whiston

Membre
  • Compteur de contenus

    236
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de whiston

  • Rang
    Membre actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    astéroïdes et histoire de l'astronomie
  • Adresse
    michel-alain.combes@neuf.fr
  1. L'astéroïde 121865 Dauvergne

    Je viens de relire ce post de quatre pages qui date de février 2012, il y a déjà 5 ans. Je l'avais complètement oublié (mes neurones se sont évaporées pour la plupart). Astrosurf fait concurrence à la Bibliothèque Nationale. C'est marrant de relire ça...
  2. disparition d 'un fidèle compagnon

    Les chiens sont nos meilleurs amis. Je comprends ton chagrin pour ton BALZAC mélomane et astronome adjoint par sa présence fidèle. Bon courage.
  3. Aujourd'hui, je ne lis plus que deux revues d'astronomie, car on trouve quasiment tout sur internet : nouvelles, articles et même bouquins que les auteurs acceptent de mettre en libre accès après un petit passage en librairie. Je suis membre de la SAF depuis plus de 50 ans et je reçois donc la revue L'Astronomie, qui est une bonne revue. Elle tient le coup, quasiment sans pub, car elle faite par des bénévoles (professionnels et amateurs). Je suis "sentimentalement" attaché à cette revue que je lirai jusqu'à la fin (la sienne ou plutôt la mienne !!). Je suis aussi abonné depuis le numéro 1 à Astrosurf Magazine. Je trouve tout à fait normal de soutenir Astrosurf puisqu'il héberge mon site depuis près de 15 ans. J'ai été très longtemps abonné à Ciel & Espace et à Sky and Telescope, mais j'ai arrêté quand je me suis rendu compte que mon intérêt pour ces deux revues baissait. Internet leur a fait un tort terrible, car il faut quand même le dire : les jeunes n'achètent plus de revues (et de livres) préférant garder leur argent pour d'autres activités.
  4. Eh oui ! Les astronautes étaient tous des costauds, choisis parmi de nombreux postulants. Mais la roue tourne, les années passent et les costauds d'hier sont comme les autres, ils deviennent les vieux d'aujourd'hui. Edgar Mitchell n'est pas le premier à disparaître. Une chose est certaine : il n'est pas le dernier non plus.Saluons son travail et respectons sa mémoire. Ayons une petite pensée pour lui quand nous jetons un œil sur la Lune.
  5. Oui, il y aura "bagarre", entre ceux qui se sentiront "concernés", "partie prenante", "je l'avais calculé", par une éventuelle découverte d'une vraie planète. Il y en aura plusieurs qui se prendront pour le Herschel ou Le Verrier du XXIe siècle. Ce sera non seulement la "gloire" du moment, mais surtout une place assurée dans l'histoire des sciences. C'est pour cela que certains prennent les devants (il va y en avoir d'autres forcément), proposent des hypothèses très approximatives, se servent des médias. Brown, notamment, qui sait qu'il est très important de se faire mousser. Il a réussi à 90 % (rappeler qu'il existe, promotion de ses idées). Les 10 % restants (la découverte incontestable de la planète, c'est-à dire son OBSERVATION) seront beaucoup plus difficiles à mettre en œuvre.
  6. Comme le dit si bien jackbauer 2 : "Tout cela est anecdotique, place à l'observation !". En tant qu'ancien qui suit "l'affaire" depuis plus de quarante ans, je suis plus que sceptique. Je ne vais pas me faire des amis (je n'en ai pas vraiment besoin) mais je vais résumer l'histoire en un seul mot : PIPEAU !!! Tous ceux qui observaient déjà le ciel dans les années 1980 ont voulu croire à la fameuse Némésis qui était la grande sœur de la nouvelle vedette des médias. On connaît le résultat... Il ne faut pas confondre les milliers de KBO à découvrir et une planète plus grosse que la Terre. Peu d'entre vous (et même aucun !!) ne vivront assez longtemps pour saluer la planète numéro neuf. Moi, je serai entre quatre planches depuis longtemps...
  7. Neptune cacherait deux planètes inconnues

