Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Optique'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Astronomie
    • Astronomie générale
    • Astronomie pratique
    • Observation visuelle
    • Galerie d'images
    • Le coin des débutants
    • Rencontres et évènements
    • Coopérations Pro-Am
    • Nouveaux produits
    • Vu sur le Net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • La vie des forums
    • Tests
    • Bêta tests
  • Forum de RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord
  • Forum de Ciel profond en mode rapide
  • Forum de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Forum de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Informations du groupe de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Forum de Le Sony A7s pour tous !
  • Petites annonces de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d

Catégories

  • Acquisition/Traitement d'images
  • Ephémérides et Cartographie du ciel
  • Simulation et calcul en optique

Catégories

  • Ventes
  • Achats
  • Services

Catégories

  • Instruments
  • Techniques d'observation
  • Lunettes
  • Télescopes

Catégories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Calendrier astronomique
  • Rencontres et évènements
  • Évènements de RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord
  • Évènements de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Évènements de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d

17 résultats trouvés

  1. Je vous épargne le pourquoi du comment, mais disons qu'A toute chose malheur est bon : un petit malheur, qui m'oblige à revendre un bien personnel, est contrebalancé par le grand bonheur de m'offrir sous peu des jumelles géantes ! Des gros binos, au cours de ma vie d'astram, j'en ai possédé deux : Les Miyauchi 20x100 à oculaires fixes et les Vixen 30x125 (idem). Sinon, j'ai eu la chance de regarder - de nuit, s'entend - dans des Fujinon 25x150, des 20x100 chinois variés (mais tous clonés sur un même modèle, le modèle Miyauchi), des binious de 150mm, eux aussi chinois, et les jumelles coudées à verres ED de 100mm et oculaires interchangeables vendus par APM. J'ai vu, sans pouvoir les essayer, des Nikon 20x120 et des Miyauchi Galaxy de 141mm. Bref, je ne suis pas à plaindre et sans être un spécialiste de ces engins bien particuliers, je sais à peu près ce que l'on peut en attendre. Ou pas. De tout ce que j'ai pu voir avec, le souvenir le plus marquant est la vision de M31, pratiquement au zenith, au col de la Bonnette, dans les Fujinon 30x150. Ca m'a foutu un torticoli, mais quel pied ! Une autre vision d'anthologie fut celle de la comète Hyakutake dans les Miyauchi 20x100 : ça débordait de partout, elle était d'une taille apparente monstrueuse ! Sur des objets étendus et diffus (grosses nébuleuses et voie lactée), les binos géantes offrent des images qu'aucun autre instrument ne peut concurrencer, et ce dans un confort d'observation royal. Quand on y a goûté, on a parfois du mal à s'en passer. C'est mon cas... Après mûre réflexion, j'ai décidé de replonger. J'aurais pu opter pour un bon dobson équipé d'une tête bino, mais le champs proposé et l'agrément d'usage n'ont pas grand-chose à voir. J'ai eu un T500, que j'ai revendu : le sortir, le transporter, l'installer, tout cela prenait du temps et demandait une certaine motivation. Résultat ? L'instrument était sous-employé. Les jumelles, même géantes, c'est 5 minutes d'installation, clefs en main. Pour peu qu'elles soient équipées d'objectifs pas trop dégueulasses, on peut même faire du planétaire (modeste), du lunaire et du solaire avec. Sans parler d'observer en diurne, si vous bénéficiez d'un joli site en pleine nature. Mes précédentes grosses jumelles (Miyauchi et Vixen) offraient de superbes images du ciel profond, se débrouillaient pas mal en plein jour, pouvaient s'envisager dans l'observation du soleil et de la lune, mais séchaient sur les planètes : il n'y avait pas moyen d'en changer le grossissement et quand bien même, leurs objectifs achromatiques auraient vite déclaré forfait ! Sauf qu'aujourd'hui, on trouve sur le marché des binos géantes équipées d'objectifs à verre ED, pour lesquels le changement d'oculaires prend tout son sens. Je pense notamment aux modèles 100mm et 120mm de chez APM : J'ai regardé, lors d'une star-party, dans les APM 100ED coudées à 90° équipées d'oculaires LVW. Ben c'est pas mal, pas mal du tout ! Je me souviens d'une pointe de chromatisme à grossissement moyen-faible, certes, mais très contenu comparativement à mes précédents bouzins. Je n'ai pas pu pousser plus loin (y'avait du monde qui voulait regarder dedans), mais leur proprio m'a assuré qu'on pouvait monter à plus de 100x sans problème, ni de parallélisme, ni de chromatisme insupportable. Ca laisse espérer un usage assez polyvalent, si l'on peut viser les principales planètes sans verser dans le psychédélisme ! Bon, j'imagine bien qu'à 120mm de diamètre, avec un FD court et des verres "ED", je n'aurai pas la vision de Saturne que m'offrirait une FS128... mais c'est pas le but, nan : c'est un bonus, sur un instrument plutôt fait pour le ciel profond grand champs ! Reste à faire un choix : Je peux me décider pour les APM 100ED et, avec le budget restant, m'offrir les meilleurs accessoires, de la monture spécialisée en passant par les duos d'oculaires et les filtres de compétition qui vont bien, Ou, Je peux opter pour les 120ED mais là, je devrai me démerder avec mon pied photo et me contenter des deux paires d'oculaires fournis avec : tout le budget sera bouffé par l'instrument ! Ensuite, petit à petit, je pourrai étoffer la chose, mais ça prendra du temps... et plus d'argent. Vous, vous feriez quoi ?
  2. Bonjour, Sur base du bulletin de contrôle ( joint), le miroir présente un bord rabattu que j'essaie aujourd'hui d'éliminer en le diaphragmant. Je pourrai par essais de différents diamètres du diaphragme voir l'amélioration des images, et juger ensuite du bon diamètre à appliquer. Mais cela reste fastidieux. N'y a t'il pas, d'après le bulletin de contrôle, un moyen d'identifier le diamètre du diaphragramme qui permettra d'améliorer la qualité des images de manière optimale? Merci pour vos avis. bulletin de contôle.docx
  3. Time lapse ----> nocif pour l'appareil ?

