Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé le 10/09/2017 dans toutes les zones

  1. 7 points
    Voilà ma première production d'un dessin d'éclipse totale ! Mais comme je ne l'ai observée qu'une vingtaine de seconde au T203x40, c'est plus pour l'impression visuelle (rendu des couleurs) que les détails, car j'ai guère eu plus le temps que de voir les protus qui accrochaient la vision en raison de leur brillance et la forme générale de la couronne (position des structure calées sur les photos à l'APN compact prises juste avant en afocal (à main levée)). Nicolas (image tournée de 90°, l'horizon (haut à l'oculaire) est à gauche.
  2. 5 points
    Yo ! de retour de l'Oregon, voici mes gribouillis tentant de saisir l'instant de cette superbe éclipse. Le CROA du voyage et d'ambiance est ici : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=151505 et ici, juste les dessins et un peu de technique. Tout d'abord, tenter de dessiner une éclipse totale n'est pas trivial, ça ne s'improvise pas. Il faut dompter l'émotion inévitable qui vous submerge, la tension qui ne fait que croitre à l'approche de la totalité, et surtout de parfaitement gérer les quelques poignées de secondes que durera le phénomène. Ici, de jouir de 121 secondes exactement. Aussi, je me suis entrainé furieusement à répéter cet exercice d'après les images de Soho et de Druckmuller, les seules qui approchent ce qu'on peut observer à l'oculaire d'un télescope. 2 mois durant, j'ai analysé ces images, cherchant à "comprendre" les divers détails dont regorgent les éclipses (jets polaires, panaches, basse couronne, lignes turbulentes, etc.) et les reproduire sur le papier dans e temps imparti. C'est aussi un travail d'observation fine et de mémorisation : il faut passer son temps l'œil à l'oculaire et délaisser le papier durant 2 minutes alors que la main trace juste les grandes lignes en mode automatique. Puis sur cette esquisse, tout dessiner de mémoire les 10 mn suivantes. Mais de tout cela, pas sûr d'être près le jour J, il faut se lancer et l'on verra bien ce qu'il en sortira. Le matériel : une lunette 80 Swarovski à G 25x , une merveille, et le T250 à 125x, assurément la vision la plus folle ! il faut parfaitement positionner cela, travailler l'ergonomie du poste d'observation, avoir les instruments instantanément disponibles, tout en faisant gaffe des reflets sur le miroir du télescope, les crayons de secours à portée immédiate, etc. Bref, fô être parfaitement près. pi je voulais une vision au moins crépusculaire pour bénéficier des meilleurs conditions d'observation. Donc plus d'observation directe du Soleil un bon 1:4 d'heure avant la totalité, et la fabrication de lunettes trafiquées pour n'avoir qu'une vision extrêmement atténuée durant cette période d'adaptation : des lunettes à coques bien filtrées, avec des caches en papier noir où seule une fente étroite est découpée. Je crois que cet artifice à fait la différence par rapport à mes précédentes observations d'éclipses. et donc : le premier dessin après le premier contact, le limbe lunaire en relief (un peu trop ici), de superbes groupes de tâches et quelques facules sur celles proches du limbe solaire. Il y a déjà une ambiance... La vision éclair du dernier grain de Bailly. Ce qui frappe c'est déjà, outre la chromosphère, la présence de la basse couronne qui, parait-il d'après ce coquinou de Nicolas, fut visible 3 à 4 minutes avant et après la totalité : : Pi la totalité, vision de rêve, avec un couronne très étendue, perçue jusqu'à au-delà de Regulus (en haut à gauche) , complexe, avec la perception de coques au T250. Le jets polaires sont innombrables. Pas vu la lumière cendrée de la Lune au T250 (alors qu'elle était visible en 2012 au T400). Mais que ça file vite !!!!! et l'envie de ce chapelet final qui compile cette tranche de vie, avé ce paysage croqué en attendant l'évènement : Voila, c'est fini, tout à l'œil et sans photo, on recommencera à la prochaine !!!!
  3. 4 points
    Bonsoir à tous , un pano de la VL au dessus de la mer Egée avec un coucher de Lune pris le 24/08 à Milos, dans les Cyclades, avec une pollution lumineuse très faible Sony A7s avec nikon 35 mm, 6s à 6400 iso ouvert à 1.4, puis vers le Nord une circumpolaire, en bord de mer. Vos commentaires sont les bienvenus!
