jackbauer 2

Exoplanètes : dernières découvertes

Messages recommandés


Alain Moreau "l'immodeste" déclame > ".. dans quelques années-décennies on verra émerger une classe de planètes totalement absente de la statistique pour l'instant, de petite taille, sagement rangées sur des orbites coplanaires à bonne distance de leur étoile. Et je prédis sans risque que ce sera l'écrasante majorité"

Oui, les petites planètes sont bien sûr quasi absentes pour l'heure, et elles apparaitront dès qu'on aura les moyens de les détecter, évidemment.. Que la majorité soit coplanaire après avoir atteint un certain niveau "d'équilibre", c'est hautement probable.. Pour autant, je pense qu'on n'est pas au bout de nos surprises.. Les trajectoires des planètes divergent rapidement, sur des échelles de temps de l'ordre de 10 millions d'années, car les systèmes solaires demeurent des systèmes dynamiques chaotiques, ce qui leur attribue une évolution permanente et au caractère imprévisible..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On peut s'attendre à trouver, dans l'ordre : les petites planètes puis leurs satellites puis leurs habitants puis leurs habitudes puis etc ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
http://www.cieletespace.fr/node/11556

Un article intéressant sur le site de C&E revient sur cette avalanche de planètes, et en particulier sur la méthode de validation employée (approuvée par F. Pepe de l’équipe de HARPS)
« …Elles sont toutes situées dans des systèmes comprenant plusieurs étoiles… »
Il faut lire planète à la place d’étoile

Notez les dernières lignes :

« …Une nouvelle moisson à venir
Pour le moment, l'équipe à l'origine de ce travail ne s'est penchée que sur les données récoltées durant les deux premières années de la mission Kepler. « Comme il nous faut observer au moins 5 ou 6 transits d'une planète avant de la valider, nous n'avons pu identifier que celles dont la période de révolution est courte, précise Jason Rowe. Nous allons désormais entamer l'analyse sur les deux années suivantes, ce qui nous permettra de détecter des planètes aux périodes plus longues. Nous en trouverons moins, car plus une planète est lointaine, plus la probabilité de la voir transiter devant son étoile est faible. »
Peu de chance qu'une sœur de la Terre se trouve dans cette nouvelle moisson. « Kepler a cessé de fonctionner au bout de quatre ans, et pour valider une exoterre naviguant en un an autour d'une étoile de type solaire, il nous faudrait deux années supplémentaires », admet Geoffrey Marcy, de l’Université de Berkeley et membre de l'équipe.
Plus optimiste, Jason Rowe estime qu'il est « trop tôt pour tirer cette conclusion. La jumelle de la Terre est quelque part, enfouie dans les données et, en améliorant nos logiciels de traitement du bruit, il est possible de la dénicher… »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime bien ce commentaire :

"Mais dans la nouvelle moisson, point de jumelle de la Terre. La plupart de ces planètes sont très proches de leur étoile. Seules quatre d'entre elles (Kepler-174d, Kepler-296f, Kepler-298 d et Kepler-309 c) reçoivent moins de 1,5 fois le flux lumineux reçu par notre planète.

« Elles sont dans la zone habitable de leur étoile, mais elles sont respectivement 2,2, 1,8, 2,5 et 2,5 fois plus grandes que la Terre. » Selon les modèles de composition interne les plus récents, il s'agirait donc de mini-planètes gazeuses."

Fermez le ban..


Comment après ça John Grunsfeld peut-il prétendre que "Ces nouvelles planètes et systèmes solaires ressemblent quelque peu au nôtre.."

Faut arrêter..

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 27-02-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est l'inverse, mon nouvel ami...

Plus on découvre d'exo systèmes stellaires, plus on réalise que le nôtre est particulier...

Je me réjouis d'avance des décennies à venir, où l'on va bégayer sans rire sur "l'habitabilité" de telle ou telle exoplanète, comme on a bégayé quatre siècles durant sur "l'habitabilité" de Mars...


