jackbauer 2

Membre
  • Compteur de contenus

    4 050
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

21 Neutre

1 abonné

À propos de jackbauer 2

  • Rang
    Membre très actif
  1. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    Le décalage entre la réception sur Terre des OG et celles des signaux lumineux me semble logique : - les OG sont générées AVANT la coalescence des deux étoiles à neutron, lorsqu'elles tournent l'une autour de l'autre - le phénomène observé par les télescopes, ce n'est pas la coalescence mais la kilanova qui survient APRES (l'émission lumineuse de la matière éjectée)
  2. http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/10/18/intelligence-artificielle-toujours-plus-puissant-alphago-apprend-desormais-sans-donnees-humaines_5202931_4408996.html Du nouveau et cette fois encore c'est spectaculaire : Intelligence artificielle : toujours plus puissant, AlphaGo apprend désormais sans données humaines La nouvelle version du programme de Google DeepMind, qui avait battu les meilleurs professionnels du jeu de go, se montre beaucoup plus puissante que son prédécesseur.
  3. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    Concernant spécialement le sursaut gamma associé à GW170817, la collaboration LIGO/VIRGO a sorti ce document en français : http://public.virgo-gw.eu/wp-content/uploads/2017/10/GW170817_GRB_ScienceSummary_Fr.pdf Extrait : GRB 170817A est-il un GRB ordinaire ? GRB 170817A est 100 fois plus proche que les GRBs typiquement observés par Fermi-GBM. Il est également beaucoup moins brillant, ou « sous-lumineux », par rapport à la population des autres GRBs courts ou longs. Cela signifie que GRB 170817A est moins énergétique, entre cent et un million de fois moins que les autres GRBs courts. Comme on pense que l’émission de rayons gamma dans les GRBs se fait sous forme de faisceau, une explication possible pour la faible luminosité de ce GRB est que la Terre se soit trouvée au bord du faisceau. Une autre possibilité est que la luminosité ne soit pas uniforme dans le faisceau. Cependant, la faible luminosité de GRB 170817A combinée à sa distance relativement proche de la Terre soulève la question suivante : existe-t-il une population de GRBs proches et peu brillants qui auraient été manqués jusqu’à présent (en raison de la sensibilité limitée des détecteurs de rayons gamma), ou considérés par erreur comme plus lointains qu’ils ne le sont réellement (en raison d’erreurs dans la détermination de la galaxie d’où ils proviennent), ou tout simplement parce que leur distance n’est pas connue (ce qui est le cas de la plupart des GRBs courts) ? De futures observations conjointes de rayons gamma et d’ondes gravitationnelles permettront de répondre à ces questions.
  4. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    Pas moins de 65 (!!) papiers sont sortis cette nuit sur arXiv à propos de GW170817 La liste : https://blogs.cornell.edu/arxiv/2017/10/16/gw170817/
  5. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    N'importe quoi ...
  6. Cassini, le spectacle continue ...

    https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=6976 Présentation au American Astronomical Society Division for Planetary Science meeting de Provo, Utah, de quelques résultats des dernières observations de CASSINI Il y aurait du méthane dans les anneaux !? Je laisse Bob traduire tout ça…
  7. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    Lorsqu'une étoile de plusieurs masses solaires termine sa vie en explosant en supernovae, c'est uniquement le cœur qui s'effondre sur lui-même, le reste est soufflé dans le cosmos... Si le ce qui constitue le cœur qui s'effondre dépasse une certaine masse (1.4 masse solaire je crois) plus rien n'arrête le processus et ça devient un trou noir ; En deca de cette masse on a une jolie étoile à neutron !
  8. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    https://dcc.ligo.org/public/0146/G1701993/008/infographic-fr.pdf Un docu (en français) qui résume les formidables avancées que permettent l’évènement GW170817 - GW170817 permet pour la première fois de mesurer directement le taux d'expansion de l'Univers avec des ondes gravitationnelles - Détecter les ondes gravitationnelles émises lors d'une fusion d'étoiles à neutrons permet d'en apprendre plus sur la structure de ces astres étranges - Cet événement "multi-messagers" confirme que des fusions d'étoiles à neutrons peuvent produire des sursauts gamma courts. - L'observation d'une kilonova a permis de montrer que les fusions d'étoiles à neutrons sont responsables d'une part de la production des noyaux lourds (comme l'or) dans l'Univers - Observer à la fois les ondes gravitationnelles et électromagnétiques produites par cet événement montre de manière convaincante que les ondes gravitationelles voyagent à la même vitesse que la lumière
  9. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    De nombreux papiers sont en accès libre (ils ont bossé dur en peu de temps !) En voici un, signé par au moins 1000 chercheurs ! http://iopscience.iop.org/article/10.3847/2041-8213/aa91c9/pdf Multi-messenger Observations of a Binary Neutron Star Merger
  10. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    Communiqué de l'ESO (en français) : http://www.eso.org/public/france/news/eso1733/?lang
  11. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    Repéré par HUBBLE :
  12. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    L'observation de l'évènement dans toutes les longueurs d'onde par des dizaines d'observatoires sur Terre et dans l'espace :
  13. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    La voila la découverte historique : coalescence de 2 étoiles à neutron (GW170817) détecté par le satellite FERMI (gamma)(GRB 170817A) https://journals.aps.org/prl/abstract/10.1103/PhysRevLett.119.161101 GW170817: Observation of Gravitational Waves from a Binary Neutron Star Inspiral
  14. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    Etonnant, dans le cas de la coalescence de 2 TN ils sont capables de déterminer la masse de chaque TN et de celui qui en résulte... Lors de la fusion de 2 étoiles à neutron il n'y a pas d'info à tirer du "ringdown" ?
  15. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    Décevant : on ne sait pas si c'est la fusion de deux trous noirs ou deux étoiles à neutron... Bon attendons, il y a peut-être autre chose...