BobMarsian

Membre
  • Compteur de contenus

    3 993
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par BobMarsian

  1. Gravitation quantique : théorie & vérifications.

    Pour ceux qui ne veulent pas (encore !) se payer le livre de Poher, mais qui se piquent de curiosité, voici un lien vers un fichier PDF de 9 pages (taille 1200 koctets) que l'on peut enregister sur son disque dur mais qui est visiblement protégé pour ne pas pouvoir être imprimé (Eyes only): http://www.ufocom.org/pages/v_fr/m_sciences/Universons.pdf Doc Poher, maintenant à la retraite explique qu'il ne peut se payer une publication dans une revue scientifique avec comité de lecture car n'ayant aucune subvention et sa théorie des "Universons" n'entre dans aucun programme de recherche officiel d'où l'appel à un éditeur. Par contre il se propose des faire des conférences aux scientifiques intéressés. Evidemment cela peut paraître improbable qu'un "simple" docteur en astrophysique puisse "comprendre" la nature d'un force de la nature aussi mystérieuse que la gravitation, mais n'est-ce pas un obscur instituteur du fin fond de la Russie tsariste qui posa en équation les fondements de l'exploration spatiale. Bonne lecture, BobMarsian.PS: Je n'ai pas eu, à ma connaissance, d'écho ou de réaction de scientifiques à la publication du livre le 15 octobre.
  2. Le premier vol spatial habité chinois confirmé

    Pour enfoncer le clou encore un peu plus sur les lacunes spatiales européennes, les chinois (encore eux !) viennent de lancer leur 18e satellite récupérable (FSW-18, le 3 novembre). Depuis 1976, ils maîtrisent cette technique (15 récupérations réussies), ce que l'Europe est encore incapable de faire et dépend (une fois de plus) des russes (capsules Photon) pour effectuer des expériences en microgravité. Bon, on va encore me dire que l'ESA en a le potentiel, comme pour les vols habités. C'est vrai, mais le fait est que les chinois le font réellement et autrement qu'en simulation sur un PC (voir Hermès...)! Coté budgétaire, ça ne s'arrange pas vraiment et deux reculades viennent d'être enregistrées le 6 nov. avec les abandons du satellite de recherche de planètes extra-solaires Eddington et du "lander" de la mission Bepi-Columbo vers Mercure (lancement en 2011 !). Rosetta, Rosetta touche du bois ... (lancement 02/2004). Ont est les meilleurs , ont est les meilleurs (tous en choeur). http://www.space.com/scienceastronomy/eddington_esa_031107.html
  3. Gravitation quantique : théorie & vérifications.

    Et Pierre-Gilles de GENNE fan des OGM ... Ils sont vraiment bien inspirés nos prix Nobel. Quelle époque formidable !
  4. Gravitation quantique : théorie & vérifications.

    Pour en revenir à nos moutons (et à nos universons), je n'avais pas réagi à la phrase de Serge dans son post du 23 oct. : "Bruno, je te rassure, les références de la fin du livre sont dignes d'un article de vulgarisation pour VSD-dossier-spécial-soucoupes-volante". Pauvre Bruno, je ne sais pas s'il connaît des noms comme Thèrèse Encrenaz, Agnès Acker, Lucienne Gouguenheim, Françoise Combes et autres Evry Schatzman et Pierre Léna (tous des scientifiques et astrophysiciens de renom) mais la comparaison ne va pas forcément leur faire plaisir et Serge risque de perdre quelques amies (Marie-Odile est-elle solidaire, Serge ?). Quoique, quoique ... les VSD Hors-série sont-ils vraiment l'abomination ? Dans celui de juillet, "Voyage au coeur des sciences interdites", le ton y est plutôt impartial, objectif et critique (Nostradamus, La voyance sans avenir, etc...). Strictement rien à voir avec le VSD hebdo (encore des idées reçues). L'excellent Bertrand Méheust nous parle de paranormal et de clairvoyance (Serge, tu ne le croises jamais dans les couloirs ?) en connaissance de cause. Eh ! oui Méheust dans VSD, bientôt Charpak ???? (il est cité dans la bibliographie avec Henri Broch !). Bon, n'est pas hypernovae-teur le premier venu (dans la tête au moins) et la lecture du livre qui sort des sentiers battus donne un peu d'air frais aux journalistes en panne d'imagination et accros à la matière sombre. Non-non-non sur France-Infos tout n'est pas faux ... car du côté des étoiles surgira l'étincelle du génie. Question de temps ...
  5. Gravitation quantique : théorie & vérifications.

