CONNAITRE
OBSERVER
INTERACTIF
VOTRE AVIS
LE SITE & MOI

Ah ! ..... La Terre, véritable paradis flottant dans l'immensité de l'espace.... La terre est unique à de nombreux points. Aux yeux d'un observateur extraterrestre situé dans l'espace, elle est d'un bleu magnifique. Elle est en effet recouverte à 70% d'eau, sous forme liquide ou solide. On n'observe la présence d'eau sur aucune autre planète du système solaire (bien que certains aimeraient assez en voir sous la glace d'Europe, un satellite Galiléen de Jupiter...). La Terre possède une activité géologique, et surtout la VIE ! Enfin, je ne vais pas m'éterniser, tout le monde connaît cette planète depuis sa naissance. A moins que....

L'intérieur de la Terre est grossièrement divisée en trois partie qui sont le noyau, le manteau et la croûte. En fait on peut diviser encore chaque partie en deux, ce qui donne : Noyau interne et externe ; manteau inférieur et supérieur ; croûte continentale et océanique. En regardant un planisphère on s'aperçoit très vite que les continents peuvent "s'emboiter" les uns dans les autres telles les pièces d'un puzzle. Ceci est possible car la croûte terrestre est divisée en une douzaines de plaques rigides, dérivant plus ou moins rapidement à la surface de globe. Imaginez l'Amérique du Sud emboîtée dans l'Afrique, soudain, la plaque Sud Américaine s'éloigne de la plaque Africaine, de la matière en fusion venant du manteau remonte à la surface et écarte encore plus les deux plaques. En se solidifiant cette matière va former un nouveau plancher océanique, un nouvel océan est né : l'océan atlantique. On peut prouver ceci grâce au paléomagnétisme, c'est l'étude du champ magnétique terrestre au cours des temps géologiques. les roches du plancher sont en effet capable de garder une trace du champ magnétique terrestre qu'il y avait au cours de leur formation. On sait que le champ magnétique s'est inversé de nombreuses fois (le pôle nord magnétique se retrouve au pôle sud géographique), et on observe une symétrie de ces inversement par rapport à l'axe de la dorsale, preuve que les deux plaques s'éloignent en même temps.

De part et d'autre de la dorsale, le plancher océanique s'éloigne, gardant la marque du champ magnétique de l'époque. En bleu anomalie positive, en blanc anomalie négative. Chaque changement de couleur correspond à une inversion du champ magnétique terrestre.

Dans le cas opposé, lorsque deux plaques dites "continentales" se rencontrent, elles s'affrontent et forment une chaîne de collision, c'est par exemple le cas des alpes, qui résultent de la collision de la plaque africaine avec la plaque Eurasienne.

Lorsqu'une plaque continentale rencontre une plaque océanique, la plaque océanique va s'enfoncer sous la continentale selon un plan précis : le plan de Bénioff. Elle va ainsi créer un fosse océanique, des séismes profonds, un volcanisme andésitique, un prisme d'accrétion (agglomération de sédiments).

La terre possède une atmosphère constituée principalement d'azote (78 %) et d'oxygène (21 %), parmi les autres composants, les plus abondants sont de la vapeur d'eau, de l'argon et du dioxyde de carbone. L'effet de serre provoqué maintient la température à 290 K (17°C).

Sommets de nuages d'orages violents, photo prise au-dessus de la Côte d'Ivoire

La rotation de la Terre sur elle-même créé des mouvements circulaires dans le noyau de fer en fusion ce qui a pour effet d'engendrer des courants électriques, qui eux, génèrent un champ magnétique qui s'étend dans l'espace. Ainsi on pourrait comparer la terre à un aimant géant avec son pôle nord et son pôle sud. Le champ magnétique entoure la planète sur 80000 Km .Ce champ magnétique est précieux pour notre planète, en effet, il nous protège du flux de particules provenant du vent solaire. Cependant une petite partie des particules parvient tout de même à passer cette barrière par les pôles. En réagissant avec la haute atmosphère ces particules provoquent des réactions chimiques et donnent naissance à des aurores polaires.

Vous pouvez voir en bleu le champ magnétique et en jaune le vent solaire

Aurore australe photographiée depuis la cabine de pilotage de la navette Discovery

Dernière mise à jour le 11-02-2002 Copyright © Nicoastro 2002