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est un point de vue respectable.
Bien sûr que nous n'allons pas trouver une nouvelle Terre strictement identique à la notre, parce qu'elle est unique, comme tu es unique, comme je le suis et comme l'est chaque atome de l'univers.
Patience, patience...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'habitabilité c'est de la sémantique terrienne, les martiens parleraient eux de navigabilité, comme quoi Super dit parfois des choses sensées.

Certains feraient bien de ne pas prendre toutes ces annonces à la con pour argent comptant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toutes ces annonces à la con, Jackbauer : le fait, depuis 1995, que tel ou tel point sur une sinusoïde soye ou non "habitable", c'est ça, une annonce à la con, cela fait dix ans que je me bats inlassablement contre ces annonces à la con. Et c'est pas près de s'arrêter, sauf si les services de com' se lassent de cet humour à répétition, ce qui est fort improbable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur ce point, les torts sont partagés !!
D'un côté les astronomes utilisent un jargon qui mènent les non-initiés dans l'erreur ; De l'autre les journalistes qui reproduisent et amplifient le problème...
Je rappelle que la "zone d'habitabilité" est la zone, dans un système, où une planète est susceptible, dans certaines conditions, de conserver de l'eau liquide à sa surface. Rien d'autre.
ça ne veut absolument pas dire que la planète est habitable !
...

Par contre 715 planètes validées d'un coup, et pratiquement rien dans les médias : ??!!
Quand le magazine de vulgarisation scientifique le plus vendu en France (S&V) titre "9 milliards de planètes habitables", je me dit que la presse porte une lourde responsabilité dans la confusion !
Je propose que les astronomes abandonnent ce terme de "zone d'habitabilité" pour un truc du genre "zone tempérée"
Mais même ça...

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 02-03-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"(S&V) titre "9 milliards de planètes habitables"

Tu te doutes que je ne suis pas l'auteur de cet article, que je ne préfère pas commenter, mais le chiffre de 9 milliards (pourquoi pas 100 milliards l'année prochaine ?) a bel et bien été annoncé par les chercheurs, pas les journalistes...

Et on a aussi les planètes habitées pendant le big bang, comme tu sais, c'est dans Nature avant d'être dans les journaux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mauvaise foi, incompréhension, les deux à la fois ? A la recherche d'une nouvelle croisade ?

J'ai le n° de S&V devant les yeux, page 51, une photo que tu connais bien avec ce texte :

"...Le 4 novembre 2013, les astronomes E.P, G.M, A.H annonçaient leurs résultats. Les données du téléscope KEPLER, qui a 4 années durant traqué les exoplanètes autour de 150.000 étoiles, révèlent que 22% des soleils possèdent une planète de la taille de la Terre, à une distance leur permettant d'abriter de l'eau liquide. Elles sont donc 9 milliards dans notre galaxie..."

Ce texte me semble refléter correctement la conclusion des travaux des astronomes cités, par contre le titre en "Une"...

Est-ce que tu comprend la différence entre "zone habitable" et planète habitable ?

Le papier sur arXiv, « Prevalence of Earth-size planets orbiting Sun-like stars »
http://arxiv.org/abs/1311.6806


[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 03-03-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et notre univers comptant 100 myards de galaxies elles sont environ 900 myards dans la zone habitable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
Quelle annonce à la con ?

On va dire qu'avant les années 90, la plupart des astronomes sérieux prenaient un luxe de précaution avant de faire une annonce.
Aujourd'hui, le premier thésard venu balance tout et son contraire à la presse histoire de se faire un nom dans le petit monde de l'astronomie spectacle.
Là-dessus, des jackbauer 2 des 5 continents relayent ébahis des annonces à la con. Tu devrait faire la différence entre un journaliste esclave de cette astronomie spectacle et un journaliste affranchi comme Supermachin qui de temps en temps sort des paroles sensées.

quote:
Quand le magazine de vulgarisation scientifique le plus vendu en France (S&V) titre "9 milliards de planètes habitables", je me dit que la presse porte une lourde responsabilité dans la confusion !

