Jean-Noel

Membre
  • Compteur de contenus

    403
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Jean-Noel

  1. Premier Restefond 2017 nuit 5

    Superbe CROA dans ce lieu mythique, merci Xavier. En quelle matière est la jupe de protection de ton télescope ? Jean-Noël
  2. Quelle distance avec un télescope de 254

    Au T250, j'en suis personnellement resté à 230 millions d'années-lumière en visuel avec l'observation de ngc7318b appartenant au Quintet de Stephan.
  3. Nébuleuse Helix

    Hé oui Xavier, il faut effectivement un ciel bien noir. J'ai perçu B33, très faiblement visible comme une péninsule noire assez informe, dans IC434 sur le site de la Croix-Scaille (Mvlonz=6,4) en 2001 avec mon T250/1630 Astam + Zeiss UWF 30mm + filtre Hb. Je l'ai également observée sur le même site au LB301JML + Nagler31+filtre Hb. Ce n'était pas spectaculaire. J'avais fait sortir Alnitak, située à 30', du champ. Il est clair que la différence de magnitude entre mon DF510 et mon T250 ne compense pas le différentiel de qualité de situé entre un site correct et mon site assez ignoble à la pratique de l'observation visuelle. Je n'ai jamais pointé NGC7293 ici car elle culmine royalement à 19° de l'horizon au méridien, je suis à plus de 50° de latitude nord. J'ai facilement vu Hélix dans le Quercy au T250. Félicitations pour ton beau dessin de B33 José. Jean-Noël
  4. Nébuleuse Helix

    Même pas décelé B33 au DF510 + Nagler 31 + Hb depuis mon jardin, avec pourtant les lumières d'Aubrives éteintes . Merci pour ce post Guy. Jean-Noël
  5. Carnet d'observations

    Bonjour à tous des Ardennes, 😃 Amaury, afin de ne pas être perdu dans les abîmes du forum dans quelques années, ta belle présentation mériterait d'être enregistrée dans la rubrique "à propos de moi" dans ton profil. M42 sera certainement superbe dans ton T300 muni de ton oculaire de 30mm et d'un filtre interferentiel (OIII ou UHC). Un grossissement un peu plus important te permettra de déceler les composantes "E" et "F" dans le trapèze et d'étudier la structure complexe de la partie centrale de la nébuleuse. Vos cieux me font rêver : Jean-Noël (dépt 08 🐗)
  6. Rotation complète de Jupiter

    Oui David, j'ai vécu une époque fantastique au T520 à Reims. Tes beaux résultats font honneur à la cité des sacres. C’est dommage que les autres astronomes ne soit pas plus disponibles pour t'accompagner, cela peu effectivement créer un sentiment de solitude malgré la présence d’un très beau Planétarium et d'un bel observatoire à Beine-Nauroy. Le sud de Vouziers, préservé de la pollution lumineuse, me fait rêver quand je regarde mon ciel pollué (mvlonz ~ 4,7). Je réside juste à la frontière Belge près de la centrale nucléaire de Chooz, à 2h00 de Reims et 1h30 de Bruxelles. Ma mère habite près de la rue Neufchâtel à 1,7 km de chez toi. J’essaierai de trouver un peu de temps pour venir te voir lors de mon prochain passage à Reims. Je serai également heureux de t’accueillir à la maison si tu désires visiter un peu le coin ou simplement observer avec mes télescopes. C’est super de pouvoir sortir les instruments en 5 minutes et de rester au chaud, tu es très opérationnel. Il me faut 2 bonnes heures d’installation/collimation pour mettre mes T520, T510 et T300 dehors (Il faut être motivé quand les conditions sont régulièrement très mauvaises). Je viens de regarder ton occultation d’Uranus par ISS – (Aapod² N°2 - 20161204 - 17:20:37.876758 UT). C’est aussi un superbe exploit . Jean-Noël
