Aller au contenu

lyl

Membre
  • Compteur de contenus

    1 013
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

15 Neutre

2 abonnés

À propos de lyl

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  1. avis sur TAL-2

    Là ça commence à me gonfler, je me demande comment ça peut être si moche ou si j'aurai pas pincé le miroir ... c'est bien la peine d'avoir réussi à tout aligner. Dire qu'à l'oculaire je voyais des lumières trifides, quand je vois le spot ça confirme. (trop crevée pour re-démonter -> au dodo) Un avis ? Je refais le test avec une meilleure mise en température ?
  2. oculaire 80mm 2"

    Oculaire spécifique de longue focale pour un usage optimal en projection oculaire, photographie et champ profond. Field stop 46mm, focale ~79mm, fonctionne à partir de f/D=6 mais l'utilisation optimale est pour f/D=11 et plus (pupille de sortie en visuel) Construction type "relai lens" (orthoscopie), diffusion minimale, image fantôme minimale, champ presque plat PtzCv > -300mm (aplatit le champ d'une lunette ~900mm) Les filetages sont en M48 pour une utilisation en projection sous le chapeau oculaire, et au bout du coulant pour filtre (ex H-alpha) C'est le 2eme exemplaire, unique, avec la nouvelle cellule corrigée (relief d’œil et jupe plus long) et le dernier jeu de lentilles type 'precision optics' disponibles que j'ai pu obtenir à prix réduits (Edmund Optics et Surplus Sched) Voir post pour les détails et le retour d'utilisation : http://astrosurf.com/topic/113558-brico-oculaire-80mm-2-et-assemblage-final-535-clave/ Disponible à partir d'Octobre, uniquement pour les membres du forum. Note : photo de la version 1 (v2 plus long), et à droite un Clavé 55, pour évaluer la taille.
  3. bord rabattu : avis des opticiens

    Ca me rappelle quelque chose. Petite question hors sujet si tu as l'info : quel type de verre pour le meniscas ?
  4. Je sais, ça craint, mais le coin haut gauche de l'image est déjà plus clair avec 5mm d'imprégnation à l'acétone avec des tampons de maquillage. Comme je ne pense pas que ce soit du flint court des optiques apo type B, mais sans doute du bête F2 derrière, faut pas s'inquiéter, c'est parti rapidement. Sinon je suis un peu déçue, l'appareil photo ne montre pas les petits anneaux, pb de mise au point automatique je pense. Mais quand même ce spot aussi puissant et presque pas diffusé sauf par les champignons... La balle est dans le camp de l'antiquaire, on attend son retour dés fois que le restant soit perdu dans une caisse en bois chez la famille qui avait la lunette. La prochaine fois on démonte l"objectif et surtout ... on ne perd pas les cales et l'orientation, on va poser des gommettes comme j'ai vu. Pour l'adaptateur de tourelle, je vois le rebord extérieur, ça doit donc faire 6mm d'espace avec 4mm pour la partie la plus rapprochée. Je vois pas de blocage au 1/6 de tour, mais il est sans doute là. Projet au ralentit en attente d'antiquaire.
  5. Nouvelle série d'oculaires