Panem et circenses

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A part chier sur les forums tu as quelque chose de d'intelligent à dire ?
Le bistrot est fermé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jmpg86 : 9 myards fois 100 myards, ça fait 900 myards de myards, c'est quand même un peu plus

jackbauer 2, bien que ne fréquentant pas le bistrot, je suis d'accord avec ms. Le coup de Loeb dans Nature avec ses "planètes-habitables-15-millions d'années-après-le-big-bang", ça te scandalise pas ? Moi, si

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Primo, c'est pas moi qui ait posté sur l'affaire, secondo fallait pas en faire 50 pages si ça n'avait aucun intérêt !
Des papiers il y en a des centaines qui sortent tous les jours sur arXiv, personne n'a forcé C&E a faire un dossier et sa "une" sur le sujet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce qui me gave, Jackbauer, dans ces annonces à la con, c'est que l'on parle "d'habitabilité", quand on ne sait rien de ces objets, rien de ce que pourrait bien signifier "habitabilité" sur une planète, quand on en a une seule habitée sous la main et qu'à maints points de vues, il est clair qu'elle est très particulière et qui suffit pas d'avoir de la flotte pour faire apparaître des têtards.
Quand les biologistes (qui à 99.9 % n'ont rien à panner de la vie extraterrestres parce qu'ils se passionnent sur le mystère de l'apparition de la vie sur Terre)auront compris comment ça s'est passé chez nous, on aura fait un grand pas...

Mais Kepler 05652355 b, Wasp 56523 b "habitables", bull shit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je vais pas répéter ce que j'ai expliqué plus haut, ça ne servirait à rien.

Là tu vas pas te plaindre : 715 planètes validées en une seule annonce, pas un mot dans les médias...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"Là tu vas pas te plaindre : 715 planètes validées en une seule annonce, pas un mot dans les médias..."

Eh oui...

Ceci explique cela... Les journalisme ont peut-être fini par comprendre, après les "première planète", "première planète ressemblant à ceci", "premier système ressemblant à cela" " première planète géante située dans la zone habitable", "première super Terre", "première Superterre située dans la zone habitable", "première superterre habitable", "première planète avec de l'eau (à 1200 °C, OK)", "première Superterre qui pourrait peut-être être entourée d'une lune dont à laquelle on peut se demander si elle serait pas habitable (véridique...)", "première planète du big bang", "neuf miiard de planètes" etc etc etc etc, il y a comme un effet d'humour à répétition surtout quand on jauge cela à la réalité, l'absolue impossibilité actuelle d'observer quoi que ça soye sur ces points sur des courbes...

Ils se sont lassés... On leur a trop vendu des planètes "habitables", ils croivaient qu'on allait découvrir des planètes habitées, et ça... C'est pas demain la veille, je peux te dire j'ai même parié avec mon nouvel ami sur ce sujet...

Nan, moi, je continue à publier, quand il y a quelque chose d'intelligent à dire, comme la course actuelle à l'imagerie, par exemple

[URL=http://www.science-et-vie.com/2014/02/21/exoplanetes-voici-venu-le-temps-de-limagerie/]http://www.science-et-vie.com/2014/02/21/exoplanetes-voici-venu-le-temps-de-limagerie/[/ URL]




Ce qui me fascine, c'est qu'on suive désormais la course de Beta Pic b sur son orbite, ça oui, c'est merveilleux... Mais, en même temps, il faut pas nous prendre pour des branques : Beta Pictoris b, ça brille comme une naine brune...


[Ce message a été modifié par Superfulgur (Édité le 03-03-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jackbauer 2 n'ajoute pas la grossièreté à la bêtise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Excellent ce gif animé, il traduit bien le monde dans lequel nous vivons :

Demain, on va te sortir un machin qui réduit en quelques secondes le travail laborieux de plusieurs vies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Après les télescopes Subaru, Gemini et autres c'est au tour du 6.5m Magellan installé à Las Campanas au Chili de paparazier les exoplanètes...
C'est une nouvelle fois Beta Pictoris b qui sert de cible pour sa first light :
http://arxiv.org/abs/1403.0560

Magellan Adaptive Optics first-light observations of the exoplanet ¦Â Pic b. I. Direct imaging in the far-red optical with MagAO+VisAO and in the near-IR with NICI

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 04-03-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant