Richard Guillaume

Membre
  • Compteur de contenus

    252
  • Inscription

  • Dernière visite

    jamais

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Richard Guillaume

  • Rang
    Membre actif
  1. Programme SLS : la NASA avance des chiffres et des dates

    Et voilà, je vous l'avais bien dit l'année dernière (dans le fil sur l'hypertelescope, entre autres) que le retour à la Lune était très probable. D'autres raisons politiques sont évidentes : La NASA ne peut pas abadonner le SLS après avoir abandonné AresV, cela voudrait dire qu'elle est complétement incompétente, dilapide l'argenrt public, et n'a donc plus de raisons d'exister. Et Trump sait trancher dans le vif : "NASA, you are fired !" A la place elle serait remplacée par une agence purement orientée pour la recherche scientifique et utilisant les moyens commerciaux pour ses vols. Donc l'exploration humaine c'est fini.Plutôt que d'en arriver là, la NASA pourrait financer 2 ou 3 lancements SLS, incluant le premier vol test (sans doute pas habité), ce qui est assez pour deposer une trentaine de tonnes sur la Lune, mais pas assez pour Mars. De toutes facons les systemes de surface martiens n'existent pas. Il y a quand meme un problème : la NASA n'a aucune idée, pour l'instant, de quoi faire de 30 tonnes sur la Lune. Si c'est pour regarder passer les meteorites depuis une base lunaire, une simple webcam a 50 dollars suffit. Une station en orbite circumlunaire ? pour quoi faire ? Et donc, a dépense astronomique, il faut un retour scientifique astronomique. Et il n'y a guère qu'un telescope Lunaire qui puisse remplir ce rôle. Que ce soit un interferometre, un hypertlescope ou quelque chose de plus exotique, je ne sais pas. Mais la NASA doit vendre de l'espoir ou du rêve, sinon elle est foutue, car il y a eu trop de gachi. Imager des exoplanétes, ca fait réver, donc c'est une possibilité.Si La NASA ne propose rien, Trump va arrêter le SLS tout de suite, virer tout le monde et dissoudre l'organisation. C'est ce qu'il a de mieux à faire avec ce qui n'est plus qu'un repère de fonctionaires grassement payés dans des emplois à la limite du fictif, où les priorités sont l'Affirmative Action a tous les niveaux, la disponibité de toilettes transgenres à tous les étages, la creations de videos Computer Graphic Generated pour illuster la "vision" du moment (c'est a dire bullshit), mais qui n'a plus rien a voir avec l'exploration spatiale humaine. L'exploration scientifique avec des robots devrait etre amplement suffisante pour une agence 're-structurée'.
  2. OVNI?

    Et pour quelles raisons ne pourrait-il pas y avoir d' OVNIS pilotés par des ET, ou des sondes robotiques extraterrestres, dans l'absolu ?Ceux qui ont compris ce que je voulais dire, ont aussi compris que je ne croyais pas au phénoméne OVNI, mais j'ai des raisons logiques pour cela, alors que vous, je ne comprends pas ce qui vous rend si allergiques au concept OVNI. Vous n'avez aucune raison théorique fondamentale pour nier la possibilité que les OVNI soient bien des objets extra terrestres.
  3. OVNI?

    Oui jleouf avait bien écrit : "La théorie de l'évolution telle que formulée par Darwin ne s'attaque pas au problème de l'apparition de la vie, mais seulement à son évolution (comment de nouvelles espèces apparaissent et disparaissent). Donc non, ça n'est pas une "description totale et entière de la Vie" Passons et admettons le chiffre de 1000 exoplanetes habitées dans la galaxie. C'est suffisant pour ne pas rendre l'hypothese UFO absurde, non ?
  4. OVNI?

    Personne n' a trop commenté sur mon post qui dit que la Vie extraterrestre est co-substantielle au Darwinisme, c'est une nécessité puisque le Darwinisme ne prévoit pas conceptuellement la possibilité inverse. Ne la prévoit pas, Ou ne l'explique pas, c'est comme vous voulez le comprendre, mais ça revient au même. En y reflechissant, la meilleure manière de le dire est peut être que le darwinisme 'ne comprendrait pas qu'il n'y ait pas de vie ailleurs dans l'Univers'. De Vie a civilisation capable dénvoyer des UFOs il y a un grand pas, mais un pas aisément franchi a cause des nombres impliqués : 400 milliards d'etoiles pour notre seule galaxie, des systémes planétaires quasiment partout, des zones habitables en pagaille, donc de la vie en abondance et peut etre des civilzations avancées. Les darwinistes ici devraient etre les derniers à jetter l'hypothese UFO à la poubelle.
  5. OVNI?