    A propos des pano, je suis un peu surprise de lire qu'ils ont de l'aberration sphérique. correction : j'ai mal lu => tu parles de courbure de champ, c'est exact, le rayon de courbure est négatif est vaut à peu près 2x la focale. c'est adapté pour les optiques "rapides" Nagler a calculé la formule exprès en négligeant la distortion pour affiner l'astigmatisme combiné à un newton, qu'ils soient adaptés aux telescopes rapides autour de f/4 (dob typiquement). C'est pas forcément une bonne idée de les utiliser sur des instruments qui ne sont pas dans leur périmètre de prédilection. Mais bon, il reste la qualité de fabrication et contrôle qui les mets au-dessus de beaucoup. Point fort du pano : correction couleur, faible astigmatisme T, coma et scope rapide
  6. Vu sur ses images, ça se dévisse tout bêtement, il y a possibilité d'alignement de l'axe aussi. Il faut de la poigne je pense. Le plus chaud sera de remettre l'alignement après, mais je pense que les explications fournies dans un autre post sont suffisantes.
  7. Dernières nouvelles : il s'agit bien d'une 110f15 qui a été entreposée ces dernières années dans sa caisse qui a fini par tomber en poussière quand la famille qui la possédait l'a confiée à l'antiquaire. Elle estdonc restée quelques années inutilisées dans cette boite. Il faut l'avoir vu de près pour ce rendre compte des dimensions et du poids de cet engin incroyable. Je suis passée hier pour évaluer son optique et son état général : c'est une merveille. J'attends que Christian me passe les photos faites pour compléter ce post. Ce que je peux dire en bonnes et mauvaises nouvelles : + l'optique est physiquement en bon état : je n'ai pas vu de rayures ni de marques de choc. Un coup de laser placé en arrière du point de focus montre de beaux disques de diffraction avec un airy central "puissant" - des champignons se sont installés dans l'entrefer : après une tentative à l'alcool isopropylique, j'ai du essayer l'acétone sur les deux faces externes (les verres ne sont pas traités) - une baffle : le 6eme à partir de l'objectif a pivoté, elle n'est pas décollée mais ça va être coton à remettre en place. Nous avons repérés plusieurs dimensions importantes : A) Monture : l'anneau de support des pour la fouche fait 42.5cm de tour : 13,5cm de diamètre, les tourillons/ picots font 27mm de diamètre, il faut un jeu de 1cm autour de l'anneau, soit un entrefer de 15,5cm de diamètre pour une fourche et 25/27mm d'appui possible sur les tourillons de 27 de diamètre. B) La tourelle oculaire absente : trois diamètres sont disponibles à l'arrière coulant interne -> 40mm d'ouverture suivi de 2mm de rebord au diamètre 42mm suivi de 2mm de rebord au diamètre 44mm Ensuite un grand diamètre de 50/51mm avec 3 encoches plus large pour une plaque de positionnement de 4mm d'épaisseur. C'est du massif ... et pourtant tellement doux à manoeuvrer ce focuser. Christian a repris contact avec l'antiquaire, dés fois que les accessoires soient encore disponibles ; en fait il n'y connaissait rien ni la famille a qui ça appartenait. Je vous laisse rêver sur le prix d'achat incroyable de ce tube qui a été laissé à l'abandon. J'ai besoin d'aide : comment démonter la cellule de l'objectif, la desolidariser du tube ?
  8. Je recherche LA bague .

    Juste pour illustrer et donner une ou deux idées. Après faut bien vérifier que l'ouverture ne soit pas réduite exagérément pas les tubes et raccords. Dans le genre de ce qu'il y a chez QSI mais en très court ? http://www.qsimaging.com/accessories.html#mounting Je pense au 2" nose piece, mais je n'ai pas vu si il y a du M48 en filetage standard dedans : au cas ou ça peut se faire avec un tube d'extension 2" fileté M48 au bout. http://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p161_TS-Optics-Optics-2--extension--length-80-mm.html Le correcteur RCCI a beaucoup de backfocus...
  9. avis sur TAL-2

    Ca y est le télescope est fonctionnel, avec une image meilleure que mon APO sur des détails fins (le contraste en prend un coup quand même). Un peu d'embellissement et cela lui fera une nouvelle jeunesse : il a pleins de trous partout : support d'araignée décalé de 12mm, j'ai voulu sortir le focus pour mettre un correcteur mais ce n'est pas assez. J'abandonne ça commencerai à vignetter, il faudrait un secondaire à 50mm Pour la conclusion : le tilt important du porte-oculaire (3mm sur 96mm de long du au choc PTT, je n'avais pas constaté au premier contrôle mais le choc avait tordu ça aussi) rend impossible une collimation correcte avec le laser. J'ai du employer la bonne vieille méthode d'alignement des différents cercles (ouverture, miroir, secondaire, PO) en vision directe pour obtenir un piqué correct, je vérifierai en défocusé comment ça se passe sur une étoile. Ca reste un peu chiant, je ne suis pas tout à fait centrée à l'oculaire : je pense 1 à 2 mm, ceci dit ce n'est pas un planétaire... PO a peu près redressé (rondelle et huile de coude) Moralité : à f5 la mécanique joue beaucoup sur la qualité d'image. Je n'avais pas eu autant de difficulté sur le dobson 203 à f/6. Juste un dernier merci pour le lien récent sur le logiciel Newt (pas essayé vignettage) https://stellafane.org/tm/newt-web/newt-web.html
  10. Comparatif lunettes 90/1000 et 102/660

    Avec le laser, ça peut être un peu long si tu veux passer sur toute l'ouverture mais tu peux vérifier au moins deux défauts. Un problème dans la masse de la lentille qui déforme et disperse le faisceau dans plusieurs directions. Un défaut de surface (traitement AR ou polissage) : pareil. En temps normal, le pinceau reste cohérent et traverse sans être vu : juste le spot quelque part sur le mur le plus proche. En incidence oblique tu peux avoir également un reflet résiduel mais le faisceau doit rester cohérent. C'est la dispersion du pinceau que j' essaie d'évaluer : ce n'est pas une mesure de la perfection de la courbure. Ça peut être très bien poli mais tout faux dans l'appariement des lentilles, leur collimation...
  11. La résine aura mangé la mousse, ça me rappelle mon ballon sonde à l'ESIEE. quand la résine a coulé sur le matériel électronique à travers le bloc de mousse de polysturene expansé, Rien de grave j'avais oublié. Désolée, ça fait tellement longtemps maintenant. Ca doit être un solvant de la résine
  12. Que vais-je voir sur l'écran de mon APN ?

    C'est probable, la coma est réduite à 1/3 environ sur ces Mak type Gregory-Maksutov (miroir secondaire non séparé) par rapport au Newton FIGURE 187: Two basic Maksutov-Cassegrain arrangements: (a) all-spherical with an aluminized spot on the back of corrector for the secondary (Gregory-style), and (b) with separated secondary. Due to design limitations imposed by the two surfaces of identical radius of curvature, the former has noticeably inferior off-axis performance: at 0.5° off-axis the wavefront error (best surface) is 0.24 wave RMS, mostly due to the coma, but also astigmatism. The design with separated secondary is highly corrected, with less than 0.025 wave RMS wavefront error at 0.5° off-axis. It is also better corrected axially (1/43 vs. 1/33 wave RMS), with lower field curvature due to both, lower astigmatism and larger secondary. Some lateral color (LC) is noticeable. Both systems have very low chromatism: 0.09 and 0.075 wave RMS combined h- and r-line on axis. L'exemple est un 200mm mais 0,5° c'est ce que tu cherches ? source : http://www.telescope-optics.net/maksutov_cassegrain_telescope.htm 1/4 d'onde c'est bon.
  13. avis sur TAL-2

    C'est peut-être l'idée de faire un post à part. Le PO du TAL en a pris un coup aussi dans le transport, rien de méchant mais ç'est plus sensible à f5. J'ai utilisé le secondaire cassé qui a encore un peu de surface réfléchissante et je teste par rotation avec mon laser de colimation pour y mettre des cales fines. Si quelqu'un connait une autre méthode, elle est la bienvenue. Dure journée : redressage de PO, remontée temporaire du secondaire, collimation à l'oeil dans le PO puis au laser (pas parfaite) et tada ! enfin une image qui fait plaisir... Il y a des jours ou je m'affole un peu trop vite quand même... Reste à recouper ou pas le bas du scope pour intégrer ou pas à demeure le RCCI baader (en M48/M42) qui a encore un infocus trop court .... --------------------------- Support d'araignée rehaussé + collimation : observation à 0,9D encore un peu faible (5,5 mm pour f/5), j'ai deux images qui se superposent imparfaitement. -> collimation/po à affiner. --------------------------- Ca commence à être un gruyère, j'ai rehaussé le support d'araignée 2 fois, mais ça passe avec le 4mm radian, c'est bien avec un LVW 8. ----------------------------------------- J'ai encore des anneaux de diffraction qui ne sont pas ronds : décentrage de la position idéale pour le secondaire. Je vais aussi vérifier que le primaire ne soit pas comprimé. J'en ai marre des patates de diffraction...
  14. Comparatif lunettes 90/1000 et 102/660

    Pas de conclusion hâtive, la diffusion ça peut venir aussi de ton tube PVC. Si tu as un laser quelconque passe un coup sur la lentille pour confirmer que ca diffuse : quand tout va bien, tu ne verras même pas le faisceau du laser. Ou double test prendre une photo avec un flash comme ça a été fait pour voir l'intérieur du tube de la Zeiss dont je parle récemment, si t'en prends plein la vue ça peut être le traitement AR ou le polissage.
  15. Ritchey-Chrétien versus Schmidt-Cassegrain ?

    La il l'a dit, alors bon laissons le butiner et guidons le vers les posts, ça fait un moment qu'il tourne, ça va finir par se décider.
×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.