 224MC qui traîne quand même à plus de 5 photosites pour le pouvoir séparateur, ce qui est parfois un peu tendu du slip. La 290 utilisée en binning 2x est à 3,4. Réglages : 10 ips en R et B, 12 ips en V, pendant 20/20/30 mn, 33 à 50 % des images conservées. Au bilan, une mise au point plus facile et un traitement avec AS!3 bien plus rapide qu'avec la 224. La qualité d'image finale cependant est similaire. La région polaire nord brillante est encore discernable, elle vient uniquement de la couche rouge, aucun détail n'est enregistré en vert et bleu. J'ai pu obtenir également une R+IR assez bonne, malheureusement c'est là que le brouillard s'est installé et j'ai du écourter la capture à la moitié du temps prévu soit un vingtaine de minutes. La région polaire est très évidente cette fois. On verra si la nuit qui vient sera bonne
  37. 6 points
    bonjour a tous voici le quintet de stephan pour cette image j ais bien souffert ! que des bêtises qui m ont fait perdre du temps a l acquisition mais aussi au traitement ! 1ere bêtise : pour ceux qui font de fausse aigrettes avec du fils de pèche ! un conseil entre 2 filtres ou entre 2 sceance sur 2 jours par exemple ne surtout pas le retirer du tube lol parce que pour avoir les aigrettes pile poile pareil qu elle galère ! 2 ieme bêtise : au traitement mes darks me détruisait l image ! il c est avérer après plusieurs heures de recherche que je ne prenais pas les bons ! forcement des darks de 600 sec alors que les poses sont de 300 ça marche pas lol 3 ieme bêtises :quand ont essaye d empiler et que toute les étoiles sont tirer façon circumpolaire et que idem après beaucoup de temps je me rend compte que dans dss je suis en mode empilement comète heuuu comment dire !!!! qu elle con mais qu elle con .... bip bip bip bip ( censurer ) bref voila l image 72 poses de 300 sec pour la luminance 36 poses de 300 sec pour la couleur asi1600 sur la lunette 130 a 1000 de focal soit 7h de poses au total si ont regarde bien vous verrez en zoomant sur une étoile qu il y a 2 aigrettes visibles et 2 un peu moins !ça fait une crois , j ais essayer d effacer ma bêtise au mieux ! Fred
  38. 6 points
    Bonjour à tous Jeudi soir dernier avait lieu un évènement exceptionnel, l'occultation par Triton ( le plus gros satellite de Neptune ) d'une étoile relativement brillante, de magnitude 12. Cette occultation était visible sur tout le territoire français. Possédant une caméra parfaitement adaptée pour suivre ce genre d’événements, j'ai décidé de tenter l'expérience avec mon petit tube de 150mm de diamètre Problèmes : j'habite paris, je ne suis pas motorisé, et l’événement n'était pas visible depuis chez moi ( orienté sud-ouest plutôt que sud-est ) Du coup j'ai décidé au dernier moment de trouver un coin public en extérieur, pas trop éloigné, d'où je pourrais faire cette observation ^^ Voilà donc une petite chronologie histoire de vous mettre dans l'ambiance : 22h00 : Le lieu est décidé ( Belvédère de Belleville ), la météo a l'air OK. Départ prévu à Minuit pour avor un peu de marge d'une part et éviter de rencontrer une foule de gens d'autre part, avec mon matériel bizarre je préfère être un peu tranquille. L'évènement est prévu pour 01h47 heure locale. 23h45 : La météo se dégrade ; un rapide coup d'oeil sur météoblue m'indique un léger passage nuageux, rien de très précis néanmoins. 00h12 : Départ sous un ciel de nouveau dégagé 00h35 : Arrivée sur les lieux du crime. Les nuages sont revenus... je m'installe à quelques dizaines de mètres d'un groupe de jeunes qui profitent de la soirée. 00h45 : En fait la pleine lune c'est pratique pour faire la collim. Polaire toujours pas visible cependant. J'ajuste le chercheur et j'attends une éclaircie pour la mise en station. 01h00 : Ca y est, les nuages se disloquent. J'ajuste la MES rapidement. Un passant me demande si je "regarde la lune", je lui répond un vague "oui, oui"... il s'en va. 01h10 : Caméra branchée, mise au point approximative, logiciel paramétré... plus qu'à pointer. 