Aller au contenu

Jean-Noel

Membre
  • Compteur de contenus

    314
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

1 abonné

À propos de Jean-Noel

  • Rang
    Membre actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    L'observation à haute résolution, radio amateurisme
  • Adresse
    08320 Aubrives

Visiteurs récents du profil

164 visualisations du profil
  1. disparition d 'un fidèle compagnon

    C'est très beau d'avoir accompagné ce petit petiot dans l'amour et les bisous pour son dernier voyage. Balzac restera une petite étoile pour la postérité et je l'ai retrouvé, tel un petit astéroïde de magnitude 19 dans la constellation d'Ophiucus, vers le sud. 18430 BALZAC, situé à 16h46' et -16°54'. Il pourrait écouter la mélodie du piano seulement après 23 petites minutes de voyage. Un autre BALZAC attend désespérément tout l'amour et les bisous d'un papa musicien et astronome dans un centre SPA. Tout ma sympathie en ce moment difficile. Jean-Noël (papa de deux adorables chats)
  2. Le nouveau Astrosurf est arrivé....

    Superbe ! C’est un plaisir de parcourir les forums et la fonction recherche est une merveille de simplicité. J’en oublie de regarder les petites annonces. Je souhaiterais juste pouvoir retrouver l’ensemble des (rares) profils de mon département, par exemples, comme cela était possible dans la rubriques « who’s who » de l’ancien système de gestion d’Astrosurf. J’aimerais aussi pouvoir modifier la taille de la police dans la présentation "A propos de moi" de mon profil. Cette nouvelle version d’Astrosurf est une belle réussite et merci pour ce très beau travail. Jean-Noël (Dépt. des Ardennes)
  3. Ce sont bien les photos ayant illustrées le topic " La Lune au T300". Merci Den :
  4. Bonjour Sébastien et Falkostar,Cela fait longtemps que je ne suis pas intervenu sur Astrosurf mais le sujet est rare et intéressant.Attila08 et moi avons effectivement posté quelques comptes rendus d’observations sélénographiques au T300, dont l’un évoquait les fines crevasses sinueuses et peu profondes, situées au nord ouest de Prinz. Nous parlions de l'observation de Rima Prinz III, coupée en deux par une très courte rainure, au 11ème jour de lunaison. Nous sommes arrivés à atteindre le pouvoir séparateur de l’instrument en observant clairement rima Aristarchus V, sous tendant 0.32" (les photographies d’explications fléchées aidant à la compréhension du CROA ne sont malheureusement plus accessibles sur ce post) : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum15/HTML/000801.html Au 8ème jour de lunaison, nous avions également détecté, à la limite de perception des T300 et T510, les 2 petits craterlets situés entre la triplette et Clavius T - Coordonnées : (-15.91E ; -59.75s) et (-15.9E ; -59.79s) ; voir cartographie LAC 126 ou https://planetarynames.wr.usgs.gov/Feature/8334.Notre ancien site d’observation situé à Givet, nous avait montré des images stupéfiantes de la Lune... métalliques, coupées au laser, d’une stabilité inouïe et criblées de fins craterlets à x876, cela lors d’un test de mon miroir Doucet de 400mm monté sur la structure du T510. Mon nouveau site, localisé dans une vallée humide et venteuse, à proximité de la centrale nucléaire de Chooz (réchauffant le zénith ou le méridien à 27°), limite très souvent la résolution de 2 à 6 secondes d’arc. Les images sont floues et délavées à l’oculaire des instruments dont le diamètre excède 80 à 150mm, et cela, même au Nagler 31!!! J’ai néanmoins une fois pu observer, en fin de nuit et dans de très bonnes conditions, le réseau complet de rimae situées dans Fracastor, avec des images nettes, métalliques et tranchées au T510x661 (Zeiss Abbe 4mm). Viscardy avait évalué le niveau de résolution des rimae dans Fracastor à 0.25", je penserais plutôt à un niveau de détail de l’ordre de 0.4" (700m à la distance de 373543 km).Le deuxième cratère oblong, plus petit que le cratère sommital et situé sur l’un des versants de Mons Gruithuisen Gamma est bien perceptible au LX200 de 305mm (Zeiss Abbe 6mm). A Onsala, le C11 devrait peut-être également permettre de suivre rima Marius (bien visible ici au T250x407) jusqu'à Marius P.Bonnes observations.Jean-Noël.
  5. Bonsoir Gérard, j'étais déjà émerveillé par tes superbes photographies lunaires au château fort de Sedan dans les Ardennes, il y a longtemps. Je trouve cette photographie somptueuse, un véritable régal pour les yeux. Quel talent gérard, c'est sublime !
  6. C'est somptueux, magistral. Je n'en vois même pas le dixième au DF 510 sur mon site ignoble. Félicitations.
  7. quel télescope choisir

