Aller au contenu

Bernard Augier

Membre
  • Compteur de contenus

    2 328
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

1 Neutre

À propos de Bernard Augier

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Astro Mer Montagne
  • Adresse
    Mercantour
  1. C’était en 1999. J'en avais bien entendu parler de cette réaction lors des éclipses. Et pourtant elle m'a saisi avec un sensation d’étrangeté, presque d'angoisse lors de la totalité. Mes enfants, petits à l'époque couraient dans tous les sens en criant "il fait jour, il fait nuit, il fait jour, il fait nuit..." C'est profond,archaïque. Tu parles de peur "animale" et de la réaction des animaux. Ils ne sont pas différents de nous, nous sommes des animaux. Et nous réagissons psychiquement, viscéralement, hormonalement, à l'unisson, ce qui est frappant durant une éclipse. Comme face à une catastrophe qui s'annonce. J'ai la sensation que l'on perçoit alors une fragilité commune face à un environnement qui nous rappelle qu'il peut se modifier brutalement à grande échelle. La même désagréable adrénaline qu'en mer quand la mer se forme brutalement ou en montagne quand le ciel te tombe dessus. Et ce qui est intéressant, en corollaire, c'est ce retour rapide à la normalité qui apporte soulagement. Le retour à une forme de banalité alors qu'on est encore chargé d'excitation. On parle beaucoup, on rit, on se défoule. On fait partie des initiés.
  2. Carton ondulé plastique noir

    On peut en trouver sous forme de panneaux de chantier comme les declaration de permis de construire ou des grands panneaux d'interdiction de stationner. Le souci c'est que c'est blanc. Un coup de peinture noire et hop!
  3. "Les rares voitures..."Elles sont très rares. En ce moment zéro. L'été deux ou trois sur la nuit.Les phares sont effectivement une nuisance, mais il suffit d’éviter les zones où l'on sait qu'ils vont balayer le site, notamment prés des virages. Ou de prendre des précautions comme aux Ecuries, en pleine sortie de virage, ou Emmanuel Mallart installait un paravent pour faire ses acquisitions. Les "prairies" sont de ce point de vue assez préservées.Comme les "carrières".La nuisance c'est plutôt le matin, après l'observation, quand tu veux dormir.La caravane des touristes se met en route avec motos, trikes, groupes de cyclistes, tandems,voitures (rallye de voiture de collection, par moment le col est peut être la plus grosse concentration de tacots, de Ferrari ou de Porches de France...), camping cars, vans...Avec le raffut que cela représente. Et pour peu que le soleil tape fort dès le lever, chauffant et illuminant la tente, le repos de la montagne est très relatif Il est donc judicieux de bien se placer et de protéger sa tente par une toile supplémentaire genre Tarp. Ou carrément d'acheter les nouvelles tentes "Fresh & black".A propos du bruit, outre la sensibilisation et le classement du site en future réserve de ciel nocturne, une action concernant les nuisances sonores va être entreprise.Il s'agit essentiellement des motards en bande qui se la pètent un peu façon circuit avec des pots "full barouf". A 20 bornes de distance en pleine montagne, le bruit peut réellement finir par nous casser les oreilles à longueur de journée.Un stand d’accueil va être installé sur le site afin d'inviter les motards à respecter le calme du lieu et de modérer leur vitesse pour profiter pleinement du Parc. En partenariat avec le Parc du Mercantour et une célèbre revue moto.ET tant qu'à faire la maréchaussée va être mise à contribution pour installer des radars dans certaines lignes droites propices au défoulement. Je vous rappelle qu'on est en zone centrale d'un Parc National
  4. Sonde JUNO : destination Jupiter