    J' ai une bonne blague à ce sujet, elle n'est pas de moi mais bon voilà:"les gens raisonnables essaient de s'adapter au Monde alors que imbéciles essaient d'adapter le Monde à leur besoins, donc le futur du Monde dépend des Imbéciles."
  6. OVNI?

    l' hallucination de masse cela existe. J'ai visité l'observatoire de Flagstaff en Arizona où le fameux Lovell étudiait ses canaux martiens. Il ne faut pas croire qu'il faisait toutes ses observations lui meme, il avait au moins un collaborateur, un minimum formé à l'astronomie donc, qui se relayait à la lunette de 23 ou 24cm, je ne sais plus, et qui lui dessinait les canaux. Ils avaient un bon seeing d'accord, mais inutile de dire qu'aucun canaux n'étaient visibles. La question est donc de savoir si le collaborateur 'voyait' vraiment les canaux, après avoir été convaincu par Lovell de leur existence. On peut tout imaginer : peer pressure de la part de Lovell, ceux qui ne 'voyaient pas' ont été virés par Lovell, ou au contraire tout ces observateurs étaient eux même déjà convaincu de l'existence des canaux avant même d'être embauchés par Lovell, et leur croyance se renforcait les uns les autres. Dans ce cas leur imagination faisait le reste et ils dessinaient donc ce que leur cerveau leur montrait vraiment.
  7. OVNI?

    Si on croit au darwinisme en tant que description totale et entière de la Vie, on doit nécessairement croire aux intelligences extra terrestres et donc aux ovnis. Cela ne signifie pas que les ovnis soient pilotés par des ET. Une sonde robotique equipée d'intelligence artificielle ferait bien mieux le travail. La 'nécessité' découle de la théorie, donc du concept physique que l'on se fait de la réalité. Quand une théorie permet exlicitement l'existence d'un phénomène, il faut comprendre que ce phénoméne DOIT nécessairement exister, autrement il y aurait quelque chose dans la théorie, dans son concept ou ses équations, qui ne le permettrait pas. En Gravité newtonienne par exemple, la théorie ne prévoit pas l'existence du Trou Noir, donc le Trou Noir n'existe pas. Si le trou noir existe, c'est que le concept de gravité est approximé ou faux dans le cadre Newtonien. Comme le darwinisme permet l'existence de vie extraterrestre, il faut nécessairement que cette vie existe. Inversement, ne pas trouver de vie extraterrestre dans le futur serait une grave violation du Darwinisme, car il n'y a rien dans le darwinisme qui permette d'expliquer cette situation. Mais personnellement je crois plutôt que le darwisisme est une approximation est que le concept de vie qui en découle est faux. Je considére plutôt la vie comme un état physique global de l'univers, plus que comme une suite de réactions chimiques. Dans ce cadre conceptuel, l'Univers est soit dans l' état vivant, soit il n'y est pas. Il n'y a plus aucune nécessité évidente d'avoir plusieurs 'cas' de biogenèses. Un seul cas, le notre, suffit à qualifier l'Univers pour cet état donné. Forcément il n'y a pas de nécéssité pour l'existence d'OVNIs non plus. Et comme dit plus haut, si ce nouveau cadre conceptuel ne prévoit pas explicitement un phénomène, c'est quasiment comme s'il l'interdisait. Donc voilà, il n'y a pas d'OVNIS non plus.Certaines apparitions, les fameux 2%, pourraient être des projections mentales ou autosuggestions, ce qui ne veut pas dire que les témoins ne soient pas de bonne foi.
  8. Des microfossiles vieux de 4 milliards d'années !...