    Bonsoir, Il y a quelques années j'ai réalisé des time lapse de nuage, l'appareil photo ne valant pas énormément, je n’hésitais pas à prendre plusieurs milliers de photo par jours pour réaliser un film accéléré. Or je possède maintenant un 6D, (donc un peu plus cher...)et si je réalise des petits films (vitesse x50 par exemple) le compte monte très vite. En effet, après quelques vidéos, mon vieux 400D avait largement dépassé les 100 000 photos, et si l'objectif peut facilement être changé, je ne le souhaite pas pour le boitier ! Donc ma question est: Combien de photos un très bon boitier comme le 6D peut il faire sans subir de dégradation ? Est ce la mécanique qui risque de lâcher, le capteur ? merci
  4. Un petit post pour les jumelles, binos, sortant de l'ordinaire... Je commence... Jumelles Zeiss 12x60
  5. La frustration étant source de créativité, je vous propose de venir ici déposer les petites annonces les plus alléchantes que l'on puisse trouver dans son environnement, réel (le vide-grenier en bas de chez vous) ou virtuel (les sites de petites annonces ou les rassemblements astro japonais, dans mon cas), puis de désespérer en cœur. Ergo, j'entame le bal avec cette offre, dénichée sur l'équivalent nippon des enchères Yahoo : A vendre, jumelles Nikon 20x120 III, bon état général, optiques très propres : 2246 euros Vous avez 24 heures pour vous décider
  6. Bonjour ! Je viens juste d'arriver, invité de frais par monsieur ou madame Grelots (sans doute un pseudo) à participer à votre groupuscule d'extrémistes binofans. Ca tombe bien, j'avoue me reconnaître dans ce mouvement séditieux, je partage vos convictions binaires et stéréotypées de l'observation astronomique, dans ce monde glauque de foutus monoculistes. Mon cri de ralliement se joint au vôtre : MORT AUX CYCLOPES !! Euh... sinon, j'ai quand même une information qui pourrait vous intéresser : Figurez-vous que je viens d'acquérir, en grand essuyeur de plâtres que je suis, une paire de jumelles 8x42 spacewalker LOA. Je les attends, elles devraient arriver par la Poste en cours de semaine prochaine. C'est marrant, les bestioles ne sont pas même arrivées que déjà, on m'invite sur les meilleures plates-formes ! On est quand même peu de choses, non, avouez ? Pour celles et ceux qui ne connaissent point la chose, je vous mets quelques liens : https://www.cloudynights.com/topic/518598-loa-3d-binocular/ https://www.cloudynights.com/topic/550107-spacewalker-8x42-binoculars-any-experience-yet/ https://www.3dastronomy.com/shop/ Cherchez aussi sur Youtube, il y a deux-trois videos sur le sujet. Notez que le gus propose aussi des oculaires, destinés aux compléments binos. Bref : séduit par le concept, j'ai cassé ma tirelire. Dès que j'aurai testé la chose, je reviendrai ici pour vous en parler !
  7. Une bonne surprise ce soir à la AG du club, un nouvel adhérent arrive avec son projet de remise en service d'une grande lunette Zeiss d'environ 120mm et de longueur 150cm. Acquise chez un antiquaire. Pas d'oculaire, pas de collier, pas de monture. Elle est très lourde. Pour le moment on a discuté de comment la réutiliser. Je pensais déjà apporter un ou deux oculaires pour vérifier l'optique, la nettoyer si besoin voire collimater. Ensuite savoir si on peut la faire supporter par des colliers vers un rail standard : elle a l'air lourde. Je recherche de quel modèle cela peut être pour mieux comprendre mais déjà à vue de nez sur le tableau du chromatisme, ça à l'air bien : 120 ou 127 à f15 Si quelqu'un a des références sur les vieux modèles. (taille PO par exemple, du 50 ?) En attendant je cherche de mon côté.
  8. résistance chauffante

