yapo

Moderateur
  • Compteur de contenus

    937
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

3 Neutre

À propos de yapo

  • Rang
    yapo

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    ciel profond
  • Adresse
    www.astrosurf.com/cielextreme

Visiteurs récents du profil

186 visualisations du profil
  1. Un bien beau petit tour des célébrités sous un ciel non-coopératif mais avec l'instrumentation de qualité qui compense un peu ! J'aime bien ces comptes-rendus citadins ou péri-urbains qui permettent de fixer les idées sur ce que l'on peut (et ne peut pas) voir, c'est "éclairant" si j'ose dire... Bravo ! C'est vrai que la bulle, même si sa brillance de surface approche celle des dentelles, offre des contours bien moins nets et des contrastes moins tranchés, ce qui ne facilite pas sa perception dans un ciel pollué. En plus, les filtres interférentiels ne peuvent rendre de grands service sur cet objet au spectre plutôt continu.
  2. Au second degré on parle ici tout de même de dentelles, de noeud et de G... pas très sérieux tout ça ! 😏
  3. Voici mon noeud, mais bien moins détaillé (je n'ai pas fait mes lacets :D). Là, le ciel et le télescope parlent vraiment ! [EDIT: sans parler de l'observateur] Il va falloir que j'y retourne en faisant parler le G pour tenter de percevoir ce que tu y a vu... Et dire que je m'étais juré que les Dentelles, c'était fini...
  4. Dentelles mineures du Cygne, partie S

    Ici aussi, je lie le recadrage tiré de ma mosaïque et du coup, il va falloir que je planifie un survey des dentelles depuis chez toi avec ton 600mm. Je peux planter ma tente dans ton jardin pendant 6 mois ? C'est davantage zoomé que pour la 1ère zone d'où la taille un peu exagérée des étoiles, ce qui indique aussi que ton échelle est digne d'intérêt.
  5. Premier Restefond 2017 nuit 2

    mB=16.2 pour leda2710852 et et 15.2 pour la 2MASSX (mais son coeur stellaire doit apporter sa dose de lumière à la mesure). Attention, ce sont des magnitudes photographiques et pas visuelles (grosso modo sur les galaxies on peut retirer entre 0.7 et 1.0 pour obtenir une approximation pas trop incorrecte).
  6. Dentelles mineures du Cygne - part one

    Je valide ton choix d'un Newton de 600mm plutôt que l'équivalent en Schmidt-Cassegrain rien que pour ça !
  7. Dentelles mineures du Cygne - part one

    Voici mon crop de la région au T445 (avec ton orientation un peu iconoclaste). Y a pas à dire, un 600 en montre plus qu'un 450 (mais on s'en doutait un peu !)...
  8. oculaire longue focale

    Les faibles grossissements ne sont pas fait pour le ciel profond (j'aime tordre le cou à cette idée reçue :D), simplement pour le repérage et encore. Si on considère qu'ils concentrent l'énergie lumineuse de l'objet dans une surface plus petite, il en va de même pour l'éclat du fond de ciel. Physiquement, le contraste ne varie pas avec le grossissement. La formule "magique", c'est le grossissement optimal = angle de vision optimal en minute d'arc / taille de l'objet en minute d'arc, pour que la taille apparente de l'objet observé approche celle donnant le meilleur rendement physiologique pour la vision indirecte (ou décalée). L'angle de vision optimal est variable selon les sources (60 à 100') et surtout selon l'instrument utilisé, mais on peut consulter le calculateur de Mel Bartels qui est relativement efficace (http://www.bbastrodesigns.com/VisualDetectionCalculator.htm). Le "meilleur" grossissement pour M31 c'est 0.5x (l'oeil nu en fait), 2.5x pour M42 (va pour des jumelles), 20x pour M51 et 65x pour M57 (je parle bien sûr de détection, pas de vision des détails, ). Ensuite, pour les détails internes, et mieux les voir (c'est généralement ce que l'on cherche à faire sur ces objets "brillants"), il faut adapter à la taille du détail recherché (ou plus simplement jouer de tous les grossissements supérieurs) pour découvrir au mieux chaque catégorie de détail. Sur un schmidt-cassegrain de 203mm, j'utilisais rarement moins que 87x (23mm de focale). Un 45mm me donnait un fond de ciel trop brillant pour être exploitable avec les nébulosités. Je ne connais pas ta panoplie mais à moins de chercher la California ou Simeis 147 en visuel, je ne vois pas trop l'utilité des focales que tu cites pour la majeure partie du bestiaire deepsky.
  9. Il s'agit pour sûr de NGC 7662 !
  10. Une bien belle brochette du ciel profond bien appréciable ! Merci pour ce partage sur des cibles célèbres et d'autres moins courues.
  11. C'est une nébuleuse ce machin du côté d'Orion ?

    J'avais trouvé le centrage exceptionnellement coïncident pour une nébuleuse non-connue mais ton plan large me rassure (sinon t'aurais dû jouer au loto)
  12. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    A mag.12-13 on passe un peu au delà des limites d'Hipparchos. Donc c'est de la photométrie du DSS ( assez pourrie en fait). La donnée GAIA est en spectre très large (pas très significative). Par contre ce n'est sûrement pas du V comme indiqué par Stanislas (il n'y a pas eu de survey complet en V). Vivement les données gaia de 2018!
  13. C'est une nébuleuse ce machin du côté d'Orion ?

    Froggy> tu peux nous mettre la photo entière ?
  14. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    Christophe> L'étoile faible dont tu parles est de magnitude B comprise entre 12.4 et 12.9 d'après Vizier.