01h15 : Impossible de reconnaître les constellations, Entre la lune et les lampadaires... je vois difficilement une étoile de pégase, évidemment pas la plus pratique. J'essaye tant bien que mal de me repérer au chercheur... 01h30 : Toujours pas moyen de trouver quelque repère que ce soit. Je commence à flipper sérieusement. Le ciel est maintenant parfaitement dégagé, ce serait vraiment trop bête. 01h36 : Ah, je suis peut être sur une forme familière là, regardons sur la carte... 01h38 : OK, c'est bon, je suis tout près ! Je vois une étoile et demie dans le champ du chercheur, Neptune devrait être à peu près là... 01h39 : Elle est là ! Reconnue directement sur l'écran du pc, avec triton juste à côté. Pour être plus précis, il s'agit en fait de l'étoile occultée qui est confondue avec triton. 01h42 : Map ajustée au millimètre, planète centrée, tout a l'air ok ! Je vérifie dix fois tous les paramètres d'acquisition, une bêtise est si vite arrivée. 01h43 : Mince, j'avais oublié ça... 01h45 : Tout à l'air OK ! C'est parti ! Voir ensuite ce petit point quasiment disparaître puis réapparaître progressivement deux minutes plus tard, ça ne paraît rien comme ça, mais c'est quelque chose de très fort en réalité Voici donc une petite animation de l’événement, faite à partir de stacks de 16 images pour chaque frame de la vidéo. ( vitesse x10 , 1 image = 4s de temps réel ) A voir ici : https://www.youtube.com/watch?v=DzG22iECxwo Je fais une bonne tripotée de darks ensuite, puis je remballe tranquillement le matériel. Tout s'est bien passé Petite photo souvenir ( au smartphone sans trépied, excusez la qualité... ) Après donc un bon temps de tripatouillage ( c'est ma première expérience photométrique ) ; j'ai donc pu sortir cette courbe de mes données : Quelques infos techniques en vrac : QHY290M-C derrière 150/750 sur NEQ5 ; poses de 1/4s à 4ips, gain=60. Les points en bleu sont les vraies valeurs, ceux en rouge sont une moyenne sur 2.25s Du coup, je vous livre ici mon analyse personnelle, qui n'a probablement rien de scientifiquement valable, c'est la première fois que je m'essaye à ce genre de chose ^^ La première chose à faire est probablement de déterminer la durée exacte de l'occultation. Or ici nous avons un problème, triton possédant une atmosphère, cette limite est floue. Cependant, on peut observer pour chaque côté une variation de luminosité en deux phases. A gauche par exemple, la luminosité décroît rapidement jusqu'à 110s environ, puis plus lentement jusqu'à se stabiliser aux alentours de 125/130s. On sait que la lumière de l'étoile sera toujours légèrement visible derrière la planète grâce à la dispertion de la lumière causée par l'atmosphère de triton. La même chose est visible sur le fin croissant de vénus et provoque également le rougoiement de la lune lors des éclipses. J'attribuerai donc, contrairement arbitrairement et faute de connaissances pointues en la matière, la deuxième phase de décroissance de luminosité à ce phénomène Donc si on suit cette logique, le moment ou l'étoile passe derrière la planète se trouverait être à T=110s, et le moment ou elle émerge se situerait vers T=246s, soit une durée totale de 136s, à quelques secondes près probablement. Si on considère que l'ombre se déplace sur terre à une vitesse de 16.8km/s environ, cela nous donne donc une distance mesurée de 2284km. Sachant que son diamètre réel est de 2700km environ, on peut donc estimer notre distance au point central d'occultation de 720km environ. ( théorème de Pythagore, tout ça... ) Bon, jusque là ça paraît cohérent. Ensuite, vient l'épaisseur de l'atmosphère. La dessus difficile de se prononcer avec exactitude, néanmoins le graphique montre une augmentation continue de la luminosité sur une période d'environ 10 secondes. Cela donne donc une épaisseur d'au moins 140km ( en tenant compte de