Maïcé

Moderateur
  • Compteur de contenus

    2 206
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Maïcé

  1. Avis sur l'Omegon Oberon 32mm

    Si tu peux trouver un nagler 26mm en occasion, je pense que tu ne regretterais pas. les Ethos avec plus de champ ont un peu supplanté les naglers. Du coup, on doit pouvoir en trouver d'occasion à un tarif un peu moins prohibitif. Personnellement, j'en ai un pour mon 274mm à 1500m de focale aussi. Il est très confortable et son champ permet d'observer les grandes nébuleuses ou les galaxies dans leur champ étoilé. Avec, je peux englober M81, M82 et NGC 3077.
  2. Avis sur l'Omegon Oberon 32mm

    7mm, c'est pas en moyenne, c'est plutôt pour un jeune en bonne condition. Pour profiter pleinement du champ et de la pupille, 5 ou 5,5mm me paraît bien mieux, tu auras moins de difficulté à placer ton oeil pour recevoir toute la lumière. Je serais toi, je chercherais la focale de l'oculaire de plus grand champ te donnant cette pupille pour remplacer éventuellement ton 30 mm. Et s'il grossit plus pour le même champ sur le ciel, tu n'en verras que mieux les détails. PS : moi aussi lorsque j'ai débuté j'ai voulu changer mon oculaire de 26mm pour un plus grand champ, et on m'a parlé de pupille sans que j'y comprenne rien. Il faut dire qu'à l'époque, j'avais un telescope de 90 mm à f/d 12,5 et le champ d'un plossl dans ce genre de telescope, c'est petit ! Alors, la pupille d'un grand champ ne risquait pas d'être trop large. Ce n'est que lorsque j'ai eu un Newton que j'en ai pleinement pris conscience. Mon sentiment est que les oculaires de longues focales à grand champ sont plus adaptées aux Schmidt cassagrain et aux maksutovs pour "compenser" leur longue focale. Pour faire rapide, pour un telescope très ouvert (focale courte), il faut aller chercher une gamme d'oculaires entre 16 et 4 ou 5 mm (et pour le champ et le confort, il faut mettre cher) alors que pour des télescopes lents, les focales à rechercher seront plutôt entre 40 et 10mm.
  3. Avis sur l'Omegon Oberon 32mm

    Si, 82°, ça présente de l'intérêt. Mais il faut voir la pupille de sortie. Si elle est plus grande que ta propre pupille, tu perds une partie de la lumière fournie par l'oculaire et ça va surtout jouer sur le contraste, le fond de ciel va paraître gris et les objets ne vont pas ressortir. C'est un 30mm à 68°? Si tu me donnes les caractéristiques de ton télescope (j'ai oublié et j'ai la flemme de rechercher tous tes posts), je te dirai quelle pupille il a et quel oculaire de 80°serait plus adapté soit avec le même champ soit avec le même grossissement.
  4. Avis sur l'Omegon Oberon 32mm

    Bonsoir, je ne vais pas répondre directement à ta question, mais dans les oculaires fournis avec les newtons, ce sont rarement les longues focales qui sont médiocres, mais plutôt les focales plus courtes et c'est plutôt l'autre (en général un 10) qu'il faudrait envisager de remplacer. Les grandes focales ont une grande pupille sur les newtons (plus courts que les lunettes ou les SC), les images sont plus "délavées" quelle que soit la qualité, et le grossissement est seulement favorable à la recherche d'objets ou aux grandes nébuleuses.
  5. aluminure c90

    Ah, je réalise à l'instant que le mot modération n'a ps été pris dans le sens où je l'entendais... (J'oublie parfois que j'ai une étiquette) Je parlais de la modération des mots, dans le sens pas d'excès et pas du tout dans le sens d'un rappel à l'ordre. Ceci dit, je vois que mon invitation à être plus modéré n'a pas beaucoup de succès.
  6. aluminure c90

    En dehors du contenu, excuse-moi d'être gênée par le ton de ces deux interventions. Je ne doute pas de tes compétences, mais là n'est pas le sujet. Je ne vois pas en quoi Laurent avait mal lu le sujet. Il t'a même citée et à aucun moment tu n'as dit que tu retaillais ton miroir toi-même. Je ne doute pas de tes compétences, mais ton propos tendrait à me faire passer pour la quiche. D'un autre côté, je sais que poster sur un forum peut être mal interprété, les mots écrits ont une force qui peut dépasser le sens des mêmes mots dits de vive voix. C'était donc juste une remarque de modération
  7. aluminure c90

