lyl

Brico oculaire 80mm 2" et assemblage final 53.5 Clave

Messages recommandés

Comme ça mérite un coup de chapeau au savoir faire optomécanique de Didier de SkyMeca, un petit post pour vous montrer le prototype arrivé en colis à 12h30.

Etalage des pièces : Clavé à gauche, modifié en Kaspereit-Erfle enfin plutôt Zeiss 1930 tri-achromat
et asymétrique Plössl ou plutôt Achromat Pair (relay lens) avec séparation non nulle

J'ai passé un peu de temps à encrer les deux lentilles qui n'était que traité AR, mais pas eu besoin de ruban téflon pour caler : précision de l'usinage parfaite qui fait "plop" quand on bouche un côté.

Le proto monté voit son field stop limité par le tube de M42 Optics (très bon : strié à l'intérieur contre le flare)
Voilà, proto à tester par qui veut.
Note : coût de revient de cette phase proto : 220€
-----------------
Hop, précipitation. On était en journée... 22h15, je viens de contrôler la diffusion autour des sources lumineuses et je soupire : encore mieux qu'avec la cellule du Clave. Je peux examiner des détails d'une zone à fort contraste à proximité d'un lampadaire avec moins de gêne. Et ça coupe plutôt bien le lampadaire quand il titille le bord du champ.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 08-07-2017).]

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bravo lyl,
Je veux bien tester le 80. Lorsque mon Gregory sera opérationnel...
Faut que j'aille revoir le fil où tu expliques la manip. Ça donne envie.
Jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas de soucis JP, je crois t'avoir déjà laissé mon mel.
Je suis comme toi, j'attends encore mon tromblon plus modeste ceci dit.
-----------------
Je viens de faire un ajustement de lentille field, la focale va passer de 78mm à 80mm.
En effet j'ai remarqué du 'scatter' (diffusion), sur un test poussé : les points lumineux partaient en 'étoiles' sur certaines zones. J'ai vérifié les specs, la lentille de 140mm en question de Surplus Shed n'était pas catégorisée "precision optics" comme l'autre. Je viens de la changer pour une grade 1 d'Edmund Optics que j'ai sur le Clavé et le problème disparaît. (apparaît sur le Clavé, flûte)
La qualité de verre et de polissage joue sur ce genre de détails.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 11-07-2017).]

Après le feu d'artifice ce soir, j'ai vu les autres au loin, sacré spectacle, j'ai tourné la lunette pour voir plus de détails. Mais lol ! impossible d'utiliser le TV plossl 32mm avec les lumières du boulevard. Scrgnn de lampadaire jaune.
Même sur le 25mm Zeiss.
N'ayant pas de renvoi coudé 2" en ce moment, j'ai fini par ajouter de l'allonge et à sortir le Clavé 55. Waouuuu pas de reflet venant du côté œil. Image comme à la télévision !
Du coup je joue un peu à l'acrobate pour ne pas louper le final qui est commencé et je mets le 80. Le chapeau oculaire en double cône est vraiment parfait pour se protéger du reflet provenant du côté œil. Là pour le coup, je me dis que c'est de la bonne idée cette forme avec une allonge à supprimer pour les porteurs de lunettes. Je me demande pourquoi ce n'est plus utilisé pour les oculaires longue focale (sauf le Masuyama et les Vixen me semble-t-il qui l'ont).
Un détail à réfléchir cette allonge amovible.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 14-07-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un petit dépoussiérage de ce post annoncer une découverte intéressante.

Le design du Plössl asymétrique de Clavé a été refait par la commission des instruments de la SAF, dont Jean Texereau, à l'attention des amateurs. Ceci a pris le pas sur ce petit bout de brevet qui n'a sans doute pas été compris et masqué par cette re-conception.

Le brevet de 1939 comprend deux conceptions : un orthoscopique et le plössl asymétrique.
A sa lecture, le n°2 (plössl) est assez étrange, le concept est normalisé à 100mm avec des épaisseurs de verre énorme. (48mm pour les crowns convexes)
J'ai eu donc quelques doutes sur le fait que ce soit la source originelle utilisée.
Mais grâce à un peu d'intuition et de la lecture historique du pourquoi comment Clavé avait hérité du bébé, je suis tombée sur les fesses (excuser l'expression) quand j'ai compris ce que Texereau avait fait.

