Aller au contenu

BobMarsian

Membre
  • Compteur de contenus

    3 967
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par BobMarsian

  1. Dernières images, encore "raw", mais spectaculaires : Encelade, presque lisse : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026577.jpg Mimas, tout le contraire : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026582.jpg Rhea, au plus près : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026657.jpg http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026666.jpg http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026669.jpg http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026679.jpg Mimas à contre-jour devant les anneaux : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026819.jpg Puis devant Saturne et l'ombre des aneaux : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026886.jpg Avec un autre petit satellite (Janus???) ovoïde. Deux "ringlets" sont tout juste visibles dans "Encke Gap" : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026953.jpg Surexposition sur les anneaux extérieurs. Six! composantes visibles de l'anneau F et surtout Pan apparaît dans "Encke Gap" sur le second ringlet, au centre ! http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00027013.jpg A suivre ...
  2. Actualités de Curiosity - 2013

    Whaou ! La dernière image contextuelle est super prometteuse vu sa grosse diversité géologique. Un vrai mine aux trésors à ciel ouvert ! Dommage d'avoir attendu autant avec maintenant un foreuse en rade. Au fait, Vauffy , à part les caméras, que reste-t-il comme instruments opérationnels pour effectuer des analyses du terrain ? Autrement, chapeau l'artiste pour tout le bouleau de titan effectué ! Respect & admiration ..., je m'incline
  3. Cassini, le spectacle continue ...

    Géo , par expérience, je suis quasi certain qu'il s'agit bien des anneaux G & E vus par la tranche,comme visibles sur cette autre image : ... et il y en a bien d'autres exemples. L'anneau G étant bien plus lumineux avec des bordures assez nettes contrairement au E, très "flou". Autrement, impossible que les structures quasi horizontales correspondent à des anneaux étant donné qu'ils sont tous dans le même plan et devraient donc être parallèles aux G & E ! Dans l'hypothèse où ils représentent le limbe de Saturne, il faudrait que Cassini se trouve très en arrière des anneaux E & G et zoome à mort en direction de Saturne pour que sa courbure soit indétectable ! Or, c'est un image prise au grand angle vers 1,3 million de km, un peu au-delà de la distance de Titan à Saturne. Le limbe de Titan, alors ? Seulement, aucun passage rapproché n'était prévu ce jour-là (5 mai 2017) ! Il reste encore l'hypothèse d'un artifact du à une réflection parasite sur une lentille de l'objectif grand angle (WAC) ...
  4. TNO, KBO, SDO & Co.

    Sujet ouvert concernant ces objets non cométaires gravitant en moyenne au-delà de Neptune (a > 30 UA, TNO = Trans-Neptunian Object) et histoire de faire le point de temps en temps. En fait, j'y pensait depuis longtemps, pour faire le pendant avec les NEO géocroiseurs, un peu trop médiatiques à mon goût ! Environ un peu moins de 1650 (inclus les Centaures qui, eux, ne dépassent pas Neptune) découverts depuis 1992 (QB1) si l'on excepte évidemment Pluton (1930) ! Dans le tableau suivant (D > 500 km) j'ai tenté d'établir un classement par taille en ne gardant que ceux ayant fait l'objet des mesures spécifiques et non d'estimations selon la magnitude absolue (H). En bas de liste, figurent également les trois plus gros astéroïdes + Charon, satellite de Pluton. http://imageshack.us/a/img824/7894/pxr.png Concrètement, les meilleures méthodes reviennent aux satellites pouvant mesurer leur flux thermique dans l'IR lointain (Spitzer et Herschel) et aux occultations stellaires (mesures directes). Herschel, qui a rendu l'âme au printemps dernier, était mieux placé que Spitzer vu que son détecteur PACS travaillait dans trois bandes centrées sur 70, 100 et 160 microns, là où culmine la courbe thermique de ces objets distants. Pour faire court: mesure du flux thermique + application d'un modèle thermique ==> albédo ==> diamètre. Sur Herschel, donc, il s'agissait du programme non prioritaire : "TNOs are Cool: A Survey of the Transneptunian Region" - http://www.mpe.mpg.de/~tmueller/tno_public/index.htm Publications : - http://www.mpe.mpg.de/~tmueller/tno_public/schedule.htm Le labo LESIA de l'Observatoire de Paris est fortement impliqué dans ce programme.Probablement mesurés par Herschel, d'autres objets de mag. absolue H élévée et donc potentiellement gros comme : 2005 UQ513, 2003 MW12, 2003 OP32, 2001 UR163, 2004 XA192 et 2005 RR43, pourraient se glisser dans la liste. Publications à venir ?La 1ère occultation (hors Pluton) enregistrée remonte à 2009 (2002 TX300, D=286±10km, Elliot et al., 2010)[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 18-09-2013).]
  5. Cassini, le spectacle continue ...

