Contacter l'auteur / Contact the author

Recherche dans ce site / Search in this site

 

Quasars, blazars et autres AGN

Nomenclature

L'astrophysique des quasars, comme toute les disciplines, utilise un jargon technique fait d'acronymes et de néologismes qui ne facilitent en rien la compréhension des textes et des débats par les néophytes.

Les dénominations qui suivent tentent de définir de la façon la plus générale possible les différents noms que l'on attribue aux quasars et objets assimilés. Etant donné que la définition devient rapidement technique, seules leurs principales caractéristiques sont mentionnées.

A consulter : Atlas des radiogalaxies et des objets assimilés (DRAGN)

Dénomination

Acronyme

Représentant

Type d'Objet

Object Stellaire Bleu

BSO

Tous les AGNs

bleus

Nom historique des QSO présentant une coloration visuelle bleue due à un excès d’UV. Divisé depuis en de nombreuses catégories.

Quasar ou

Objet Quasi Stellaire

QSO

3C274, M87,

3C279,

Source extragalactique non résolue ou Objet Quasi Stellaire présentant de larges raies spectrales avec ou sans émissions radios. Leur magnitude absolue est supérieure à -23. Comprend les Blazars.

Galaxie à Noyau Actif

AGN

3C274, M87,

CTA 102, 

MRK 1216

Source extragalactique dont le noyau brille de façon variable et dont le spectre présente un continuum non stellaire avec des raies en émission plus ou moins ionisées.

Les AGN comprennent les QSO, Seyfert, BL Lac, LINER et certaines radiogalaxies (DRAGN).

Radiogalaxie

DRAGN

3C274, M87,

Cygnus A

Nom générique de galaxies accusant une forte émission en dehors du spectre visible. Cette catégorie comprend les galaxies de Seyfert.

Les DRAGN sont constitués de nuages de plasma radio-émetteurs issus de noyaux galactiques actifs (AGN) sous forme de jets intenses émis à des vitesses relativistes dans deux directions opposées.

Seyfert FR1

FR1

3C296(63)

Radiogalaxie peu lumineuse en onde radio. La plus forte émission se situe près du noyau de la source.

Seyfert FR2

FR2

Cygnus A, M77

Radiogalaxie très lumineuse en ondes radios. L'émission est la plus lumineuse dans les lobes, principalement dans les points chauds situés loin de la source centrale.

L'indice spectral radio 0.5 sur un spectre d'énergie limité.

Blazar

BL ou BZ

3C279, Cent A

AGN fortement polarisé optiquement, optiquement variable et dont le spectre radio est plat. Il présente des pics d'émissions, l'un d'origine synchrotron à baisse énergie, l'autre d'origine Compton à haute énergie, et parfois un jet. Cette catégorie inclut les BL Lacs et les radioquasars dont les FSRQ.

Objet BL Lacertae

BL Lac

BL Lac, Mkr 421,

1ES 0229+200,

HESS J1943+213

AGN ayant peu de composantes optiques et de faibles raies d’émissions. Ils sont classés en fonction de leur niveau d'énergie (bas, intermédiaire et haut) : LBL, IBL et HBL, cette dernière classe comprenant la sous-classe des blazars extrêmes ou EHBL.

LINER

LINER

M31,

Voie Lactée

Galaxie dont le noyau présente de fortes émissions ionisés (Hα, Hβ, [NII], [SII], [OIII], etc). Elles représentent 30% des galaxies dans un rayon de 40 Mpc. 75% des LINERs sont des galaxies elliptiques ou lenticulaires.

Les LINERs comprennent les galaxies lumineuses en infrarouge (LIRG) et certaines galaxies rouges appelées "red nuggets".

Les émissions ionisées proviennent de régions de formation stellaire mais peuvent aussi être liées à la présence d'un trou noir supermassif.

Radioquasar

FSRQ

3C274, 3C279

Objet à spectre plat ou inversé sur un spectre d’énergie limité (a £ 0.5). Classé parmi les Blazars.

Radioquasar

SSRQ

RX J1011.2+5545

Objet à spectre pentu sur un spectre d’énergie limité.

Radioquasar

QSS

3C274, CTA 102

Terme générique décrivant un radio source extragalactique d’apparence stellaire.

Optiquement très variable

OVV

3C279

AGN dont la luminosité fluctue très rapidement et dont le continuum visible est fortement polarisé.

À raies d'absorption larges

BAL

1556+3517,

J0313-1806

QSO présentant des raies d'absorption très larges. Lorsque les éléments métalliques sont faiblement ionisés, ils sont dénommés low-BAL QSO.

Superluminique

SL

3C274, 3C454.3

Source dont certaines composantes semblent se déplacer plus rapidement que la vitesse de la lumière.

Retour à la découverte des quasars

Retour à l'Astrophysique


Back to:

HOME

Copyright & FAQ