Aller au contenu

Jérôme Gaillard

Membre
  • Compteur de contenus

    46
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Jérôme Gaillard

  • Rang
    Nouveau membre

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    astrophotographie
  • Adresse
    Montpellier
  1. Monture Trassud DF45

    Merci bien pour vos réponses...
  2. Monture Trassud DF45

    Je relance un peu le sujet.... Personne ne connaît de possesseur de Trassud DF 45 ?
  3. NGC891 et NGC 898

    Honnêtement, je vérifie régulièrement la collimation avec le microscope Takahashi et... ça ne bouge pas d'un poil !
  4. NGC891 et NGC 898

    Oui tout à fait. Il faudra que je revienne vous voir d'ailleurs...
  5. IC 4628 Nébuleuse de la crevette dans le Scorpion

    Superbe ! C'est très beau en H alpha et cela nous permet de découvrir les merveilles australes (et il y en a !)
  6. NGC891 et NGC 898

    Bonjour à tous. Voici une image faite à Valdrôme au mois d'août durant les rencontres Astrociel. Configuration : monture Trassud DF 45 + télescope GSO serrurier RC 12 dont le barillet a été optimisé par Skyméca + Sbig STL11000 avec filtres LRGB Astrodon Télescope avec correcteur de champ pour RC TS en 3 pouces, crayford Feather Touch (motorisée par Pierro Astro), diviseur optique Skytrack de Skyméca et caméra de guidage Orion Starshoot Autoguider Poses : 9 poses de 10 minutes chacune en luminance (binning 1x1) + 4 poses de 10 minutes chacune pour chaque filtre RGB (binning 2x2) + 9 flats pour chaque filtre + 3 darks de flats (pour chaque filtre) + 17 offsets + 11 darks de 10 minutes en binning 1x1 et binning 2x2 Traitement : - traitement préliminaire des principales colonnes défectueuses avec Iris - Prétraitement avec Deep Sky Stacker - traitement avec Photoshop CS6 - Retouches finales avec Pixinsight J'attends vos commentaires...
  7. Monture Trassud DF45

    Bonjour à tous. Je suis l'un des rares possesseurs de monture Trassud DF45 en France. Je suis ravi de ce modèle que Franck Dussart a fabriqué juste avant de cesser son activité. Je pense qu'il y a en tout trois montures identiques : la mienne qui est bleue, une verte et une or métal qui était au départ le prototype et que Franck je suppose a dû revendre. Je cherche à connaître qui est propriétaire de la DF45 verte et de celle qui est or métal. Ce serait bien de pouvoir être en contact... Si vous avez des informations sur le sujet, merci par avance de faire un commentaire sur ce forum.
  8. Visite chez Trassud : un coup d'oeil sur la DF45

    Mon LX 200R de 14 pouces pèse 31.5 kg. Il est entraîné sans aucun problème par la DF 45. Désolé d'avoir mis si longtemps à répondre, mais je ne passe pas trop de temps sur le forum).
  9. Visite chez Trassud : un coup d'oeil sur la DF45

    Je possède une monture DF45 qui me sert notamment à entraîner un tube LX 200R de 14 pouces. Je peux vous dire que cette monture est fantastique. Je réalise des images avec des étoiles parfaitement rondes, tout en restant à 3500 mm de focale, et le tout sans avoir recours à King ou Bigourdan.
  10. intrument guide sur FSQ : supperposition

    En ce qui me concerne, j'ai fait réaliser par Trassud une queue d'aronde en aluminium anodisé que je place dans la queue d'aronde femelle située sur la monture. La première possède des trous percés par Trassud à qui j'avais donné les côtes. Cela me permet de placer divers instruments et notamment le collier de la FSQ 106 ED. Parallèlement à cela, j'ai réalisé deux trous dans une queue d'aronde mince ADM que je "boulonne" avec la queue d'aronde Trassud. Cette queue d'aronde ADM reçoit des anneaux coulissants de la même marque de 125 mm de diamètre qui me permettent de placer une lunette Zenithstar WO de 80 mm de diamètre (focale de 480 mm) destinée à l'autoguidage. Bien entendu, je fais en sorte de régler avec les anneaux et leurs trois vis à 120 degrés pour que les deux lunettes soient à peu près en parallèle afin de limiter la rotation de champ.Avantages de ce système : 1) En faisant coulisser les anneaux ADM et en déplaçant la queue d'aronde Trassud, mon ensemble est parfaitement équilibré. 2) Je n'ai pas besoin de la platine de déport Takahashi vendue pour placer la FSQ 106 ED sur une monture EM 200 par exemple. 3) La FSQ 106 ED reste bien positionnée dans son collier (collier Takahashi en contact avec le collier rotatif de la lunette).
  11. equivalent nagler 31

    Je suis le voisin en question! Le Nagler 31 donne en effet de très belles images avec un C14 ou équivalent (je possède un LX 200R de 14 pouces personnellement). Parfois, il faut bien regarder si cela vaut le coup d'acheter un oculaire un peu moins cher. Quand on regarde les oculaires "équivalents", ils font déjà autour de 450 euros. Il n'y a finalement que 150 euros d'écart avec le Nagler 31 mm, et au moins on sait que l'on y revient plus.
  12. Guidage : CCD intégrée ou diviseur optique ?