  7. Club : recette pour une sortie réussie ?

    Bonsoir Myriam, La photo d'ambiance est magnifique et donne l'envie de vous rejoindre. Les visions du double amas du Persée et du trio M31/M32/NGC 205 sont spectaculaires au T400 équipé d'un Nagler 31mm, elles ont failli faire tomber un copain de l'escabeau du T400 de l'observatoire de Dourbes en Belgique. Vous avez dû passer un super moment tous ensemble. As-tu vu les 3 galaxies satellites NGC7335 (Mv=14), NGC7337 (Mv=14.6) et NGC7340 (Mv=14) près de NGC7331 ? Tu pourrais essayer le Quintet de Stephan non loin de là. Mayall2 serait aussi une belle observation près de M31 mais il faudrait grossir un peu plus. Je te souhaite de belles observations. Jean-Noël
  8. 2) Deuxième lumière sous ciel dégagé et observation de Neptune et Uranus au T520 Jeudi 21 au Vendredi 22/09/2017 Aubrives, vallée de la Meuse dans les Ardennes (50° 6'14.57"N - 4°45'9.05"E). Dobson 520mm, miroir D=515mm F=3090mm, optique M. Walbaum (Hilux 96%). Dobson Factory 510mm, miroir D=506mm F=2645mm, optique Mirro-Sphère (Hilux 96%). Dobson 520mm Optique Michel Walbaum Début 21h30 : Transparence exécrable, diffusion intense des luminaires, de la centrale de Chooz et des villages avoisinants. La voie lactée n’est pas visible à l’œil nu et le ciel est rougeâtre ou blanchâtre (Mvlon 3.96 au zénith et 2,04 à 20° au dessus de l’horizon). Turbulence sensible au T520 mais non catastrophique. Valeur SQM n’a pas été mesurée en raison de la présence du voile d’altitude. Altaïr = α Aql : α = 18h 36m 56 ; δ = +38° 47′ 01 ; Type A7IV-V ; Dist = 16 AL ; Mv=0,9. L’étoile la plus brillante de la constellation de l’aigle est vue au T520x103 (Zeiss UWF30 85°) comme un splendide diamant blanc bleuté, accompagné de fines aigrettes sur un fond de ciel noir et constellé d’étoiles fines. L’image est superbe de contraste et aucune diffusion n’est perceptible aux abords immédiats de l’étoile. Je me surprends à rester collé à l’oculaire devant un objet dont l’objectif initial était l’alignement des chercheurs (Telrad, pointeur laser et chercheur 8x50). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Véga = α Lyre : α = 18h 36m 56 ; δ = +38° 47′ 01 ; Type A0Va1; Dist = 25,3 AL ; Mv=0. Comme la veille, l’étoile la plus brillante du ciel d’été est vue au T520x103 (Zeiss UWF30 85°) comme un splendide diamant éclatant, fin est accompagné de très fines aigrettes sur un fond de ciel noir. Une discrète diffusion est cependant perceptible aux abords immédiats de l’étoile est semble s’intensifier. Le secondaire est déjà embué et je sors le sèche-cheveux en pensant à la nécessité d’installer un système de résistance chauffante sur le secondaire et le Telrad. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Double-double = ε1 et ε² Lyra = Σ2382-83 : (Lyre) α = 18h 42m,7 ; δ = 39° 37′ ; ED A3V+F0V (ε1) A6Vn+A7Vn (ε2) ; Mv= 4,66 [ε1] 4,59 [ε2] ; Sép. 208,2’’ thêta=172°. Σ2382 = ε1 : Mv= 5,0 et 6,1 ; Rho=2,33" - Thêta=345°. Σ2383 = ε1 : Mv= 5,1 et 5,4 ; Rho=2,39" - Théta=75°. La double-double est déjà complètement séparée dans un champ rempli d’étoiles au T520x103 (Zeiss UWF30). La séparation de Σ2383 au Nagler 20 + TV2.5 (T520x386) me fait penser à la vision de Mizar A/B obtenue avec mon excellent T250 F/D 6.3 Astam. Les composantes blanches semblent montrer, lors de brefs instants, les anneaux de diffraction ; ε1 et ε² Lyra offrent furtivement la vision d’une double paire de lunette, cela dans un T520, c’est excellent ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Delta Cygne = Σ2579 : (Cygne) α = 19h 44m 58,5s ; δ = +45° 07′ 51″; ED B9.5IV+F1V ; Mv= 3,0 et 6,5; Sép. 2,74" thêta=216.6°. Présentant tout d’abord le même aspect que la veille, les images se stabilisent et la composante principale, de couleur blanche-blanc bleutée, contraste fortement avec son compagnon visible comme une piqûre fortement bleutée au T520x386. Le couple présente une image globalement de même qualité que celle observée dans de superbes conditions au T406x450 de l’observatoire de Double, muni de mon Zeiss Abbe 4mm. Le T520 montre cependant le couple avec un éclat nettement plus vif qu’au T400. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Albeïro = β Cygni = Σ43 App I = ADS12540 = WDS19307+2758 : (Cygne) α = 19h 30m 43s; δ = 27° 58′ ; ED (K3II+(B9) / B8Ve ; Mv=3,1/5,1; Sép. 34,7’’ Ro=54. La belle étoile double colorée est encore haute dans ce ciel de fin septembre. Elle diffuse un peu de lumière et les couleurs des composantes Jaune et bleue sont très marquées, la double semble être obstruée par un voile de cirrus. L’image n’est pas mal mais j’ai eu une meilleur impression avec le Sud Dobson 407mm optique Mirros-sphère à l’OCA (Observatoire Centre Ardenne) où le ciel était clair. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . M57 : (Lyre) α = 18h 53m 35s ; δ = +33° 02′ ; NP ; Mv=9.7 ; dim. 1,4’x 1,0’. La forme annulaire est bien visible au Zeiss UWF30mm (T520x103), mais l’image manque de luminosité. Seule l’étoile de 13émé magnitude est perceptible aux abords de la nébuleuse. La Mvlon est de 3.5 - il me semble claire qu’un voile de cirrus dégrade cette portion de ciel déjà fortement pollué par les luminaires d’Aubrives. Je ne grossirais pas d’avantage aujourd’hui sur M57. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . M13 = NGC 6205 : (Hercule) α = 16h 41m 41s; δ = +36° 27′ 37″ ; AG ; Mv=5.8 ; diam. 20’. L’amas est, comme la veille, au couchant, dans la brume et la pollution lumineuse du village de Hièrges. Malgré cette situation, il est superbement résolu et offre la vision d’un magnifique poudroiement d’étoiles fines. La zone périphérique, piquée d’étoiles plus lumineuses, présente une étendu remarquable et se dégrade peu à peu jusqu'au ciel noir d’encre entourant M13. La formation centrale, très lumineuse, est entièrement résolue en étoiles fines au T520x386. La vision de M13 supplante celle, pourtant magistrale, observée le 14 Août l’OCA (Observatoire Centre Ardenne) au T407x204 (Sud Dobson optique Mirro-Sphère). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . M15 : (Pégase) α = 21h 29m 58s ; δ = +12° 10′ ; AO ; Mv=6.2 ; diam. 12,3’. Très brillant, cet amas globulaire montre une image turbulente et bien moins saisissante que la veille au T520x386. M15 est clairement derrière un cirrus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Neptune : Situé à 30° au dessus de l’horizon, la seule étoile repère était λ Aqr de magnitude 3.75 et juste à la limite de la visibilité à l’œil nu après extinction des luminaires d’Aubrives à minuit. A 594x (Ethos 13mm + TV2.5x), le petit disque sombre de 2,4" présente à l’oculaire la taille d’un demi confetti, à peu près similaire à celle de Jupiter vu dans une lunette grossissant 30x. La planète et arbore une couleur bleue profond comme sur les photos et il me semble y détecter une très légère nuance d’albédo. Les bords bien tranchés de la planète ondulent lentement sous