    bonjour Où placer une résistance chauffante sur un objectif samyang 14mm /2.8 , sur le fut ou sur le pare bué? Olivier
  9. Sur le papier, ça semble plutôt bien aller ensemble, filtrage RVB et aberration chromatique... Mais en pratique ? La largeur de la bande de filtrage réduit cet avantage théorique à néant ? ça rend un bon doublet aussi performant qu'un triplet ? ça rend n'importe quel achromate aussi performant qu'un triplet ? D'avance merci pour vos lumières
  10. Avouez : Vous ne saviez pas quoi m'offrir pour la Noël... Avez-vous pensé aux dernières jumelles proposées par Nikon, les WX 7x50 et 10x50 ? J'ai eu l'opportunité de les observer, manipuler et même essayer avant-hier. Autant faire profiter la collectivité de l'étrange expérience, je ne passe plus souvent, avant que ma mémoire n'engage son usuel travail de fossoyeur ! Pour rappel, ces jumelles officiellement dédiées par la marque à un usage astronomique sont assez extrêmes, de par leurs caractéristiques techniques et de par leur prix : elles proposent, dixit Nikon, une image quasi parfaite pour des champs de vision exceptionnellement larges (FOV 66,6° pour les 7x et 76,4° pour les 10x. Mais y'a une couille dans le potage, on va en reparler). Tout ça pour le prix dérisoire de 6000 à 8000 euros l'unité, selon que vous vous fournissez aux Puces ou au Printemps. Premier contact : dans la showroom Nikon, elles en jettent, posées sur leurs trépieds ! On remarque de suite leur poignée de transport intégrée (mais démontable) et leur taille, plutôt imposante pour des 50mm. On note également que les oculaires sont proportionnellement énormes. Les deux jumelles se ressemblent au point de se confondre, si l'on ne prend la peine d'approcher jusqu'à lire ce qu'elles promettent. Elles pèsent 2,5 kilos (données constructeur) : difficilement conciliable avec une utilisation soutenue à mains levées. C'est dommage, pour des instruments de ce diamètre. Quand on manipule les bêtes, elles respirent la solidité. C'est beau, tout en métal et matériaux de qualité (même si "mon" exemplaire des 7x50 est balafré : quelqu'un a déjà réussi à les f... par terre). Les oculaires se règlent indépendamment, comme sur mes Fuji ; les œilletons sont réglables sur deux bon centimètres, à vue de nez (rires). Si l'on promène son regard tout autour de la pupille de sortie, en gardant ses distances, on remarque le passage de lumières parasites : deux écailles lumineuses traînent assez loin de l'axe optique sur les 10x, une plus petite est visible sur la 7x. Ces lumières parasites sont suffisamment excentrées pour ne pas gêner l'observation (de jour, à fortiori de nuit) ; m'enfin, sur des engins de ce prix, on est en droit d'attendre l'excellence, sinon la perfection... Bon, il est temps de regarder dedans ! Je commence par les 10x50, celles qui m'auraient intéressé en premier lieu, si j'avais six fois le smic à blanchir : Ah la vache, ouais, y'a « apparemment » du champs ! 76,4° qu'ils disent ? C'est n'importe quoi, ils faut qu'ils revoient leurs calculs ! On est quelque part entre le Nagler et l'Ethos, peut-être aux alentours de 85° (j'ai possédé, au siècle dernier, un oculaire présentant exactement cette valeur). J'ignore si la vision binoculaire flatte l'image au point de gravement duper le cerveau, mais tout de même : le champs apparent est forcément supérieur à 80°, ou mon vrai nom n'est pas BobSaintClair ! Monsieur Nikon, refaites vos mesures, mais à jeun ! L'image est belle, ciselée, contrastée, sans défauts immédiatement visibles. Ca pique ! Ca pique, mais ce n'est pas parfait : Déjà, pour se positionner correctement, mieux vaut être un homard ou un requin-marteau. Sinon, il faut rentrer les œilletons au taquet : sauf à vous rectifier la gueule au rabot, votre tarin ne passera jamais entre les deux oculaires XXL. Du coup, tout le dégagement (conséquent, heureusement) est bouffé par l'arête du nez. Personnellement ça va, mais de justesse : si j'avais des lunettes, ça coincerait. Ensuite, il y a des ombres volantes. Si vos deux prunelles ne sont pas précisément dans l'axe optique des oculaires, de grosses taches noires dansent la gigue aux alentours ! Laisser baguenauder son regard dans l'immense aire de jeu qui s'offre à lui s'avère frustrant, d'autant plus que l'image est très propre, jusqu'aux bords... Alors certes, on place toujours ce qu'on observe au plus près du centre, mais quel dommage ! J'imagine que l'on est plus ou moins sensible