  4. 2 points
    Bonjour, premier sujet sur le nouveau forum, qui est au passage, je le redis, superbe !! Pour changer du narrow band, retour à une pure image LRGB avec du bon nutella comme on aime...enfin surtout Richard Il s'agit des nébuleuses sombres LDN122 et LDN146 dans la constellation d'ophiucus, prises depuis notre observatoire à San Pedro de Atacama... Pour la technique : Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili Filtres LRGB Astrodon L=24x20 min R,G,B=6x20 min par couche Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement : Prism v9 Traitement : Prism, Iris et CS6 La vignette est cliquable sur la full : Bon ciel ! @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit http://www.atacama-photographic-observatory.com
  5. 2 points
    Bonjour à tous, Cela faisait près de 20 ans que je n'étais pas allé aux USA mais impossible cette fois de résister à l'appel de cette éclipse totale de soleil ! La dernière fois je n'étais pas marié, je n'avais pas d'enfants et je trimballais plein de packs de Velvia en priant pour que les images ne soient pas voilées par les portiques à rayons X des aéroports... Tout une époque ! Cette fois je me suis embarqué pour un périple de 36 jours avec femme et enfants (3 !) pour qu'ils découvrent le grand Ouest américain, ses paysages extraordinaires et son éclipse tant espérée. Je vous propose une synthèse forcément ultra resserrée de ce voyage, pas complètement tournée vers l'astro pure et dure (je m'en excuse par avance), mais qui je l'espère rappellera de bons souvenirs à ceux qui connaissent, et qui donnera envie aux autres de partir à la découverte des lieux visités. Death Valley... une image saisie vers Sand Dunes au coucher du soleil, à la fraîche (52° !!! ). Quand le Soleil ne tape plus directement on a presque l'impression qu'il fait moins pire !!! Dantes View, toujours à Death Valley... Quel crépuscule mes amis ! Et quel bonheur de respirer un air à 35° ! La mer de sel se situe environ 1680 m plus bas ! Pas un bruit. Quelques touristes discrets. Le bonheur. Le Grand Canyon. Ceux qui l'ont vu savent que c'est compliqué d'expliquer et de photographier la chose car il est tellement vaste qu'on a l'impression de se retrouver face à une peinture dont l'échelle est difficile à cerner. Une tentative ci-dessous lors du coucher de soleil... Monument Valley (désolé : ça part un peu dans toutes les directions géographiques...). Une vision très atypique d'une des célèbres "buttes". J'ai bien cru qu'un vaisseau spatial venait de cacher le soleil au moment de prendre la photo (tout est possible là-bas), mais il s'agissait uniquement d'un gros nuage... quelle déception! Avec la petite famille c'était compliqué de faire des sorties astro... à Cedar Breaks pourtant tout s'est bien goupillé : le parc n'était qu'à 30 minutes de route, il y avait une star party organisée par les rangers le soir même et le ciel s'annonçait mortel ! Des Celeston NexStar 11 étaient sortis... Quel ciel ! Nous sommes à 3155 m d'altitude et la pollution lumineuse est quasi inexistante (les parcs US sont des réserves de ciel étoilé !). M11 par exemple dans le C11 était ultra brillant !!??? Je n'avais pas d'objectifs vraiment adaptés, uniquement mon vieux 17/40 qui est vraiment pourri pour ce genre d'images et le Pancake 40 2.8 Canon, le tout sur une SkyTracker + 5D MKIII. Même avec le croissant de lune le ciel était visuellement exceptionnel. Une première image sur les cedars éclairés par la Lune... La Voie lactée au 17/40... Le centre galactique au 40 mm... Pas très loin, à Las Vegas, nous avons pu aussi voir fonctionner le célèbre centre de détection de la vie extra-terrestre, le Laser Up for eXtraterrestial Outerspace Research (LUXOR) ! C'est un projet en grande partie financé par l'Egypte, d'où le sphinx au premier plan. Au moment de notre visite il émettait un immense faisceau quasi monochromatique