    quote:Là où sa devient problématique, c'est que sur la fin de sa carrière il semble être complètement sorti de son domaine de competenceC'est normal, ca ne peut pas être en début de carrière que ces choses arrivent. En vieillissant, on est sensé avoir une culture plus générale mais ça prend du temps, donc forcément on arrive assez tard devant le mur des pré-supposés indépassables et improuvables. Mais tout le monde y arrive. Très rares sont les scientifiques qui restent Réductionistes Matérialistes jusqu'au bout. Il y a Stephen Hawkins ou l'actuel Richard Dawkins et son prédecesseur Charles Darwin qui, vers la fin de sa vie, était devenu athée, dit-on. A l'opposé, il y a une personne dont le cas vaut d'être souligné. Dans un monde entiérement régis par des régles causales qu'il venait juste d'inventer et dont l'expérience prouvait la validité, cette personne était la premiére qui aurait pu se permettre, en toute logique, de rester athée et Réductioniste, là ou d'autres avant lui devaient invoquer des actions à distance un peu mystérieuses, voire divines. Or on sait que cet homme n'a pas arrété de tremper dans l'ésotérisme et le mysticisme toute sa vie, en cachette certes, mais quand même. Il s'agit d'Isaac Newton, le Premier Homme qui aurait pu, ou même du, rester Réductioniste et qui cherchait pourtant ailleurs. Le besoin de dépasser le Réductionisme continue avec des grands esprits scientifiques: Schrodinger, Einstein, Gödel... Même Max Planck était borderline je crois. Hamilton dit que ce n'est pas une preuve, si, un peu quand même je trouve.
  9. Des microfossiles vieux de 4 milliards d'années !...

    La photo me fait penser à la paume de la main de King Kong, le gorille géant. Pour le reste, Hamilton, cela fait longtemps que l'on essaie de répondre à ces diverses interrogations. Notez, que les philosophies orientales Hindouismes, Boudhismes et Taoismes, semblent mieux capables de conceptualiser ces problèmes. Comment de Chardin aurait-il qualifié le Taoisme ? un Atheisme ? un agnosticisme ? Essayer de parlez de Noosphère à un Hindouiste, comme d'un nouveau concept inventé par DeChardin il y a moins d'un siècle et il va se demander si vous vous moquez de lui, puisque eux, cela fait 4 ou 5000 ans qu'ils en parlent. Dans ces philosophies d'Orient, qui devaient paradoxalement être assez proches des croyances Indo-européennes chamaniques pré-chrétiennes, la notion 'd'indescriptible' est acceptée. Brahma, appelez le Dieu ou le Cosmos comme vous voulez, est au delà de toute description, donc il ne peut pas être décrit. 'Índescriptible' : un concept absurde pour les intelligences analytiques d'Occident qui considérent que n'existent réelement que ce qui est, justement, descriptible. Dans un autre fil j'ai employé le mot de Roger Penrose : 'computable'. Toutes nos théories sont 'computables', forcément, dirais-je. Mais les intelligences, qu'elles soient analytiques ou non, doivent bien converger un jour ou l'autre sur la même vérité. Et peut être que la science occidentale converge enfin vers la perception orientale, à travers la physique et les mathématiques, et en particulier, c'est mon opinion, la theorie de la complexité algorithmique qui est pour moi le cadre vraiment idéal pour discuter de ces choses, alors que la biologie elle, n'a presque rien à dire. Et c'est un biologiste qui vous dit ça. Je l'ai mentioné auparavant, Penrose se dit athée. Au sens oriental peut être, je ne sais pas. C'est sa théorie qui lui permet cet athéisme, au fait. Donc ceux qui pensent que discuter du darwinisme avec les arguments de Penrose, c'est tomber dans un créationisme à la sauce 'Teilhard de Chardin' n'ont absolument rien compris à ce qu'il raconte, malheureusement. Au fait en cherchant, j'ai trouvé que les écrits de Roger Penrose avaient été traduits. Le titre serait : "Les Ombres de l'esprit". Je n'ai que la version anglaise que j'ai dû commander (Barnes&Nobles, ça existe en France ?) car introuvable sur étagère, hein, faut pas réver. Peut être pouvez vous la commander à la FNAC ? Je recommande, enfin, je recommande la VO, je ne connais pas la version Française. Lisez si vous pouvez et repostez dans mon fil : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/004114.html
  10. Des microfossiles vieux de 4 milliards d'années !...

