Sebastien MARCHAND

Membre
  • Compteur de contenus

    151
  • Inscription

  • Dernière visite

    jamais

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Sebastien MARCHAND

  • Rang
    Membre
  1. takahashi cn 212

    Bonsoir,J'utilise depuis un peu plus de 4 ans un CN-212 et depuis peu un Mewlon 250. Je dois avouer que la différence de planéité de champ entre les 2 configurations est légère mais appréciable avec un oculaire taka de 30mm. Etant habitué au CN-212, c'est la première chose qui m'ait frappé lors des premiers essais en lunaire avec le Mewlon.Entre un CN-212 et un Mewlon 210, j'aurais tendance à préférer le CN mais la différence de prix doit être devenue très significative avec les augmentations de ces dernières années. Les Mewlons donnent aussi d'excellents résultats et je dois avouer que l'on oublie assez vite ce défaut.Amitié, Sébastien Marchand www.astrosurf.com/cielbreton
  2. Dumb-Bell, un destin spectaculaire...

    Oups, merci Phiber de m'avoir corrigé.
  3. Dernières images de Gendler

    C'est ce genre d'images qui donnent envie de continuer.On bave, on bave et on est bon pour sortir le pot de nutella pour reprendre des forces.[Ce message a été modifié par Sebastien MARCHAND (Édité le 21-06-2002).]
  4. Dumb-Bell, un destin spectaculaire...

    Bonsoir,aller soyons joueur. Après tout le but d'un forum c'est les débats.>>mettez un OIII sur Dumbell, vous allez voir comme elle pète. >>Les transitions pour le OIII ca doit être plutôt vert a >>moins que je ne me trompe. >>Donc je comprends pas pourquoi, on verrait plus de violet... Je ne comprend pas trop le parallèle entre le filtre OIII et le violet au lieu du vert. Il n'est nul part question de filtrage interférentiel dans les explications techniques de mon cliché. J'ai tout juste souligné que j'avais réalisé ma balance en me basant sur une photo d'observatoire et en ajoutant qu'il n'indiquaient pas les longueurs d'onde utilisées pour chaque composante colorimétrique.>>On peut la colorer aussi en rose bonbon ou vert fluo. >>mais a mon avis c'est plus trop de l'astro. Voilà ce qui pêche. Je constate que l'on fait systématiquement l'amalgame entre le réglage d'une balance et une altération arbitraire de la colorimétrie. En fait, il y a une nuance de taille. Lorsque l'on modifie une balance des couleurs on ne fait que modifier le référentiel. Pour illustrer, on peut prendre l'éternel exemple du train qui avance et de 2 voyageurs. L'un est assis dedans et l'autre est sur le quai. Pour le premier le train ne bouge pas dans son référentiel. Pour le second, il est bien en mouvement. Avec une balance des couleurs c'est la même chose.A titre d'exemple voici l'une des images prétraitée de M27 traitée avec 2 approches différentes. La première correspond au référentiel de la vision humaine( en supposant "abusivement" que la réponse colorimétrique de la MX7c est identique à l'oeil humain du fait que le capteur était initialement conçu pour des camescopes). La seconde est basée sur un référentiel essayant de compenser les défauts de réponse colorimétrique de l’œil humain( voir mon post ci-avant). Laquelle est "vraie"? Et bien dans l'absolu aucune n'est fausse. Il n'y a que le référentiel qui change. Au passage, on peut constater que ma vision "rose bonbon" n'est pas si éloignée que ça d'une vision "parfaite" que pourrait donner l’œil humain s'il avait une réponse quantitativement équilibrée sur les trois canaux RVB.A mon sens dire que des couleurs sont fausses c'est sous entendre qu'elles ne correspondent à aucun référentiel colorimétrique. C'est le cas par exemple lorsque l'on transforme des images N&B en y introduisant une palette arc-en-ciel. Cela permet de mieux voir les faibles nébulosités mais ce n'est basé sur aucune référence colorimétrique réelle.>>L’œil ne voit que du vert parce que dans l'obscurité il est moins sensible >>aux autres couleurs. Mais les nébuleuses ne sont pas toutes vertes !! >>(de même que toutes les étoiles ne sont pas blanches) Tout a fait, la seule raison qui fait qu'en ciel profond on ne voit généralement que du vert vient justement du fait que notre œil n'a pas assez de lumière pour commencer à réagir sur les autres longueurs d'ondes car il n'y est pas aussi sensible( effet de seuil). Pour les étoiles, en CCD le problème vient généralement de la saturation des photosites du capteur. Dans le cas des capteurs couleurs, on a en plus le passage d'un filtre anti-aliasing qui permet d'éviter les effets "arc-en-ciel" sur le bord des étoiles mais qui contribue aussi à limiter l'information colorimétrique sur ces zones très saturées.>>En CCD couleur on utilise trois filtres standardisés B, V, R >>qui sont calculés pour restituer les vraies couleurs. Ils sont prévus pour se rapprocher au maximum de la vision humaine( à temps d'exposition équivalents). Cependant dans la pratique, on voit rarement des clichés couleurs réalisés avec des temps d'exposition identiques sur les trois composantes. Du coup, un cliché couleur doit toujours subir un réglage de balance si l'on veut se rapprocher du référentiel de la vision humaine.>>Je ne connais pas la MX7c mais il me semble qu'elle >>intègre ce type de filtres dans sa matrice. En fait la MX7 utilise une filtrage un peu différent basé sur des filtres de couleurs secondaires et non primaires. A l'arrivée le résultat colorimétrique est le même mais on gagne au niveau de l'absorption. Par contre, elle n'est pas colorimétriquement équilibrée. Il faut le faire après extraction.Le gros problème c'est que pour équilibrer une image couleur, il faut un référentiel. Le plus souvent, on utilise le fond de ciel que l'on considère comme "gris". Et la encore il y aurait beaucoup de choses à dire sur le bien fondé de cette référence mais c'est déjà pas mal pour ce soir.Amitié, Sébastien Marchand www.astrosurf.com/cielbreton PS: Phil, en faite c'est une ancienne image de M27 que tu as en lien sur ton site. Elle est pas mal non plus car avec le champ plus grand du CN-212, M27 donne vraiment l'impression d'une petite bulle de gaz perdue dans l'espace au milieu de milliers d'étoiles.[Ce message a été modifié par Sebastien MARCHAND (Édité le 21-06-2002).]
  5. Premières images argentiques du Soleil.

