Aller au contenu
Stéphane Meloche

Rapport d'observation 2017/05/20

Messages recommandés

Rapport d’observation du 20 mai 2017
Site : Chemin Beaulac, Barnston-Ouest
Instruments : Jumelles Vixen 9x63 et Garrett Optical 20x110
Début : 22h23 Fin : 00h40
SQM : début = 21,32 fin = 21,5

Pour ce soir, petite tournée dans le Centaure. Excellente conditions de transparence, j’ai rarement vu les dômes lumineux aussi bas à ce site d’observation


Jupiter
Dans la Vierge, à 11° NO de Spica (α Vir). Ma dernière observation de cette planète remonte au 25 mars dernier, toujours dans la Vierge, et s’est déplacée d’environ 5° vers le NO depuis cette date.

9x63 (22h23) : Comme à l’habitude, Jupiter offre un petit disque jaune sans détails, avec un grossissement de 9x. Il y a 4 satellites visibles ce soir, 2 à l’ouest, dont un qui se localise très près du disque jovien, et d’autres à l’est, dont un qui est, également, localisé tout juste à l’est, et l’autre se trouve assez éloigné du disque. En prolongeant la droite à l’est, un cinquième point lumineux apparaît, une étoile, probablement TYC 4953-427-1. Dans l’ordre, les satellites sont Callisto, Europe, Io et Ganymède. Ce dernier apparaît le plus brillant des quatre.

20x110 (22h30) : Le disque est un peu plus grand et montre les deux bandes équatoriales. Tous les satellites entrent dans le même champ, mais avec ces jumelles, Callisto et Ganymède apparaissent aussi brillants l’un que l’autre.


4 Cen, étoile double (23h10)
Dans le Centaure, à 5¼° NO de Menkent (θ Cen). Observation effectuée aux 20x110. Première observation de cet objet car impossible à séparer aux 9x63. Les deux composantes sont bien visibles individuellement. Avec cette paire, je peux observer une séparation inférieure à 20", limite atteinte avec les 9x63, car les composantes sont séparées de 15". Également, le plus grand écart de magnitude atteint chez les 9x63 était de 3,0, pour une étoile double avec toutes les composantes séparées. Avec 4 Cen, j’atteins un écart de 3,8 magv. Pour les couleurs, la primaire est blanche, alors que la secondaire brille trop faiblement pour en déterminer la couleur.

H V 124, étoile double (23h17)
Dans le Centaure, à 2¾°ONO de Menkent. Observation effectuée aux 20x110. J’avais déjà tenté son observation aux 9x63 il y a quelques années, mais sans succès. Les composantes sont très facilement séparées aux 20x110. La primaire est blanche, avec un peu de jaune, alors que la secondaire brille trop faiblement pour en déterminer la couleur.
https://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_search?v=poss2ukstu_red&r=13+53+32.76&d=-35+39+51.3&e=J2000&h=15.0&w=15.0&f=gif&c=none&fov=NONE&v3=

C1 et C2, étoile double (23h40)
Dans le Centaure, à 7½° E de Menkent. Observation effectuée aux 20x110. Ma dernière tentative remonte au 21 mai 2009, aux 9x63. Séparation très large avec un grossissement de 20x, composantes détectées sans problème. Formidable contraste de couleur, la primaire est orangée, alors que la secondaire est jaunâtre. Je ne souviens pas que cette double soit aussi spectaculaire aux 9x63.
https://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_search?v=poss2ukstu_red&r=14+44+14.99&d=-35+11+52.7&e=J2000&h=60&w=60&f=gif&c=none&fov=NONE&v3=


C/2015 V2 (Johnson)
Dans le Bouvier, à 2° SO de δ Boo.

9x63 (23h52) : Très belle comète! Elle se présente comme une tache de lumière très brillante, visible en vision directe, ce qui est exceptionnel pour ce type d’objet. La tache de lumière montre un léger étirement dans l’axe est-ouest. Pas de queue visible ni de noyau, simplement une chevelure très brillante. Se localise entre HD 133963 et HD 134225.