    Extraordinaire!
  5. Et voilà. C'est notre premier Restefond de l'année. Enfin presque. Le col est bien ouvert mais les spots classiques sont encore bien enneigés. Du coup avec l' Chtit Bilou on s'est posé au Camp des Fourches. Qu' à 2300m... A côté des anciennes casernes de chasseurs alpins on attend le crépuscule. Son 350 Sumerian et mon 400. Avec une belle arche anticrépusculaire au loin. Salle des cartes improvisée ! La nuit s'est révélée excellente tant en transparence ( magnitude 16 au 400, 6,5 à l'oeil nu, SQM 21,82) qu'en stabilité. La température descend très vite et se stabilise à -3°C pour la nuit. Jupiter et NGC 6543 à x 600 à la bino et même x800 pour la NP . Difficile à décrire tout ça tant il y a du détail. Après un festival d'objets classiques par pure gourmandise (M51, NGC 4565 , M 82, et autres galaxies à l'Ethos 8 qui se révèle idéal pour ce genre de sport) on dégringole en déclinaison pour le fun vers l'horizon parfaitement exploitable. Sombrero, NGC 4361, les Antennes ( « double oreille » pleine de détail au 400 qui marque la différence avec le 350), M83 Seashell qui révèle son étendue spiralée. On arrive dans le Centaure avec NGC 5253 très diffuse et enfin le fuseau de NGC 5161..,Toujours plus bas on choppe à l’œil, µ centaure. - 42,5 °. Donc peut être que Centaurus A est à portée... Ça a du se jouer à pas grand chose, mais ce sera pour une autre fois en exploitant au mieux les échancrures des crêtes montagneuses lointaines à l'horizon. Petit challenge pour la prochaine fois !La Voie Lactée se lève maintenant, parallèle à l'horizon, écrasante. Un coup d’œil à Saturne encore trop basse. Et hop dodo, la Lune va faire son apparition. C'est le retour sur Terre ; Rentrée atmosphérique, on revient chez les humains...
  6. Bon ça y est. C'est ouvert. Un toc de neige encore! Ce soir on fait la première observation. Le plus dur va être de trouver un espace déneigé et sec dans le "grand blanc". On vous racontera!
  7. Tu as tout à fait raison jlucolas. D'ailleurs nous avons profité de la réunion en mairie pour diffuser les plaquettes ANPCEN et les cartes de pollution lumineuse de l'AVEX [Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 14-05-2017).]
  8. Cédric, en fonction de la Lune, jusqu'au 15 juin ça peut être jouable. Pour ce qui est de la pollution lumineuse visible du sommet, on a des halos, bas certes, mais bien visibles quand la brume les renforce en dessous de nous en les diffusant. D'autant plus visibles que le ciel est noir .Pour l'impact du village et surtout de la station d'Auron, jugez par vous même: Test d'observation en plein hiver à la station haute du télépherique (2256m). Venus en majesté. Le premier plan c'est ma frontale posée au sol. Mais les crètes au fond (2400m...) sont éclairées par la station 600m plus bas .Quelques autres exemples de l'impact de la polution lumineuse, sur un ciel qui reste d'exception.Aux prairies de Restefond, à 2500m d'altitude, prise de vue « one shot » au fisheye. Derrière mon matériel, à l'horizon les dômes lumineux. Gros plan vers le sud, de la cîme de la Bonette « one shot » sur EQ6. Les lumières de la ville. La Côte d'Azur à 80 km, 2852 m plus bas. Et là, la montagne éclairée par le village de St Etienne-de-Tinée. Aucun trucage, il y a 20 ans... Il était temps que cela devienne une préoccupation des collectivités et plus seulement d'amoureux du ciel ou de nature.Merci à la Métropole et au Parc National du Mercantour pour leur engagement. [Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 14-05-2017).]
  9. Ayé. Corrigé bande de frustrés
  10. Salut z'à tous!On va dire que c'est de l'astropratique La Bonette Restefond, mais oui vous en rêvez déjà. Après l'hiver clément dont nous avons bénéficié, l'ouverture du col paraissait raisonnablement pouvoir se faire le 01 mai. Mais les caprices météos en ont décidé autrement... De nouvelles chutes de neige on retardé l’événement. Mais nos courageuses équipes se sont remises à l'ouvrage. Balèze les mecs non, jugez plutôt! http://fr-fr.facebook.com/saintetiennedetineeauron/videos/1889829224624990/ Il n'y a pas encore de date prévue et on peut le comprendre au vu des images.Ambiance. Les skieurs alpinistes sont passés par là*. Cherchez la route*! Plus bas le printemps est bien là et la nature se réveille dans notre beau Parc National.Un renard piste une marmotte. Jeune aigle royal Gypaète barbu Petite explication entre les deux Jeunes cerfs Et je tiens à vous faire part de l'heureuse initiative de la Métropole Nice Côte d'Azur (dont mon village et le col font partie) qui se penche, par le biais de sa commission environnement sur le problème de la pollution lumineuse. Une démarche est en cours pour repenser l'éclairage public dans un souci de respect de la biodiversité et d’économie d'énergie. J'ai pu participer en mairie, avec un représentant du Parc National du Mercantour qui a animé la séance, à une réunion de sensibilisation des élus. Il était surréaliste et quasi miraculeux de voir évoqué l’arrêt de l’éclairage la nuit, le recensement des réverbères en vue de leur remplacement ou de leur modification , le changement d'ampoules y compris le remplacement des LED blanches déjà installées mais nocives, une sensibilisation de la population aux éclairages privés, l'ANPCN et la préparation du classement en village étoilé et du Parc National du Mercantour en réserve de ciel étoilé... Je ne pensais vraiment pas assister à cela un jour, moi le doux dingue du village avec ses drôles d'instruments ! Très grand moment. :cool:Dans la même veine, suivant la soirée test d'octobre 2016 avec le Parc National du Mercantour http://www.astrosurf.com/ubb/Forum13/HTML/002540.html , est pris date de soirées d'observation du ciel en altitude, avec tour à tour élus, gardes du parc et groupes d'une trentaine de personnes durant l'été. On vous tiendra au courant!Vous êtes bienvenus.[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 14-05-2017).]
  11. KG3 Beloptik...