    Impossible de laisser passer les réflexions de Serge à propos des expériences concernant la "mémoire de l'eau" : "les délires sur la mémoire de l'eau...C'est une honte...la mémoire de l'eau, c'est débile." lorsqu'on connaît les derniers développements de l'affaire sur les manips en hautes dilutions (et je ne suis pas journaliste !). Suite à la publication de l'article dans Nature en 1988, le Dr Jacques Benveniste de l'INSERM a subit toutes une série de volées de bois vert (et pas tendre) des incrédules et sans raison valable (Science & Vie en tête). La honte pour la recherche francaise, c'est que Benveniste à du quitter son labo pour se réfugier dans un ALGECO. Depuis, Benveniste est officieusement réhabilité puisqu'en 2001 (18/04), le journal médical français de référence le Quotidien du Médecin (parles-en à Michel Cymes) décrit la cabale lancée contre lui en terme d'EXCOMMUNICATION. Plusieurs expériences à l'étranger ont depuis confirmé que même après toute une série de dilutions, la molécule d'eau semble garder la mémoire des molécules mises en présence au début de l'expérience : Expérience de la pourtant sceptique Prof. Madeleine Ennis de la Queen's University de Belfast : http://www.digibio.com/archive/20010315-Guardian.htm Le dernière en date par le chimiste suisse Louis Rey : http://www.transfert.net/a9222 Et d'autres qui préférent rester anonymes de peur de la cabale. Je crois que Science & Vie lui doit une sacrée put... d'excuse. Les journalistes doivent faire leur boulot et rétablir la vérité (et je suis gentil ...).
  6. Gravitation quantique : théorie & vérifications.

    A propos de JP Petit, on se rend bien compte qu'on l'aime ou qu'on le déteste, on finit par le lire ... Et rendons à César ce qui est à César, certe ce n'est pas de l'astrophysique mais on lui doit tout de même d'avoir démontré (théoriquement et expérimentalement) la possibilité d'annihilation de l'onde de choc provoquée par un véhicule (avion ou sous-marin) en vol supersonique et possèdant un système propulsif MHD proprement configuré. A ma connaissance, personne n'a contesté sa démonstration et c'est une avancée majeure en aérodynamique, là où tout le monde disait que c'était impossible, à commencer par Evry Schatzman (un vrai astrophysicien!) dont la contreverse avec JPP était assez savoureuse ... L'histoire se répète : les plus lourds que l'air ne pouvaient pas voler, des pierres ne pouvaient pas tomber du ciel (selon l'Acadèmie des sciences !), on ne peut pas voyager entre les étoiles, etc ... A méditer ...
  7. Astéroide HERMES

    Générateur d'éphéméride du JPL/NASA : http://ssd.jpl.nasa.gov/cgi-bin/eph Lien Sky & Telescope : http://skyandtelescope.com/observing/objects/asteroids/article_1083_1.asp Lien Astronomy.com --> Hermès s'est séparé en deux ! : http://www2.astronomy.com/Content/Dynamic/Articles/000/000/001/533mqgal.asp Ephéméride du Minor Planet Electronic Circular : http://cfa-www.harvard.edu/mpec/K03/K03T74.html Pas de carte dispo. ??Bonnes observations !
  8. Gravitation quantique : théorie & vérifications.