en direction d'une étoile proche du zénith ! Superbe ! Mais compte tenu de la faune qui circule sur les trottoirs du Strip, est-il vraiment besoin d'aller chercher si loin des aliens ? A réfléchir... D'autres scènes intéressantes... Un soleil qui descend au dessus du lac de Salt Lake City, depuis Antelope Island : L'envol d'un raven depuis Kolob Zion... Un des plus grands ponts naturels du monde à Natural Bridges ! Un improbable arbre qui pousse entre les rochers de Bryce Canyon ! (la couleur n'est pas truquée) Grimpera, grimpera pas le Balanced Rock à Arches National Park ce touriste ? Les superbes reliefs de Blue Mesa... Venons-en à cette éclipse, si toutefois vous n'avez pas décroché en cours de route... Le matos emmené était très simple : la SkyTracker sur un Manfrotto classique, une antique mais performante Halley 70 et un 550D refiltré Astrodon en sortie. A une vingtaine de mètres j'avais placé le 5D MKIII + 17/40 + intervallomètre + filtre PO en mode tout auto pour l'incontournable chapelet ! Le chapelet justement avec des prises de vues toutes les 5 minutes. Un gros plan sur la couronne basse ! Un chapelet reconstitué des principales phases ! Cette éclipse était magnifique, et le meilleur compliment que l'on puisse faire à ce genre de phénomène est venu de la bouche d'un de mes fils qui s'est exclamé : c'est la plus belle chose qu'on ait vue aux USA ! Pourtant les enfants avaient vu en 36 jours du lourd de chez lourd côté spectacle... Voilà, j'espère que cette synthèse vous aura plu. Au passage, bravo à l'équipe d'Astrosurf car la nouvelle interface du forum est juste excellente !
  6. 2 points
    salut, je devrais recevoir demain ma toute nouvelle lunette 80ED/600mm skywatcher, dual speed, j espére faire de belles images terrestres ,plutôt maritimes, îles du ponant, bateaux dans la tempête etc , une reconversion en sorte, je sais;,malheureusement nous sommes sur un site astro, aussi je ne vous polluerai pas. Je vais créer un blog à part , pour cela, j espère également faire un peu de cp.M42 par exemple, histoire de garder la main en astro. à bientôt Bruno
  7. 2 points
    Très belle cette M16 !! et bienvenue ici :)...bon il est pénible ce nouveau forum, il y a plein de posts, du coup les notres descendent vite @+, Thierry PS : ah et pis, je reste à +1, j'ai mauvaise réputation ou quoi ?
  8. 1 point
    Pour cette édition d'août 2017, on a été gâtés : beau temps en journée, belles nuits transparentes avec un seeing bon à superbe, et des astrams restefondus venus nombreux pour en profiter. L'ambiance a été excellente, si bien que la semaine a semblé filer très vite.A mon arrivée le mercredi soir (sous la pluie, comme tous les ans…) je suis accueilli par JCB, Xavier et Gérard qui sont là depuis le week-end. Dans les jours qui suivent nous sommes rejoints par un groupe du club de Mâcon, puis par Thierry, Thomas (Locus sur le forum), Carel. C'est aux prairies que le ragbr prend ses quartiers, parmi de nombreux autres astrams du secteur, dont Bernard Augier. D'ailleurs, avec Thomas nous terminons notre séjour en rejoignant les prairies pour deux nuits, car nous finissons par nous retrouver seuls aux carrières alors qu'il y a encore quelques membres du ragbr aux prairies. Autant se regrouper !Allez, quelques photos d'ambiance.L'installation aux carrières, au coucher du Soleil. De gauche à droite, le groupe des mâconnais, puis la voiture de Thomas (blanche, portière ouverte), Thomas (pantalon orange) qui installe son T400, puis mon installation (Berlingo blanc, barnum, mon T400 sur la gauche), puis le camion de Gérard (son T400 est devant), puis Thierry à côté de son C11. La montagne qui surplombe les carrières, rendue rouge par le Soleil couchant. Avec la fameuse main qui montre le ciel (à droite), index dressé et pouce replié devant. Bon, perso j'y vois une incitation à lever le nez, d'autres y voient un geste destiné à l'anatomie intime du corps humain... L'orage qui se forme au-devant des prairies, le dernier soir. Il est arrivé sournoisement pendant qu'on prenait l'apéro dans le barnum. La pluie arrive par la vallée qui monte de Jausiers. L'orage combiné au coucher de Soleil nous a donné des couleurs saturées et lumineuses. Côté observations, outre les visites aux classiques, 13 dessins ont été griffonnés. 