    Désolé Stéphane. Mais tu avoueras que c'est un peu le foutoir tous ces filtres KG3 en visuel... D'autant que chacun n'a pas forcement les même exigences de sécurité.
  12. KG3 Beloptik...

    Trois questions sur le sujet: - les anciens PST (dont le mien de 2005) n'avaient pas d'ITF. Pourquoi? - l'ITF du BF 1200 de mon Lunt 60 est en train de moisir. En visuel on le remplace par un KG3 exclusivement? (Mon Lunt est un deuxième main,plus de cinq ans, importé par Ianking, sans factures, donc pour la garantie...) - contrairement à ce que dit Stéphane, je cite chonum "En visuel le KG3 ne suffit pas car le bandpass fuit en IR. Il faut un filtre type HA ciel profond, la largeur importe peu", un Halpha Astronomik 12 nm peut-il faire l'affaire en visuel, vu que j'en ai un dans ma caisse? [Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 03-05-2017).]
  13. L'usage des écrans n'est pas la cause mais le révélateur de troubles visuels. Que ce soit les défauts de convergence, l'astigmatisme ou les troubles de accommodation.En effet c'est un exercice de lecture continu.Pour la sensibilité aux couleurs, c'est compliqué et passe par un retour à la trichromatie lors de l’évolution des primates: http://www.encyclopedie-environnement.org/zoom/evolution-de-vision-couleurs-chez-mammiferes-primates/ http://perceptioncouleurs.e-monsite.com/pages/partie-2-vision-humaine-son-mecanisme-son-origine/origine-de-la-trichromatie-chez-l-homme-et-les-primates.html Mais il s'agit toujours d'opsine bleue rouge et verte dans les cônes de la rétine.
  14. Cassini, le spectacle continue ...

    quote:full of propellers ! J'adore!
  15. La distance Terre-Lune à l'échelle

    Superfulgur: C'est un peu ce que je voulais dire, Evans faisant partie des gusses. C'est toi qui parle de "héros". Al Worden qui a vécu lui aussi une EVA en espace lointain (Apollo 15), a intitulé un bouquin sympa "Falling to Earth". Retomber sur Terre! Après s'il y a un second degré...Quoi qu'il en soit lors des interventions que j'effectue en milieu scolaire ou associatif j'aime beaucoup lorsqu'on aborde le voyage spatial et les fantasmes qu'il véhicule faire déjà sentir l'abime qui nous sépare de la Lune.En préliminaire, comme ça, histoire de poser un premier jalon bien tangible. Avant d'aborder les sauts vertigineux vers les planètes et au delà.Je demande à quelqu'un de positionner une maquette de la Lune à "la bonne distance" d'un globe terrestre dans la salle. Et de regarder de cet emplacement ce globe familier sous son bon diamètre apparent et de sentir physiquement le gouffre qui nous en sépare.Refaite l’expérience:Un globe de 30 cm. Ça nous met l'ISS à 8mm de la surface et la Lune à 10 mètres... Pas vraiment la banlieue en fait [Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 25-04-2017).]
×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.