    Je voulais dire par là qu'Einstein à fini par se facher avec la mécanique quantique de l'époque car il n'acceptait pas les paradoxes qu'elle impliquait. Il en admettait les principes mais la déclarait incomplète. C'est en critiquant le caractère probabilistique de la mécanique quantique qu'il déclara "Dieu ne joue pas aux dès". Mais son contribution est importante au début , c'est vrai (mea culpa). Avec du recul, on considère maintenant que l'obstination déterministe d'Einstein est une de ses grandes erreurs ce qui lui a valu 20 ans de brouille avec Niels Böhr jusqu'à leur mort!
  9. Gravitation quantique : théorie & vérifications.

    Doc Poher n'a me semble-t-il pas la prétention d'offrir un modèle complet et élaboré de la gravitation quantique, il propose seulement une nouvelle approche de recherche, ce qui me semble très sain et peut-être même fécond quant on connait l'impasse dans laquelle nous mène le postulat de l'existence de la matière noire. A sa charge, il ne peut fournir aucune publication dans une revue scientifique de référence sur ce domaine. Mais il faut lui laisser la chance de s'exprimer car on vraiment besoin d'idées neuves et c'est comme ça que la science progresse (brainstorming). Petite remarque : Einstein détestait et ne voulait pas entendre parler de mécanique quantique et se sera sa grande erreur et c'est actuellement la grosse lacune de la physique : cette impossibilité d'unifier mécanique quantique et relativité générale. Si Poher pouvait apporter une pierre à l'édifice de la physique, ce serait mieux que de lui en jeter une tout de suite sans discussion possible (très vilain). Si son expérience dans l'analyse des témoignages UFO lui a succité ce type de recherche, c'est son problème et ça ma semble vraiment humain de chercher à comprendre le faisabilité des accélérations observées. Dans ce domaine, Poher est de-dessus de toutes critiques car son travail à été reconnu par ses pairs. Celui qui n'est pas d'expérience (théorique ou sur le terrain) dans tel domaine, devrait s'abstenir de tout jugement le concernant, ça me paraît évident non ! L'analyse de Serge s'inscrit bien comme je le redoutais dans la catégorie "handicap#1" de mon post précédent. Quant à moi, je m'abstiendrait par prudence de tout autre commentaire sur la validité de la dite théorie avant d'avoir complètement lu et compris (pas certain!) le livre ... A+PS : On dit (c'est peut-être une image d'Epinal) que la chute d'une pomme à fait germer dans la tête de Newton sa théorie de la gravitation. Alors le décollage d'un ovni, pourquoi pas ... question de culture ???
  10. Gravitation quantique : théorie & vérifications.