8 petites nébuleuses planétaires, 3 galaxies et 2 nébuleuses.NGC 6765 dans la Lyre. 220X et OIII. Cette NP est une idée de JCB, qui en a également fait un dessin. Elle est ténue malgré le filtre OIII (d'où l'impossibilité de grossir beaucoup), et bien que l'allongement soit évident au premier coup d'oeil le reste ne se laisse pas percevoir si facilement. NGC 6772 dans l'Aigle. 220X et OIII. A part sa forme un peu rectangulaire et son cerne irrégulier en épaisseur, pas grand-chose à tirer de cette nébuleuse. NGC 6781, le «nid de l'Aigle». 220X et OIII. Elle est vaste, mais diaphane. L'anneau est plus évanescent en partie inférieure droite. Quelques tronçons de l'anneau sont plus marqués. NGC 6778 dans l'Aigle. 440X et OIII. Petite NP dont la nature bipolaire est rapidement perçue. Par contre la forme en «8» demande un peu de temps avant d'être détaillée. NGC 6818 dans le Sagittaire, «Little Gem» (près de la galaxie de Barnard). 440X et OIII. Jolie nébulosité qui me rappelle un peu ngc 1514 (en nettement plus petite) à cause des deux lèvres irrégulières. Minkovski 1-92 dans le Cygne, la «Footprint Nebula». 1320X. C'est une proto NP qu'on est sûr de ne pas trouver si on n'a pas une carte de champ détaillée. C'est tout petit ! Elle est donnée pour faire 8''X3'' par Ciel Extrême. La turbu très faible de cette nuit-là m'a permis de pousser le grossissement. A 1320X on sépare parfaitement les deux lobes et on peut détailler la forme de chacun. Très belle vision. Je l'ai repointée toutes les nuits qui ont suivi, mais la perception en a été moins évidente à cause du seeing moins parfait (mais bon quand-même). IC 3568, la «tranche de citron», dans la Girafe. 1320X. Pas facile de décrypter, cette mini NP qui fut la muse de Gérard. Thomas l'a trouvée ressemblante à l'Esquimau : une centrale dans un anneau brillant, le tout baignant dans un halo. A ce grossissement on sent qu'il y a des condensations sur l'anneau, mais c'est pas simple de les localiser. Heureusement qu'elle est proche de la polaire, ça rend le suivi manuel plus facile. PK 86.8-1 dans le Cygne, 660X et 1320X. C'est Vincent (Daube-sonne) qui nous a conseillé cette NP, qu'il venait de pointer. Il nous signale une forme intéressante grosso modo rectangulaire. Avec Thomas on la pointe au T406 : pas de surprise, c'est rikiki, mais à 440X on sent bien qu'il y a du potentiel. On pousse à 1320X mais l'image est un peu sombre, finalement c'est à 660X que la vision est la meilleure. Sa forme de «lambda» m'aide à en faire un dessin, que Thomas valide. J'ai trouvé cette photo sur le Net : ça concorde ! NGC 6822, la «galaxie de Barnard» dans le Sagittaire. 88X et 220X. Galaxie naine qui prend la forme d'une traînée lumineuse verticale bien diaphane. Cet ectoplasme à première vue insignifiant finit par montrer quelques renforcements lumineux. Les deux zones HII en bas sont bien vues. J'y suis revenu plusieurs soirs, Thomas s'est bien marré de me voir m'acharner à ce point sur un truc aussi peu gratifiant. NGC 6946, la galaxie de Céphée. 220X. Si la forme et quelques bras sont vite perçus, la dynamique de cette galaxie est assez plate car la luminosité est relativement homogène. Une sensation de texture grumeleuse est bien perçue. Comme elle est dans la Voie Lactée, le champ est très riche en étoiles ce qui rend la vision esthétique : le poudroiement d'étoiles piquées et lumineuses contraste avec l'aspect éthéré de la galaxie. M31. 