Dawido

Membre
  • Compteur de contenus

    153
  • Inscription

  • Dernière visite

    jamais

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Dawido

  • Rang
    Membre
  1. Une grande comète pour 2013 ?

    Hello,2 observations, hier et ce soir depuis l'Idf sud. Quasiment impossible à l'oeil nu hier, totalement aujourd'hui.Quelques photos tout de meme au télé à chaque fois. Pointée hier, au jugé aujourd'hui. Et c'est dans la boite. Mais c'est tout de meme très faible et pas très haut dans le ciel...Gilles
  2. Actualités de Curiosity - 2013

    Hello,c'est de la répétition : la base de toute pédagogie ;-)Vivement qu'une comète passe dans le ciel martien, la NASA aura alors une belle conférence de presse à faire, avec du vrai contenu, un vraie annonce, un vrai scoop...Gilles
  3. Actualités de Curiosity

    Hello,Tu parles d'une découverte : du basalte sur Mars ! Oh le scoop...Décidément, y a comme un truc qui ne tourne pas rond.Gilles
  4. Actualités de Curiosity

    doublon[Ce message a été modifié par Dawido (Édité le 30-09-2012).]
  5. Actualités de Curiosity

    Hello la liste,splendides images que nous contemplons en effet. Mais pour ma part, je trouve que le JPL va trop vite. L'équipe Science aurait du prendre le temps d'analyser plus en détails les Goulburn, Link et Hottah avant de quitter la zone pour rejoindre Glenelg.Je m'explique. Les rétrofusées ont altéré le site d'atterrissage, certes, mais elles ont aussi décapé la sub-surface. Et c'est une aubaine.Car contrairement à ce que l'on peut lire, il n'est pas certain que la version actuelle (et officielle) qui décrit que pour Link (qui a aussi été soufflé partiellement par les rétrofusées) c'est l'érosion éolienne qui a dégagé les graviers que l'on observe "à ses pieds", soit la bonne. Il est aussi possible que ces petits graviers "ronds-mats" soient arrivés par les courants, déposés là (ils devaient alors être "émoussés-luisants") puis dépolis par les vents depuis. Or sans microscopie précise, on ne le saura jamais. Et le bras n'a a priori pas retourné ces petits graviers pour que l'on observe leur face protégée des vents... Peut-être sont-ils luisants de l'autre coté... Ce qui donnerait une toute autre dimension à leur histoire !Et aller maintenant au "point triple" Glenelg, zone déterminante, sans ces informations préalables, ne permettra pas de comparer avec précision...Dommage. GD
  6. Actualités de Curiosity

    Hello la liste,c'est en effet un splendide dreikanter, résultat de la corrasion, l'une des deux actions érosives du vent dans les régions désertiques (l'autre étant la déflation).Il faudrait avoir une vue 3D complète de ce caillou à facettes, mais il est probable qu'elles soient concaves. Sur Terre, ces facettes sont légèrement concaves, l'une perpendiculairement au vent dominant, les autres obliquement.Ce qui est curieux, c'est qu'il soit là tout seul, posé (non englué dans les fines et autres cortex comme c'est le cas pour le sol et petits cailloux des alentours) et qu'il n'y a quasiment pas d'autres cailloux de cette taille dans cette zone.Il est peu fracturé et a donc finalement bien résisté au gel/dégel...Splendide. GD[Ce message a été modifié par Dawido (Édité le 24-09-2012).]
  7. Actualités de Curiosity

    H[Ce message a été modifié par Dawido (Édité le 27-08-2012).]
  8. Actualités de Curiosity

    H[Ce message a été modifié par Dawido (Édité le 27-08-2012).]
  9. Actualités de Curiosity

    H[Ce message a été modifié par Dawido (Édité le 27-08-2012).]
  10. Actualités de Curiosity

    H[Ce message a été modifié par Dawido (Édité le 27-08-2012).]
  11. Actualités de Curiosity