    Pipeau !!! Si ces fameuses planètes existaient, on les aurait observées depuis longtemps. A moins qu'il s'agisse de nouveaux objets de Kuiper. Cette annonce va se dégonfler, mais les auteurs auront fait parler d'eux. Ce n'est pas facile aujourd'hui pour les astronomes lambda de sortir du lot. Il faut mettre le paquet pour sortir de l'anonymat...
  8. Rosetta -100 jours :)

    Nicolas a totalement raison : la francisation des noms internationaux (les vrais noms) est ridicule.Certaines agences ont transformé 67P/Churyumov-Gerasimenko en 67P/Tchourioumov-Guérassimenko. Fallait le faire.
  9. 26275 Jefsoulier

    La Minor Planet Circular n° 86714 de janvier 2014 nous apprend une bonne nouvelle. Jean-François Soulier vient de se voir attribuer un astéroïde sur le contingent d'ODAS. Il s'agit de 26275 Jefsoulier (désignation provisoire : 1998 SN).Félicitations à cet astrosurfeur de choc .
  10. 2014 AA nous souhaite la bonne année. C'est sympa ça ! Pour ceux qui ont peur de leur ombre (ça existe...), je signale quand même que la désintégration dans l'atmosphère terrestre d'un astéroïde de 2 ou 3 mètres (H voisin de 30) se produit toutes les semaines. Ce qui est plus rare, c'est qu'on arrive à les repérer avant l'impact. 2014 AA est le deuxième objet à recevoir une désignation provisoire. D'autres objets n'ont pas eu cette "chance" mais ils sont bien connus.
  11. comète ISON 6/12/2013 matin

    Quoi de plus logique que cette désintégration ? L'Ecclésiaste l'a écrit il y a déjà plus de 2000 ans : "Tout redevient poussière" et ISON n'était rien d'autre que de la poussière cosmique, agglomérée provisoirement mais sans avenir durable (à l'échelle astronomique). On ne lutte pas contre le dieu Soleil, notre maître à tous...
  12. Ison s'est volatilisée :-(

    La désintégration de "la comète du siècle" ISON n'est en aucun cas une surprise, à partir du moment où elle n'avait pas un noyau solide. Les comètes de ce genre sont destinées à redevenir "poussière cosmique" à partir du moment où elles s'approchent trop près du Soleil.Le problème, comme avec Kohoutek, c'est que quand on les découvre longtemps à l'avance, plus d'un an, elles font fantasmer les astronomes, professionnels et amateurs, mais aussi les journalistes. Que de beaux articles ont été écrits sur ces deux comètes : Kohoutek et ISON ! Et toutes ces simulations euphorisantes qui font croire que la comète qui va "enfin" éclabousser notre ciel est là, qu'elle arrive pour nous émerveiller, ne sont que poudre aux yeux. La déception est grande, mais la désintégration était quand même assez probable...
  13. Gaia, bientôt J-100!

    C'est une très mauvaise habitude française de laisser sur la touche de jeunes chercheurs qui ont participé à un projet important. Céline en est l'exemple vivant, et je comprends qu'elle ait les boules maintenant que ce projet, dont elle a été partie prenante, est sur le point de prendre son envol définitif. J'espère pour elle que Gaia va être un succès. Elle a bossé là-dessus depuis janvier 2006 et elle a été éjectée sans complexe par les dirigeants. Je trouve ça vraiment minable...
  14. L'Alifant sur le petit écran

    Bonjour Jibé,Je viens de regarder avec un grand plaisir le reportage sur ton observatoire et ta belle lunette. Beau travail.Pour ce qui est de ton handicap, la nature est vraiment cruelle et bien injuste. Je suis de ceux qui savent que tu es un ancien marathonien et que tu as été brisé dans ton élan par cette maladie d'autant plus cruelle qu'on ne sait pas encore la soigner.Bon courage Jibé, l'avenir n'est peut-être pas aussi sombre que tu le crois. La médecine fait parfois des miracles, elle en fera peut-être un pour toi. C'est surtout cela qu'on peut te souhaiter et que je souhaite personnellement.
  15. Un Envoyer spécial sur les météorites

    Reportage très intéressant. A voir et à revoir.