Il faut savoir qu'à cette époque, l'on ne disposait pas de calculateur (1950-1960) aussi puissant que maintenant et les logiciels de ray-tracing n'existait pas.
Par contre Texereau, élève de A.Couder est très doué en fabrication d'optique et cherchait dans la cadre de la vulgarisation de quoi fabriquer de façon fiable un oculaire accessible aux amateurs.
C'étaient les très cher orthoscopiques Manent en coulant 27 qui avait la meilleure réputation à cette époque.
Centrer deux achromats, même ceux à la correction aussi tordue que sont ceux du design d'Albert König est beaucoup plus simple que les trois verres d'un orthoscopique.

Bref, Texereau et consorts refont la conception sur une série d'oculaire et font le tour des manufactures d'optique. Clavé étant un amateur lui-même et devenu grand "copain" de J.T. prend l'affaire.

On réduit les épaisseurs et on prend comme étalon un Newton 200mm à f/D=7
pour les tests. (cf le chapitre 11 du livre La construction du télescope d'amateur).
Par la suite Texereau proposera dans son livre d'ouvrir un peu plus les newton proposé de 150mm vers 200mm, car ce diamètre collecte quand même plus de lumière pour les objets intéressants et spectaculaire en champ profond.

Le newton f/D=6 étant considéré comme un compromis vers les RFT "grand champ" de l'époque ou l'on travaillait encore avec des Cassegrains 200 f/D=15 et 250 f/D=200 pour les astronomes sérieux. (et les primaires sphériques étaient limité à f/D=4).
Bref le 200/1200 est le "télescope de balcon" pour amateur. A.Couder pour la monture et J.T pour la vulgarisation du polissage et du contrôle à l'appareil de Foucault

Donc on fait les tests qualités en retour de rue Metra et "prout" on se rend compte sur le 200mm de test que le design se limite à 15° de champ aussi pointu que les orthoscopiques et bien que l'astigmatisme décroisse plus doucement que l'ortho, il faut limiter le champ à 50° pour que ça fonctionne à f/D=7. En sachant qu'il faut aussi ne pas décevoir les utilisateurs Newton à f/D=6.

Bon J.T. sans doute plus optimiste au début (le design du plössl est antérieur à ses choix de newton f/D=6) laisse courir le truc et fini par trancher à 50° en mettant en avant la fameuse barlow aplanatique correctrice de coma de Maurice Paul comme palliatif à l'augmentation continue de l'ouverture des instruments (perspective d'avenir vers du f/D=5, j'ai un souvenir vivace d'avoir lu ça en 1991).
Je sens poindre sa déception dans l'article en lisant sa logorrhée de justification.

Mais que savait-il vraiment de ce fameux brevet de A.König posté avec des cotes étranges aux Etats Unis à la veille de la guerre alors qu'Heinrich Erflé gardait jalousement son design pour fins militaires...
68 ans pour Albert König à cette époque, considéré comme le grand maître concepteur de chez Zeiss, initiateur du projet traitement anti-reflet des lentilles qu'Alexander Smakula met au point. Et surtout pourquoi refaire à sa sauce 2 designs archi-connus comme l'orthoscopique et le plössl alors qu'il avait déjà pondu un tas de brevet bien pointu et innovateur. Je vous laisse imaginer ce qu'il avait en tête vis à vis du futur.

Le Clavé plössl bridé 50° est alors validé et a acquis par la suite son excellente réputation. (Il restait alors pas mal de lunettes et télescopes à f/8, f/10 et + à l'époque et c'est donc passé dans le flux des oculaires grand champ à acquérir en 1er step avant les Erflés très cher qui ont ensuite inondés le marché (surplus militaire).
Uniquement pour les 8° de plus que les orthos classiques...

