Jijil

Membre
  • Compteur de contenus

    52
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

8 Neutre

À propos de Jijil

  • Rang
    Membre
  1. Première photo d'Andromède : comment m'améliorer ?

    dans le cas d'Iris comme de DSS, les RAWs sont supportés en général. Par contre, le support de ton Sony A7II dépendra surtout de la version de la librairie DCRaw utilisée pour le dématriçage des raws... Je suppose que CBuil veille au grain pour Iris. Sinon, y'a aussi Siril sous Linux (acronyme à l'envers de « IRIS for Linux » ). Ca doit pouvoir fonctionner avec le "sous-systeme linux" pour Windows 10 (pas testé, je suis full linuxien...). Siril peut servir simplement à convertir des RAWs en FITS.
  2. Cassini plus noire dans les anses

    un Cooke de 6"... Pour des images simulées au petits oignons, de Saturne notamment, il y a Celestia, qui est super (et multiplateformes et libre). EDIT: y'a même une version du site en français ici: http://celestia.fr/ Justement un exemple:
  3. A7s Sony : pour débuter en photo astro

    si j'ai bien lu aussi, Sony aurait été sensible à la demande utilisateurs et ferait un firmware correctif (voir la petition mentionnée ici quelque part)
  4. Oculaire électronique en une planche

    Pour le décor, c'est nettement mieux, mais je rejoins Dolguldur: les bords et fins détails me semblent mieux mis en valeur avec NeatImage. Bon évidemment, si on élimine les fréquences spatiales les plus représentatives du "grain" et qu'on applique un beau unsharp mask...
  5. Oculaire électronique en une planche

    Personnellement, ce qui me heurte le plus ce sont les traces du filtrage sur le fond voire déformations (comme des traces de palettes), le grain et dans une moindre mesure, le halo autour des voiles, dans les zones à fort contraste. Est-ce qu'on parle des mêmes choses? Pour le grain, je pense que dans Neatimage, on peut mixer image-source et image filtrée. Mais dans ce cas, c'est alors clairement un aveu que ça n'est pas si efficace... En bon linuxien, je filtre plus souvent mes images par Darktable... (une petite merveille en logiciel libre et qui dit libre dit open-source )
  6. Montoriser un seul axe avec deux moteurs ???

    Pour quelque chose de spécifique à un Dobson, prêt à l'emploi, il vaut mieux que ce soit quelqu'un d'autre qui s'exprime. Pour du "fait maison", généralement, pour la simple commande (vitesse de déplacement, direction,...) de moteurs pas-à-pas, tu trouves de petites cartes comme les "easydriver" ou "A4988". Tu peux, selon la puissance consommée par le moteur, en mettre 2 sur une même carte (moi je déconseille, surtout avec le matos chinois) ou prendre 2 cartes, et envoyer le signal de commande commun sur les 2 cartes. Il y a plus cher, performant et sûr. Dans ce cas-ci, il reste à envoyer le signal de commande. Ca dépend de ton matos, de tes compétences. Ca ne me parait pas une mauvaise solution de doubler les moteurs, pour limiter le couple par point de contact sur la partie à entrainer et limiter ainsi l'usure. Un point crucial, tu as raison de le souligner, si tu as des matériaux rigides, sera en effet la gestion des jeux, pour éviter justement le forçage entre moteurs et mécanique. J'imagine que ce probleme est à considérer avec de l'alu voire de l'acier, mais moins avec des composants "souples" comme des courroies. Par contre, avec les courroies, je serais aussi enclin à limiter le couple par point de contact (ie: multiplier les moteurs ou utiliser une démultiplication). Je regarderais déjà les spécifications... si tu en as Par contre en effet, en multipliant les moteurs, tu multiplies les soucis de jeu, de vibrations, de points d'attache, ... et là, je ne sais pas me prononcer en pratique. A titre perso, puisque je suis aussi dans l'idée d'autoconstruction de monture dans une gamme de masse entrainable comparable, j'ai envie aussi de tester la solution "courroie", d'abord parce que j'ai tout ça en stock Personnellement, je ne comprends pas pourquoi ce genre de questions est si mal perçue... Si on débute, qu'on lit beaucoup, on est vite noyé dans l'info (ce qui n'est pas forcément négatif) avec peu de recul... et donc, demander conseil me semble aussi une preuve d'humilité et de prudence, dans une démarche constructive. Mais bon, je n'ai que 47 messages, je ne peux sans doute pas comprendre...
  7. Oculaire électronique en une planche

    Je n'aime malheureusement pas écrire ça, mais cette dernière image a un rendu qui me semble peu naturel, trop "aquarelle". Mais j'admets tout de même qu'au niveau "détails", ils sont plus francs que chez neatimage (où je ne vois guère qu'une réduction de bruit de chroma). Quoi qu'il en soit, je ne suis pas "choqué" du résultat: pour un système en développement, aussi polyvalent, c'est plutôt pas mal et ici, le choix est sans doute plus esthétique que technique...
  8. Objectif pour lunette?