à ce phénomène ? Peut-être change-t-il en fonction du diamètre de la pupille (auquel cas, il faudra retenter de nuit, ça tombe bien, c'est le but) ? Personnellement, il m'a gâché le plaisir. Enfin, histoire de pinailler (à ce prix, c'est permis) : il y a du chromatisme. Eh, revenez !! Il est léger, juste un fin liseré vert/pourpre, un mince trait coloré qui souligne les transitions claires et nettes sur le dernier tiers du champs ! Il ne gêne en rien, on ne le voit qu'en le cherchant, mais... voilà. Il est bien là. Sur les 65° de mes Canon 10x42 stabilisées (moins ambitieuses, soit), je n'en avais pas. Et puisque je suis d'humeur chafouine, je m'autorise un dernier taquet. En face de la baie vitrée, j'avise et vise un mur de (fausses) briques : houlà ! Numérobis a encore frappé ? L'image souffre d'une déformation marquée, en barillet. Bon, quand on observe une tache floue dans une salade de points, on s'en bat les breloques. Mais à ce prix (c'est mon leitmotiv), ça chatouille. Non ? Bon, résumons : si on ne mes offre, ces 10x50 WX, je les prends ! Je les prends, mais pour les revendre : tous les défauts susnommés sont légers, acceptables, je peux m'en accommoder (humour). Tous, sauf celui des ombres flottantes. Encore une fois, si ces dernières persistent quelles que soient les conditions d'observation (j'entends, de jour comme de nuit), l'affaire est pliée. A l'usage, c'est trop chiant ! Passons aux 7x50, histoire de voir. A priori, elles nous intéressent moins : 7x, en usage astro, c'est pour faire du repérage, pas de l'observation... sauf à faire une fixette sur les comètes géantes qui, comme chacun sait, ne se bousculent pas au portillon. Allons-y : D'entrée, comme pour les 10x, je note que les 66,6° de champs apparent annoncés sont, euh... méchamment sous-estimés : j'ai l'impression d'en avoir plus que dans un Delos ! Cette valeur affichée, c'est encore un coup du Stagiaire de Troisième ? A la limite, si Nikon nous donne des mesures correctes (ou si sa méthode de calcul est spéciale), pourquoi ne communique-t-il pas là-dessus ? Parce qu'à mon humble avis, il se tire une balle dans le pied : quel constructeur automobile dévaluerait sciemment les performances de son dernier bolide ? Bref : si vous et moi partageons à peu près la même expérience en matière d'observations astronomiques, vous « mesurerez » un champs apparent plus proche des 75° que d'un très ordinaire 66°. Croyez-moi, il y a BEAUCOUP PLUS de degrés qu'annoncé, c'est à n'y rien comprendre ! Poursuivons : concernant le dégagement oculaire, ce modèle 7x50 me surprend agréablement. Sans que je puisse vraiment l'expliquer, les mêmes causes (encombrement des oculaires, taille de mon nez, écart interpupillaire, etc.) ne produisent pas exactement les mêmes effets : je positionne mon regard plus facilement que sur les 10x, avec une petite marge de réglage préservée pour les œilletons. Surtout, et le constat est sans appel : il n'y a pas d'ombres flottantes, ou si peu ! Bien sûr, il faut bouger la tête si vous voulez regarder en bord de champs, mais ça marche, quand c'est mission quasi impossible sur les 10x. Aaahhhhh, enfin, on peut se rincer l’œil ! Chacun verra midi à sa porte mais pour moi, ça change complètement le confort d'observation. Pour le reste, on retrouve la plupart des points forts et les points faibles du modèle 10x, à savoir : une belle image, ciselée, contrastée, affectée d'un très léger chromatisme sur le dernier tiers du champs. Bonne surprise, la déformation en barillet des 10x est ici quasi absente : cette fois, c'est vraiment parce que je dispose d'un quadrillage parfait qu'il se laisse - à peine - deviner. Ok les gars, les 7x50, vous pouvez me les offrir : je les garderai !
  11. Bonjour, Je ne suis pas sur de tout comprendre a propos de la collimation, j'ai acheter un collimateur laser afin de m'aider a collimateur le telescope, j'ai fait la collimation et ensuite j'ai decider de tester la collimation sur une étoile. J'obtiens ce résultat (voir image) le telescope ne me semble pas parfaitement rond, j'ai essayer de refaire ma collimation plusieurs fois mais j'obtiens toujours le meme résultat... lorsque je regarde dans le porte oculaire après la collimation avec le laser, le miroir secondaire ne me semble pas parfaitement rond... Est-ce que quelqu'un aurait une idée ? Merci d'avance pour votre aide. (Mon telescope est un sky-watcher 200/1000)
  12. Station Laser Ranging opérationnelle !!!

