loye

Membre
  • Compteur de contenus

    229
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

20 Neutre

À propos de loye

  • Rang
    Membre actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    l'astronomie
  • Adresse
    esnebidea@gmail.com
  1. avis lunette astronomique

    Bonsoir sandrita, le plus facile si vous avez portée votre dévolu sur le 130 bresser et afin de l'avoir dans les temps pour le grand jour, serait soit de le commander chez besser : https://www.bresser.de/fr/Astronomie/BRESSER-t-lescope-r-flecteur-miroir-principal-parabolique-130-650-EQ3.html ils sont aussi implanté en france pour le SAV. Soit sur un autre site tel que astroshop. Il ne sera pas facile à trouver dans les magasins spécialisés, ou alors si vous n'etes pas trop loin d'une des boutiques spécialisés et que cette boutique vend du bresser, même s'ils n'ont pas le modèle en stock ils devraient pouvoir vous le commander et l'avoir dans les temps
  2. avis lunette astronomique

    Bonjour frank :), le lien que j'ai mis est bien pour un 150
  3. avis lunette astronomique

    Bonjour. Plutôt que le 130 sur eq3, pour moins chère je partirais plutôt sur ce modèle de bresser : https://www.bresser.de/fr/Astronomie/T-lescopes/BRESSER-Messier-6-Dobson.html C'est un bon tube avec l'avantage de pouvoir le monter sur une EQ mieux que eq3 plus tard, si la passion accroche, ce qui donnera la possibilité de pouvoir tenter quelques belles images tout en gardant la monture dobson pour faire du visuel facilement. Plus évolutif pour moins chère
  4. Bonsoir ouki , pas de soucis on à le temps et l'espace C'est sur qu'avec tous ces nouveaux modèles on si perd un peu, tu ne précises pas le modèle de ta GPCam mais ce doit être l'AR0130 car l'autre mono est le IMX290M plus récent je crois. De mon coté je préfère une taille au-dessus comme celui de l'infinity, plus passe partout, et je tends à plus grand capteur. Justement j'ai entre les mains une Altair Hypercam 183C qu'il me tarde d'essayer, capteur 16.05 x 12.61mm, 5544x3694 20 megapixels, pixel 2.4um. Cela va me permettre de me faire la main avec leur logiciel, et comme elle passera surement avec sharpcap et astrolive ce devrait être assez heummm comment dire ....... Va y en avoir des choses à dire, heuuu écrire plutôt Eh oui Christian tu fais la même chose, mais maintenant tu le feras avec un autre état d’esprit Coucou Alain mais attention ne faisons pas de prosélytisme Bonsoir scc , miam une petite Borg J'ai utilisé la caméra infinity avec un 305mm LX200 meade réducteur celestron 6.3, je l'utilise avec un C8 avec et sans réducteur, principalement avec une 115/807 avec et sans réducteur 0.8, utilisé avec une 152/760 F5, une 102/460 f4.5, une 80ed et pour m'amuser utilisé avec réducteur basique 0.50 sur la 80ed, bon là c'est pas sérieux vignettage max et bord de champs qui tire sec, si des fois des personnes veulent voir ce que cela donne je peux mettre le résultat disponible , un newton de 150/750 et un de 200/1000. Je l'ai même monté sur un ancien objectif pentax de 50mm, ouvert à 2.4 et 3.5 Elle passe partout on peut dire
  5. Super fred , bon voyage . "Espace, frontière de l'infini vers lequel voyage notre vaisseau spatial. Sa mission: Explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d'autres civilisations, et au mépris du danger, reculer l'impossible"
  6. Ben mince alors , cela réduit les possibilités d'utilisations de ce logiciel, pour ce qui est de la clef il faudrait en avoir une pour savoir, sinon cela obligerait à réinstaller le logiciel tous les 30 jours. La version gratuite des ZWO ne devrait pas avoir de problème, mais on sais maintenant que le logiciel n’évoluera pas dans le temps Sinon essaye sharpcap, je sais qu'il a reconnu mon infinity l'autre jours, je donnerais quelques explications du logiciel plus tard
  7. Non fred, tu peux imager avec la caméra Infinity, mais comme elle n'est pas refroidie elle est limite pour les longues poses. Les cameras planétaires actuel peuvent très bien convenir pour cette discipline, tu peux bien commencer avec une 120MC ou MM, USB2 ou USB3 n'a pas d'importance, je privilégierai un capteur CMOS pour ces possibilités en pose courte.
