fred-burgeot

Membre
  • Compteur de contenus

    1 502
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

11 Neutre

2 abonnés

À propos de fred-burgeot

  • Rang
    Membre très actif
  1. NGC 6778, petit comparatif estival

    Salut Fabrice, salut à tous, c'est toujours instructif ces rapprochements de dessins. Pour ma part, il y avait l'OIII en place, ce qui a limité le grossissement à juste 1D, et encore c'était déjà bien sombre... En aout 2013 j'en ai fait une autre représentation, à 660X mais sans OIII (toujours au T400), par turbu très faible. J'avais eu plus de petites condensations que sur cette nouvelle version OIII. Pour ton dessin, celui de Xavier et celui d'Uwe, c'est fait avec ou sans OIII ? J'ai l'impression que c'est au naturel, au vu du rapport Gr/D déjà important. Fred.
  2. Aurores en Islande

    Superbe, et sûrement un bel exercice de mémorisation... Fred.
  3. A visiter : site d'un dessinateur astro hongrois

    Purée, ça fait une belle liste. Merci Yann. Truc étrange, quand je clique sur un des liens, c'est toujours le dernier qui s'ouvre (astronomydrawings). Fred.
  4. A visiter : site d'un dessinateur astro hongrois

    Salut Cédric, les dessins sont aussi en positif : il faut cliquer dessus et une page s'ouvre sur la cible en question, avec le détail de l'observation. Bien foutu ! Fred.
  5. Hello à tous, au hasard de mes recherches sur le Net, je suis tombé sur ce site consacré au dessin astro. L'auteur est hongrois (mais son site est en anglais), il s'appelle Peter Kiss et vraiment, son site mérite d'être visité. Déjà, parce que le site est très agréable à parcourir, et surtout parce que les dessins sont superbes. http://www.deepeye.hu/en/ Peter est informaticien, il a créé ce soft en ligne pour générer son gabarit de Saturne : http://www.deepeye.hu/en/saturnform.html J'ai pas vu mieux que ce soft, il permet de régler l'inclinaison de la planète (encore heureux...) mais surtout on peut paramétrer un tas de trucs que ceux qui dessinent Saturne vont apprécier : l'épaisseur du trait, l'intensité du trait, la visibilité au travers des anneaux etc... J'aime bien aussi son onglet "about drawings" où il explique sa façon d'envisager le dessin astro, sous la forme de questions-réponses. à voir absolument ! Fred.
  6. Nuit du 26 octobre Du moyen et du très bon

    Coucou Maïcé, eh oui, cette année les vacances scolaires sont calculées pour les amateurs de pleine Lune ! Merci pour tes descriptions précises, en te lisant on se surprend à imaginer le champ de l'oculaire et à y chercher ce que tu narres. Bonne idée pour Procyon B, même si ça risque d'être chaud quand-même... Fred.
  7. Observation visuelle de M 42...

    Salut Superfulgur, salut à tous, déjà, Super, le dessin que tu as trouvé sur le Net vient de Serge et pas de moi, contrairement à l'impression de l'auteur lui-même. Serge ne reconnaît plus ses enfants Sinon, pour la photo, elle se rapproche par certains aspects (ceux évoqués par les copains et copines) de la sensation visuelle, mais il y a aussi des trucs qui ne collent pas : - on ne reconnait pas le "polygone" central, il est noyé dans les extensions qui giclent dudit polygone. - La couleur est trop bleutée à mon goût. Même au T1m de Stellarzac, avec des cônes bien arrosés en photons, je vois du vert électrique sur le polygone. A part ça, quand on y regarde de près et qu'on tente de reconnaître les nuages les uns après les autres (j'ai cliqué sur ta photo pour la zoomer, seul moyen de la décortiquer vraiment), il y a quand-même une sacrée quantité de détails sur ta photo, que ce soit dans le polygone ou dans les extensions. Pour moi, atteindre ce niveau de détail réclame au moins 400mm avec bon ciel , et encore en y passant du temps... quand je compare ta photo et mon dessin au T1m, dans le coeur de la neb j'ai dessiné une quantité de détails comparable à celle de la photo, alors que j'y ai passé des heures. Du coup de remets ici ce dessin pour ne pas parler dans le vide. Pour la vision du rouge, oui il y a l'effet Purkinje, et aussi l'effet de contraste simultané. Pas facile de savoir si on est dans une vision réelle ou bien biaisée par le fonctionnement de la vision. Mais il est faux de dire que voir du rouge de nuit est impossible, et que cette sensation vient forcément d'un des deux effets cités. La preuve, la NP Campbell Hydrogen Star (PK64-5.1) est vue orangée/rouge, et le spirographe (IC418) est bien vu avec les nuances de l'avatar de Maïcé, alors que dans un cas comme dans l'autre il n'y a pas de vert dans le champ pour induire ni l'effet Purkinje ni l'effet de contraste simultané. Donc, je pense qu'il faut nuancer le propos quant au rouge prétendument invisible à l'oculaire. Pour ma part et sur M42, à part le vert du coeur, le bord quasi rectiligne (l'arc-en-ciel de Maïcé) je le vois jaune puis allant sur la teinte lie de vin (une espèce de marronnasse) en bordure extrême alors qu'on est toujours sur une zone à forte luminance donc les effets pervers de la vision sont peu possibles ici. La zone à droite de cet arc-en-ciel (faible, elle), je la perçois marronnasse aussi (tout comme M43). Mais les ailes je les perçois gris légèrement verdi. Fred.
  8. bord rabattu : avis des opticiens