Bref voilà le topo : après plusieurs semaines à triturer la formule pour trouver de quoi réparer le Clavé 55mm de Sylvain (disciplus), je craque et je tombe par hasard sur un flat achromat de précision de chez Surplus Sched. Première baffe, je n'ai pas compris pourquoi ça marche mais bon j'améliore le truc pour une focale ramenée à 53.6mm : image belle, facile comme le Pic du Midi (pour ceux qui connaissent la série).

Et puis Disciplus me mail sur un projet de CPI-Z pour son 600 f/D=10. Faire un Huyghens 80mm grand coulant (>3").
C'est faisable si on trouve de grandes lentilles mais ça c'est plutôt réservé à un fabricant. En plus le Huyghens ne fait pas un beau champ au-delà de 30°. Je cherche quand même et j'abandonne, donc je vais plutôt vers du plössl, et trouve par hasard une possibilité.
Et puis je me dis : f/D=10, pourquoi ne pas vérifier "pour le fun" qu'un Clavé recalculé pourrait convenir, d'autant que j'avais regardé les possibilités à f/D=24 pour les Gregory en 2" et que c'est précis comme un rasoir.

Voilà le résultat, je relis le brevet et je tombe sur la taille du field stop à 120mm pour la mise à l'échelle de 100mm de la conception. 3 petits chiffres qui ne m'avaient pas interpellée la première fois.
Quelle baffe j'ai prise...
Le tilt côté oeil est bien supporté voire même bénéfique grâce au verre d'oeil plat (excellent angle jusqu'à 7° pour le 10mm soit 1,2mm de décalage), l'allongement du f/D améliore tous les résultats et "bam" je pousse à 61° et ça tient aussi : le contraste standard au bord, et aussi un champ diffraction limited au centre qui s'ouvre à partir de f/D=8.3 et monte à 5° de part et d'autres du centre à f/D=10 et carrément demi-champ à f/D=20 !

Le brevet initial est ci-dessous, ainsi que l'article de Texereau sur son cheminement oculaire (qui est un supplément publicitaire pour Clavé mine de rien).

Vous apprécierez, j'espère, d'autant qu'il y a eu par le passé quelques plössl à 60° comme Sterling et Kitakaru RPL. A se demander si le filon a déjà été éventé, mais je ne pense pas.

Conclusion : le plössl asymétrique d'A König a sans doute été inventé à la suite de la conception de son réfracteur apochromatique (les objectifs B) pour l'équiper en oculaire grand champ et en quelques sortes comme un leg de ses connaissances aux générations futures.

CQFD
Myriam
http://atom.lylver.org/AstroSurf/PDF/Texereau/chapitre11.pdf
http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/Oculaires/ZEISS-ORTHO+PLOSSL-US2217281.pdf

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 15-07-2017).]

Modifié par lyl
le mot oeil n'est pas passé à la migration forum : corrigé
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bravo lyl, bien sur je n'ai rien compris mais je suis acquéreur du 80mm, enfin s'il y en a un de disponible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je n'ai que le proto. Comme ce n'est pas commercial mais "sur besoin" ce truc. je préfère le prêter jusqu'à ce que le retour soit favorable et un coût moyen fixé.

J'ai besoin d'une part d'avoir un retour critique. Mon oeil n'est pas le tien et je n'ai testé que sur mon apo 80 f/6.

D'autre part je n'ai pas l'évaluation de ce coût moyen. Didier de Skymeca est en vacances, je ne lui ai pas encore demandé le tarif d'une réédition d'une cellule en mode routine.

Ce ne serait pas juste pour le premier du forum de supporter entièrement le coût de mise en place même si il n'y a que deux exemplaires qui seraient construit.

Ecris-moi
lylver at hotmail point com
Myriam

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 15-07-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonsoir
Fort interessant tout ça !
Jp

Ps : jmpg, j'aurai une question à te poser en privé, pouurais tu me donner ton mail stp ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
No problèmo Bricodob, famillepongeescagouillewanadoopointfr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jmpg86 : l'exemplaire sera disponible après la Nuit des étoiles 2017, il vient d'être réservé pour cette occasion pour observation sur un RC 350 avec son petit frère le 55mm.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans la série des initiatives pas forcément loufouque mais financièrement difficile à lancer.

