Aller au contenu
muller

Details fins lunaires pour tester son acuite et son matos

Messages recommandés

muller    2
Bonjour,
je vous propose, si vous le voulez bien, de dresser une liste des details lunaires fins, marquants, et/ou interessants, pouvant notamment servir a jauger de son acuite visuelle, de l'etat de turbu et/ou de la qualite de son materiel, ou simplement constituer une base de programme d'exploration de notre cher satellite. A preciser si possible diametre et eclairage lunaire.
Je commence par une petite liste non exhaustive:

- un classique, le comptage des cratelets dans Platon

- la rainure dans la Vallee des Alpes, que je suis parvenu a voir avec une lunette de 130/800 avec barlow 2x et oculaire 5mm

- le cratere sommital de Mons Gruithuisen Gamma, vu au C11 et oculaire 5mm

- les crateres fantomes dans Ptolemee

- les gradins et trainees blanches d'Aristarque


A vous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Falkostar    0

http://www.astrosurf.com/ubb/Forum15/HTML/001669.html
Bonjour. De la haute résolution! C'est assez rare.


Jette un œil sur ce lien.

Il y a aussi les Rimas Prinz, mais il faut un 300mm pour les détailler complètement. (je pense à la transversale venant de Prinz IV, et qui coupe Prinz III )

Voir aussi les cratères sommitaux des volcans Milichius et Hortentius, dont l'un est double.On commence à les voir au T250

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean-Noel    0
Bonjour Sébastien et Falkostar,

Cela fait longtemps que je ne suis pas intervenu sur Astrosurf mais le sujet est rare et intéressant.

Attila08 et moi avons effectivement posté quelques comptes rendus d’observations sélénographiques au T300, dont l’un évoquait les fines crevasses sinueuses et peu profondes, situées au nord ouest de Prinz. Nous parlions de l'observation de Rima Prinz III, coupée en deux par une très courte rainure, au 11ème jour de lunaison.

Nous sommes arrivés à atteindre le pouvoir séparateur de l’instrument en observant clairement rima Aristarchus V, sous tendant 0.32" (les photographies d’explications fléchées aidant à la compréhension du CROA ne sont malheureusement plus accessibles sur ce post) :
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum15/HTML/000801.html

Au 8ème jour de lunaison, nous avions également détecté, à la limite de perception des T300 et T510, les 2 petits craterlets situés entre la triplette et Clavius T - Coordonnées : (-15.91E ; -59.75s) et (-15.9E ; -59.79s) ; voir cartographie LAC 126 ou https://planetarynames.wr.usgs.gov/Feature/8334.

Notre ancien site d’observation situé à Givet, nous avait montré des images stupéfiantes de la Lune... métalliques, coupées au laser, d’une stabilité inouïe et criblées de fins craterlets à x876, cela lors d’un test de mon miroir Doucet de 400mm monté sur la structure du T510.

Mon nouveau site, localisé dans une vallée humide et venteuse, à proximité de la centrale nucléaire de Chooz (réchauffant le zénith ou le méridien à 27°), limite très souvent la résolution de 2 à 6 secondes d’arc. Les images sont floues et délavées à l’oculaire des instruments dont le diamètre excède 80 à 150mm, et cela, même au Nagler 31!!!

J’ai néanmoins une fois pu observer, en fin de nuit et dans de très bonnes conditions, le réseau complet de rimae situées dans Fracastor, avec des images nettes, métalliques et tranchées au T510x661 (Zeiss Abbe 4mm). Viscardy avait évalué le niveau de résolution des rimae dans Fracastor à 0.25", je penserais plutôt à un niveau de détail de l’ordre de 0.4" (700m à la distance de 373543 km).

Le deuxième cratère oblong, plus petit que le cratère sommital et situé sur l’un des versants de Mons Gruithuisen Gamma est bien perceptible au LX200 de 305mm (Zeiss Abbe 6mm). A Onsala, le C11 devrait peut-être également permettre de suivre rima Marius (bien visible ici au T250x407) jusqu'à Marius P.

Bonnes observations.

Jean-Noël.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
den b    1
Pour ma part, je vais souvent jeter un coup d'oeil vers INA et sa vue et séparation plus ou moins nettes de la petite formation voisine me donne un indice de qualité du ciel : http://maximusphotography.files.wordpress.com/2015/09/inadetailsmaximilian2015.jpg

Sinon pour illustrer la discussion, j'avais conservé des photos provenant des topics cités en lien plus haut, il me semble :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kaptain    34
Fil très intéressant, merci ! J'ai vu parfois Rima Marius sur toute sa longueur, au dob 400 et au mak 180, mais il faut vraiment regarder pile au bon moment de la lunaison, quand l'éclairage est bien favorable. Valable aussi pour tous les autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
muller    2
Hier soir, j'ai observe la region des domes d'Hortense au C11.
Je n'ai pas pu voir de crateres sommitaux, pourtant la turbu n'etait pas trop genante (le cratelet double dans Platon etait separe). Peut etre les conditions d'eclairage n'etaient pas favorables ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
den b    1
La lune étant bien présente ce soir les observations se sont concentrées sur elle et sa voisine du moment.
La turbulence à permis de grossir à 300x et même 500x au 250 mm avec un peu de patience pour attendre les moments propices et les dômes d'Hortensius étaient idéalement placés, tous les cratères sommitaux répondaient présent à l'appel
De belles vues aussi sur les rainures d'Hippalus et de Ramsden ainsi que sur les dômes de Kies pi

[Ce message a été modifié par den b (Édité le 05-06-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.