    Quelques précisions : Pour l'avoir écouter longuement et je viens tout juste de commencer son livre, je peux vous assurer que Poher est tout sauf un rigolo qui veut faire du pognon avec son livre. Il ne faudrait pas uniquement juger sur le titre (je le trouve pas terrible non plus) mais sur le fond du livre qu'il est possible de lire à deux vitesses (vulgarisation & maths). Pour avoir été responsable de la mise au point d'expériences embarquées sur des satellites du CNES, on a affaire à quelqu'un de très qualifié avec la tête bien sur les épaules (au propre comme au figuré). Par contre j'ignorais ses compétences en astrophysique théorique. Il présente son livre comme une publication scientifique qui est la somme de 20 ans de cogitations puis de vérifications. Son but est de stimuler la recherche fondamentale dans ce sens. Le pire pour lui serait l'indifférence de la commumauté scientifique française (qui est prévisible) et c'est pour cette raison qu'il existe une version anglaise du livre. Sans prétention, il présente sa théorie comme une ébauche demandant encore un gros effort de recherche fondamentale. Il se dit prêt à tout débat contradictoire. La validité d'une théorie n'est-elle sa résistance à toutes les tentatives de démolition, ce qui fait la force de la démarche scientifique. Mais, il ne faut pas se leurrer, Doc Claude Poher possède deux sérieux handicaps :1- Il a trempé dans la recherche sur les ovnis, ce qui même dans le cadre d'un établissement national (CNES) financé avec les deniers publics est "impardonnable" pour une catégorie de chercheurs (c'est ainsi au pays de Descartes). Il se dit interdit de publication scientifique (là, j'ai un doute !). C'est lui qui à partir de l'étude statistique d'un fichier d'environ 600 cas a convaincu le CNES d'ouvir un service d'expertise, le GEPAN. Son étude montrait que le phénomène était conforme aux lois classiques de visibilité d'un objet situé à distance du ou des témoins, ce qui élimine l'exlication hallucinatoire. A ce propos, le SEPRA (ex-GEPAN) devrait nous fournir un fichier documenté de 8000 ou 9000 cas d'ici la fin de l'année (toujours d'après Poher).2- Sa théorie postulant (autre faiblesse) l'existence d'entités quantiques (les universons), sans masse, ni charge électrique, évoluant toujours à la vitesse de la lumière sans direction privilégiée et dont l'infime force d'interaction avec la matière serait donc l'agent responsable de l'interaction gravitationnelle et c'est ce qui montrerait bien la faiblesse de cette force par rapport aux 4 autres connues. Selon Poher son modèle est suffisant pour expliquer les vitesses excessives enregegistées par les étoiles à distances croissantes du centre galactique. Nul besoin de l'hypothétique matière sombre et là, Poher va avoir une rude concurence de ceux qui ont misé (et parfois leur carrière !) sur cette théorie. Il faut dire que cette arlésienne de l'astrophysique contemporaine tarde un peu trop à se dévêtir ce qui lui donne un peu de plomb dans l'aile (je pense ne pas être le seul à être ce cet avis).Pour info, cette théorie des "universons" n'a strictement rien à voir avec celle des "gravitons" et autre "énergie du vide quantique". J'espère ne pas avoir trahi l'esprit de cette théorie (et plus qu'une théorie car elle fournit des confirmations mesurables et sans doute même des effets prédictifs --> variation du rayon de l'orbite terrestre) et aussi avoir succité votre curiosité ...PS: si Poher nous mène en bateau, je serai le dindon mais tant pis, je ne veux pas rater l'Histoire en marche. Je n'ai strictement aucun lien quelconque avec l'auteur ni d'intérêt chez l'éditeur.
  11. Gravitation quantique : théorie & vérifications.

    OK, mais je ne voulais pas faire vraiment de la pub pour un livre. http://www.lejdu.com/archives/2003/octobre/claudepoher/index.htm Et pourquoi donc mon post serait-il moribon ?????? [Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 22-10-2003).]
  12. Eau sur Mars - A quoi ça peut ressembler ?

    Non, à pression nulle, l'eau passe directement de l'état solide (glace) à l'état gazeux (vapeur d'eau), c'est la sublimation. Par contre, au-delà de 6,1 mb de pression atmosphérique une phase liquide commence à exister si la température est supérieur à 0°C. Sur Mars des pressions jusqu'à 17 mb sont atteintes dans le bassin d'Hellas par exemple. Touts les espoirs sont permis !
  13. Le premier vol spatial habité chinois confirmé

    De l'ultime trip : le voyage interstellaire, of course. On peut toujours en rêver lorsqu'on connait l'énergie fantastique contenue dans quelques grammes d'antimatière que les américains commencent à produire en très petites quantités et il n'est pas dit que dans avenir prévisible on puisse industrialiser cette production à des coûts non prohibitifs. Mais il existe aussi des solutions encore théoriques sur la base du modèle de la gravitation quantique très éloignées des hypothétiques (et destructeurs!) passages dans l'au-delà des horizons chimèriques des trous noirs et autres arlésiennes fontaines blanches ... J'aurais peut-être l'occasion d'en reparler à propos d'un livre récent.
  14. Le premier vol spatial habité chinois confirmé

    Bon !Continuez comme ça et puis après des gens qui se croient très futés (et parfois diplomés, eh oui !) répéterons ce refrain archi usé : "Eh ben pourquoi alors, les Extra-terrestres ne communiquent-ils pas avec nous ?" Lisez le forum et vous avez la réponse !Bye !
  15. Eau sur Mars - A quoi ça peut ressembler ?