    Alors Stéphane, ça marche pas mal nos Keplers en photo solaire, non?Matthieu, je sais ce que c'est. En relisant le post de Stéphane j'ai compris ("...c'est un premier essai...") Stéphane nous prépare une photo solaire avec un passage d'avion à la Legault. Faut déclencher plus vite Stephane. Le prochain coup tu l'auras ;-))).Non, plus sérieusement c'est très prometteur.A+, Sébastien Marchand www.astrosurf.com/cielbreton [Ce message a été modifié par Sebastien MARCHAND (Édité le 14-06-2002).]
  6. encore plus au sud

    Je suis complètement paumé dans vos photos. 8-)C'est assez amusant de se retrouver perdu et sans point de repère quand on ne connaît pas le ciel austral.Martial, 10s de poses( avec de la pollution lumineuse ;-) ) seulement!!! Je sais pas si une CCD y survivrait.Salut Charles, c'est superbe. As-tu finalement réussi à trouver une solution intéressante pour t'aider a faire le guidage de ton C8?En tout cas les garçs, devant un ciel comme ça, je sais pas comment vous faites pour ne pas oublier de faire des photos.A+, Sébastien Marchand www.astrosurf.com/cielbreton [Ce message a été modifié par Sebastien MARCHAND (Édité le 14-06-2002).]
  7. Dumb-Bell, un destin spectaculaire...