l'angle d'incidence de la mesure ) Dernière chose, la courbe de transition semble différente à droite et à gauche ; il semble que la partie droite monte une "sortie" de l'atmosphère beaucoup plus franche que la partie gauche. A ce niveau, il est très possible que ce soit de l'erreur statistique tout simplement, mais j'aime penser qu'il pourrait s'agir d'une différence de transparence entre les deux hémisphères à cause d'un phénomène local... qui sait ^^ BREF Je vais envoyer mes données au LESIA pour investigation, je suppose que s'il y a quelque chose à faire avec, ce sera fait En tout cas, ce fut une expérience très enrichissante pour moi. J'espère que le compte rendu vous aura plu, bonne soirée à tous Si vous avez des remarques diverses ( notamment pour corriger les énormités que j'ai du proférer ) ça m'intéresse vivement ! Romain
  39. 6 points
    Les deux dernières nuits sous la pleine lune... 35 poses de 600s en Ha et deux fois 20 poses en SII et OIII Plus facile en une tuile avec le ASA10 qu'en 9 avec le RC8 La full avec quelques détails sympas est ici http://www.astrobin.com/full/315769/0/ L'image réduite au 1/3 : IMG][/IMG]
  40. 6 points
    Bonjour, Le 08 octobre au matin, j'ai tenté d'imager la Lune avec le VMC260 mais la turbulence étant trop forte... je l'ai remplacé par ma lulu SW 120ED Equinox (histoire de pouvoir faire quelque chose) et j'ai le plaisir de vous présenter cette image de la Lune gibbeuse en couleur issue d'un mix entre l'ASI1600MM pour la luminance et l'apn Canon Eos M5 pour la couche couleur ! Ce petit tandem donne plutôt des bons résultats (surtout en regard des conditions), enfin il me semble Lien direct vers la full : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_08_0042_mosa_lune_gibbeuse_120ed_asi1600mm_eos_m5_as3_r6_cc_color_copyright.jpg Voilà, je trouve le résultat assez sympa, quand pensez-vous... ? Gérard
  41. 6 points
    Bonjour à tous L'équipe CIEL AUSTRAL (Jean-Claude Canonne, Nicolas Outters, Philippe Bernhard, Didier Chaplain, Laurent Bourgon) vous présente sa dernière image : NGC6357 dans la constellation du Scorpion. 117h de pose cumulées avec caméra G4-16000 sur TEC160 et Paramount MX+ à l'Observatoire El Sauce au Chili. Le lien vers la full et les détails d'acquisition en cliquant sur l'image : Amicalement, Ciel Austral
  42. 6 points
    Bonsoir à tous et à toutes , Comme Neptune ne m'a rien sorti de bon , hier soir , je me suis vengé sur Uranus , hé oui ! ! ,c'est vraiment pas encore ça la météo , et c'est bien mal parti pour demain soir Pfffffffff Uranus le 04/10 à 03h24 TU , N300 F/D 4.6 , Barlow Powermate x5 , filtre IR685 Baader , caméra ASI290MM , pas d'ADC , capture avec Genika Astro , traitement AS!3 et R6 . Uranus le 04/10 à 03h53 TU , caméra ASI224MC et filtre UV/IR , Powermate TV X5 + bague de 50mm , pas d'ADC , c'est pas bien ......( un peu la flemme ) , image à 150% , rien que du bio bien sûr , pas de bricolage où je sais quoi Michel
  43. 6 points
    Bonjour J'avais oublié ce film non terminé dans un disque dur, je viens donc de l'achever. J'ai tenté de faire des mouvements plus fluides que pour les précédents. C'est pas mal de boulot j'espère que vous allez apprécier. Si on me le demande je pourrais vous faire une version anaglyphe j'ai aussi le film pour la faire. https://youtu.be/JtrBDhvHNnY L'image de départ : Je remercie encore une fois Alain Paillou (easybob08) pour avoir eu la patience de m'expliquer comment faire. J'ai rajouté un bruit de fond pour faire un peu vaisseau spatial. Bonne journée. Luc CATHALA
  44. 6 points
    Hello j'ai profité d'un déplacement dans le sud de la France pour faire le crochet dans un lieu qui a été important dans ma vie d'astronome amateur. Et c'est bien entendu Puimichel ! Certains de mes plus beaux souvenir d'astro, c'est sous cette coupole mythique. Il y a deux vidéos, vous allez comprendre pourquoi. N'hésitez pas à suivre à la chaîne et envoyer un paquet de pouce bleus, ce sera apprécié CHAPITRE 1 : JLuc