    @jmpg86 J'ai aussi lu Gould et je suis assez d'accord avec lui sur les 'sauts évolutifs ponctués'. Le reste pas trop par contre, mais ça je l'attribue aux préjugés politiques de Gould. Dire que seul le quantitatif compte, le nombre d'espèces, comme Gould, c'est absurde, enfin non, c'est arbitraire disons. Alors oui, les bactéries ont colonisé tous les milieux, mais l'homme aussi non ? donc une seule espèce d'hominidé peut faire aussi bien qu'un milliard d'espéces de bactéries. C'était vraiment arbitraire de la part de Gould de décréter, comme ça, que les bactéries avaient plus de succés évolutif que l'homme. Mais enfin, je vois que je ne suis pas le seul à NE PAS avoir gobé ce gros bobard.[Ce message a été modifié par Richard Guillaume (Édité le 16-03-2017).]
  11. Des microfossiles vieux de 4 milliards d'années !...

    quote:Oui et non. Si on est chanceux et qu'on essaie de suite les bonnes au labo ça peut marcher. Mais en plus du temps, il faut voir la diversité d’environnements disponibles sur Terre. Reproduire toute cette diversité dans des tubes a essai, ça va pas être facile (mais on va essayer...)Oui, c'est pour ça que je mentionais une approche 'en masse' mais quasiment à l'aveuglette, en testant des millions de conditions physiques et d'espéces chimiques, simultanément, puis trier les meilleures, les combiner, puis répéter le processus. Il n'y a peut être pas le budget pour ça mais c'est une autre problème. La 'Naissance de la vie' c'est trop général comme theme de recherche. 'Autocatalytic properties of molecules XYZ' ça sonne mieux.De la même façon, je me suis demandé si l'idéal pour terraformer Mars avec des organismes terrestres, était vraiment de commencer avec des organismes (lichen, bacteries, etc) isolés d'environnements qui ressemblent à Mars, comme l'Antarctique. Je ne crois pas, car il y a là une très faible biodiversité qui n'est finalement qu'un produit de l'histoire passée des biotopes précedents. Et si l'on considére l'Evolution comme un calcul, ces organismes représentent le résultat de calculs qui n'avaient de sens que sur Terre en cet endroit précis. Donc paradoxalement, je pense qu'il serait plus profitable, dans le but de terraformer Mars, de commencer avec des organismes qui vivent dans des conditions tropicales mais où la biodiversité est beaucoup plus grande (=plus de calculs possibles). Ces organismes, fungus, bactéries et algues tropicales, ne sont pas adaptés aux conditions Martiennes évidemment, mais en s'approchant très lentement des conditions froides et séches de Mars, de façon non linéaire : /un pas en avant/ un pas en arrière/ deux pas en avant/ Pause/Repeat... je parie que le potentiel d'adapdaption d'un biotope initialement tropical aux conditions martiennes se révélera au final très supérieur à celui d'un biotope de départ directement issu de l'Antarctique. Bref c'est une façon de dire qu'il vaut mieux faire un minimum d'hypothèses de départ et plus de calculs, que l'inverse.
  12. Des microfossiles vieux de 4 milliards d'années !...

    Non la vie est apparue au moins deux fois (pour les Chrétiens). Une fois il y a ~ 4 milliards d'années et autre fois en ~ 33 de notre ére. Le deuxième cas est tout à fait improuvable, je l'admets, mais pas moins intéressant que le premier. Il y en a ici qui ont essayé de conceptualiser ?
  13. Des microfossiles vieux de 4 milliards d'années !...