  8. Bonsoir à tous . Qu'est-ce que l'on peut espéré voir en première image et qu'apporte l'empilement ? Le résultat de la première image dépendra principalement du matériel utilisé ainsi que des caractéristiques du capteur, mais même avec du matériel basique dans la plus part des cas la première image est observable. Pour l'instant je n'est pas beaucoup de prise unique, je ne m'attendais pas à faire ce post maintenant , mais j'en ai trouvé deux faite avec ensemble matériel et logiciel différent. Une est une cible que j’appellerais de facile en visuel assisté, M27, et une plus difficile avec M101. M27 avec une pose de 20s qui s'affiche à l'écran, 200/1000 et l'ensemble Infinity : M101avec une pose de 5s, lunette de 115/807 et réducteur 0.8 avec l'ensemble ZWO 174MM et astrolive Ce qu'apporte l'empilement et combien en faut-il ? Dans un premier temps: Sur les trois logiciels que j'ai cité l'empilement ce fait en direct, aucune image n'est enregistré, chaque nouvelle image est empilé, traité et l'ancienne supprimé. L'infinity a une option que je n'est pas trouvé sur les autres, la possibilité de pouvoir revenir à l'image précédente, comme je l'avais dit utile pour supprimer le beau passage d'un satellite, donc je suppose qu'il stock la version précédant l'image visualisé dans une mémoire tampon, mais dans tout les cas logiciel si vous fermer sans sauvegarder l'image visualisé, elle sera perdu. Pour ce qu'apporte l'empilement et le nombre utile: Je développerais principalement sur le logiciel infinity étant celui que j'ai le plus utilisé pour l'instant avec un capteur couleur. Comme vous le remarqué sur l'image de M27 en pose unique montrer au-dessus, l'image est déjà bien détaillé mais avec beaucoup de bruit, donc dans un premier temps une correction du bruit est faite dès le premier empilement, les détails obtenus sur la première image eux ne double pas. C'est ce que j'aime bien avec ce logiciel Infinity, je ne sais pas comment il fait mais il gère très bien les corrections bruit et autres sans rien vous demander. Dans un deuxième temps le nombre d'empilement apportera les détails et cela vient doucement; quand on voit le résultat de 20s sur M27 on ce dit qu'avec 10 images cela va envoyer grave, et ben non . Voici le résultat de 20x20s de cette même image: Le nombre lui dépendra de vos attente visuel, des performances du matériel et surtout des conditions de ciel. Certes ce procédé d'observation permet de dépassé les limites qu'occasionne la pollution lumineuse en visuel pure sur son site, mais attention il ne la supprime pas, plus on empilera pour avoir du bon signal plus on empilera du mauvais aussi, et en fonction des conditions atmosphérique elle apparaitra plus où moins rapidement, exemple avec cette M1 observer sous un ciel bien dégager mais avec beaucoup d'humidité atmosphérique, je voyais au fil de l'empilement un décalage de ton entre le coté gauche et le coté droit de l'image. 150/750 atik infinity 25x35s.
  9. Normalement non car de mon coté je n'est pas de temps de téléchargement, à la fin du temps de pose que ce soit avec l'infinity, astrolive ou sharpcap l'image apparait quasi instantanément, sans temps d'attente, avec l'empilement et le traitement fait, même avec des temps de pose long du genre 60s. Je ne sais pas sous quel forme de fichier ils travaillent en live, l'enregistrement des images que tu sauvegardes en parallèle c'est souvent des fits, mais quand tu regarde un fit et que tu le compare à la même prise vu en direct il y a une grande différence. J'ai comme l'impression que les logiciels de visualisation en direct n’attribuent pas de format de fichier aux images qu'ils empilent en direct, le choix du format est déterminé à la fin quand tu enregistre l'image final car pendant l'empilement ils ne stockent aucune image sur le PC, si tu fermes le logiciel par mégarde tu as tout perdu. L'empilement est différent de quand tu le fait après où la tu utilises des fichiers stockés dans un dossier et avec un format attribué. C'est pour cela que l'on peut dire que c'est du live car rien n'est stocké, tout est en direct
  10. Bonjour. La période de rafraichissement des images est celui du temps de pose, si tu as 5s de pose ton image se rafraichie toutes les 5s La cadence n'est pas le plus important pour cette discipline; elle concerne plus le planétaire. La qualité du support de visionnage peut avoir une importance en fonction de ta pratique. Pour des visionnages rapide en famille ou groupe elle le sera moins. Oui la projection est faisable, la qualité dépendra de la carte graphique PC et la qualité du vidéo projecteur, si tu regardes la troisième image de mes exemples matériels tu verras une vidéo projection, normalement tu devrais facilement deviner la cible Bonjour Jacques Ardissone , d'après tes écrits l'empilement ce fait bien car le bord noir qui apparait est du au déplacement de l'image pendant l'empilement. L'empilement n'apporte pas vraiment plus de lumière aux étoiles, il sert plus pour faire apparaitre les détails et à adoucir l'image. L 'amélioration de l’image ce fait rapidement dans les premiers empilages et plus lentement par la suite, d’où le fait de ne pas percevoir un réelle changement dans l'image au bout d'un certain nombre d'empilement. Pour moi c'est la limite d'observation car le temps passé en rapport des détails supplémentaires obtenus me rapproche plus de l'imagerie. Pour le gain figer à zéro c'est normale tu as une CCD donc pas de gain à gérer.