    Lyl, chacun choisit l'entreprise qui lui convient. Le prix n'est pas toujours le seul critère de choix. Sinon, je t'envoie directement chez Orion Optic UK. Oh, je sais c'est mesquin La qualité de la communication, le service, l'aluminure haute réflectivité et l'emploi maintenu en France peuvent peser dans la balance.
  8. La magnitude visuelle limite dépend de chaque individu. Moi, je n'arrive pas à mieux que 6.4 même avec un SQM à 21.8, mais les performances de mes yeux sont très moyennes et ne s'améliorent pas avec l'âge. Par contre, j'ai encore de la facilité à détecter les nuances colorées, que d'autres ne perçoivent pas.
  9. Animation du Soleil en Halpha 16/08/2015

    wahoo!
  10. les objets visibles en O3

    Avec un petit instrument, je dirais que les petites nébuleuses planétaires ne gagnent rien à passer avec un filtre OIII, elles sont souvent brillantes et il n'y aura aucun détail ajouté, vu que c'est seulement le grossissement qui permet de les détailler, et le filtre ne va pas permettre de grossir. Par contre, les grandes nébuleuses dont les filaments restent ténus dans l'environnement stellaire gagneront même avec un petit diamètre. Les Dentelles, North América, la Lagune, M17, Helix, la Rosette... Mais il faut tout de même un bon ciel pour en profiter.
  11. Aubières, c'est loin pour toi?
  12. Télescope tout récent

    Tu peux aussi contacter le 4A ( Association des Astronomes Amateurs d'Auvergne) qui est assez actif, et il me semble avoir des déjà vu passer des membres sur le forum.
  13. Club : recette pour une sortie réussie ?

    Quel dommage de n'avoir pas monté en grossissement! Il est bien difficile de juger de la qualité du telescope quand on reste très en dessous de sa zone de confort. Et puis le nagler 31, c'est pour les grandes nébuleuses ou pour les ados aux yeux boostés, tant la pupille est grande sur un Dobson (j'imagine qu'il n'est pas à f/d 10.) En tout cas l'idée de préparer la sortie en amont est excellente.
  14. Télescope tout récent

    Alain a été de bon conseil : dans un club, tu viens avec ton télescope et il y aura forcément quelqu'un qui te montrera comment le monter et l'équilibrer sans fausse manip. Sur une équatoriale, l'équilibrage est important pour éviter de fatiguer la motorisation, surtout que ta monture est légère.
  15. Argh! Il faut absolument que tu puisses transporter ton télescope sous un ciel plus accueillant ! Il y a des coins plus noirs pas très loin de chez toi, tout de même. Il faut une sacré dose de passion pour ne pas abandonner l'astro dans ces conditions.
  16. Un 300 qui pulvérise un 510? Alors ton 510 a réellement de GROS problèmes. Car le diamètre offre une bien meilleure résolution et le gain en lumière permet de mieux percevoir les contrastes, quelles que soient les conditions de seeing.
  17. qualité vendeurs

    Je ne connais pas promo optic, nos télescopes sont faits maison. Si j'ai des accessoires à acheter, je passe par des boutiques françaises qui vendent en ligne et ont très bonne réputation : OU ou la clé des étoiles ou je vais directement au télescope ou à la maison de l'astronomie, vu que je suis parisienne, si je veux essayer le matériel à acheter.
  18. qualité vendeurs

    Message édité, je croyais qu'il avait un rapport avec ma précédente intervention. Et oui, il y a quelques filles ici, dont Lyl (une pointure en optique apparemment)
  19. qualité vendeurs

    J'avoue avoir du mal à comprendre. Si tu as déjà forgé ton opinion, pourquoi demander l'avis aux membres du forum? Quant à ton dernier message, pour moi, il demeure sibyllin! On comprendrait mieux tes interventions, si tu les formulais avec des phrases entières sans éventuel sous-entendu compréhensible seulement pour toi.
  20. qualité vendeurs