J'ai quand même obtenu une quotation pour vérifier si on peut faire revivre des oculaires plössl asymétrique de type "Clavé"
Mais j'entends par là non pas les "Clavé", mais une version plus proche de l'esprit original pour des instruments à f/D>10 minimum pour profiter des bénéfices qui ont été cachés dans la formule. (ou alors avoir le culot d'y mettre une barlow 2" devant)

Il s'agirait de proposer une formule ayant un champ géométrique de 56° soit environ 60° AFOV en 42mm de focale (45mm de field stop).

à f/D=10 typiquement sur Celestron, 52-54° avec le piqué classique d'un Télévue P¨lössl (qui ne peut pas dépasser 50-52°), 16° de champ central en diffraction limited.
à f/D=12 comme sur un Maksutov SkyWatcher on atteint les 58° avec 20° de champ central.

Bref on doit pouvoir faire ça pour 300€ (160$ de lentilles de précision !) mais sur une série minimale de 20.

A côté de ça le Kitakaru 45mm 62° est à 185€.

On peut toujours rêver quand on est pas revendeur ni propriétaire d'un commerce...

Le créneau jusqu'à 45mm semble occupé.

-------------------------------

En pièce jointe, ce que j'ai demandé
http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/Oculaires/EDMUND-PLOSSL/Quote0.JPG
http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/Oculaires/EDMUND-PLOSSL/Quote1.JPG

Et pour ceux qui connaissent les performances d'une focale pas trop difficile à comparer : 28mm, field stop au max.
http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/Oculaires/EDMUND-PLOSSL/28mm%20pour%20SCT.JPG
http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/Oculaires/EDMUND-PLOSSL/28mm%20pour%20SCT%20center.JPG

Et le fabuleux maintient (voire mieux ?) des caractéristiques au centre avec une bonne marge de 1.7mm sur le placement d’œil.
http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/Oculaires/EDMUND-PLOSSL/28mm%20pour%20SCT%20center%20tilted%201.7mm.JPG

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 18-07-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est les vacances, enfin pour moi. Je vais faire une grosse pause pour observer.
Par contre, je vous livre une dernière découverte car j'entends encore que la barlow Clavé a de la valeur en comparaison avec les barlows actuelles.
J'ai eu une idée que j'ai tiré du design du plössl d'Albert Konig : à savoir la courbure de la lentille de champ qui minimise les angles de lumière en provenance de l'objectif.
En ramenant cela aux grandes ouvertures courantes de notre époque (f/4, f/5), j'ai vu que l'ancienne barlow n'était par si terrible que ça et j'ai trituré la formule de la Barlow aplanétique et partiellement acomatique de Maurice Paul que Serge Bertorello avait déjà retravaillée.

Voir ici son article : http://serge.bertorello.free.fr/optique/dispoagr/dispoagr.html#barlow2

J'ai réussi à calculer une meilleure combinaison, en particulier sur un champ lunaire (30' d'arc) jusqu'à f/6.
Voici une série une image des calculs, la première est à f/4
A gauche la meilleur originale (Barlow MP à f/4 et f/5, SB à f/6)
Mon calcul donne une barlow un peu plus compacte avec une valeur de grandissement un peu en dessous de x2. (x1.914)
Je peux mettre aussi les tailles de spots les fronts d'onde, mais j'ai pensé que la comparaison du contraste et piqué en qu'on donne en photo était une démonstration efficace.
http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/BARLOW/BARLOW-CLAVE-MYD-Lune-f4.JPG
http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/BARLOW/BARLOW-CLAVE-MYD-Lune-f5.JPG
http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/BARLOW/BARLOW-CLAVE-MYD-Lune-f6.JPG

--------------------------------
Et la forme du spot a f/4, taille du champ lunaire : 30'
10mm de diagonale pour un newton 150 (l'angle du diagonal c'est pas important)

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 22-07-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'adore tes posts. Je n'y comprends que la moitié, mais juste assez pour mesurer le travail d'orfèvre que tu fais. Bravo

Tous mes encouragements !