88X et 220X. Sur ce monstre, le halo central est hypnotique, et avec les deux bandes sombres de gaz il monopolise l'attention. Il y a pourtant beaucoup à voir dans cette soupe nébuleuse, à condition de passer du temps et parfois de grossir un peu (220X avec l'Ethos 8). Par exemple, la structure spiralée est parfaitement visible près du centre, avec un large renforcement lumineux qui part du noyau et allant vers le bas à gauche, et son symétrique qui semble se déchirer en plusieurs écharpes vers la droite. A 220X, les limites des bandes sombres sont indentées, au lieux d'être lissées. De fins morceaux de bras brillants sont visibles par-ci par-là, ainsi que des bouts de zones sombres. Heureusement que j'avais une feuille préparée avec des étoiles pré-positionnées pour éviter de tout mélanger lors du dessin, qui aura été poursuivi à chaque nuit. IC 5146, le Cocon, dans le Cygne. 88X et H-Beta. Nébuleuse très jolie en photo mais discrète en visuel. A peine perceptible sans filtre (et encore, il faut l'avoir localisée avec le bon filtre avant), tandis que l'OIII est inefficace : le H-Beta (ou l'UHC) est vraiment indispensable pour faire ressortir quelque-chose. On perçoit tout d'abord une faible boule diffuse, puis cette boule se fractionne en quelques méandres lumineux et poches sombres en vision décalée. Là aussi j'y suis revenu sur plusieurs nuits pour préciser les impressions. NGC6992, un bout de la Grande Dentelle. 88X et 220X et OIII. Dessin essentiellement fait à 88X, mais en grossissant à 220X j'arrive quand-même à attraper des filandres que je vois mal à 88X. Croquis fait sur champ préparé et commencé un mois auparavant dans les Hautes Pyrénées, puis poursuivi sur deux nuits en début de Restefond. Et c'est tout ! Fred.[Ce message a été modifié par fred-burgeot (Édité le 30-08-2017).][Ce message a été modifié par fred-burgeot (Édité le 30-08-2017).]
  9. 1 point
    Bonjour à tous, Je lance ce fil pour partager avec vous ce projet de mise en place d'un setup en Espagne, pour pilotage en remote. Ce projet est réalisé en commun avec Dominique Leraud et Daniel Catusse. Le site choisi est celui de "e-eye" (http://www.e-eye.es/ ou http://entreencinasyestrellas.es/web/index.php/EN/), au nord de l'Andalousie, dans la région de l'Extremadura. Le matériel est composé d'un Newton ASA 250mm f/3.6, d'une monture AP 1100GTO, d'une CCD Moravian G3-11000, de filtres LRGBHOS Astrodon, DO Skymeca et CCD de guidage G1-2000, ainsi qu'un rack électronique complet. Une photo du setup en test chez moi : Tout ce matériel partira en Espagne début Octobre ! Je partage également avec vous les premiers essais sous le ciel : premier test sur M27 ; 3 poses de 15min en Ha : Puis un cadrage très classique en couleur : => Ha : 17x900s = 4h15 => OIII : 12x900s = 3h => SII : 7x900s = 1h45 Et enfin une image d'un objet plus difficile ; la faible nébuleuse du Dragon Volant, composée (entre autre) de SH2-113/114 : => H : 30x900s=7h30 => O : 12x900s=3h00 (images plus haute résolution à http://astrosurf.com/zoll/images.html) A suivre !!!
  10. 1 point
    Bonjour à tous,Salut à tous, Voici une première image prise au Newton solaire Stellarzac de 300 mm à l'observatoire de St Veran : Le seeing de jour est vraiment excellent là-haut, avec des valeurs de 0.3 arcsec de façon quasi continue pendant de très longues périodes.Cette image a été prise avec un filtre bande G 430 nm et 10 nm FWHM.Elle montre avec un luxe de détail les filigrees et les points brillants G qui sont des condensations magnétiques qui se trouvent dans la zone intergranulaire.La suite demain avec les images d'aujourd'hui prises en K-line et G-band.
  11. 1 point
    Salut ;), la suite car il fait beau, enfin, à peu près, car la Corse est voilée bon ciel pour vous
  12. 1 point
    Ce post est pour vous. Si vous souhaitez vendre, échanger une paire de jumelle, une monture, un pied ou autre en rapport avec notre passion, priorité est donné aux membres de ce groupe.