  11. Bonsoir christian , Heureusement qu'il ne faut pas 20mn pour voir l'image, le plus souvent dès les premières images empilé tu as du détail, voir même dès la première. Je développerais plus tard en montrant des exemples de prise unique, avec un premier empilage et ce que cela apporte ou non d'empilé plus.
  12. Bonjour Jose Rodrigues , le but de ce post n'est pas de savoir si c'est du visuel, le terme visuel assisté existe depuis un bon moment et d'après une des définitions du larousse, visuel : Dispositif de visualisation sur écran des informations traitées par un système informatique. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/visuel/82232 Bonjour asp06 , je n'ai pas entendu parler de ce chercheur avec écran, comme tu le souligne en fin, eût-il été possible que ce fut un rêve Bonjour ouki , oui quand j'ai lu ton message en face je me devais de t'inviter à venir échanger sur ce post, de plus tu utilises le logiciel d'Altair que je ne connais pas encore, sur un dobson motorisé, ton avis même si tu débutes est bien venu
  13. Parlons un peu d'un autre logiciel de visuel assisté, astrolive. Astrolive est un logiciel d'empilement en direct dédier principalement au visuel assisté. Le site astrolive : http://astrolive.io/astroliveusb.html J'ai découvert ce logiciel début 2016, mais j'ai trouvé une trace de lui de 2014 sur un forum dédier à cette pratique, le lien : http://astrovideoforum.proboards.com/thread/432/astrolive , un site que je viens de découvrir hier et qui me semble fort intéressent. Ce que je connais de ce logiciel, il existe en deux versions, une gratuite pour les possesseurs de ZWO, une payante pour les autres modèles, les informations sur les autres modèles sont indiqués sur le site. Comme je suis un heureux possesseur de ZWO j'ai principalement utilisé la version gratuite, mais je viens de télécharger la version payante, en essai gratuit 30 jours, car j'ai vu qu'il pouvait fonctionner avec ma caméra infinity et d'après un premier essais il la reconnais bien, donc prochainement des autres testes seront et je vous en reparlerais. Pour l'instant un aperçu visuel du logiciel et mes premières impressions. Sur la droite on peut voir qu'il est possible de piloté son télescope, fonction que je n'ai jamais essayé, il y a aussi des informations sur ta T° et possibilité de réglage. Sur la gauche en haut les trois loupes servent au zoom et annulation du zoom, juste après la connexion pour diffuser et les paramètres d'enregistrement des fichiers. En dessous les fonctions du visuel assisté avec un histogramme et des corrections en directe sur les niveaux et saturation, les paramètres d'améliorations de l'image en direct, et en dessous les fonctions d'empilements avec possibilité de soustraire flat et dark pendant l'enregistrement en direct. Tout en bas ce gère le temps d'exposition, le reset de l'empilement, l'enregistrement de l'image visible et le réglage du gain pour les capteurs cmos, juste après la barre du temps d'expo et la possibilité de sauvegarder toutes les prises de l'empilement. C'est un bonne outil du moment où on n'a pas trop de problème de drivers ascom et autres, j'ai aussi bien fait des séries assez longues d'empilement sans problème, que des séries où je passais plus de temps à refaire l'empilement et redémarré le logiciel. Une question que je me pose aussi, aura -t-il droit à des mises à jours ? en attendant c'est pas l'image du jour mais des essais fait avec la 174MM, je n'est plus l'information sur les temps et le matériels, désolé je me rattraperais sur les autres essais .
  14. La où la turbulence peut être gênante en visuel elle n'est pas la même gêne en visuel assisté, tu n'observe pas de la même manière quand visuel car tu n'as pas la même impression quand visuel, la turbulence empattera tes étoiles et l'image.
  15. ben justement fred tu penses plus imagerie que moi, et tu peux très bien aborder cette discipline avec cette vu. C'est ce qui est bien avec ce procédé, c'est qu'il peut plaire aux personnes venant aussi bien du visuel que de ceux venant de l'imagerie Moi qui pense visuel, un N300/350 sur une bonne monture dobson motorisé accompagné d'une petite lunette grand champ, l'idéal au vu de ma philosophie Mais pour l'instant j'utilise ce que j'ai, c'est à dire un N de 150/750 que je commence à préférer à la 115 triplet, mais j'aimerais pouvoir essayer un N200/800, un SC de 200 et deux achros grand champ, une petite de 102 et une grosse de 152 .