Aller au contenu

gabal

Membre
  • Compteur de contenus

    1 002
  • Inscription

  • Dernière visite

    jamais

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de gabal

  • Rang
    Membre très actif
  1. Bonjour à tous,le groupe de recherche sur RR Lyr (Grrr) organise comme chaque année un atelier conférence d'astrophysique stellaire et de spectroscopie amateur à l'observatoire de Haute Provence le 24 et 25 Juin. Cette année c'est résolument tournée vers la conception et la fabrication de spectroscope échelle et la spectro polarimétrie que porteront les discussions. Des ateliers techniques prévus en soirée permettront de réduire des spectres, de concevoir des spectroscopes et d'utiliser des imprimantes 3D. L’astrophysique stellaire ne sera pas en reste.Atelier ouvert à tous !Tout est là: http://gabalou.canalblog.com/archives/2017/04/02/35126470.html Thierry Garrel [Ce message a été modifié par gabal (Édité le 03-04-2017).]
  2. Bonjour à tous, troisième et dernier appel pour les inscriptions à l'atelier de spectroscopie des étoiles pulsantes qui se déroulera à l'Observatoire de Haute Provence du Vendredi 26 Avril fin d’après midi au Lundi midi.Le programme définitif et les modalités de l'atelier sont ici http://gabalou.canalblog.com/archives/2012/11/18/25609706.html 32 participants, encore 8 places hébergées ou externes disponibles.Ce long weekend mêlera théorie et spectroscopie des étoiles pulsantes ainsi que pratique instrumentale et discussion autour des futures collaboration pro am à venir. Le but est que chacun puissent partir en sachant mener sur une base théorique solide une observation en haute ou basse résolution avec les moyens amateurs actuels (essentiellement Lisa, LhiresIII, Eshel) et réduire ses données au format requis par la collaboration avec les professionnels. La constitution d'une base de donnée sur les étoiles pulsantes fera l'objet d'une discussion.En avant première la présentation du nouveau spectrographe versatile Alpy de Sheliak Instruments.On pourra amener son propre matériel, pour réaliser des observations pendant les trois nuits de l'atelier. Dimanche étant consacré pour une bonne part au traitement des données et présentation des résultats. Débutants souhaités et bienvenus !Thierry
  3. Bonjour, mise à jour des inscriptions et du programme de l'atelier. Il reste encore dix places. Vous pouvez ammener vôtre matériel sur place pour de l'observation. Joindre l'utile à l'agréable. http://gabalou.canalblog.com/archives/2012/11/18/25609706.html Thierry[Ce message a été modifié par gabal (Édité le 17-03-2013).]
  4. Cool ! J'espère que ça intéressera des amateurs curieux d'astrophysique et ayant envie d'apprendre la spectroscopie. Enfin c'est le but. On devrait observer au 152cm, 1 ou 2 nuits mais je recommande aussis de prendre des instruments de terrain. Certains on prévu de venir dés le Jeudi soir, plutôt que Vendredi, pour repartir Lundi. Un prétexte à être sous le ciel de l'OHP.Thierry
  5. Première annonce d'une rencontre professionnels amateurs autour des étoiles pulsantes qui prendra lieu à l'Observatoire de Haute Provence le week end du 27 et 28 Avril 2013. Cet atelier est composé d'un volet d'astrophysique théorique mais aussi d'une formation complète à la pratique de la spectroscopie stellaire.Pré programme et détails: http://gabalou.canalblog.com/archives/2012/11/18/25609706.html Thierry Garrel
  6. Recensement

    Ludwig, j'ai recensé dans ma présentation RCE les collaboration pro am en spectro pour la période 2012 2014. Ceci dit il s'en rajoute tout le temps, comme celle qui vient de tomber aujourd'hui, un survey de T Tauri 2012-2013. Les collaborations pro am sont constamment en mouvement et évoluent sans cesse . La spectro, est une discipline trés dynamique et trés sollicité par les pro, on compte une vingatine de programmes actifs. http://gabalou.canalblog.com/archives/2012/11/04/25496432.html Thierry G
  7. Tenerife en hiver ?