    Bonsoir,>> Désole les couleurs sont fausses. il est vrai que la balance colorimétrique ne correspond pas à la vision photographique habituelle de M27. Je me suis basé sur une photo d'un observatoire professionnelle illustrant un article d'Astronomia. Ils n'indiquent pas sur quelles longueurs d'onde ont été prises les 3 composantes RVB.>> Faudrait arrêter de tricher. La remarque est gratuite mais pourquoi pas? Cela soulève même quelques questions. Quelle valeur peut-on donner à la couleur d'une image quelle qu'elle soit si ce n'est le côté esthétique? Quelle est censé être la meilleur référence colorimétrique de base: - L'oeil humain qui réagit énormément bien dans le vert( l'oeil humain répondant à 58,7% dans le vert, 29,9% dans le Rouge et 11,4% dans le bleu)? - La CCD qui est très sensible dans l'IR? - La photo argentique dont la réponse colorimétrique varie beaucoup en fonction du film utilisé?Amitié, Sébastien Marchand www.astrosurf.com/cielbreton
  8. Antarès/M4/Ngc6144

    Méfies toi, tu risques de me voir rabouler un de ces prochains étés pour me faire payer l'apéro à 2100m d'altitude à la lumière des étoiles...Faut que j'arrête de me faire du mal!!!( C'est encore bouché de chez bouché ce soir).Plus sérieusement, je vais déjà m'offrir quelques minutes de latitude en moins( c'est un début) en descendant du côté de Puimichel après l'été. J'espère bien m'y faire mal aux yeux et me blazer un peu à la CCD( quoi que...).Amitié, Sébastien Marchand www.astrosurf.com/cielbreton [Ce message a été modifié par Sebastien MARCHAND (Édité le 12-06-2002).]
  9. Antarès/M4/Ngc6144

    Y a pas à dire le savoir faire avec un bon ciel et du matos bien maitrisé... ...et hop ça casse la baraque! Je ne demande plus où tu as fait un tel cliché... ;-) Le grand champ c'est vraiment splendide.Rien qu'a imaginer le ciel que tu devais avoir, cela me donne des frissons dans le dos!Amitié, Sébatien Marchand www.astrosurf.com/cielbreton
  10. Localisation de cratères

    Y a qu'à demander... ...et à faire son choix!!!Amitié, Sébastien Marchand www.astrosurf.com/cielbreton [Ce message a été modifié par Sebastien MARCHAND (Édité le 09-06-2002).]
  11. Image d'M-51 prise avec la Lune

    Je te rassure Phil, tu n'as rien d'anormal( enfin je pense ;-) ). Avec l'expérience on apprend simplement a mieux respecter les images alors qu'au début on aime toujours en voir plus( et c'est bien normal).En fait, je pense que Flo n'a pas retravaillé la luminosité de la même manière que sur le cliché du haut. Dans le 2ème, la luminosité de la galxaie semble plus linéaire et du coup le coeur de la galaxie sature plus et les détails y sont noyés.Dans le premier clichés les détails de la galaxie étaient très contrastés mais cela n'apportait pas vraiment de détails supplémentaire quand on y regarde de plus prêt.A mon sens les meilleurs images sont toujours les plus naturelles et non les plus détaillées mais ce n'est jamais évident de trouver le juste millieu. Amitié, Sébastien Marchand www.astrosurf.com/cielbreton PS pour looney: il me semble que Flo a indiqué dans un ancien post qu'il utilisait une araignée artificielle pour faciliter la mise au point et cela donne un côté esthétique. [Ce message a été modifié par Sebastien MARCHAND (Édité le 08-06-2002).]
  12. Dumb-Bell, un destin spectaculaire...