l’effet de l’agitation atmosphérique. L’image est nettement mieux définie que celle observée au T406x450 (Zeiss 4mm) de l’observatoire de Dourbes dans d’excellentes conditions. C’est superbe ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Uranus : La planète est située également 30° au dessus de l’horizon et dans la pollution lumineuse de la centrale de Chooz. Aucune étoile de la constellation des poissons n’est visible à l’œil nu et le pointage s’effectue, dans des conditions difficiles, à partir du carré de Pégase et de la constellation du bélier. A 594x (Ethos 13mm + TV2.5x), le petit confetti, de 3,7" de diamètre, présente une taille nettement supérieure à celle de Neptune. Elle me paraît être de l’ordre de celle de Jupiter observée dans une petite lunette grossissant 40x. Sa couleur Bleue turquoise est frappante. La planète est nettement plus lumineuse que Neptune et présente des contours est bien définis. Aucun détail n’est bien sûr observé à sa surface mais l’image est superbe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . NGC884/869 : (Persée) α=02h 22,4m ; δ=+57° 07′ & α=02h19m ; δ=+57° 09′ ; AO ; Mv = 4.4&4.3 ; diam. 30'&30’. Le double amas du Persée s’était révélé être hier d’une indescriptible beauté au T520x103 (Zeiss UWF 100) et DF510x85 (Nagler 31mm). Le T520x100 (Nagler 31mm) montre cette nuit une image somptueuse, sublime, magique dans l’énorme champ du Nagler. Le contraste est déroutant. La comparaison avec l’oculaire Zeiss UWF30 penche très légèrement en faveur du Nagler 31mm. Le fait de rapprocher l’œil de l’oculaire accentue le contraste maintenant intense et la perte de repère spatial… j’ai pour la première fois de ma vie la sensation de vertige. A trois mètres de hauteur, je n’arrive pas à me défaire de l’oculaire et de cette vision royale et magique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . M45 : (Taureau) α = 3h 47m 24s ; δ +24° 07’ ; AO ; Mv=1.6 ; dim.~110'. Les deux instruments donnent une belle image de l’amas. C’est très beau au Nagler 31mm avec plus de champs, donc d’étoiles, dans le DF510mm que dans le T520. Comme avec le LB301 optique JML sous un ciel de campagne, les nébulosités sont bien visibles comme une diffusion nette autour des étoiles principales de l’amas. La petite nébulosité IC 349 s'étend au sud de Mérope avec quelques condensations à la limite de la perception et avec plus de contraste dans le T520 qu’au DF510. L’oculaire Zeiss UWF30mm donne une image superbe dans les deux instruments. Fin vers 1h45’ avec des images sublimes pour aller dormir… Dobson Factory 510mm
  9. Ahhhh, si j'avais les sous Amaury il reste quand même le ciel chez Fabrice qui ne dois pas en être très loin coté qualité
  10. Cela me paraît exact Maïcé, je me suis depuis longtemps inspiré de la méthode de G. Gautier décrite partiellement dans la "Revue des constellation" de R. Sagot et J. Texereau. J'arrive ainsi à booster ma magnitude limite accessible. Il me faudrait retourner sur le site de la Croix-Scaille avec mon SQM, puis mesurer la mvlon dans Pégase et la mvlonz avec mes yeux vieillis. J'ai peur de l'impact des luminaires du nouveau tronçon autoroutier de l'autoroute "Charleville-Charleroi", encore en construction mais déjà méga archi-éclairée coté Belge (le dôme de PL de Nismes est passé de 20° à 60° à l'observatoire de Dourbes en raison de la présence de cette autoroute). Jean-Noël