    Bonjour alexandrinoph et bienvenue sur le forum.Je m'équiperais peut-être de deux instruments :1) Un télescope à poste fixe, utilisable rapidement sous le ciel pollué mais stable de Charleroi. Cet instrument serait dédié à l'observation planétaire, sélénographique et des étoiles multiples. Il présenterait l'avantage de permettre l'observation à chaque éclaircie sans avoir besoin de le monter et de le collimater après déplacement. Dans ce cadre, un Mewlon 180 ou mieux, un bon C9 pourraient convenir si vous disposez d'un jardin, d'une terrasse ou d'un balcon. Si vous devez observer la fenêtre ouverte, une lunette de 100-120mm permettrait d'éviter les images trop turbulentes. 2) L'observation du ciel profond à Charleroi me semble... difficile, il convient donc de se déplacer vers un site où la voie lactée est visible à l'oeil nu. Les régions de Rièze et de Willerzie permettent avec un peu de diamètre de passer quelques nuits d'anthologie. La rosette en entier, M81/M82 saisissante, les dentelles du cygne et le pélican bien visibles au T250 + Nagler31 + filtre OIII. Dans ce cadre, un Dobson de 250mm léger, ultra transportable et installable en quelques minutes, équipé OIII et d'un oculaires grand champs, pourrait être un bon choix afin de pouvoir profiter du ciel profond lors des WE. Dans le cas où vous disposeriez d'un jardin relativement protégé des lampadaires, une autre solution basée sur un instrument unique serait de trouver un Dobson de 300mm doté d'une bonne optique (elles sont rares). Ce type d'instruments, beaucoup plus fastidieux à transporter, vous permettrait de superbes observations planétaires de chez-vous et de passer des heures inoubliables à parcourir la voie lactée et découvrir le quintet à 500x à moins de deux heures de chez-vous.Cordialement.Jean-Noël
  8. Bonjour Falkostar et Benj Poup, je suis tombé sur ce post par hasard car mes visites sur Astrosurf se font rares par manque de temps.Falkostar, serais-tu l'un de mes voisins ? Je suis également de la région de Givet (Aubrives) et travaille chez Electrolux à Revin.Benj Poup : Je me souviens des images observées au T406 de Taissy (à l'époque de Raymond Heimann / Gilles Sautot / Alain Klotz...). Il y avait à l'époque pas mal de thermiques se dégageant de l'observatoire en béton => Seeing >1.5" (jamais dédoublé Pi de l'aigle), l'instrument n'était d'ailleurs pas collimaté. J'ai cependant en mémoire une belle observation de Gamma Boo au T400 diaphragmé à 150mm hors axe.Se pose aussi la question de l'état de l'aluminure, des courants thermiques traversant le chemin optique et des contraintes excercées sur les miroirs par le barillet et le support du secondaire. Ce sont peut-être quelques pistes de réflexion à explorer pour améliorer la qualité des images du T400.Bonnes observations.Jean-Noël http://www.astrosurf.com/whoswho/fiche.php3?id=10206794653cd6552950928
  9. Meade LX600

    ça doit être cool pour le porter dans le jardin avant le 20h....
  10. La Lune au 400

    http://www.astrosurf.com/ubb/Forum15/HTML/000801.html Tu es de retour JM ? Le cratère sommital de Mons Gruithuisen Gamma et le deuxième cratère situé à la base étaient bien visibles au T300 la semaine dernière(Lune au 11ème jour). C'était couvert pour Rimae Prinz et Marius ; Cela devait être sympa de voir rima III Prinz au T400 en bino - beau compte rendu en effet. Le ciel réserve parfois de bonnes surprises : Mars était truffé de détails vendredi au T510x950.[Ce message a été modifié par Jean-Noel (Édité le 11-04-2012).]
  11. BINO DENK II MARK V ETHOS 13 et 8mm

    La première génération était effectivement un peu plus large. En ce qui me concerne, la deuxième génération passe sans problème sur la bino BW optik. Je pense que cette config devrait également passer sur la Mark V. Jean-Noël
  12. BINO DENK II MARK V ETHOS 13 et 8mm

    J'ai utilisé 2 Ethos 13mm sur ma bino BW. L'écart inter pupillaire était juste suffisant mais ça passait (limite quand même). Le résultat s'est révélé être assez spectaculaire. Jean-Noël
  13. outil ideal pr la collimation d'un dobson ?

    .[Ce message a été modifié par Jean-Noel (Édité le 27-01-2010).]
  14. Oculaire planétaire 12 ou 13 mm grand champ

    Deux Ethos 13mm passent de justesse dans ma bino BW. Le resultat est assez spectaculaire sur la Lune.Jean-Noël
×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.