vaufrèges13

Membre
  • Compteur de contenus

    173
  • Inscription

  • Dernière visite

    jamais

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de vaufrèges13

  • Rang
    Membre
  1. Le déclin de l'Amérique ?

    C'est clair, un télescope spatial que l'on vient dépanner en navette, ce n'est pas la solution d'avenir immédiat, on est d'accord... A l'époque glorieuse, on pensait que des flottilles de navettes, les soutes pleines, allaient sillonner l'orbite basse toutes les semaines, ceci pour un coût fabuleusement bas... On connait la suite...Mais Hubble est un magnifique instrument bien sûr, et puisqu'il est là, c'est bien tout de tout faire pour le garder opérationnel le plus longtemps possible. La vraie connerie, c'est l'ISS...C'est vrai aussi que Nasa TV nous régale de ses images, que la navette a quand même de la gueule, que la com anémique de l'ESA et l'ESO devrait plutôt rechercher quelques petites idées en face ... Quant aux perspectives, déprime personnelle annoncée avec le retour (laborieux) des antiques capsules côniques en fer blanc... Pour ma génération, il convient donc de se réfugier de plus en plus dans la méditation spirituelle et la philosophie... Ou bien dans la collection des boites de fromage...
  2. Présentation powerpoint "la vie des étoiles"

    Ben si, l'hydrogène est un bien "combustible" pour l'étoile, et ce terme est couramment utilisé dans ce cadre par analogie à d’autres formes d’énergie.
  3. Lancement de Planck & Herschel

    Ooouh là !!.. dg2... Ca fait peur cette histoire... Espérons que l'histoire ne se répète surtout pas...
  4. Lancement de Planck & Herschel

    Oui dg2, d'ailleurs initialement, lorsque j'avais pris connaissance du projet, j'imaginais que le système était à circuit fermé...Le défaut de fonctionner en circuit ouvert c'est que le gaz s'échappe dans l'espace après avoir refroidi les détecteurs, et c'est dommageable d'une part en considérant le prix exorbitant de l'hélium 3 (les besoins de Planck correspondent à minimum une année et demie de la production mondiale), et d'autre part parce que, comme tu le soulignes, ça limite considérablement la durée de la mission (14 mois en "limite basse")...Le système en circuit fermé (élaboré par "Air Liquide" je crois), il est arrivé bien trop tard en effet(il était encore à l'étude en 2007 il me semble alors même que Planck devait initialement s'envoler en 2008).Il n'en demeure pas moins que ce refroidissement à 100mK est une première dans l'espace.
  5. Le Soleil et la meteo (Suite)

    >>"je relève que le GIEC ne tient pas compte des phénomènes océaniques ni de l'action du soleil sur le climat."<<Je ne crois pas qu'on puisse le formuler comme ça... Dans les fameux "modèles" on tente bien aujourd'hui d'introduire les données que l'on croit pertinentes et qui correspondent à ces éléments (entre autres)... Mais ce qui est clair pour pas mal de monde, sauf pour certains brillants "prévisionnistes", c'est qu'on en sait encore bien trop peu pour prétendre cerner leur impact réel avec la précision minimum nécessaire.Les phénomènes qui influencent le climat à long ou moyen terme sont d'une très grande complexité. J'ai le sentiment qu'on n'en est véritablement qu'aux prémices, que l'on commence à peine à appréhender quelques uns des facteurs qui entrent en jeu, que leur étude exige d'oeuvrer avec humilité et hors de tout enjeu politique dans le cadre d'une science multidisciplinaire et interactive... et de longue haleine quant aux objectifs...Bref, à mon sens, tout le contraire de ce que l'on observe aujourd'hui..
  6. Lancement de Planck & Herschel

    Le point de Lagrange L2 est situé à 1,5 millions de km de la terre, et cet éloignement constant de la terre et du soleil permettra un environnement thermique « stable ». Mais dans l’espace, les températures dues uniquement au rayonnement, atteignent (environ) 150°c au soleil et -100°c à l’ombreCe qui parait assez délicat, c'est la nécessité, pour une performance optimum, de refroidir les bolomètres de l’Instrument à Haute Fréquence (HFI) à 0,1 K, soit -272,9°c, quasiment au zéro absolu, et de maintenir ce niveau sans fluctuations !.. Des réserves d'hélium 3 et d'hélium 4 comprimés dans des sphères donnent une autonomie de 14 mois au réfrigérateur.Tout au long de sa mission, le satellite présentera sa face inférieure – dallée de cellules solaires – au Soleil. De plus, son module de charge utile – sur la face opposée – sera séparé du module de service par trois écrans de protection. Selon Jean-Jacques Juillet, chef de projet Herschel/Planck chez Alcatel Space, « Ce concept de refroidissement passif par “effet miroir” est totalement inédit »..."Néanmoins, il a également été retenu pour le futur télescope spatial James Webb, de la NASA, auquel contribuera l’ESA et qui doit succéder au télescope spatial Hubble. Ce système devrait permettre d’isoler la charge utile du module de service – dont la température avoisinera les 300 K (27°C) – et de maintenir le télescope entre 50 et 60 K. Nous atteindrons l’équilibre thermique en 10 jours environ ». Pour refroidir les instruments, trois systèmes actifs seront utilisés. Le premier est un refroidisseur à absorption, fourni par le JPL américain. Il permettra de passer de 60 à 20 K, température de fonctionnement de l’instrument à basse fréquence (LFI). Un deuxième refroidisseur, fourni par le Rutherford Appleton Laboratory (RAL) britannique, abaissera la température de 20 à 4 K. Enfin, un refroidisseur à dilution d’hélium permettra d’atteindre la température de 0,1K requise pour les détecteurs du HFI. Un sacré pari technique donc.. Comme le mentionne justement dg2, il reste maintenant à vérifier si tous ces systèmes complexes sont bien opérationnels.. assurément, quelques moments d'angoisse à prévoir pour tous les responsables, car il semble que l'on soit là aux limites techniques actuelles. [Ce message a été modifié par vaufrèges13 (Édité le 14-05-2009).]
  7. Administrateur