20x110 (00h01) : Observation rapide car le trépied utilisé permet très difficilement des observations au zénith. La tache de lumière est évidemment plus grande et plus brillante. Je peux confirmer l’étirement dans l’axe est-ouest, et l’absence de queue. Par contre, deux objets ponctuels apparaissent, l’un d’eux est fort probablement TYC 2565-1097-1. Pour ce qui est de l’autre, il n’y a pas d’objet stellaire accessible aux 20x110 à cet endroit, selon Coelix. Il est donc possible que cette comète ait eu un noyau stellaire.


41P/Tuttle-Giacobinni-Kresak
Dans Hercule, à 2° NO de 109 Her. Mes dernières observations de cette comète remontent au 25 mars dernier, alors dans la Grande Ourse, et a parcouru approximativement 80° vers le SE depuis cette date.

9x63 (00h10) : La comète est adjacente à un petit triangle composé de HD 170756, HD 170897 et TYC 1581-22-1.. Comparativement à C/2005 V2 (Johnson), cette comète est moins spectaculaire, bien qu’elle soit suffisamment brillante pour être observée en vision directe. Elle prend l’aspect d’une tache de lumière sans autres détails, me fait penser aux grosses galaxies elliptiques de l’amas de la Vierge.

20x110 (00h19) : Bizarrement, la chevelure devient moins apparente avec cet instrument, visible uniquement en vision indirecte. Elle se situe au centre d’un astérisme rappelant le « Keystone » d’Hercule, et composé de TYC 1581-29-1, TYC 2106-580-1, HD 342500 et TYC 1582-349-1. Cet astérisme n’était pas visible aux 9x63 car les étoiles étaient trop serrées, et la comète se trouve exactement au centre de la figure. Il est donc possible qu’elle n’ait pas été observée individuellement avec les Vixen.


Saturne
Dans le Serpentaire, à 17½° NE d’Antarès (α Sco). Ma dernière observation de cette planète remonte au 3 septembre 2016, toujours dans le Serpentaire mais plus près d’Antarès.

9x63 (00h25) : Comme à l’habitude, cette planète prend l’aspect d’une tache jaune pâle ovoïde, sans autre détail. Pas de satellite détecté.

20x110 (00h30) : Anneau bien visible, Titan est visible à la position 2h. S’il n’est pas visible aux 9x63, c’est probablement qu’il se trouve trop près de la planète.


3 Junon (00h38)
Dans l’Aigle, à 1°SE de Delta Aql. Ma dernière observation de cet astéroïde remonte au 8 mai 2016, aux 20x110, alors dans la Vierge. Se localise au centre de la droite composée de HD 177987 et TYC 5141-1884-1. Très difficile en vision directe, mais facile en vision périphérique.


Échec dans l’observation des objets suivants :

ESO 383-G087, galaxie (22h30)
Dans le Centaure, à 3½° O de Menkent. Tentative effectuée aux 20x110. Cette galaxie devait se trouver au centre d’un quadrilatère composé de HD 119921, HD 120237, HD 120672 et HD 120987. Après plusieurs minutes de recherche, aucune objet ou tache lumineuse n’est apparue à mes yeux.


Be 146, nébuleuse obscure
Dans le Centaure, à 4° SO de Menkent. Plus exactement, elle se situe à la position 1h par rapport à l’étoile HD 122210.

9x63 (22h59) : Je n’ai rien vu, et je n’ai même pas eu l’impression de voir quelque chose.

20x110 (23h03) : Même résultat qu’aux 9x63.


NGC 5419, galaxie elliptique de type E3 (23h27)
Dans le Centaure, à 2½° NNO de Menkent. Je n’ai rien vu, et je n’ai même pas eu l’impression de voir quelque chose.



Stéphane Meloche (CAAS)
Magog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.