  13. 1 point
    Vous aimez bien ce type de champ les amis:-), au final c'est bien, car vous les réussissez toujours avec beaucoup de justesse! Très belle image! Bravo!!!
  14. 1 point
  15. 1 point
    A la louche, je dirais que le balancement de cette sacoche démontre que cela se passe sur la lune: en gros elle se balance avec une période de 3secondes sans atténuation. En estimant en gros son centre de gravité à L= 30cm de l'axe, les lois de la physique donnent une période de balancement = 2pi*racine(L/g) = 2.7sec sur la lune et 1.0 sec sur terre... donc cette image a été prise dans le vide (pas de frottement aérien) et par une gravité de l'ordre du 6e de la terre... donc sur la lune! (A voir avec les mesures exactes, si cela confirme mes estimations grossières, mais ça à l'air de bien marcher!) Nicolas
  16. 1 point
    William : faut amener ton C14 là-haut. Il y a un truc à faire aussi bien le jour que la nuit :-) Michael : oui, 270 mm F/6.7, c'est excellent pour le solaire avec un miroir non aluminé. En plus, tu es déjà sur un site d’altitude.
  17. 1 point
    Bon je me lance... Qu'entendez-vous par Occitanie? La nouvelle région? Où l'ensemble des régions parlant la même langue? Avec certaines des régions Italienne et Espagnole? Perso j'habite la Dordogne, je parle un peu le patois du Limousin et je me sens complètement "Occitan"
  18. 1 point
    Merci Sauveur, my friend En ce qui concerne le "planétaire", j'en suis toujours à la lune et à l'apn mais qui sait ! ! !
  19. 1 point
  20. 1 point
    Magnifique! Il faut vraiment que j'arrive à en voir une! J'espère être encore là pour l'espagnole.
  21. 1 point
  22. 1 point
    Yesse indeed, sur Asterisk, S. a écrit : "In one word : "bull s...t". sauf que ça, ça fait deux mots... PS : j'ai revu la simu en super grand angulaire dans un nouveau fil
  23. 1 point
    Polo ne pouvait pas manquer cette mission . Vu de Varsovie on le considère comme un Apollo né ! Faisons plutôt son apologie ... en plus c'est un brave type au logis ... Pour Polo, hip hip hip au logis !
  24. 1 point
    Serge, You are very fortiche in english and I appreciate beaucoup your kind of humour ! And me that croyais piper nothing in english ! I'am rassured. Best regards donc Claude
  25. 1 point
    Salut Valéry et bon retour sur AS
  26. 1 point
    Bienvenue et bravo, belle arrivée
  27. 1 point
    Informations sur le topic dédié : http://astrosurf.com/topic/114255-mineral-moon-du-4-septembre-2017/
  28. 1 point
    Très beau stock, bravo et bienvenue ...
  29. 1 point
    Bonjour, j'aimerais avoir un tel stock !!! bonne journée
  30. 1 point
    très belle série d'images! bravo!:) polo
  31. 1 point
    On vient de me communiquer le poids : 17kg Trouver une monture ça ne va pas être simple : un idée ? Personnellement en visuel, une azimutale serait suffisante, une idée de bricolage ou d'achat ? (D'autres documents à venir) dans ce post.
  32. 1 point
    et bien les missions à polo .......missions Apollo 7 polo
  33. 1 point
    ALBE est une association à but non lucratif régie par loi du 1er juillet 1901, dédiée à l'astronomie amateur. Les objectifs de l'association sont : 1) entrer en synergie entre astronomes amateurs de la région : visuel, dessin et astrophotographie, 2) proposer des ateliers d'initiation et de perfectionnement à l'astronomie, 3) présenter et promouvoir la pratique de l'astronomie amateur auprès du public (eg organisation de manifestations). 4) lutter contre la pollution lumineuse. En cas de mauvais temps (nuages, vent) ou de lune trop présente, nous organisons des soirées conférences, tous les sujets sont abordés : astrophysique, tutoriaux traitement des images, utilisation du matériel, etc.
  34. 1 point
    6 panneaux asi 1600 ED80 sur HEQ5 guidage au DO atik + asi 120 Traitement et assemblage sous pix. 3 heures en Ha 7Nm Baader par panneaux.