    Le véritable avantage de trouver une étoile guide avec le diviseur optique est de ne pas avoir de flexion se traduisant sur les images par une rotation de champ. En fait, la rotation de champ n'est pas très gênante tant que l'on reste avec des poses unitaires assez courtes, puisque les logiciels corrigent bien les choses à la registration (j'ai testé avec un tube Meade de 14 pouces au foyer direct sans réducteur). Par contre, pour des poses longues, il serait quand même intéressant de guider avec un diviseur optique. Et là, en plus de devoir trouver un diviseur assez court qui permette de trouver la mise au point (celle -ci étant effectuée bien sûr en premier lieu au niveau de l'APN ou de la caméra), il faut ensuite avoir un diviseur (avec un grand capteur CCD ou CMOS)qui ne génère pas trop de vignettage, autrement dit bannir le diviseur optique Meade ou Célestron classique. Pour ma part, j'ai fait des essais avec un diviseur assez court dont je ne connais d'ailleurs pas la marque mais qui était vendu chez un opticien célèbre de Colmar au prix de 100 euros il y a quelques années. Avec celui-là ça marche (l'autoguideur étant une webcam Philips Toucam pro 2. Le vignettage est contenu avec mon capteur qui est celui de la Starshoot pro 2 (25.1 mm x 17.65 mm tout de même !). Par contre, si on s'en sort assez bien quand on se situe dans la Voie Lactée, trouver une étoile guide devient plus délicat ailleurs. Pour cela il n'y a donc que trois solutions : - jouer sur la rotation du porte-oculaire - déplacer un peu le télescope si la focale le permet afin de trouver une étoile guide (avec le mien et ses 3500 mm de focale cela peut vite devenir très délicat). cela est envisageable notamment parce que les capteurs utilisés sont de plus en plus grands. Du coup, le cadrage devient une opération presque aussi délicate que la mise au point avec le risque de perdre son objet ou de le placer sur un côté de l'image - changer de capteur d'autoguidage pour prendre une caméra avec un capteur à la fois plus grand et plus sensible (mais dont la taille sera quand même limitée par la taille du miroir de renvoi du diviseur optique).Espérant avoir répondu à vos attentes.
  13. Celestron Edge ou Meade ACF

    Personnellement, je possède un tube LX 200R en 14 pouces depuis trois ans maintenant. Au delà de la polémique traditionnelle entre meade et Célestron, je peux dire que je suis globalement assez satisfait de ce tube que j'utilise en général avec un capteur Starshhot Orion pro (25.1 mm x 17.65 mm). J'ai d'ailleurs eu certaines de mes images réalisées avec ce tube publiées dans Astronomie magazine. En revanche, je l'utilise à F/D = 10 en général, car je souhaitais justement bénéficier sd'une optique ayant une longue focale. Je ne partage pas forcément l'idée qu'une optique photo doit être forcément très ouverte en ciel profond. Je crois aussi que l'on peut voir ce tube comme une machine à photographier les galaxies et les nébuleuses planétaires. Alors oui, bien sûr avec une ouverture à 10, il faut poser plus longtemps. mais est-ce grave ? Le télescope est autoguidé, les poses programmées avec la CCD couleur... Par ailleurs, j'ai un ami qui possède une STL 11000 Sbig; Nous avons un jour essayé sa caméra au foyer du tube Meade de 355 mm. Nous avions imagé M76 dans persée. Et bien, je peux vous assurer que les étoiles étaient parfaitement ponctuelles dans les angles. De plus, le vignettage a été bien corrigé par les flats. En revanche, dans de telles conditions, il est impératif d'avoir une bonne monture qui plus est capable de supporter les 31 kg du tube Meade et d'employer la grosse sortie et non le barillet des SC pour le vignettage. Personnellement, j'ai équipé le mien d'une crayford starlight Instruments. J'ai donc acheté à l'époque un tube nu et je le place sur une monture trassud DF45. Et là pas de problème, on peut poser longtemps si la turbulence atmosphérique est faible. dans tous les cas, Meade ou celestron, faire de la photo à longue focale exige des soins particuliers sur le suivi et le cadrage, et implique des conditions météo plus que favorables.
  14. quelle motorisation GOTO pr une vieille EM-200 ?

    Il n'y a à mon avis aucune hésitation à avoir. le FS2, c'est simple, ergonomique et fiable. J'en ai eu un sur une EM 200 que j'ai revendue et en étais très content. Je possède aujourd'hui une monture Trassud Df45 et celle-ci est également équipée du FS2. Je ne changerais ce système pour rien au monde. Si la mise en station est bonne, une seule étoile d'initialisation suffit. On choisit alors un objet très éloigné et celui-ci est dans le champ avec un oculaire Super Plossl de 26 mm et un tube de 3500 mm de focale (LX200R de 14 pouces)!
  15. Un pâle point bleu

    Merci Denis pour ce très beau texte que tu nous a fait passé par mail. Je reconnais bien là l'état d'esprit "planétaire" et néanmoins tellement sage de Carl Sagan, véhiculé notamment lors de sa série Cosmos en 1981. A l'époque, j'avais 14 ans et avais grâce à un microphone enregistré les émissions sur cassettes audio. Je les possède toujours ! L'une des 13 émissions avait d'ailleurs pour titre : "Qui plaide pour le Terre ?". C'est sans doute le malheureusement défunt Carl Sagan au travers de son émission qui a éveillé ma conscience universelle et cela a largement contribué à mon addiction à l'Astronomie. Je lui dois beaucoup. Merci encore.Au fait, où en est votre observatoire sur la montagne de Bergiès ?
×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.