    Merci aussi à vous pour vos commentaires élogieux, ... je suis touché Il vous reste toujours à réfléchir sur la photo mystère postée le 8 mai (haut de la page 44), que je remets : "Ce qui barre obliquement l'image doit correspondre aux anneaux G (un petit bout est visible en haut à gauche) et E, très évanescent. Par contre, aucune idée de ce qui se trame presque à l'horizontal et aussi à environ 45° du plan des autres anneaux ???" ...
  6. Cassini, le spectacle continue ...

    Ben ! Hera, c'est un concept européen de sonde atmosphérique de Saturne, non ? Donc, même si ses objectifs sont très proches de ceux de SPRITE, candidat pour NF#4 et qu'il existe bien une coopération NASA-ESA dans le domaine (comme avec Cassini-Huygens), je ne vois pas trop la NASA se contenter uniquement de la conception du satellite relai dans le cadre d'un programme US. Hera semble être aussi un potentiel candidat à la mission Cosmic Vision M5 de l'ESA qui est très loin de démarrer vu que la M4 en est toujours à la présélection de ses 3 candidats depuis juin 2015 ! http://sci.esa.int/cosmic-vision/55973-three-candidates-for-esas-next-medium-class-science-mission/ http://sci.esa.int/cosmic-vision/59108-cosmic-vision-m4-candidate-missions-presentation-event/ http://sci.esa.int/cosmic-vision/46510-cosmic-vision/?fbodylongid=2152 https://hera.lam.fr/
  7. Cassini, le spectacle continue ...

    Ah ! J'oubliais que le vide est remplie d'une énergie colossale & cachée que j'ai eu du mal à quantifier ! Désolé ! ... Une autre fois et aussi merci à toi
  8. TNO, KBO, SDO & Co.

    Un possible nouveau prétendant au statut de planète naine, annoncé hier 18 septembre au MPC ... près de 7 ans après sa découverte le 5 octobre 2010 au télescope Pan-STARRS 1 (Haleakala). Du coup, 2010 JO179 voit son orbite particulièrement bien déterminée (observations entre 2005 & 2016) : a = 79,3 UA, q = 39,5 UA, Q = 119 UA, e = 0,50, i = 32°, P rév. = 706 ans, P rot. = 30,6 h. Actuellement situé à 58,4 UA de la Terre à la magnitude visuelle de 21,9. Son orbite semble calée pour un bon moment dans une zone de libration correspondant à la résonance 21:5 avec Neptune. Sa taille devrait être au mini. 600 km et jusqu'à 900 km étant donné son probable albédo faiblard en regard de sa dominante rouge (magnitude absolue Hr = 3,4 vs H = 4,1 dans le visible). http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K17/K17S54.html http://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=2010+JO179&commit=Show https://arxiv.org/abs/1709.05427 [v1] preprint pour A.J. (Matthew J. Holman et al.) . PS : orbite précise, heu ! Quand les auteurs reliront leur preprint arXiv ou a = 78,3 vs 79,3 donné au MPC !
  9. Cassini, le spectacle continue ...