    J'y retourne cet été pour 15J. Pas en hiver malheureusement; mais si d'autres amateurs veulent visiter l'observatoire faites le moi savoir par mp.
  8. Tenerife en hiver ?

    Je ne sais plus combien de fois je suis aller à Tenerife. Les saisons se ressemblent. Il pleut au nord, il fait beau au sud toutes l'année. Pas de neige sur les routes du Teide, enfin rarement. Le Teide est la frontière climatique. L'interdiction de Bivouac est lié au fait que tu es quand même dans une caldeira d'un volcan actif. Tu verras que ça bouge tout les jours micro séisme, éboulement. Sinon le samedi soir les jeunes vont quand même passer la nuit sur les pentes sud du dôme volcanique. Les voitures garées sur le bas coté t'indiqueront les chemins à prendre. Le parador possède un 300, prends des occulaires et comme les autres je ne saurais trop te le conseiller pour 2 à 3 nuit d'astro hallucinante. Phobique s'abstenir, il y fait noir, froid et le sol de lave noire n'invite pas à la sieste. Ma dernière mission à l'IAC, l'observatoire de Tenrife, les meilleurs coucher de soleil de l'île http://gabalou.canalblog.com/archives/2011/07/index.html
  9. Je ne sais pas. J'aurais bien aimer être sur place, entre plage et conf. Ca devrait être publié dans les proceedings, dans un an ou deux.
  10. Présentation du Poster à l'HVAR2012 en ce moment même:Garrel, T., Miroshnichenko, A., Danford, S., Charbonnel, S., Houpert, F., Grankin, K.N., & Kusakin, A.V. "Spectroscopy of the mysterious Be system FF Cam", poster at the XI-th Hvar Astrophysical Colloquium "The Most Mysterious Binaries: Significance for Astrophysics", 2012 July 2-6. http://storage.canalblog.com/03/43/711320/77324261.pdf Thierry Garrel http://gabalou.canalblog.com/ [Ce message a été modifié par gabal (Édité le 03-07-2012).][Ce message a été modifié par gabal (Édité le 08-07-2012).]
  11. Retour sur FF cam. Un premier bilan des observations peut être tiré. Après une mini campagne de trois mois en ce début d'année on a réussis a trouver pas mal de chose. Le lien en anglais http://gabalou.canalblog.com/archive.../24391554.html On tire un poster à l'Hvar2012 en Croatie et un article est prévue en 2013 en revue pro. Trois observatoires amateurs et un pro pour la spectro, deux observatoires pros pour la photométrie UBVRI et deux amateurs en photométrie différentielle. Des observations complémentaires seront tout de même nécessaire. On en rediscutera.En gros. FF cam n'est pas une Be classique. C'est à dire une étoile massive de séquence principale avec un disque circumstellaire de décrétion (émis par l'étoile). On a ici un système binaire à courte période (7.6J) avec une primaire B7V, chaude, et une géante K0, froide. On estime par modélisation d'un spectre synthétique que le rayon de la K0 est de 20 rayons solaire ce qui fait qu'elle remplie son lobe de Roche. De la matière s'en échappe et est acrétée ensuite par la primaire, plus massive. Ce flux est assez instable ce qui explique les grandes et rapides variations de la raie H alpha et dans une moindre mesure les raies h beta, HeI et FeII. Le disque d'acrétion n'est pas stable non plus et doit être en permanence réalimenté car il subit le vent stellaire de l'étoile chaude. On a aussi déterminé que le système est vue en pôle par dessus, sans eclipse. L'énergie contenut dans les raies de la secondaire ne montrant pas de variation. Ça a été confirmé brillamment par un relais photométrique amateur, suite à l'appel sur l'AFOEV et par les observations pros. On a donc une Be symbiotique, comme l'est ups sagittaire. C'est assez rare parmis les Be et correspond à un bref stage de l'évolution d'une binaire massive. Il reste quelques inconnues: - Le système est associé à une source X d'un ordre de magnitude