    Gaffe Joël... C'est un peu le baiser de Judas..
  8. Lancement de Planck & Herschel

    >>" nos piteux esprits embrumés "<<Eh !.. Oh !.. Parles pour toi !!... Non mais... Franchement... Sans déc...er...Vade retro Chico satanas !!!
  9. Le Soleil et la meteo (Suite)

    J'en connais un autre de dicton :2008 "dixième année la plus chaude", Les réchauffistes la joue finaude..
  10. Actualité des Mars Exploration Rover

    Oui oui asp06 .... Phoenix !... c'est déjà loin, le fil est perdu, oublié, envasé, vitrifié dans les sombres profondeurs d'Astrouf.. Quant au lander, à cette heure, il est enfoui et congelé dans un cocon de glace carbonique, les panneaux solaires sans doute pliés sous le poids.. Bref "alea jacta est", ainsi va le monde et l'exploration de Mars... Pour en revenir à Spirit, le JPL va retrouver le "bac à sable" qui avait déjà permis de sortir le rover d'une situation compliquée en 2005 : Il semble, s'il en était encore besoin, que la nature "chaotique" du terrain complique encore plus la tâche.. En effet, le déplacement du rover risque de l'amener à reposer sur le chassis, réduisant ou supprimant même toute la motricité qui lui reste...En conséquence, le JPL va analyser soigneusement la situation et prendre tout son temps avant d'entreprendre toute manoeuvre.. Mais l'espoir semble bien mince... http://planetary.org/blog
  11. Le déclin de l'Amérique ?

    "milieu du XXème siècle"... Oui oui pour moi, mais je suis très jeune d'esprit Et pi tu sais Pascal, le GIEC cet organisme intègre et prophétique... c'est très majoritairement "l'Occident" aussi... Alors tu vois, a pas peur des d'jeuns...
  12. Le déclin de l'Amérique ?

    J'en ai pas toujours l'air mais, m..de alors, je dois devenir un de tes disciples Supergaganaute... Je me souviens très bien de ce que tu avais balancé sur le sujet...Je crois que le président de l'ISRO, l'Organisation indienne de recherche spatiale avait même dit à lépoque (novembre 2008) "...avant 2015" pour les Indiens sur la Lune !... Ou c'est de la propagande, pourquoi pas c'est possible, ou bien alors on est des cons hypersceptiques irrécupérables...Qu'ils nous exportent déjà la "Tatamobile" certifiée aux normes européennes, c'est pas pour demain paraït-il.. Je déconne Maire, on est d'accord
  13. Le déclin de l'Amérique ?

    Pas vraiment d'accord Maire...Enivrés par la réussite de Chandrayaan, certains des dirigeants du programme spatial Indien ont maintenant envisagé d'envoyer un équipage de "gaganautes" (c'est le nom de leurs astronautes) sur la lune en 2015 !!!... Et pi pourquoi pas une base en 2020 ??... Non Maire, rien de vraiment différent, on ressort les vieux schémas...
  14. Le déclin de l'Amérique ?

    Maire, je ne vois pas bien pourquoi tu t'indignes, j'ai pas dis qu'il n'y avait que des idiots en Inde que je sache , ni que leurs programmes spatiaux étaient insignifiants... On discute.Je crois suivre moi aussi quelque peu les développements de leur industrie spatiale pour savoir qu'ils accordent une grande importance stratégique à son développement (en y incluant des raisons politiques bien sûr aussi), et même "s'ils ne font pas dans le prestiges" qu'ils ont, me semble t'il, de grands projets, certains en partenariat avec l'Europe et les Russes... Même si je ne prétend pas à un avis d'expert , modestement, je croivais avoir compris et lu que leur niveau de technologie ne permettait pas encore de les situer globalement au niveau des européens dans le domaine spatial... Non ???....
  15. Actualité des Mars Exploration Rover

    S'en est probablement fini pour Spirit....Déjà en grande difficulté avec ses panneaux solaires recouverts d'une pellicule de poussière, la roue avant droite totalement bloquée, et contraint de rouler en marche arrière, mi-avril il vient de connaitre de sérieux problèmes au niveau de programmes informatiques défaillants...Dans son laborieux parcours vers le promontoire "Von Braun", le voici maintenant quasi complètement enlisé dans les sables avec des batteries au bout du rouleau !...Deux images éloquentes.1) La roue avant gauche ensevelie, l'autre à droite est bloquée... Notez bien que l'engin se déplace en marche arrière : 2) La roue arrière gauche (ici à droite) est également ensablée : Comment va t'on pouvoir pouvoir sortir Spirit de ce mauvais pas ?... Il y a tout lieu de penser qu'il va échouer ici, 5 ans et demi après son atterrissage et 7 729,93 mètres parcourus à la surface de Mars... Merci Gilles Dawidowicz pour ces infos : http://www.planete-mars.com/image_semaine/index.php?id=761