    Je crois que la remarque au-dessus s'adresse à moi ? J'ai bien écrit "si tu peux garder tout le diamètre", car dans le cas d'un bord rabattu vraiment pénalisant ce sera mieux de le masquer en effet. Il y a déjà eu plusieurs réponses pour aider Marc à évaluer l'impact de son bord rabattu sur l'image. Autant on peut concevoir de masquer le fin bord (ce qui réduit le flux de façon complètement insensible), autant un masquage de plus d'un décimètre (comme évoqué) me paraît excessif. Dans ce cas ce qu'on gagne sur le front d'onde, on a des chances de le perdre largement au niveau physiologique. Fred.
  9. bord rabattu : avis des opticiens

    Salut, en visuel planétaire aussi, le "gros" c'est primordial. La vision ne fonctionne de façon optimale que si l'éclairement rétinien est assez puissant. En raisonnant à grossissement constant, réduire le diamètre détériore les performances de l'oeil. Donc, Marc, si tu peux garder tout le diamètre, ce sera tout bénef en visuel planétaire aussi. Quant au ciel profond, n'en parlons même pas ! Fred.
  10. Astronomes amateurs : quatre ans de voyages

    Salut JC, jolie initiative que de mettre en vidéo des bouts de tes périples, pour qu'on puisse se rendre compte de ce que la recherche d'un ciel superbe peut impliquer. Ton film a un côté poétique je trouve. Fred.
  11. Restefond 2017 : un excellent cru !

    Salut Yohan, merci pour ton passage On a donc failli se croiser au Restefond, dommage ! Si j'avais su que tu étais dans le coin je t'aurais contacté. Bonne rentrée à tes bambini aussi ! Fred.
  12. Oregon 2017 - un rêve d'éclipse

    Merci pour l'invitation Serge. Je viens de consulter le calendrier des vacances scolaires pour l'été 2019, et la fin des cours est fixée au ... 6 juillet. Quelle misère ! Fred.
  13. Premier Restefond 2017 nuit 1

    Salut, c'est clair que le Restefond, c'est un sacré ciel. Comme toi, à chaque fois que j'y vais je passe les 24 premières heures à être essoufflé d'un rien, à mal dormir, à avoir la tête dans un étau. Mais ensuite c'est que du bonheur, sauf quand il fait mauvais temps car là tous les touristes fuient dans la vallée. Même dans ces conditions, c'est plaisant de se dire qu'on est là, avec la montagne pour soi, avec la sensation d'être en-dehors du temps. A mon arrivée le mercredi soir, ça a été une bonne surprise de te retrouver sur place, terré dans le fort Sympa tes photos, qui montrent bien l'environnement dans lequel on s'installe là-haut. Très joli groupe de galaxies, le rendu est bon. Dans le Dauphin, niveau NP je connaissais NGC 6905 mais pas NGC6891, avec sa coquille façon Saturn Nebula. Merci pour l'idée ! Fred.
  14. Oregon 2017 - un rêve d'éclipse

    Salut, tes dessins d'éclipses sont de plus en plus beaux et aboutis. Quelle finesse dans le dessin des différents jets. Celui du grain de Bailly est plus dans l'émotion il me semble, sublime avec ce qu'on prend d'abord pour des nuages (à droite) mais qui est plutôt un début de perception de la couronne, d'après tes explications. Merci pour les détails des préparatifs et de l'organisation. Comme Maïcé, quand j'en verrai une, ça servira J'ai lu le récit détaillé que tu mets en lien : même sans avoir assisté à la moindre éclipse j'ai l'impression d'en avoir vécu une Fred.
  15. Salut Xavier, comme à côté : ta capacité à dormir 'par petits morceaux' est admirable et ça contribue sûrement à ta grande productivité. Toutes ces petites galaxies sont donc dans Hercule... on est loin des classiques M13, M92 et NGC6210 de cette constellation ! Surtout quand on sait que c'est fait avec un T250 'seulement', en RP et au moment du solstice. Fred.