supérieur à celui lié à l'activité chromsophérique de la secondaire. D'oû vient ce X ? Point chaud sur le disque d'accrétion, troisième corps compact en orbite ? - On a provisoirement d'aprés la SED (spectral energy distibution) classé la secondaire en K0 mais le disque d'accrétion participe à la SED et peu mimer une K0. On est donc pas sûr de cette classification - enfin l'énergie contnue dans la raie H alpha est variable, instabilité du disque et du flux d'accrétion. Mais on est presque sûr qu'il y a une période de 27_28J. On a coupé trop tôt les observations. On a besoins donc de plus d'observations ! comme d'hab En spectro: - reprendre un suivis en résolution intermédiaire (R>10000) pour échantilloner la période H alpha sans savoir si elle existe vraiment. Une observation par semaine pendant au moins 6 mois. - On a besoins d'observations Hr (>20000) et haut SNR, optique et Ir, pour bien détacher le spectre de la secondaire de la primaire sur toute une période. Ca c'est hors de portée des amateurs mais peut faire l'objet d'une mission en observatoire pro. Enfin, je sens que ça va le faire, tout les prétextes sont bons pour faire mumuse avec de gros engins En photométrie, on a besoins de mieux définir la SED et surtout dans l'Ir oû la contribution du disque d’accrétion est minime et celle de la K0 plus importante. Là aussi c'est pros. Voilà oû on en est, une belle aventure avec des pros et des amateurs tous impliqués dans la défrichage de ce nouveau système exotique. Je publierai le poster de l'Hvar2012 dés sa présentation.
  12. Il y a du nouveau ! On s'attendait à une binaire Be/x mais on vient de détecter par spectroscopie un compagnon froid orbitant très prés du disque de décrétion. C'est unique parmis les Be et trés interressant d'un point de vue évolution stellaire. Maintenant il faut tester si on a une variable à éclipse, possible delta de 0.3mag, type Algol, donc deux minima sur une période de 8J. C'est ce que propose le club de Dordogne en flux relatif avec un APN. Le compagnon froid rend instable le disque de matière expulsée par la Be. Celui-ci semble prendre différentes configurations géométriques ce qui explique la haute variabilité en H alpha. Une période forte de 28J a été mise en évidence. Reste à comprendre pourquoi cette période. Il n'est pas exclu qu'un astre compact, étoile à neutron ou trou noir croise dans les parages, l'origine de la source X pouvant lui être attribué. Toutefois l'activité chromosphérique du compagnon froid peut aussi suffir. Un poster est prévu pour le congrés sur l'évolution stellaire à L'HVAR 2012. Toutes les observations spectroscopiques sont réalisées par des amateurs de la base Bess ainsi que par l'observatoire de l'université de Greensboro en Caroline du Nord. Il manque encore une bonne couverture photométrique à réaliser pour tester l'hypothèse Algol. Un peu plus d'infos, en anglais, ici http://gabalou.canalblog.com/tag/FF%20cam Thierry [Ce message a été modifié par gabal (Édité le 06-04-2012).]
  13. Ah j'avais peur que Etienne n'ai pas eu le message. Il l'a transmis visiblement, merci. Pas facile à pointer cette région. Surtout avec un équatorial, je travaille en Altaz, et impossible avec une monture à fourche. C'est sûrement une des raisons pour laquelle cette étoile relativement brillante n'a pas était étudié correctement jusqu'à présent. Nous avons en spectro 4 observatoires dessus dont un pro aux états unis. La couverture journalière est bonne. Par contre on a vraiment du mal a obtenir des données photométriques. A ma connaissance seul l'AFOEV a quelques mesures en V. Ici j'ai une demande pour des observations avec Tarot, j'avais trouvé quelques étoiles de référence. Mais attention on a peu d'idée sur l'indice de couleur. Le désert. http://gabalou.canalblog.com/archives/2012/02/08/23473837.html Et là un bilan des observations de Janvier avec commentaire pros. http://gabalou.canalblog.com/archives/2012/02/02/23420403.html Dans le même genre, binaire X on a CT cam dans le coin. Mais c'est un objet encore plus bizarre appartenant au groupe des FS cma, une nouvelle classe de B[e]. C'est une autre collaboration Pro am récente à trés long terme. Merci pour ton aide et attention à ton cou.