    Optique et Vision a le grand plaisir et la fierté de vous présenter, après les étapes de développement, étude, réalisation, et validation, un système altazimutal 100% français, le projet LEO pour Low Earth Orbital!!! http:// Cette Station de Laser Ranging est destinée à la poursuite de satellites à grande vitesse en orbite basse. Il s'agit d'un système Direct Drive, codé en 26 bits. Capacité de charge 150kg de chaque côté! Axes creux pour le passage des faisceaux lasers. Poids de la monture 120kg (environ 60kg par axe). Rampe d'accélération 10° sec2. Pointage à 25° sec (20° sur la vidéo), capacité d'autoguidage 15° sec! Et bien sûr, zéro erreur périodique Elle reste malgré tout très compacte avec seulement 45cm de hauteur! Pour tout demande concernant d'autres informations techniques ou tarifaires, contactez-nous sur notre adresse mel habituelle, ovision@aol.com. Nous avons aussi dorénavant notre chaîne Youtube dédiée Plus d'infos à ce sujet sur notre page d'accueil! Ovision team.
  13. Un lien vers le site de référence: (cliquez sur les marques) http://test-jumelles.fr/
  14. Megrez 80II Semi APO

    Bonjour, Je suis l'heureux nème propriétaire d'une lunette WO Megrez 80II Semi APO Elle est affectée d'un fort chromatisme, peut être parce que le doublet a été démonté et mal remonté...(Traces sur les vis du barillet) Il me serait utile de savoir : comment distinguer les deux lentilles, laquelle doit être en avant et quelle face en avant Laquelle doit être en arrière et quelle face en avant Quel espacement doit on avoir entre les deux lentilles, est ce critique? Merci de vos retour
  15. Bonjour à tous, Je souhaite acheter cet objectif pour faire de la voie lactée en autres, pensez vous que c'est un bon objectif ? c'est pour mettre sur un EOS 760 D Canon Merci de vos retours JC http://www.amazon.fr/Samyang-16-2-0-UMC-Objectifs/dp/B00DWYD6DY/ref=cm_cr_arp_d_pdt_img_top?ie=UTF8
  16. Ce post est pour vous. Si vous souhaitez vendre, échanger une paire de jumelle, une monture, un pied ou autre en rapport avec notre passion, priorité est donné aux membres de ce groupe.
  17. Aide futur achat d'un C11

    Bonsoir j'envisage de casser ma tirelire avant la nouvelle saison planétaire pour l'achat d'un C11 Celestron est ce que c'est la loterie concernant le miroir, vu ce qui est arriver a David ( http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=143417&page=2) avec sont ts unc ? Merci
×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.