  11. Oui cédric, Je pensais plus précisément au site de la "Tour du millénaire", situé au cœur de la forêt Ardennaise et dont M15 (Mag.6.2) était visible à l’œil nu, mais c'était en 2008. Il a été évoqué sur quelques sujets : Ciel profond au LB300mm optique JML sud Belgique Magnitude limite de votre instrument? La chaine de Markarian au 250 Quand on allonge Markarian! Ce site est situé au coeur d'une forêt domaniale de la "Croix-Scaille" est aussi et surtout une zone de sailli fermée par une barrière et très bien gardée. Il reste néanmoins excellent pour la région mais la mvlonz est très loin de celle des très bon sites français. jJ'aime bien relire le sujet "collectif Sky Quality Meter". Jean-Noël
  12. Rotation complète de Jupiter

    PS : Un grand bonjour aussi à tous les Astro surfeurs présent sur ce post bien sûr Jean-Noël
  13. Rotation complète de Jupiter

    Bonjour David, J’ai eu une pensée pour toi hier, en passant boulevard des Belges à Reims, avant mon retour dans les Ardennes cette nuit à 3 heures du matin. Je viens à Reims régulièrement pour aller voir ma mère, elle réside dans le quartier de Neufchâtel. Tu m'a fais repensé à mon enfance passée rue Emile Zola, au lycée Roosevelt, à une ancienne copine rue de Pongivard, et à un copain radioamateur qui résidait rue Paulin-Paris. Les images à Reims étaient très stables quand j'observais la bas : les images de diffraction étaient comme dans les livres à la L80x200, Saturne était sculptée au laser au T520x385 et nous pouvions faire de la météo sur Jupiter au T520x515. Je fréquentais la bibliothèque Carnégie et la bibliothèque située près de la place Luton. Ces moments restent pour moi de de grands souvenirs. Tu a pourtant détecté des détails sur Europe et Jupiter incroyablement ténus et ta vidéo est hallucinante en matière de résolution . De quelle monture disposes-tu ? Dois-tu descendre ton SW250 en bas de ta résidence où observes-tu de ton Balcon ? Comme plébiscité par beaucoup d’Astrams pourtant experts en imagerie et qui régalent régulièrement mes yeux sur Astrosurf, ta vidéo est simplement colossale et ton travail est admirable. Nous pourrions nous rencontrer un jour si tu le souhaites, à Reims ou dans les Ardennes . Amicalement. Jean-Noël
  14. Oui Amaury, Nous avons installé mes deux télescopes de T520 et DF510mm à l'observatoire de Dourbes en Belgique, disposant déjà d'un T406 et T300. Nous avons accueilli le public dans le cadre de "la nuit de l'obscurité" puis avons observé quelques objets pendant 3 nuits. La qualité du ciel s'est encore dégradée de près de une magnitude avec le passage d'une nouvelle autoroute archi éclairée : (MvLon=4,4 la nuit dernière). M81 et M82 sont maintenant nettement moins belles au T520/T510 à Dourbes que dans un T250 sous un ciel de campagne à MvLon=6,4 (si cela existe encore). L'observation de Triton, situé à 16" de Neptune, était difficile en raison de la magnitude limitée et du seeing limitant le grossissement. Je pense que l'achat d'une bonne toile de tente (spéciale astro ⛺) sur ton spot situé à 1h50' de chez toi est certainement une bonne solution car rien ne peut remplacer un ciel limpide, même pas un T600 ou plus. Jean-Noël
  15. Bonjour Amaury, J'ai également obtenu de ma mairie l'extinction des lampadaires entre minuit et 5 heures mais cela ne change pas grand chose. La centrale nucléaire, la Belgique, Hierges, Vireux-Molhain, vireux-Wallerand, Givet, Chooz et Han-sur-Meuse sont heureux de polluer autant qu'en région parisienne. Un syndrome lié au sentiment de pouvoir.