    Je ne peux pas m'empêcher de réagir sur les thèses dites "White Mars" de Nick Hoffman et de sa bande de joyeux kangourous quand on sait maintenant avec une quasi certitude que Mars Odyssey (expérience GRS) à détecté une proportion incroyable d'eau (H2O) dans le sous-sol martien immédiat (moins d'un mètre) et en particulier dans les zônes polaires (60% de glace d'eau, en volume !). Avec ces données pourquoi aller chercher une autre cause pour expliquer les maintenant trés nombreux écoulements vus par Mars Global Surveyor notamment en bord de falaise ou de crater (pas il ya des millions d'années --> à l'heure actuelle et pas forcément à un km de profondeur !). Je penche plutôt à une activité du style géothermique car des points chauds ont me semble-t-il été aussi détectés sur Mars (Mars Odyssey, expé. THEMIS). Par ailleurs une série de photos prises par un des Viking Orbiter montre l'activité d'un geyser (77A10 puis 77A11, 4,5 s après). http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/2846897.stm http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA03744
  16. Cassini-Huygens

    J'espère que les responsables de la mission savent ce qu'ils font, car depuis les sondes Voyager, on sait que la division de Cassini est loin d'être vide ! A moins d'avoir une trajectoire ultra précise et viser entre les multiples annelets inclus de la division. Ce serait la cata de perdre la sonde en début de mission saturnienne après 7 ans de voyage.Premier survol : Phoebe, le 11/06/2004 à 2000 km.lien allemand (DLR) : http://solarsystem.dlr.de/PG/cassini/ liens imagerie : http://ciclops.lpl.arizona.edu/ http://photojournal.jpl.nasa.gov/targetFamily/Saturn
  17. Le premier vol spatial habité chinois confirmé

    C'était juste pour se remettre dans le contexte historique. La politique spatiale européenne me parrait sans doute la plus politiquement correcte, mais je doute que dans les futurs et inévitables problèmes liés à l'élargissement de la communauté, elle fasse preuve de créativité et de générosité en matière de programmes spatiaux. C'est fou de constater que le fait de se prendre des bombes sur la g..... peut rendre créatif ... hélas ! Une sérieuse menace astéroîdale pourrait aussi nous rendre inventifs, question de survie sans doute ...
  18. Le premier vol spatial habité chinois confirmé

    Sorry, mais pour en terminer avec Von Braun, il faut rappeler le contexte de guerre TOTALE qui présidait surtout les derniers mois de guerre (les plus meutriers). Sans préjuger des actes de Von Braun, il faut imaginer l'énorme pression exercée sur lui par Hitler pour construire les V2 à un rythme absolument infernal et dans des conditions de bombardements permanents. Les villes allemandes étaient pillonnées chaque nuit par des flots de centaines de bombardiers US et anglais ce qui rendait Hitler fou de rage (d'où la création des V1 puis V2). Dans ce climat complètement surréaliste, le prix de la vie humaine devait être au plus bas et le souci d'humanité et de respect des conventions de Genève un peu aléatoires vu le nombre de civils qui mourrait chaque nuit sous les bombes au phosphore --> Hambourg au début et surtout Dresde dans les derniers jours de la guerre : 150000-200000 victimes civiles pour la plupart en une seule nuit et pour rien, un vrai crime de guerre impuni. Des ces conditions, difficile de désobéir et encore moins de trahir (Rommel fut suicidé ...). Alors pour Von Braun ... C'est vrai que les allemands avaient dans leurs cartons (et même en construction pour l'A9/A10 --> lanceur ballistique piloté à 2 étages pour bombarder NYC !) des projets très futuristes comme le bombardier antipodal de Sänger véritable précurseur du vaisseau hypersonique US qui "officiellement" ne vole pas encore. Désolé d'en avoir rajouté une dernière couche.[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 14-10-2003).]
  19. Le premier vol spatial habité chinois confirmé

