CONNAITRE
OBSERVER
INTERACTIF
VOTRE AVIS
LE SITE & MOI

Dernière ou avant dernière planète du système solaire, l'orbite de pluton est un peu étrange, en effet, son orbite coupe celle de Neptune se qui a pour effet de faire de Pluton la huitième planète du système solaire durant certaines périodes. De plus, l'orbite de Pluton n'est pas dans le plan de l'écliptique (plan représenté par l'orbite terrestre où toutes les orbites des planètes du système s'inscrivent plus ou moins) mais forme un angle de 17°. Pluton est encore assez mal connue. Pluton fut découverte par Clyde Tombaugh en 1930. la masse de Pluton est un cinquième de celle de la Lune, et elle tourne autour du soleil en 248,5 années.

Aux limites de notre système solaire, on imagine une planète morte, gelée. En étudiant par spectrosocopie la lumière réfléchie par la surface de Pluton, on y a mis en évidence du méthane solide, ce qi n'est pas surprenant compte tenu de très faibles températures (-236°C) qui règnent à cette distance du soleil. Du méthane gazeux doit exister aussi, mais sa qantité varie probablement beaucoup dans le temps du fait des variations de température de plus de 10°C selon l'éloignement de la planète par rapport au soleil. L'atmosphère de pluton est très fine et ne peut pas contenir d'hydrogène ni d'hélium.

En 1978, on a découvert que Pluton possède un satellite : Charon. Celui-ci tourne à une distance moyenne de la planète de 20 000 Km seulement. Il a un rayon de 630 Km ce qui représente tout de même la moitié de celui de Pluton. Ces particularité font du couple Pluton-Charon un exemple unique dans notre système solaire.

Pluton n'est pas une cible pour les observateurs débutant, avec une magnitude de 13-14, elle nécessite au moins un télescope de 200mm. Toutes les particularité de Pluton en font un astre à part, certains veulent même lui enlever le titre de planète pour lui attribuer celui de corps transneptunien....

Dernière mise à jour le 11-02-2002 Copyright © Nicoastro 2002