  16. Rotation complète de Jupiter

    Ganymède est une tuerie, c'est superbe David. Le seeing semble excellent au centre de Reims. J'ai observé pendant dix ans près de la rue geruzez chez Michel Walbaum. Où observes-tu dans le centre de Reims ? Serais-tu le David que j'ai connu à l'observatoire de Taissy avec Alain Klotz et Gilles Sautot ? Encore mes sincères félicitations pour cette vidéo somptueuse. Jean-Noël (Ardennes)
  17. Oui Amaury, Je me suis constitué ma panoplie d'oculaires en quelques décennies d'observation et sur le marché de l'occasion. Un ami vient de s'offrir toute la gamme "Hyperion" à 55 euros l'oculaire. Il a installé son 17mm sur mon T520 et pointé Saturne, pour le public de "la nuit de obscurité". J'ai juste eu le temps de regarder la planète frôlant l'horizon lors de mon arrivée sur le site et j'ai trouvé le résultat très sympa : Belle petite bille bien définie, jolie couleur jaune-ocre et la division de Cassini partiellement visible dans les anses. C'était très bien pour commencer une soirée . Tu peux donc te faire plaisir sans dépenser une fortune au départ. Les années feront ton expérience au fur et à mesure de tes essais et des beaux moments à venir... Jean-noël
  18. Je crois que tu as toi même répondu à ta question. Je pense ces deux oculaires complémentaires et nous sommes quand même dans une configuration assez haut de gamme. Je dispose pour ma part des Nagler 31mm et Nagler 20 mm qui ont chaqu'un leur utilisation propre sur des instruments dont les rapports d'ouvertures vont de 5 à 6,3. Tu poses une excellente question : L'ethos 21 peut-il remplacer le Nagler 31mm ? Sur mon T250/1630, L'ethos me donnerait une pupille de 3,22mm et un champ de 1,29°. Le Nagler 31mm me donne une pupille de 4,7mm et un champ de 1,56°, plus adapté pour regarder les grandes nébuleuses come la rosette avec un filtre OIII par exemple. Le constat est le même avec mon T520 F/6. Le choix du Nagler 31mm est clairement justifié pour mes instruments. Un bon oculaire complémentaire serait L'ethos 21mm dont le prix est de 903 euros chez ...😷. Plus cher que le Nagler 31 vendu 743 euros chez le même fournisseur, et dont la pupille me donne au finale une image moins lumineuse. Amaury évoquait "un oculaire 30mm - 68deg", j'ai réagi en gardant la même focale en évoquant simplement un champ plus large. Son mon LB301/1504, j'ai pointé les nébuleuses "North-America" et "Le pélican" avec un Nagler 26, donnant le même champ que L'ethos 21. Le champ obtenu à été un peu juste pour voir la côte est de ngc7000 et la tête du pélican. Le champ supplémentaire du Nagler 31 m'a permis cette superbe observation simultanée avec des étoiles plus fines qu'au 20mm. Le bon oculaire est pour moi, celui qui englobe tout l'objet à observer.
  19. Oui Amaury, je suis entièrement de l'avis de Cédric. J'ai personnellement commencé par opter pour l'achat d'un excellent oculaire pour le grand champ (85° de Fov) puis d'un second pour l'observation planétaire pure (contraste maximum). Le choix de la focale dépend de ton rapport F/D, de la qualité de ton télescope et de ton ciel (pollution lumineuse, turbulence atmosphérique).
  20. Oui Amaury, Il me semble claire qu'il est préférable d'utiliser un télescope d'ouverture moyenne et très optimisé plutôt qu'un grand télescope dont les éléments mécaniques ou/et optiques ne sont pas maîtrisés. Rien est plus frustrant que d'observer dans un grand diamètre lorsque les étoiles sont visibles sous la forme d'un pâté immonde sur un fond de ciel gris clair. Il faut aussi tenir compte de la logistique à déployer et les contraintes liées aux conditions d'observation : transport, temps de montage et mal de dos associé, collimation, mise à température, buée sur les optiques, turbulence, ciel de transparence moyenne, démontage, transport retour, rangement dans le garage avec miroir de 30 kg (Un pur bonheur pour les haltérophiles). On peut alors se poser la question du fameux rapport plaisir/contraintes dont chaque observateur a sa propre réponses personnelle. Jean-Noël