  14. Salut à tous, dans le cadre d'une campagne d'observations spectroscopique pro am sur FF cam, nous avons besoins de mesures photométriques en B et V (Système Jonhson- cousins). FF cam est une étoile de type Be associée à une source X. Nous soupçonnons que ce soit une étoile binaire Be/X, c'est à dire qu'un corps compact type étoile à neutron ou trou noir orbite autour d'elle, celui ci accrétant le disque de décrétion de l'étoile Be. C'est un type rare nous en connaissons actuellement 74 dans la galaxie. La campagne spectroscopique a commencé le 6 janvier et durera autant qu'une période orbitale ne sera pas déterminée. Ca peut être des dizaines ou des centaines de jours. Un excés proche infra rouge est décelé et peut être imputable soit à de la matière interstellaire soit à des poussières appartenant au système. Les mesures photométriques combinés aux raies d'absortion interstellaire permettront d'évaluer la distance de l'étoile, et le rougissement induit. Nous ne pensons pas que les variations spectrales extrêmement rapides et variés peuvent être vu en photométrie, l'intensité relative au continnuum étant faible. Les points photométriques peuvent donc être relativement espacés et la précision requise est du dixième de mag. La campagne spectroscopique s'articule autour de spectres échelle haute résolution pro am, résolution supérieure à 10000 couvrant tout le domaine optique. La raie H alpha est la plus importante et il est du plus haut intérêt de faire des spectres seulement de ce domaine avec des spectrographe type LhiresIII de résolution supérieure à 15000. Cette campagne est placée dans le cadre du programme Bess de l'observatoire de Paris (LESIA), l'astophysien investigateur est Anatoly Miroshnichenko (Université de Caroline du Nord). Une publication dans un journal à référés suivra cette campagne. Si vous êtes interréssés vous pouivez me contacter directement par mail gabalou alt gémail com Merci Thierry Garrel[Ce message a été modifié par gabal (Édité le 20-02-2012).]
  15. Bonjour, les observatoires Bess sont tous actifs et fournissent des données spectroscopiques à parution publique bi-mensuelle sur le site Bess du GEPI (Observatoire de Paris). l'actualité des spectres enregistrés Bess est ici: http://arasbeam.free.fr/spip.php?page=beam_lastspectra Ca mérite un A... Amicalemnt Thierry Garrel959! 1.50 43.51 A! Castanet (BeSS) (C.Buil) [!!! a 5km du site UAI 959] --- 5.68 43.44 A! Observatoire du Val de l'Arc (B.Mauclaire) (BeSS) 000 5.93 44.55 AP Observatoire Haute-Correo (Assoc. Copernic, 05400 La roche des arnauds) (BeSS) --- 4.80 45.40 A! Installation privee (JP.Masviel, Lyon) (BeSS) --- 0.03 46.69 A! Observatoire des Pierrieres (E. Barbotin) (BeSS) --- 5.88 45.19 A! Installation privee (O.Thizy, 38420 Revel) (BeSS) --- 5.36 43.30 A! Auriol (P.Sauve, 13) (BeSS) --- 4.49 45.37 A! Observatoire du Pilat (J.Terry) (BeSS) --- 1.37 43.66 A! Beauzelle (M.Pujol) (BeSS) --- 7.26 43.70 A! Aspremont (P.Dubreuil) (06) (BeSS) --- 6.05 44.46 A! OCT (E.Sarrazin) (BeSS) --- 6.19 49.01 A! Verny (F.Houpert) (57) (BeSS) --- 6.99 43.57 A! Le Cannet (A.Lopez) (BeSS) --- 3.62 43.80 A! Juvignac (T.Garrel) (BeSS) --- 359.54 49.30 A! Courseulles (M.Bonnement)(BeSS)
×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.