AlSvartr

Membre
  • Compteur de contenus

    1 985
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

2 Neutre

À propos de AlSvartr

  • Rang
    Membre très actif
  1. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    Ah ben malgré la météo aléatoire, il y a quand même pas mal de jolis résultats!!! Le flash est en tout cas très visible, c'est impressionant. Simon
  2. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    Je pensais à une rubrique plus dédiée (les collaboration pro-am recouvrant bien plus de domaines). Mais oui en effet, poster ça dans cette rubrique + un groupe serait nickel!
  3. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    On pourrait même imaginer une nouvelle rubrique dédiée à ce genre d'évènements où les observations du plus grand nombre sont nécessaires, i.e. autre que dans astro pratique? Même si ca n'arrive pas tout les jours, ça aurait son utilité! Simon
  4. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    Je rebondis là-dessus, a-t-on une idée de quand aura lieu la prochaine occultation par Triton, visible depuis nos régions, et de nuit? Simon
  5. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    Ici près d'Yverdon (nord de Lausanne) c'est couvert, même si on distingue la lumière de la lune par endroits. Et le front pluvieux arrive, donc c'est plié :-(
  6. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    Oui surtout que la durée de l'occultation est quand même assez grande, ainsi que la durée potentielle du flash.
  7. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    Je ferai un essai plus proche de ce qui est fait en photométrie d'ouverture ce soir, vu que de toute façon ça va être le déluge durant l'occultation, faudra bien que je m'occupe
  8. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    J'ai fait la mesure on allant chercher dans les tifs la valeur du pixel ayant la valeur la plus élevée sur Triton, et divise simplement par la moyenne des pixels (10000) dans une zone sans étoile, donc par à proprement parler de la photométrie d'ouverture vu que je n'intègre pas sur l'ensemble des pixels de Triton. En intégrant pour avoir le flux "complet" ça va forcément augmenter, c'est juste une question de convention au final. La caméra est une basler 1900-155, donc avec l'IMX174.
  9. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    Bon alors j'ai fait quelques estimations de RSB exp (ms) gain RSB 600 0 ~1.8 600 12k ~1.95 1200 12k ~2.05 1200 0 ~1.85 Donc au final tout est assez proche, avec un tendance un peu meilleure pour un gain modéré et un temps de pose supérieur à la seconde. Le bon comprimis sera sans doute légèrement inférieur à la seconde avec un gain un peu plus poussé, de manière à avoir un fps un peu plsu avantageux sans payer le prix d'une variance trop grande. EDIT: En faisant les choses de manière un peu plus rigoureuses (soustraction des darks, ...), j'abouti au tableau des RSB suivant: 600ms 1200ms 0 2.9 2.4 12k 2.7 2.5 24k 2.7 2.5 C'est assez contre intuitif, mais le temps de pose plus faible et le gain nul semble le meilleur. Evidemment les conditions de turbu peuvent varier et sérieusement affecter ces résultats. Mais quoi qu'il en soit, le jeu entre le figeage de la turbu, le bruit de lecture et le bruit thermique est plus subtil que je ne le pensais :-) Pour le reste, les prévisions météos se sont précisées, un gros passage pluvieux est prévu en deuxième partie de la nuit de jeudi à vendredi, donc ça semble plié... mais bon ca aura été l'occasion de faire des essais intéressants :-)
  10. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    C'est une chose que je dois encore y regarder vraiment en détail, pas eu le temps hier soir Mais cela dit je peux te transférer une ou deux images (0.5s avec gain à fond vs 1.2s avec gain zero et median) ce soir quand je rentre.
  11. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    A voir plus en détail, mais d'après les tests faits hier, avec des poses de 600ms, j'ai l'impression que le S/B est au final moins bon par rapport à une expo plus importante (>1s) et un gain plus faible. Avec 250mm de diamètre je crois que ça va être vraiment difficile de descendre à 0.5s sans payer le prix d'un S/B moins bon.
  12. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    Stéphane, Difficile à dire au regard d'images. Faut que tu regardes ton rapport signal (Triton) sur bruit (fond de ciel). Avec des temps de pose trop court le niveau du signal va être trop proche du niveau du bruit de lecture, ce qui va rendre très difficile la détection de la diminution de flux, et a fortiori le flash. Comme on est sensé avoir une occultation autour de 160 secondes, avoir un temps de pose autour de 0.5-1 seconde donnera en même temps une mesure avec une bonne granularité (>160 points de mesures pendant l'occultation) et un signal-sur-bruit nickel. quand je vois qu'avec mon 250 ca joue ss soucis avec des tps de pose de 1 sec, avec ton 300 tu devrais pouvoir descendre à 500 ou 600 secondes (et donc plus de 300 points de mesures pendant l'occultation) Simon De mon côté les prévisions météo semblent se confirmer: passage pluvieux pendant la nuit de jeudi à vendredi :-(
  13. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    J'ai profité d'un ciel plus ou moins clair pour tester la combinaison Mewlon250 + reduc @9.2+basler 1900 sur Neptune. J'ai essayé plusieurs combinaison de temps de pose et de gains. En gros avec moins de 800 ou 900ms d'exposition c'est un peu limite question flux pour Triton, rien à faire mais les 250mm sont un peu justes, à moins de faire péter le gain et donc le bruit qui va avec. Au final, il semble que entre 1 et 1.2 secondes de pose, et un gain modéré (12000 dans Genika) voire nul soit la combinaison intéressante. La bonne surprise c'est que dans ces conditions j'arrive à être confortable pour la détection de Triton et de l'étoile en passse d'être occultée. Sur les brutes on voit une étoile de Mv 14.39, vraiment à la limite de détection. Si je fais le petit exercices de sommer 10 images, ça donne ça: Bref, maintenant "yapluka"
  14. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    J'imagine que le dead time est essentiellement la valeur absolue de la différence entre le temps de transfert de l'image et le temps de pose (en admettant que la pose et le transfert de l'image précédente puisse se faire en même temps, ce qui semble le cas avec la plupart des caméras modernes). Exemple: prenons un temps de pose de 5ms, avec une camera qui donne les images de 2Mo. Si la vitesse de transfert est de 200Mo/s, on a un temps de transfert égal au temps de pose, le dead time doit être proche de zéro. Avec une vitesse de transfert de 50Mo/s, il faut 0.04s pour transférer une image, et donc on a un dead time proche de 0.04-0.005=0.035ms. Si on prend cette manip qui nécessite en général des tps de pose largement supérieurs, disons autour de 0.2s, le deadtime est probablement nul avec des cameras style ASI290, basler 1900, etc... et d'autant plus si un binning est appliqué. Si j'ai dit des bêtises, merci de me corriger.
  15. Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

    Bon, je sais pas pour vous, mais chez moi les prévisions météo pour jeudi soir/nuit sont mauvaises...