    Petit retour en arrière visualisant les derniers soupirs de Cassini retransmis par l'antenne de 70 m de Camberra (DSS43). Le contact en bande S a tenu 7 secondes de plus qu'en bande X, jusqu'à 11:55:46 UTC vs 11:55:39 UTC :
  10. Cassini, le spectacle continue ...

    Très beau texte d'Emily , magnifique de justesse et d'émotion ! Merci & bravo pour le boulot de traduction, Vauffy , super ! Cela aurait été vraiment dommage de passer à côté.
  11. Cassini, le spectacle continue ...

    Très bonne question ! Justement, on vient d'apprendre que dans le cadre de la sélection pour la mission New Frontiers 4, sur les 12 propositions envoyées (communiqué de la NASA du 5 mai), 5 concernent Saturne, Encelade & Titan. De plus, ces 3 astres font partie de 2 thèmes sur les 6 retenus pour New Frontiers 4 : - Retour d'échantillons comètaires. - Retour d'échantillons lunaires du bassin Aitken (Pôle Sud). - Les mondes océaniques (Titan, Encelade). - Sonde atmosphérique (Saturne). - Etude des astéroïdes troyens. - Exploration in-situ de Vénus. http://www.nasa.gov/feature/nasa-receives-proposals-for-future-solar-system-mission Les 5 propositions vers Saturne & co. : - Dragonfly (Titan Rotorcraft Lander), Johns Hopkins University - Applied Physics Laboratory. - Oceanus (Titan orbiter), NASA JPL-Caltech. - ELF (Enceladus Life Finder), Cornell University. - Enceladus Life Signatures and Habitability, NASA Ames Research Center. - SPRITE (Saturn Probe Interior and Atmosphere Explorer), NASA Goddard Space Flight Center. https://www.nytimes.com/2017/09/15/science/saturn-cassini-return.html Calendrier NF#4 : - Liste des finalistes annoncées fin 2017 (novembre ?) ---> études de conception (Phase A). - Sélection finale : été 2019. - Lancement vers 2025 ... Donc, près d'un chance sur deux pour qu'une mission vers Saturne soit retenue au final avec une arrivée estimée au niveau de saturne vers 2030-2033 ... Hélas, les anneaux attendrons encore un bon moment SPRITE ---> https://ntrs.nasa.gov/archive/nasa/casi.ntrs.nasa.gov/20160009334.pdf SPRITE ---> http://meetingorganizer.copernicus.org/EGU2017/EGU2017-10654.pdf Oceanus ---> http://meetingorganizer.copernicus.org/EGU2017/EGU2017-10958.pdf Oceanus ---> http://meetingorganizer.copernicus.org/EGU2017/EGU2017-17876.pdf Dragonfly :
  12. Cassini, le spectacle continue ...

    Il est probable que Cassini ait tenté de transmettre ses données scientifiques jusqu'au dernier moment où l'antenne était encore capable de pointer vers la Terre en dépit des forces aérodynamiques déstabilisantes engendrées par la rentrée atmosphérique. On sait que les retransmissions au Deep Space Network ont pu être maintenues 30 à 40 secondes de plus que prévu jusquà 11:55:39 UTC en bande X et 11:55:46 UTC en bande S, soit 10:32:20 UTC heure locale au niveau de la sonde. Peut-être suffisamment pour que l'instrument Ion and Neutral Mass Spectrometer (INMS) ait pu sonder l'atmosphère jusqu'à 1650 km d'altitude (au-dessus du plafond des nuages) estimée au moment du dernier contact. L'INMS mesure in-situ la densité des différentes variétés moléculaires d'hydrogéne, d'hélium et d'ions. Le magnétomètre était aussi peut-être opérant à ce stade avancé ? Je sais aussi que l'INMS était utilisé au moment des cinq derniers passages au périastre (révolutions 288 à 292) aux altitudes minimales de 1691 km (04/08), 1604 km (20/08), 1570 km (27/08), 1565 km (02/09) et 1628 km (09/09). Le truc qui m'étonne c'est que Cassini a perdu le contact vers 1650 km d'altitude alors que des passages au périastre se sont produits à des niveaux bien inférieurs sans conséquence destructrice ! Est-ce du à un angle de rentrée plus raide le 15/09 vs rasant lors des passages au périastre ?
  13. Cassini, le spectacle continue ...

