biver

Jupiter... je commence juste

Messages recommandés

Faute de temps et de météo stable... je viens juste de trouver les premières occasion de dessiner Jupiter en 2017, entre ce samedi 13 et mardi 16, avec un bon seeing grace au temperatures clémentes... C'est tard en saison

Voilà donc Jupiter mardi soir... depuis le temps s'est re-dégradé

Nicolas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est bien simple, tu es un coquinou !
puréee de détails ultra-précis, et tu nous mets un truc qui fait la gueule.
Ben moi, toujours rien sur celle-là....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rha, je suis sortis samedi pour me retrouver sous les nuages en Beauce...

Euh, mais elle penche à droite ta juju ....
Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est somptueux, comme d'habitude.
Une telle précision et aussi une vraie patte artistique,
c'est parfait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nicolas, un seul dessin 2017 suffit, tu peux passer à Saturne, puis Uranus !
Je suis toujours estomaqué par le nombre de détails, quel boulot dans un temps imparti...
J'ai une question typiquement planétaire que je n'ose vous poser : est-ce que toutes les oppositions joviennes sont similaires au niveau du rendu des couleurs dans l'atmosphère de Jupiter ? J'ai un souvenir prégnant au C14, à une certaine opposition d'hiver (dans la première décennie) avec un Jupiter bien haut dans le ciel. Le ciel était stable, les teintes dans les bandes prononcées avec mêmes des nuances bleutées. Depuis, quelque soit l'instrument, je n'ai pas revécu ce bonheur et les couleurs me paraissent désespérément ternes. Les détails sont là lorsque le seeing est coopératif mais leur coloration est globalement pâle. Les filtres colorés apportent un mieux. Est-ce de l'ordre de ma vision ou juste un tour malin de la turbulence ? Fabrice qui voit tout de même des étoiles colorées...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut Fabrice,
En plus tu dois avoir Jupiter 20° plus haut dans ton ciel...
Mon impression est que la vision colorée de Jupiter dépend autant des conditions d'observation que de la planète elle-même:
- Il y a bien sûr des formations typiquement colorées: tache rouge, barges sombres bleutés (comme sur ce dessin vers le centre) au Sud de la NEB, zone/bande brun orangé au Nord de la NEB: NTB et toute la zone entre les 2 (NEB-NTB) il y a quelques années, et des nuances souvent autour des beige à bordeaux dans les bandes equatoriales. Sinon les zone polaires me paraissent souvent d'un gris peu nuancé.

- De l'autre côté, une observation au crépuscule (contraste avec le bleu du ciel et surtout vision diurne (cône sollicités) colorée) me semble souvent plus propice à une vision colorée, à condition aussi d'aoir une turbulence faible, car celle-ci noie aussi les couleurs quand elle est trop forte.

Nicolas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Superbe. Que de détails. C'est chirurgical.

Entièrement d'accord avec tes propos. Les couleurs dépendent de la hauteur de l'objet, de la turbulence, humidité,.....
En fait du site et de ses conditions.
Quand on se dit qu'il va nous manquer des gammes de marron dans les crayons, c'est que la turbu est bonne.
Jc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Nicolas, Jean-Christophe pour vos réponses. Il faudrait que j'essaie un coup au crépuscule effectivement ; tu l'as assez relaté dans Astrodessin. Oui, le planétaire est forcément mieux sous mes latitudes ; aussi je ressens moins le retour de la Lune comme une nuisance, foi de Deep skyer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et voilà la suite, avec des périodes plus chaudes et plus favorables pour un bon seeing (surtout pour la dernière obs.):

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encore quelques autres jupiters faites par beau temps (chaud et avant le coucher du Soleil, c'est plus stable!):

et le dernier en version réduite:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces superbes planches sont très abouties avec une richesse de détails impressionnante!

 

Il faudrait que je songe à mieux scruter le disque jupitérien à l'oculaire, plutôt que d'y insérer systématiquement une roue à filtre, un ADC et une caméra !

 

Emmanuel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant