Pierre-Marie

Membre
  • Compteur de contenus

    1 251
  • Inscription

  • Dernière visite

    jamais

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Pierre-Marie

  • Rang
    Membre très actif
  1. Gravité! Du Big Bang aux Trous Noirs

    Salut Barbi,où il apparaît que, finalement, l'expression "une chute sans gravité" est totalement absurde. Bon, c'est ce que le grand public vient de comprendre.
  2. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    quote:A partir de l'allure de la courbe du signal en fonction du temps, on sait que ça correspond à un certain type de problème A propos, l'augmentation de la fréquence du signal périodique, c'est dû à l'accélération de la rotation juste avant la coalescence ou à autre chose ?
  3. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Et y a-t-il un corpuscule associé à cette onde ?
  4. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Merci. Mais l'onde gravitationnelle n'a-t-elle aucun effet sur les photons ? A moins que je fasse une confusion entre gravitation et onde gravitationnelle.
  5. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Quelqu'un peut-il m'expliquer comment on s'affranchit de l'effet que l'onde gravitationnelle a sur le faisceau laser lui-même et donc de la distorsion de la mesure ? Merci.
  6. Dangerosité des Led, enfin la preuve !

    Et c'est reparti sur un nouveau post. Surtout, ne sortez pas de chez vous en plein jour, c'est hyper dangereux. « Dans des conditions normales d'utilisation, ces éclairages ne présentent aucun risque. Evidemment, il ne faut pas fixer la lumière », souligne le Syndicat de l'éclairage.» Un des dangers des LED que ne cite pas l'article, c'est qu'en cas d'ingestion, on peut s'étrangler.
  7. Rosetta -100 jours :)

    Et un autre là : http://www.20minutes.fr/sciences/1719727-20151029-mission-rosetta-trois-hypotheses-expliquer-oxygene-tchouri J'espère juste que Philae ou Rosetta ne sont pas equipés, l'un ou l'autre, d'une pile à combustible qui fuit. Arf !
  8. Rosetta -100 jours :)

    Je pense que la surprise vient de ce fait que ces molécules-là, oxygène gazeux (O2), sucres ou bien alcool ne se trouvent pas, sur Terre, à l'état "natif" mais sont issues d'une synthèse biologique.
  9. Europe et lumière artificielle (point juridique)

    On peut continuer à l'infini. Soit, dans ton graphe le bleu émet 35% de puissance en plus. Un gros tiers mais avec une meilleure efficacité lumineuse, puisque la courbe verte émet là où l'oeil est le plus sensible. C'est-à-dire que pour un même éclairage, on utilisera une puissance moindre. Au final, on aura à peu de chose près la même quantité de bleu car, je le répète, la led "chaude" a un rendement moindre. Mais là n'est pas la question. On parlait de nocivité. Et j'ai déjà répondu sur ce point.
  10. Europe et lumière artificielle (point juridique)

    Oui, Fredogoto, le bleu d'une chaude va être davantage absorbé par le phosphore d'une "chaude" mais le graphe que tu montres me paraît nettement exagéré. On dirait du marketing, je ne sais d'où ça sort. Ou une simplification. Bref 450nm, si on ne fixe pas la source, ne me semble pas si dangereux que ça.
  11. Europe et lumière artificielle (point juridique)

    J'ajoute que beaucoup de drivers fonctionnent comme ça. Je pense que c'est une façon d'augmenter la sensation lumineuse en diminuant la consommation. On le remarque sur les lampes frontales mais aussi les feux arrières des voitures. Suivez, de nuit, une voiture, et balayez du regard. Certains, comme moi, discernent très clairement une succession, un chapelet de points lumineux distincts. Pas de trainée lumineuse. Là, il ne s'agit pas d'absence de condensateur, puisque l'alim est en continu. Je pense que cette alim pulsée permet un même stimulus pour une énergie consommée plus faible. Mais je trouve ça désagréable. On n'est plus vraiment sur un sujet astro. Faites excuses.
  12. Europe et lumière artificielle (point juridique)

    Ça dépend desquelles. Ikéa fait des leds dont le phosphore est... phosphorescent. C'est-à-dire qu'il continue à émettre quelques temps après que l'excitation a cessé. Donc pas de flicket. L'alimentation n'est pas stabilisée, justement, et le flicker a une fréquence de 100 Hz car le courant, quoique redressé, reste haché. Probablement pour des questions d'encombrement, les capacités sont trop faibles ou absentes. Je parle des ces leds faites pour remplacer des ampoules secteur au culots standardisés. Pour le voir, c'est facile et c'est bien ce qui me dérange. l'effet stroboscopique sur tout objet en mouvement. Baladez un doigt, un crayon, de droite à gauche dans le faisceau, sur un fond sombre s'il le faut, et vous verrez des alternances sombres et claires. Bon, les tubes fluo font ça aussi. Chez moi ou bien j'alimente en 230 V continu - pas facile de trouver un transfo de 160V - ou bien je soude une capa aux bornes de la led, après son driver.
  13. Europe et lumière artificielle (point juridique)

    Certaines ont un spectre superbe. Les Soraa Vivid te feraient, à coup sûr, changer d'avis. Pour moi, c'est supérieur à l'incandescence, basse température ou halogène. Il est vrai que les plus efficaces en termes de rendement lumineux ne donnent pas une belle lumière car elles présentent un pic de bleu et un pic de jaune. Et ça, c'est sinistre, en effet.
  14. Europe et lumière artificielle (point juridique)

    J'ajoute qu'il n'y pas moins de bleu dans une led "chaude" ; il y a juste plus de rouge. Et, tandis qu'une led "blanche" n'émet aucune fréquence plus élevée qu'un bleu 450 nm, une ampoule incandescente classique et halogène plus encore émettent du violet et même de l'UV. Quant à moi, j'utilise des leds qui émettent à 400 nm au lieu de 450 nm donc dans le violet. Mais ceci pour des raisons de qualité des couleurs restituées.
  15. Europe et lumière artificielle (point juridique)

    J'ai l'impression qu'on confond un peu la lumière émise vers 450 nm, celle qui excite le phosphore, et les UV. La lumière du jour contient beaucoup plus de rayons dangereux que les leds. Et les tubes fluorescents aussi. Il ne faut pas fixer une led, parce qu'elle a un rayonnement surfacique plus intense que les autres ampoules. En revanche, il y a un problème qu'on n'évoque presque jamais et qui lui, me dérange vraiment. C'est le phénomène de "flicker" donc de scintillement. Je l'ai réglé chez moi en alimentant les leds autrement ou en en modifiant le circuit. Mais voici une étude, en anglais, qui traite du problème : http://www.digikey.com/en/articles/techzone/2012/jul/characterizing-and-minimizing-led-flicker-in-lighting-applications