Aller au contenu

Serendipity

Membre
  • Compteur de contenus

    44
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

14 Neutre

À propos de Serendipity

  • Rang
    Nouveau membre

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Tout ce qui satisfait à mon besoin de connaissances et de comprendre
  • Adresse
    Ici et là en Europe au gré de mon évolution

Visiteurs récents du profil

108 visualisations du profil
  1. Cassini, le spectacle continue ...

    Europe n'est pas considérée comme un monde océanique ? Encelade, je comprends, les geysers offrent un accès direct à l'intérieur du satellite. Mais Titan ? par rapport à Europe ?
  2. Cassini, le spectacle continue ...

    En fait, aux vitesses de la sonde, je dirais que si elle passe entre deux anneaux, on ne verrait rien, et que si elle passe dans un anneau... elle ne ressort pas ! La pile oui... pas la réserve de propergol nécessaire pour corriger la trajectoire de la sonde. La banlieue de Saturne, ce n'est pas la banlieue terrestre. Il y a pléthore de satellites naturels, et j'ai bien peur qu'une orbite stable veuille dire qu'il faille envoyer la sonde à une distance telle de Saturne qu'on y aurait perdu tout réel intérêt. Quant à l'histoire des organismes potentiels sur Titan ou Encelade, autant prévenir que guérir. Cf ma remarque plus haut. Je ne suis pas certain qu'il puisse y avoir une orbite stable dans un tel environnement. Ici, la notion de problème à N corps prend tout son sens. On aurait envoyé la sonde tourner à une distance éloignée, sans possibilité de la rapprocher même occasionnellement faute de propergol. Ensuite, ce n'est pas qu'une question d'économies (pourtant nécessaires en ces périodes de vaches maigres pour la science), mais aussi d'affectation du personnel à d'autres missions. Pour faire mieux, il faut aller de l'avant, et pour aller de l'avant, il faut savoir passer à autre chose. Il n'y a pas que Saturne. Il y a des missions comme celle planifiée pour étudier Europe. Il y a les missions d'étude des exoplanètes, etc... il y a des choix à faire.
  3. Cassini, le spectacle continue ...

    On sait si des données ont été retransmises au cours de la chute ? On peut espérer des informations relatives à la composition de l'atmosphère, les pressions, etc ?
  4. Besoin de réponse sur Eva mission apollo svp

    Oui, c'est ce que j'évoquais plus tôt dans le fil de discussion. Mais si on expose cela, on passe pour des gens imbus, c'est inextricable.
  5. Besoin de réponse sur Eva mission apollo svp

    Cet épisode de Mythbusters est d'utilité publique !
  6. Besoin de réponse sur Eva mission apollo svp

    Bien vu ! Du coup, le commentaire sur le mouvement qui semble ralenti devient encore plus pathétique.
  7. Besoin de réponse sur Eva mission apollo svp

    Ce n'est pas compliqué. Ce n'est qu'un symptôme parmi d'autres, comme la remise en question du réchauffement climatique, le rejet de la vaccination, la théorie de la Terre plate, etc etc... Nous vivons une époque où la science et la technologie sont omniprésentes, et où pourtant (en dépit de la tentative d'instruction aux sciences en enseignement secondaire) les gens dans leur majeure partie n'y comprennent pas grand chose. Ne pas comprendre est anxiogène. Accuser des "puissants" de mentir ou d'essayer de nous manipuler, et se donner l'impression de connaître la vérité en se créant "une vérité" accessible, est un moyen pour ces gens d'avoir l'impression de reprendre un peu le contrôle sur un monde dont-ils ne comprennent plus grand chose et qu'ils ont l'impression de subir. La science au sens large (j'y intègre les sciences dures, mais aussi la géopolitique par exemple) est devenue trop complexe et cela est trop effrayant pour beaucoup de gens. Comme la science semble l'apanage d'une certaine élite que l'on soupçonne de comploter contre le peuple, le rejet de cette élite, en partie fantasmée, s'accompagne du rejet des sciences au bénéfice d'une "science" accessible au peuple par le peuple. Il y a une crise systémique qui conduit au rejet de la science, soit dans une démarche athéiste, soit dans une démarche religieuse. En soit, c'est très préoccupant. Il y a de ça dix ans, ceux qui remettaient en question les vols humains sur la Lune faisaient sourire... quant aux partisans de la Terre plate, je n'en parle même pas. Aujourd'hui, il y a un effet de contagion particulièrement préoccupant, y compris en France.
  8. Besoin de réponse sur Eva mission apollo svp

    Nasaforever (comme les magnolias ?), je ne vois pas où est le problème ? Les astronautes remplissent une poche d'échantillons. La poche est mobile, quand la poche est lâchée elle oscille. C'est un pendule, un oscillateur. En l'absence de frottement significatifs, la poche peut osciller ainsi un bon moment. Quant à la réaction des astronautes, il faut croire que le fait que la poche se balade est problématique pour des raisons relativement évidentes. Et tout le reste est à l'avenant... ça me rappelle l'épisode du drapeau qui bouge... et qui à la lecture de certains serait la preuve qu'il flotterait au vent. C'est surtout la preuve que des gens avec un bagage en physique inférieur à celui du lycée n'ont pas honte d'apporter leurs conclusions tranchées.
  9. Encore une APOD bidonnée... ?

    Si je peux me permettre monsieur Superfulgur, en anglais je pense que l'on dit "enculery" au singulier, et "enculeries" au pluriel... enfin je crois. Bien cordialement, Seren.
  10. Besoin de réponse sur Eva mission apollo svp

    Bonjour, C'est à dire ? Seren.
×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.