    Ni fleur ni couronne pour Von Braun, mais l'"Enola Gay" trône au National Air and Space Museum de Washington !
  20. alerrrrte!

    J'ai entendu quelque part que ce type de matériel volé se retrouvait en Italie sur le marché du matériel d'occasion à des prix défiant toutes concurences ou dans je ne sais quelle puce ... du style Montreuil ! Bon courage quand même ! La France qui tombe ou rien ne sera plus comme avant.
  21. Le premier vol spatial habité chinois confirmé

    Bon ! C'est l'éternel débat entre vol pilotés vs engins automatiques qui a fait rage au CNES et provoqué quelques démissions ... J'ai déjà eu l'occasion de disserter sur le feu forum de C&E sur ce sujet et ça déchaînait des passions bien franchouillardes (le dit forum à disparu brutalement début 2003 sans crier garre --> pas cool Mr. Cirou !). Ceci dit, notre très chère Europe est bien engagée dans le programme ISS me semble-t-il (et je le déplore!), alors pourquoi opposer satellites et vol pilotés alors qu'ils se complètent ? Coté "bizness", Arianespace n'est-elle pas en déficit et sa rentabilité hypothétique ? Coté sat. scientifiques, complètement d'accord au vu des résultats, ils sont remarquables (en attendant Huygens ...). Pour en revenir à la Chine (et hors idéologie) je trouve remarquable le travail de leurs ingénieurs qui font avancer petit à petit leur programme spatial et sans trop de pression budgétaire (c'est devenu tellement rare!). Personnellement, je me fiche de l'idéologie car pour moi c'est le travail réalisé qui compte et il faut reconnaître (ou déplorer) que c'est bien elle qui a permis les sauts technologiques que l'on sait. Sans pression, ni confrontation, on est tenté de s'endormir sur ses lauriers et d'aller faire la fête (à Ibizza , bien sûr !). Cela me rapelle ce que j'avais pu voir à Baykonur en 93 et la somme immense de travail accompli par des anonymes pour mettre au point le lanceur Energyia, le nombre de tests q'il a fallu mettre en oeuvre, etc ... pour deux vols ... Hommage ! Coté US, on peut citer (et toujours hors idéologie) l'équipe de Von Braun et de ses ingénieurs passionnés sans qui rien n'aurait été possible (remember Pamplemousse). A ce propos j'aimerais qu'un journaliste honnête m'explique pouquoi aucun établissement spatial US ne porte son nom, vu ce que l'Amérique doit à Von Braun (qui connaît Marshall ?). Dans son livre, Gordon Cooper expliquait que Werner n'hésita pas à plonger lui-même dans une piscine de simulation pour résourdre immédiatement un pb, histoire de courcircuiter l'administration lourde de la NASA. Alors, les chinois sont des nuls et les européens des génies (bruxellois) ... Quand la Chine se réveille ... Gaffe ! [Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 13-10-2003).]
  22. Le premier vol spatial habité chinois confirmé