  21. Bonjour à tous et merci de votre passage sur ce mini Croa . Le Forum "Le coin des débutants" contient un topic sur la "comparaison de Dobson 400mm". Afin d'y apporter quelques éléments d'observations comparatives, j'ai pensé joindre à ma réponse un rapide Croa des observations effectuées, lors de la Nuit des étoiles, à l'Observatoire Centre Ardenne (Neufchâteau, Belgique), ce 14 Août 2017. Je me suis finalement ravisé en préférant poster ce compte rendu ici et donner à ma réponse un lien vers ce présent récit. Je remercie Alain de m'y avoir conduit. Nous avons comme toujours passé un super moment ensemble. Alain pourrait compléter ce croa car il a pu observer dans d'autres instruments du site. Beaucoup d'astronomes présents lors de cette nuit pourront compléter ou/et corriger ce croa très imparfait et qui n'était pas destiné à être posté. Observation Nuit des étoiles Observatoire Centre Ardenne près de Neufchâteau en Belgique Le 14 Aout 2017 Ciel dégagé avec passages nuageux, transparence médiocre, ciel chargé d’humidité et pollution lumineuse bien visible à l’horizon. La voie lactée est perceptible, Mvlon = 4.8 (57 cygni visible par intermittence) , Seeing non mesuré. Le T600 Planewave CDK24 est en maintenance et n’est pas visible. Début 21h30. ---------------------------------------------------------------------- Sky-Watcher 350/1600 Flextube ---------------------------------------------------------------------- M57 : La belle petite nébuleuse est bien visible à 56x (Meade série 4000 32mm) ; elle est cependant très petite dans un champ d’étoiles fines et moyennement contrasté. M57 est nettement mieux définie à 100x, grossissement avec lequel sa forme oblongue et les 3 zones sont bien perçues. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Albireo : La jolie petite étoile double est colorée jaune et bleue, elle ne présente pas de diffusion notable mais le ciel apparaît moyennement contrasté à l'oculaire. L'images me fait un peu penser à celle délivrée en basse résolution par le télescope de 406mm de l'observatoire de Dourbes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . M13 : L'amas, extrêmement fin, est déjà assez bien résolu au Meade série 4000 de 32mm ; A ce grossissement, le ciel paraît gris. M13 se résout parfaitement à 100x en étoiles assez fines dans fond de ciel toujours gris. L’image est belle mais n'est pas spectaculaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . NGC869+884 - Double Amas du Persée : Belle image d’étoiles fines au Meade 32mm mais le ciel n’est pas noir. Mon T250 en ciel de campagne me laissait une impression nettement plus vive et l’image ne soutient pas la comparaison avec le T406 de l'observatoire de Dourbes équipé du Nagler 31mm. ----------------------------------------------------------------- Sud Dobson 406mm F/D5 optique Mirro-Sphère ----------------------------------------------------------------- M31 + NGC205 : L'ensemble est un peu pâle, joli mais pas spectaculaire au SD406x117 (Hypérion 17mm). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . M31 + M32 : Idem. Les trois galaxies ne tiennent pas dans le même champ (un peu pauvre en étoiles). On est loin de la vision grandiose de la galaxie d’Andromède de l'observatoire de Dourbes au SW406+Nagler 31. Le ciel n'y est pas de la même qualité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . NGC7662 Blue Snowball Nebula : Non détecté avec l’Hyperion de 17mm, la nébuleuse planétaire est perceptible, à l’Hyperion 10mm (200x), comme une étoile floue et bleue turquoise, située dans un champ noir d’étoiles fines et piquées. C'est très beau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . M15 : Déjà très bien résolu avec l’Hyperion 17mm, M15 devient superbe à 200x (Hyperion 10mm). A ce grossissement, l'amas globulaire est entièrement résolu en étoiles piquées sur un fond de velours noir, c’est superbe ! L’image perd en piqué et en contraste avec l’Hyperion 17mm + Barlow 2 (235x). En raison de la turbulence, M15 ne tient pas 400x de grossissement (Hyperion 10mm + Barlow 2) : La dégradation du piqué des étoiles et la perte de contraste du fond du ciel deviennent notable à cette amplification. C’est bien mieux à 200x. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . NGC6960 : J'ai effectué une brève observation de 52 Cygne et de la dentelle. Elle est bien visible mais paraît faible sous l’étoile 52 du cygne. La nébuleuse se montre discrète à proximité de l’étoile et redevient un peu plus visible à sa droite. La nébuleuse, trop grossie à l’Hyperion 17mm + OIII, montre une image à peu près similaire à celle donnée par un bon C9 en ciel de campagne. L'image reste loin du très beau résultat obtenu au SW406 + Nagler 31 + OIII à l'observatoire de Dourbes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . M13 : Superbe et très bien résolue en une multitude d’étoiles brillante à 117x (17mm), M13 devient spectaculaire au 10mm (200x). L’amas est entièrement résolu jusqu’à son cœur et montre beaucoup d'étoiles extrêmement piquées et brillantes en sur impression. Sa périphérie se détache sur un ciel de velours noir. Sublime ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Albireo : L'étoile double confirme mon impression d’observer dans une optique excellente. Il n'y a pratiquement aucune diffusion entre les composantes. Les étoiles sont très piquées, lumineuses et superbement bien colorées de jaunes et de bleue à 200x (Hyperion 10mm). Le couple est de toute beauté. ----------------------------------------------------------------- Télescope Sky-Watcher 150/750 DS ----------------------------------------------------------------- M13 : On commence à résoudre l’amas globulaire, parfaitement identifié mais visible comme une nébulosité très faible dans un fond de ciel assez peu contrasté. Rien à voir avec le Sud Dobson de 406mm. ----------------------------------------------------------------- Télescope Sky-Watcher 250/1200 sur HEQ5 ----------------------------------------------------------------- M13 : AG bien résolu jusqu’au centre et dans un ciel très moyennement contrasté à 100x environ. Il est bien moins spectaculaire qu’au SD406mm. ----------------------------------------------------------------- SCT 305/4000 Lichtenkneker EQ - coupole n°2 ----------------------------------------------------------------- Photo d'empreint coupole n°2 sur le site de l'OCA M13 : L’accès à la coupole demande de passer dans la salle d’exposition ultra éclairé de l’observatoire. Un passage dans les escaliers sombres puis une attente de 10 minutes dans la coupole m'ont permis de voir l’instrument en détail avant d'accéder à l'oculaire. A 100x, M13 est déjà bien résolu en étoiles fines jusqu’au centre mais c'est peu lumineux. Le ciel est gris et l’amas globulaire semble relativement pauvre. C’est une déception car l’image est moins esthétique que celle donnée par le SW350mm. Le spectacle est très loin de celui offert par le Sud Dobson de 406mm (Optique Franck Grière). La résolution est meilleurs que celle obtenue par le SW de 250mm mais la luminosité semble en retrait ! Fin à 2h30' avec le lever le la Lune et encore 1h30' de route pour rejoindre les Ardennes. Alain et moi avons vécu un grand moment avec de belles rencontres de passionnés avertis. Le SCT 305/4000 Lichtenkneker dans la coupole n°2 et le public observe le Soleil avant les conférences et l'observation de la nuit....
  22. NGC2392 Poses rapides au T 350

    Sublissime ! Simplement sublime, chapeau bas jeff.
  23. J'oubliais Maïcé, Il y a la Croix-Scaille en Belgique pour observer mais c'est à plus de 1/2 heures de route et situé en pleine zone forestière près d'une cabane de chasse. Sinon, il y a chez Roland Boninsegna à l'observatoire de Dourbes en Belgique. Il est magistral de gentillesse, altruiste, compétent dans ses nombreux domaines de recherches et il a toujours un petit cappuccino/ ou un gâteau à t'offrir avant de partir. On y vit des bonnes crises de rire entre astronomes dans son observatoire de 400mm. Jean-Noël
  24. Oui Maïcé, Michel Walbaum devait avoir une sacré seringue en 1973 pour me refiler ce virus avec une pareil dose. Le problème initial vient cependant du club d'astronomie du lycée Nord à Reims qui indirectement m'avait déjà transmis le Virus à Noël 1970 via mon grand frère, la longue vue marine de mon père, Bételgeuse et Mars. Aaaaargh, ça fait 47 ans...