    Y'a pas de quoi, tout le plaisir était pour nous ( + Jack & co. ...) et de le partager aussi ... Merci Tony pour ton commentaire, ça fait plutôt chaud au coeur, car parfois j'avais l'imression de poster dans le vide ... interplanétaire ! Aussi, je ne suis pas un as du clavier, ni un cador du traitement d'images, ni un scientifique de haute volée, donc ça aurait pu être encore meilleur de ma part (et il n'y a pas que l'imagerie dans la mission Cassini). D'un autre côté, heureusement que de temps en temps, des intervenants avisés ont pu élever le niveau des réponses & commentaires. Merci à eux ... Autrement, l'aventure Cassini est loin d'être terminée car il reste une quantité astronomique de données à analyser.
  14. Cassini, le spectacle continue ...

    Autre version couleur de la dernière photo (comprenant la zone d'impact) + traitement de choc signé Roman Tkachenko, ... bravo : https://twitter.com/_RomanTkachenko/status/908705950344863750
  15. Cassini, le spectacle continue ...

    Séquence émotion ! Un peu à la manière de Cassini, deux jours avant, comme pour lancer un dernier regard, Encelade glissait en douceur au travers de l'atmosphère de saturne ... C'est fini, on ne la reverra pas avant très longtemps ! Séquence de 11 images étalées sur 9 mn, distance d'Encelade ~ 1,33 Gm, sans filtre :
  16. Cassini, le spectacle continue ...

    Les trente dernières, snif : Et la probable der des ders :
  17. Cassini, le spectacle continue ...

    En temps réél, au niveau de Saturne, Cassini est entrée dans l'atmosphère vers 12:31 (heure française), mais il faudra attendre 83 mn pour constater la perte du signal (13:54 HF + ~ 1 mn ---> 13:55 HF) ...
  18. Cassini, le spectacle continue ...

    H-01:25 (capture d'écran) ---> actualisé à H-01:20 (message posté) ...
  19. Cassini, le spectacle continue ...

    H-02:00 ( H capture d'écran) ---> actualisé à H-01:50 (H message posté) ...
  20. Cassini, le spectacle continue ...

    H-02:20 (la capture d'écran) ---> actualisé à H-02:10 (message posté) ...
  21. Cassini, le spectacle continue ...

    Sans doute une dernière vision des anneaux en couleurs naturelles (filtres probables BL1, GRN et RED) avec cette composition commise par Sophia Nasr sur des images prises le 13 septembre à environ 1 million de km : https://twitter.com/Astropartigirl/status/908513460027252736
  22. Cassini, le spectacle continue ...

    Quelques bilans avant l'heure ...
  23. Cassini, le spectacle continue ...

    "Grand Finale" Orbite #22 : 5-12 sept. - Révolution #292 (suite et fin) Possibles émanations d'éthane dans Ligeia Mare ?
  24. Cassini, le spectacle continue ...

    Petit retour en arrière (6 juillet) avec cette vue composite (2 images avec 3 filtres RVB chaque) en couleurs naturelles montrant une portion de l'anneau B et qui constitue, dans sa catégorie, la plus détaillée (3 km/pixel) de l'ensemble des anneaux. Le champ diagonal représente 6900 km, les fins annelets du centre : 40 km et les bandes larges de droite : 300-500 km. https://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA21628
  25. Cassini, le spectacle continue ...

    Plus réussi, pour ne pas dire parfait, celui réalisé par Bill Dunford (RidingWithRobots) :
×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.