    Ce n'est pas la peine d'épiloguer plus encore sur les tartigrades quand on a un article aussi intéressant que celui de ce fil à commenter. Au sujet de l'article, il faudrait savoir si ces filaments sont situés à 4 ou à 4.3 Milliards d'années. Ce n'est pas du tout pareil et les conséquences sont cruciales. L'impact avec Theia, qui serait à l'origine de la Lune, est estimé à 4.5 et il ne peut guère être reculé plus avant. La croute terrestre en fusion a été litteralement mise en orbite, avec une partie qui est retombée et une autre qui s'est accretée pour former la Lune. Donc si les filaments sont agés de 4.3 cela laisse moins de 200 millions d'années pour y caser chimie prébiotique et molécules autoréplicatives dans une turbo-évolution qui conduit au métabolisme fixeur de fer des filaments, avant que le late heavy bombardment ne reprenne pour effacer le tout. Car évidemment, comme c'est mentioné plus haut, si un bombardment stérilise tout à nouveau, on recommence à zéro. Au final, dans cette fenêtre de 200 millions d'années, il n'y a peut être que 50 millions qui sont exploitables. On va me dire que même 50 millions d'années de chimie prébiotique c'est beaucoup et que ce n'est pas reproductible en laboratoire. Je ne suis pas d'accord. En général le Temps est introduit comme une variable liée à une probablité, par exemple de rencontre entre espéces chimiques, ce qui détermine la cinétique de la reaction. Si on essaiyait de reproduire cette réaction, on essaierait de compenser cette cinétique défavorable par toute sortes d'artifices qu'offre un laboratoire : concentrations, températures, catalyseurs, présence d'intermédiaires artificiels s'ils le faut. On fait bien des diamants artificiels que la nature met des millions d'années à produire. Au pire on peut ignorer simplement une étape supposée défavorable. La tricherie est autorisée, sachant que le but n'est pas de reproduire la cinétique originelle pré-biotique, puisque l'on a pas 50 millions d'années a attendre, mais qu'il sagit plutôt, en résumé, de prouver l'equation 'Materialisme Réductioniste' idéale : C + O + H + N + P + Fe +...(temperatures, catalyseurs, espéces intermédaires) --> filaments à métabolisme fixateur d'Hématite = Vie. Idéalement si on comprenait le truc parfaitement, ca devrait être faisable en quelques semaines. Certes, rien n'est idéal, mais même quand on ne sait pas et qu'on ne connait pas les conditions exactes et toutes les molécules présentes, on peut faire du screening en masse et en batch, ce qui devrait conduire à reproduire l'équation plus haut en quelques années. Si on y arrive pas c'est plutôt selon moi parce que l'on y est pas du tout, conceptuellement. Par exemple à cause d'un élement manquant fondamental dans l'équation C + O + etc, qui, du coup, n'est pas présent dans le laboratoire.
  14. Oui j' avais vu l' histoire de ces Neurones géants. C' est très intéressant en effet. J'ai un peu touché à ça quand je faisais de la science 'wet lab'. Imaginons que l'on puisse produire ces Neurones a volonté et qu'au lieu de synchronizer 1 tête seulement, ils en englobent plusieurs...
  15. Des microfossiles vieux de 4 milliards d'années !...

    quote:Partant d'une démarche purement scientifique, il est impossible de recourir pour une sélection du scénario d'émergence "sur paillasse" à une expérience permettant de reproduire la complexité de l'émergence du vivant tel que nous le connaissons (avec toutes les contingences nécessaires aux facteurs d'évolution des espèces telles qu'on les envisage dans notre passé) car le facteur "temps" à l'échelle de l'expérience de laboratoire, n'ouvre pas les portes de l'expérimentation à 4 milliards d'années d'exploration Et pourtant on en sortira pas tant que la Vie n' est pas recrée sur paillasse de novo. Je ne sais pas comment cela sera fait ni si c'est faisable, mais il faudra le faire d'une façon ou d'une autre, car si quote:la Vie est une émergence alors faites la émerger. Autrement, imaginons nous dans 50 ans, en plus de l'échec de la recherche d'exoplanètes présentant des signes de bioactivités, on aurait en plus à expliquer l'incapacité de créer la vie in vitro. J'avais fait tout un fil là dessus, qui en gros aboutissait à la conclusion que si c'etait le cas, le darwinisme n'y survivrait pas car il n'y a RIEN dans le darwinisme qui puisse expliquer conceptuellement ce double negatif.Les excuses peuvent marcher un certain temps, (on ne peut pas reproduire 'le temps' en labo, le telescope n'est pas assez grand etc. ) mais il est probable que certains commenceront a être nerveux et demanderont une explication. L'excuse 'Temps' ne tient pas. Si le temps n'est qu'une variable dimensionelle du problème 'de l'émergence' (du point de vue des Réductionistes Matérialistes), alors il doit pouvoir etre remplacé, ou simulé, par une autre variable.