    Désolé pour les infos pratiques mais je me suis couché à 5 heures( quand on aime on ne compte pas) pour faire ce cliché( en allant bosser 3 heures plus tard!!! ) donc j'étais un peu crevé hier soir(06/06/2002) et j'ai oublié l'essentiel... Donc pour le côté technique, j'ai utilisé un Mewlon 250 Taka avec Caméra CCD MX7c + réducteur 3.3 me donnant un rapport F/D de 6(environ).Ce cliché est le résultat d'un compositage de 11 clichés d'une minute trente de pose chacun.Après extraction de la colorimétrie avec le logiciel d'origine, j'ai ensuite pré-traité(PLU seulement) et composité les images avec un logiciel maison.Les seules opérations appliquées au cliché final sont: Réglage de la balance des couleurs. Ajustement du contraste et des seuils. Très léger masque flou intelligent.Les images brutes ont fait le reste...Et tout ça sous le ciel légendaire de notre belle Bretagne!!! 8-)Pour le Fastar, je n'ai jamais utilisé donc je ne saurais dire. Et comme on dit toujours "Mieux vaut se taire et paraître idiot que de parler et prouver qu'on l'est !", moi j'applique le proverbe. ;-)Amitié, Sébastien Marchand www.astrosurf.com/cielbreton [Ce message a été modifié par Sebastien MARCHAND (Édité le 11-06-2002).]
  13. Dumb-Bell, un destin spectaculaire...

    Spectacle macabre mais si majestueux de cette géante déchue photographiée par mes soins hier soir(05/06/2002)... M27 - NGC 6853Age estimé: 48000 ans. Magnitude: 8. Dimension: 8'x5'. Distance évaluée par divers auteurs: 490 à 980 années lumière.Cette célèbre nébuleuse planétaire de la constellation du renard me fascine toujours autant. D'après les ouvrages que j'ai sous les yeux, elle fut répertoriée par Messier le 12 Juillet 1764.L'étoile centrale de Magnitude 13,5 est devenue une naine dont la température de surface fleurterait avec le 85000K. Le gaz de la nébuleuse se répend dans l'espace à une vitesse avoisinant les 30km/s( rien que ça!).Amitié, Sébastien Marchand. www.astrosurf.com/cielbreton[Ce message a été modifié par Sebastien MARCHAND (Édité le 06-06-2002).]
  14. C'est pas terrible pour TASCO et donc CELESTRON

    Autant pour moi Pierre-Marie.j'ai lu trop vite le post de Siger. [Ce message a été modifié par Sebastien MARCHAND (Édité le 01-06-2002).]
  15. C'est pas terrible pour TASCO et donc CELESTRON

    Bonsoir à tous,je viens de relire le message initial de Bruno et je dois avouer que je suis un peu perplexe sur les réactions. Je n'ai lu que du second degré pleinement identifié par son auteur. Comme Bruno le souligne lui même c'est certainement caricaturale mais je pense que ses craintes sont loin d'être injustifiées. Le monopole sur une gamme de produit n'est jamais une bonne chose hors Meade à tout fait pour l'obtenir. Wait and See...<<les pros n'utilisent plus d’équatorial depuis pas mal de temps (+40ans je crois ) pour leur grandes optiques. mais bon...ca fait chier de savoir que les européens ont fait construire 4 "dobsons" de 8m et qu'ils pourrons pas faire de photos longue pose avec.>> siger125, Peut-on vraiment comparer ces 2 mondes? Les instruments professionnels ont un gros "défaut" qui est le poids. C'est, à mon sens, ce qui justifie le choix de l'altazimutal allié à des palliatifs permettant de compenser. Personnellement( mais je pense faire l'unanimité ;-) ) , je trouve qu'il y a de quoi être plutôt fière devant la prouesse technologique car il n'y a pas que de simples dobsons derrière tout ça, non? <<Maintenant avec l'optique adaptative, fini les problèmes d'erreur périodique plus besoin du PEC, de mécanique sophistiquée, l'image reste stable, etc... etc...>> jmr, c'est un peu utopique non? Les optiques adaptatives n'existent pas encore pour le visuel. Dans le monde des amateurs il n'y a que l'AO-7 de SBIG pour les CCD mais le terme "optique adaptative" qui lui ait donné est purement marketing. Concrètement, il ne permet que de compenser des mouvements linéaires à plus ou moins haute fréquence( vibrations des moteurs par exemple) ou les imperfections de suivi de la monture( mais c'est déjà pas mal). Il n'adapte donc en rien l'image formée sur une CCD mais simplement sa position sur la matrice de celle-ci. A mon sens les optiques... ...de qualité ont donc encore de beaux jours devant elles.Amitié, Sébastien Marchand. www.astrosurf.com/cielbreton