  35. 1 point
    Bonjour à tous, j'achète chez microkdo pour plusieurs raisons, la première le rapport qualité prix, un micro autour des 400 euro chez eux est en règle générale un ordinateur professionnel équipé d'un I5 ou d'un I7 prévu à la base pour faire tourner de gros logiciels de conception graphique équivalent voir le plus souvent supérieur a un PC pour joueurs qui lui coûte en moyenne entre 1200 et 3000 euro. La seconde raison est le prix, comme tous je regarde mon portefeuille, entre 500 euro et 2000 euro, pour une machine équivalente voir le plus souvent plus puissante, mon choix est vite fait. La troisième et dernière raison, nous parlons tous de pollution divers et variés, le fait de donner une seconde vie à du matériel professionnel (renouvellement de parc informatique dans de grandes entreprises tous les deux ou trois ans) permet de réduire de façon non négligeable notre impact sur l'environnement et la sur production de déchets industriels, sachant que les machines vendue d'occasion sur se site coûte neuve en moyenne entre 1200 et 4500 euro, de plus pour la plupart, garantie par le constructeur entre 6 mois et une année. Devenons responsable !!!!. Thierry
  36. 1 point
    A Ouais !!! ça change!!! Bon le fond... vivement une version plus "sombre" Super boulot en tous cas!
  37. 1 point
    Oui Thierry, mais pour discuter sur APOD, il faut parler anglais couramment, c'est pas mon cas...Que dois je poster ? Quelque chose comme ça : "Dear APOD, I begins to have full of my ass of these fucking photos that are absolutely bidonned. This picture of the Atacama Andes is totally one enculerie : the "photographer", beetween guillemets, has utilised Photoshop for agrandir the hauteur of the photo against the largeur, in order to make tanches believe the volcanoes are steep like the Grandes Jorasses. It's one absolute enculerie. Please choose a good picture, next time, like the one I make you in joint fichier. Very Sincerely Yours, Superfulgur". S
  38. 1 point
    Hello Pendant que ça dnl, pas pu résister à tripatouiller à la sauce Cassini (validée par Christophe P. ) le traitement de Will ! . [Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 01-09-2017).]
  39. 1 point
    Salut Polo :J'ai testé vite fait, je ne suis pas beaucoup disponible en ce moment mais c'est un vrai plaisir de traiter un aussi beau film de Saturne et je n'ai pas pu résister : 765 images retenues, je pense qu'avec quelques informations de début et fin de capture on aurait pu faire une dérotation, ce qui aurait améliorer certains détails du pole !
  40. 1 point
    ça pousse fort ! Une question, cette "recrudescence" de filigree et autres petites choses subtiles, c'est toujours présent mais le site permet de l'attraper ou tu es tombé sur une forte densité car là, y'en a des tonnes !
  41. 1 point
    Mistral et turbu 4/10. Réfracteur 204 mm Modif PST 1A + BF-15 + Barlow 1.8x + tirage 50 mm.
  42. 1 point
    Eos 5DMII à 400 ISO avec objectif Samyang 14 mm F/2.8 diaphragmé à f/8. Fusion de deux expositions espacées de 50 sec... Le 6 Aout 2017 à 0h21 min
  43. 1 point
    Petit matin d'été avec la Lune qui se lève ...
  44. 1 point
    Voici le nouvel instrument de la gamme, le T711 ouvert à 3.5. Plus d'infos sur le blog : https://stellarzac.wordpress.com/2017/02/27/le-t711-un-grand-miroir-dans-un-petit- telescope/ Instrument visible aux JOA 2017[Ce message a été modifié par Stellarzac (Édité le 03-03-2017).]
  45. 0 point
    Bonjour a tous je ne suis pas un conspirationniste des mission Apollo et de la Nasa aux contraire je debunk leurs arguments. Mais un menbre de mon groupe facebook a poster une vidéo ou je séche je n'ai pas d'explication .Peut on m'expliquer le mouvement de la sacoche la réaction des astronautes quelqu'un serait il capable de debunk cette vidéo svp ? Voici la vidéo
  46. 0 point
    My New Friend Superfulgur is vraiment verry strong in English, he défends pas mal no mor cris of farmyards, but he likes not te seagulls! ...