    Merci pour ton partage d'expérience, Jacques Je *dois* donc faire ce star test (même si nous n'avons pas exactement la même formule optique). A priori, si les lentilles s'assemblent comme dans mon objectif (ben oui, j'ai démonté...), tu dois pouvoir facilement insérer un diaphragme en le pinçant entre une lentille et un des cylindres qui la calent, au prix de l'ajout d'une épaisseur (celle de la feuille du diaphragme, moi je prendrais un vinyl opaque).
  9. Oculaire électronique en une planche

    Si j'ai bien compris, ce n'est pas le bruit le souci, mais le rapport signal/bruit, qui devient favorable au signal en empilant les images. Ces algorithmes servent à améliorer le signal en superposant *correctement* toutes les portions d'images. ms, c'est correct?
  10. Objectif pour lunette?

    Oula, je suis aux petits soins là Merci beaucoup à vous 2! (et pour le PO, on s'arrange par MP)
  11. Objectif pour lunette?

    Merci pour vos avis, partages et encouragements! Myriam, c'est bien pour ces raisons que je regardais à faire un star test en premier mais comme tu le dis, je me tracasse sans doute pour rien (souvent d'ailleurs ) Personnellement, j'envisageais bien le tube carré. Le hic pour l'instant c'est comment je vais réaliser un assemblage fiable et solide. Je vais sans doute devoir mettre une armature en métal quelque part (cornières alu?). Pour le porte oculaire, je pensais à la même chose que toi Alain, ou une pièce pour tuyaux PVC 32mm (ajustée). Pour la monture (là c'est déjà le stade d'après), je pensais à une altazimutale à fourche maison. Pour 3 raisons: - pas de contrepoids à gérer, moins compliqué à construire qu'une monture allemande - je peux piquer des idées du côté Dobson, mais pas copier intégralement: le poids est de l'autre côté du tube dans mon cas. - plus facile à transporter *ET* à ranger (je n'ai pas encore planifié l'observatoire à demeure et je ne suis pas certain que mon jardin soit le meilleur endroit). Par contre, côté motorisation (mécanique, algorithmes de commande des moteurs + tout ce à quoi je ne pense pas encore...), je n'ai rien trouvé de copier-collable sur le net... mais ca reste quand même abordable.
  12. Objectif pour lunette?

    Quelques news: par hasard, j'ai trouvé le pas de vis de démontage (unique partie à serrer). Le verdict est clair: c'est un triplet de Cooke, 3 lentilles. Le star test est donc de toute façon une bonne idée pour optimiser l'alignement, si c'est nécessaire (car si j'ai bien lu, c'est critique pour ces formules optiques). Me reste à bricoler ce tube/chassis... Une question subsidiaire et non prioritaire pour l'instant est "est-ce possible d'optimiser cet objectif pour l'infini plutôt qu'une distance finie "de projection" (sa destination initiale) ? " ... si ca en vaut la peine, bien sûr... (en même temps, je n'ai pas de sphéromètre ou autre pour caractériser les lentilles que j'ai...)
  13. Suivi avec stabilisateur OPTIQUE (Canon ou autre) ?

    En tous cas, vu les progres de la stabilisation, ca vaut la peine de se poser ce genre de questions... Pour la registration d'images, par exemple, ca commence à être balaise: https://www.dpreview.com/news/5695261106/here-s-google-s-impressive-ois-eis-video-stabilization-demonstrated Bon ok, c'est pour des processus plus rapides, mais j'ai l'intuition qu'une grosse partie du truc est basée sur une détection capteur.
  14. pointeur laser

    C'est interdit de s'en servir comme pointeur, dans le ciel précisément (aux USA on invoque explicitement une gêne sur les pilotes d'avion. 'faut bien viser mais bon... la clownerie est partout...) Maintenant, il y a des diodes laser 300mW dans les graveurs CD et DVD...
  15. pointeur laser

    Je confirme ce que Lyl a dit au sujet des lasers verts. Concernant l'interdiction, elle est effective aux USA, mais je ne sais pas en Europe. J'avais un peu regardé, il me semble que les lasers rouges étaient moins concernés, simplement parce que moins dangereux dans cette longueur d'onde. Ceci dit au dessus de 5mW, c'est absolument certain, c'est interdit ET *très* dangereux pour la vue, pour toutes les longueurs d'ondes... d'autant plus la nuit où les pupilles sont dilatées. Autre point concernant les lasers chinois de 5mW et plus: il n'est pas toujours prévu de refroidissement efficace (ne fut-ce qu'un refroidisseur à ailettes) et pour certains vendeurs, il est noté que l'utiliser plus de 20s en continu peut l'endommager. Pour d'autres vendeurs, avec les mêmes modèles de laser, ca n'est pas toujours indiqué... Prudence donc.