    Hello la liste,juste un petit mot pour vous dire combien ce cratère Gale est magnifique au travers des caméras de Mike Malin. A n'en pas douter, nous sommes partis pour la plus belle de toutes les explorations automatiques sur un sol planétaire.Vivement que l'on remonte le canyon, que l'on se rapproche des couches géologiques... Depuis MGS, on suppose qu'elles varient de quelques millimètres à plusieurs mètres d'épaisseur. Il est temps de vérifier nos hypothèses.Vivement qu'un jour nous puissions rouler de la sorte sur Vénus et intérêts.@Damien : ton travail est splendide. Gilles PS à SB : http://ciel.science-et-vie.com/2012/08/25/curiosity-prete-pour-lascension-daeolis-mons/ Ce n'est surement pas l'érosion éolienne seule qui a "libéré" le mont central. Si elle a eu sa part (non quantifiable à ce jour), même durant 2 ou 3 milliards d'années, en observant l'ensemble des traces morphologiques au fond du cratère, on devine que d'autres agents (tout aussi efficaces) de l'érosion ont agi...[Ce message a été modifié par Dawido (Édité le 02-09-2012).]
  12. Cassini, le spectacle continue ...

    Salut,je ne sais pas si vous aviez vu cette vidéo, mais au cas où... http://www.jpl.nasa.gov/video/index.cfm?id=1075 Gilles
  13. Actualité d'Opportunity (suite)

    Dis donc Vaufrèges, "Monte Cristo", ils en ont de l'humour au JPL ;-))En tous les cas l'image micro est splendide. Cette formation, qui a l'apparence d'un filon hydrothermale, présente une surface caractéristique de l'action efficace et prolongée du vent. Ce n'est certes pas un dreikanter, mais tout de même bien la preuve d'un processus de corrasion.Et puis, ce qu'il y a autour est fascinant. Dommage qu'on ne fasse plus de sédimentologie au JPL ! Regardez moi les petits graviers autour. On les oublierait presque alors qu'ils sont un livre à eux seuls ! Le vent agit sous différentes formes. Ici, la déflation est flagrante et son résultat est un tri des matériaux. Les plus grossiers sont restés en place. Nous avons là il me semble un vannage qui forme un véritable pavage de graviers. Rien d'exceptionnel, mais c'est beau ;-)Allez un peu de géomorphologie, ça ne fait de mal à personne et ça nous manque ;-) Gilles[Ce message a été modifié par Dawido (Édité le 06-06-2012).]
  14. Actualité d'Opportunity (suite)

    Vaufrèges,exact pour MPF. Et si je me souviens bien, le JPL faisait tourner le processeur du bord à vide la nuit pour qu'il crée de la chaleur qui devait se dissiper dans la structure ensuite. Au petit matin, les batteries étaient presque vides et il fallait une bonne dose de Soleil pour refaire le plein... Sacré mic-mac quand même mais très astucieux et efficace.Quant aux MER, tenter une manœuvre vibratoire de ce type "en dernière extrémité" me semble hasardeux : car il serait trop tard ;-)En fait, ce type de solution ne peut être envisagée que pendant des périodes normales de fonctionnement de l'engin. Un genre de cure régulière en somme, préventive même et pas trop corrective. Ça demande de l'énergie et c'est justement ce que l'on souhaite récupérer. Donc tout juste trop tard, c'est trop tard ;-))) Et puis, faire vibrer une bécane somme toute fragile ne fait pas rire les ingénieurs. Souviens-toi de MPL et ses fichus tamis qui ne laissaient pas passer la poussière prélevée... La tête de l'équipe au contrôle mission quand ils ont fait vibrer le lander. Y z'étaient tous tendus...Un autre scénario pourrait être un bras muni d'un plumeau. Mais là aussi, il est possible que les panneaux se rayeraient rapidement...Gilles
  15. Mars, c'est bien platouille

    Hey Fredo, et si Mars c'était comme sur ta photo, il y ferait super froid, il y aurait de la glace et de la neige partout, quelques touffes d'herbacées et même un ciel bleu dis donc !Fred D. a raison. heureusement que Mars est plate !Gilles