  45. 5 points
    Salut les astro surfeurs ! 1ere tentative sur Uranus au dobson 400 Alt/Az, la 1ere session s’étant transformé au bout de 10 minutes avec de la buée sur le secondaire... Cette fois, fabrication d'une résistance chauffante, pas envie de plomber une session supplémentairement, vu la météo du moment :b: 10000 images enregistrées sur 1445s, la rotation de champ a due faire énormément de dégâts;mais j'arrive quand même a faire ressortir le pôle et ses satellites, Miranda,proche d'Uranus, s'est perdue dans le traitement finale dans une bouillie de pixels. Assemblage de ma couche L issue de la 178 mono & Rg610 , puis ajout de la couleur avec la 178mc Setup : Dobson Skywatcher Flextube 400 GoTo Barlow celestron x2 Filtre Baader RG610 Asi 178mm & Asi 178mc pour la RGB A retenter avec un bon seeing; le 400 étant capricieux avec pas mal de vent hier,m'encourage a retenter. Resize sous Registax a 150% : Manu
  46. 5 points
    Merci les copains, c'est bien sympa... C'est l'astronomie comme j'aime... Seul dans la nuit, rien n'y personne autour, aucun bruit à part les animaux nocturnes, la silhouette obscure du télescope, l'infime vibration de la monture, le ciel là-haut, le "clic.............................clac !" régulier du boîtier, la nébuleuse qui s'affiche à l'écran, promesse d'une possible belle image à venir, les poses qui s'accumulent sans que ni les nuages, ni le vent, ni la buée ne viennent nous décevoir, l'énorme coup de barre qui fait que l'on se couche dans la voiture et que l'on s'endort 20 minutes, comme un navigateur au long cours, et là-haut, le ciel qui tourne, tourne, témoignant quand on se réveille, ébloui par le Soleil levant, que oui, on a bien passé la nuit avec les étoiles. C'est crevant, on se gèle, on s'explose le dos, on a faim, on sent le phoque, mais on se projette dans l'image rêvée à venir, le bonheur... En l’occurrence, là, c'est juste la fin de la nuit, la nuit je l'ai passé dans un autre coin de ciel, je vous montrerai plus tard. S
  47. 5 points
    CFF300 à F/D 20 et caméra ASI 224c film de 5mn Traitement avec AS2 sur 20% des images sur 10000 images capturées puis traitement par ondelettes sous IRIS
  48. 5 points
    Bonsoir, Pour changer un peu des nébuleuses, nous vous proposons ce soir 2 images pour le prix d'une et des champs de galaxies...la première est centrée autour de NGC7582 dans la constellation de la Grue, on y trouve aussi NGC7590, NGC7599, NGC7552 et en bas NGC7531 qui présente comme un halo, en fait c'est vraisemblablement une galaxie qu'elle est en train d'englober. La deuxième image représente la galaxie naine du Sculpteur ou PGC3589 qui fait partie du groupe local Pour la technique : Observatoire remote APO - chez Alain Maury - Chili Filtres LRGB Astrodon L=24x20 min R,G,B=6x20 min par couche Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement : Prism v9 Traitement : Prism, Iris et CS6 Les vignettes sont cliquables vers les full : (je vous les conseille, il y a du monde dans le fond ! ) NGC7582 : version annotée : Sculptor Dwarf Galaxy : version annotée : Voilà, bon ciel ! @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit
  49. 5 points
    Bonjour, Enfin un peu de ciel !!! et comme j'ai loupé l'évènement "Triton" pour travail de nuit (pas de bol car ciel superbe sur la Manche...) je me venge sur Uranus. Un ciel plutôt calme mais des passages de nuage de glaces. On observe bien la zone polaire en surbrillance sur l'image IR, c'est nettement plus difficile sur la rvb. voilà, je vais pas submerger le forum avec une image tous les 36 du mois car il faut bien le dire, ici, depuis la mi-juillet question météo c'est pas terrible. j'ai quelques gros plans de la lune dans la nuit du 8 au 9 qui devraient passer par ici. arno Planche avec dérotation, voir plus bas
  50. 5 points
    Comme beaucoup , je n'avais jamais vu ça , bravo