    Au moins, les chinois vont réussir (je le souhaite) ce que l'Europe est toujours incapable de faire : faire revenir un engin depuis l'espace orbital (les japonais aussi l'ont fait!) et y envoyer un être humain. 24 ans après Ariane-1, on est toujours dépendant des russes et des américains dans ce domaine et les chinois vont nous dépasser ! Les russes y sont parvenus moins de 4 ans après Sputnik, voici 42 ans ! Bon, je sais ce n'est pas une priorité et ni très "business", mais quand même un peu la honte pour l'Europe qui préfère totaliser le énième satellite de télécommunication dans l'apathie générale. Par bonheur, il nous reste Mars Express qui va nous faire frémir et Smart-1 qui lui n'est pas très "express". A la charge des chinois, Shenzhu me semble pas mal inspiré du Soyuz (en mieux) et les scaphandres ont un petit air russcoff ! Bon vol au premier yuhangyuan de Empire céleste ... (à suivre).
  23. Ces impacts récents, me rappellent au souvenir d'un évènement important et considéré à l'époque comme le plus puissant impact du XXème siècle après Tunguska et dont mystérieusement on est sans nouvelle depuis ! Il sagit de la chute du 9 décembre 1997 au Groënland vers Narsaq. Les témoignages provenant de chalutiers indiquent la disparition d'une puissante lueur derrière des montagnes, suivie d'un éclair et d'un explosion très violente. Des données sismiques en Norvège confortent la réalité de l'impact. Le même jour, des images du satellite NOAA14 montrent à cet endroit un panache de vapeur d'eau de 150 km de diamètre ! En avril 98, le département de défense US révélait d'après des données satellites, une énergie dissipée de 2,7 10E11 Joules (à titre de comparaison : 8,6 10E11 pour la "rentrée" sibérienne du 24/09/2002 soit l'équivalent de 205 kT de TNT ou 10 fois Nagazaki ! --> et où sont les traces ??). A ma connaissance, l'expédition danoise Tycho Brahé de 1998 n'a rien retrouvée sur place malgré l'ampleur de l'explosion. Depuis, plus rien, l'oubli ... Normalement, une telle énergie aurait du vaporiser une quantité considérable de glace et de neige au sol et visible depuis l'espace. De plus aucun cratère détecté ... L'impact sibérien de septembre 2002 va-t-il subir le même sort ? Quelqu'un a-t-il des informations supplémentaires et surtout des explications ? liens : [URL=http://users.skynet.be/meteorite.be/]http://users.skynet.be/meteorite.be/ http://phobos.astro.uwo.ca/~pbrown/usaf.html [Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 10-10-2003).]
  24. La fin de Galileo...

    Sans vouloir jouer le rabat-joie de service, je doute que Galileo nous envoie la moindre image, vu ses problèmes de santé (enregistreur + antenne à grand gain --> depuis le début de la mission) et le niveau des radiations aux alentours de Io. Lors du dernier (et unique) survol d'Almathée, le JPL à refusé de prendre le moindre risque et pas la moindre image ... On se contentera de magnifiques images de simulation et de quelques données scientifiques.
  25. nombre de dimension dans l'univers??

    Pour info. : La 5ème dimension pourrait bien exister d'après le modèle imaginé par Dr Jean-pierre Jourdan et relaté dans le VSD Hors-Série : "Voyage au coeur des sciences interdites" (juillet 2003). En effet, dans des circonstances particulières et exceptionnelles, le conscience humaine semble posséder le don d'appréhender (et de voir) globalement le monde à 3 dimensions en se situant dans une dimension supérieure. Par exemple en vous plaçant dans la 3e dim. vous avez une vision globale et instantannée de l'étendue du surface de papier (2 dim.). Dans une hypothétique 5e dim. vouz percevez l'espace, le relief, sans les parcourir, vision en perspective, transparence, à 360°, comme si vous vous situiez partout à la fois ! Celà peut parraitre incroyable, mais des cas existent et j'imagine mal qu'on puisse les inventer ... et le modèle fonctionne bien. Toujours d'après le modèle du Dr. Jourdan, dans la 5e dim., le temps est comme suspendu, car la 4e dim. est englobé dans la 5ème. Comment étendre des expériences humaines aux lois régissant l'Univers, ça c'est une autre histoire ... En tout cas, ces perspectives sont passionnantes, pleines de promesses et notre vision du monde sera probablement boulversé.