    AlainG a raison, et si tu achètes en France, même par correspondance, tu auras un vrai service après vente. Ce ne sont pas que des pousseurs de carton.
  21. Je n'étais que d'adoption, c'est mon mari qui est ardennais et sa famille est toujours à Charleville. Tu te demandes pourquoi j'ai quitté Sedan? A l'époque, nous étions jeunes et avions soif d'une vie culturelle un peu plus dense. Je ne suis pas une spécialiste en mécanique, mais à fréquenter mon bricoleur de mari et aussi Diabolo et Thierry Ruiz, il me semble avoir retenu quelques principes. D'abord je comprends ton souci financier, et il me semble qu'il vaut mieux un seul instrument optimisé que 2 qui ne donnent pas entière satisfaction. Je suis sûre que tu peux te séparer de l'un des deux sans trop de difficulté, les optiques ayant une bonne cote auprès des amateurs. Dans les principes qui retiendraient mon attention, pour l'encombrement, je trouve que le flex rocker n'est pas adapté du tout à un grand diamètre, ça se voit sur le 520 ou le baflage autour de la boite à miroir est perdu dans l'immensité de la structure. de ce côté une structure plus traditionnelle est bien plus adaptée, d'autant qu'on peut très bien opter pour une telle structure très compacte et basse. Les grands tourillons c'est bien pour les mouvements, mais au détriment de dimensions impressionnantes. Il y a d'autres moyens de parvenir à des mouvements très doux et un bon équilibrage sans sacrifier à la compacité (roulements, freins...) Les tubes gagneraient à être en carbone, mais il ne faut pas négliger les attaches qui vont tirer sur la boite à miroir et la cage secondaire et avec leur longueur engendrer des flexions. Quant au barillet, je trouve que c'est une pièce qui doit bénéficier du plus grand soin ; précision des cotes, des découpes, des articulations. Il doit y avoir moyen de réaliser ces pièces avec l' outillage d'un bricoleur bien équipé, sans aller chercher le tour ou la fraiseuse numérique. Je ne t'ai sans doute pas apporté de solution, juste un avis de ce que j'ai vu de tes télescopes, d'autant que nous "n'avons que" un 274 et un 400, donc avec des contraintes bien moindres. Pour un 500 faut un-il une boite renforcée, caissonnée pour avoir la rigidité sans un surpoids excessif, il faudrait demander à des spécialistes. Pour moi, déjà en respectant cotes précises (y compris dans les perçages qui doivent être rigoureusement symétriques pour les tourillons), liaisons rigides (pas de jeu au serrage des éléments, pas de serrage sur bois qui s'écrase, pas de trou qui s’ovalise) et retour à des dimensions en rapport avec le miroir, tu gagneras déjà beaucoup. Pour l'optimisation, il faut voir avec quelqu'un qui a des compétences que je n'ai pas... Je sais bien voir les défauts, mais beaucoup moins apporter les solutions Ca doit être mon côté féminin.
  22. Ah oui, malgré mon nom, je suis française et j'ai été ardennaise (Sedan) quelques années avant de venir vivre en région parisienne (c'est dire si mon ciel est pollué) mais je file aussi souvent que possible sous un ciel encore préservé, sur le Larzac, ça me fait en général au mieux 2 ou 3 sessions d'observation par an, maintenant, si mes vacances tombent aux alentour de la nouvelle lune. C'est vrai que, si construire un petit télescope qui tient la route avec des moyens de bricoleur est tout à fait réalisable, ça se complique sérieusement sur les grands diamètres, dimensions et précision des pièces (les erreurs au bout d'un bras de levier sont multipliées) et rigidité des liaisons qui n'ont plus rien à voir au regard des efforts sur la structure. Il ne faut pas croire qu'il suffit d'ajuster les dimensions d'un 200 pour faire un 500, sauf si on ne vise que les faibles grossissements, mais avec un bon 500 si les conditions atmosphériques le permettent, tu peux observer des NP à 600/800 fois de grossissement. Je souhaite qu'avec ton ami, vous trouviez une solution pour rendre ce télescope parfaitement opérationnel et réellement transportable. Un 500 doit tenir dans ta voiture sans mettre ta femme dans le train !
  23. ATTENTION arnaque PA possible en cours

    Bonjour Petit ours, quel rapport avec les PA d'Astrosurf?
  24. Jean Noël, apparemment tes optiques sont bonnes, il y aurait sans doute moyen de refaire une structure à la hauteur de leur qualité, plutôt que de garder des structures intransportables ou indémontables, et au support et collimation défaillants. Ces dernières années, on a vu sur les forums la course aux optiques les plus douces et les mieux polies mais je pense qu'on a trop souvent fait l'impasse sur la qualité mécanique de l'instrument, qui à mon avis est aussi importante que sa qualité optique. Un mauvais support, une mauvaise géométrie et une mauvaise ergonomie ruinent les précieux lambdas de l'optique, même si visuellement l'instrument en jette. (A notre époque où le marketing supplante la qualité objective, on a tendance à plus regarder le look du télescope que ses performances hélas.)