JF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci à vous deux, rien que d'être lue ça fait plaisir.
On verra si c'est utile, j'ai vu qu'APM Telescopes qui innove sur le même domaine (suite aux besoins remonté par des astronomes) a déjà sorti une barlow abordable avec correction de coma à x2.7 en verre ED.
http://www.apm-telescopes.de/index.php?page=product&info=3743

Ceci dit elle est limitée à 1"1/4 à cause de la courbure de lentille concave.

L'avantage de celle que j'ai trouvée serait de pouvoir passer en 2" pour aller jouer dans ce camp de celles là qui sont plutôt chères.

Mais rien qu'en pré-série ça coûte bonbon.
La lentille chiffre autour de 160$/180$ en série de 5 minimum pour un doublet collé, la moitié en série de 20. Donc inaccessible à moins de sortir 1000€ pour mettre à disposition + penser au coût de SkyMeca pour une cellule si on sollicite Didier.

Celle d'ASA http://www.apm-telescopes.de/media/files_public/lyndkelqek/Corr_2Zoll_Barlow.pdf
et la Barcon http://www.apm-telescopes.de/index.php?page=product&info=360986

Donc glups, ça reste dans les cartons à moins de trouver 5 intéressés ou de refiler le bébé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

Personnellement je m'intéresse moins aux lentilles de Barlow car je pense ne pas en avoir l'utilité à FD 24. Cependant j'en possède une de marque Clavé en 2" où il est inscrit "achromat négatif 212 mm". Ça veut dire quoi au juste X 2, X 3, plus ?
Je suis plus intéressé par les oculaires à longue focale sup à 80 mm

Jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Possible que ce soit la Marcel Paul agrandie pour du 2", la focale est presque double. Le tirant intérieur aussi ceci dit.
25mm diamètre vers 47 mm ça colle ... 113*47/25 ~= 212.

------------------------

Pour un oculaire spécifique pour ton scope.
Je sais que tu es intéressé par les 80mm et plus. Jmpg86 testera le 80mm bientôt. On verra ce qu'il en pense. Un peu de patience.
Pour ma part, j'ai peu de risque sur ce mini-projet, je peux toujours réutiliser la cellule oculaire si ça ne convient pas. Ce ne sont pas les lentilles qui coutent le plus pour le moment.
Mais donc restons sage sur les coûts, personne ne mets 300€ pour un oculaire sauf un Clavé d'occasion pour un télescope ou une lunette sur le/laquelle il fonctionnera bien.
Là je dépasse déjà à plus de 220€. Les longues focales du commerce s'arrête vers 55mm et je sais que ça monte rarement à ce tarif. (sauf le Televue 55mm plossl à 260).
Donc si ça ne vaut pas le coup, on abandonne et je revois la copie.

---------------------

D'ailleurs pour moderniser la formule du Clavé tu le transforme facilement en 60° si tu lui mets le Smyth lens ad hoc....
Un test à faire : prendre un clave 40mm, lui enlever la jupe (hop plus de field stop), lui coller un tube allonge M48 en guise de nouvelle jupe et le barlowter à f/15.
Ca devrait surprendre.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 24-07-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Très intéressant ton post Myriam.

Tu passes chez qui pour la fabrication de la barlow ?

Par contre quand j'ai dessiné la mienne (pour Newton F/4 vers F/D 18 avec correction de coma), j'avais dû mettre des verres ED.

Si tu as besoin de calcul (Oslo edu est limité en nombre de surfaces je crois), j'ai Zemax 16.5 au bureau.

Frédéric.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je t'envoie les informations Frédéric, ton avis m'intéresse idem pour les fournisseurs potentiels.
Il y a aussi une combinaison SF1/SSK5 qui fait un vrai x2 mais qui ne corrige pas à f/D=4, du coup ça met trop de newton grand diamètre hors course.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 25-07-2017).]

En fait la correction a f/D=4 est possible mais le centre champ en diffraction limited est faible. Le tirant est un peu plus long, mais les verres moins courbés. Ca se réfléchit.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 26-07-2017).]

Après quelques réflexions, il apparait un peu difficile de corriger au mieux :
- avoir un bon champ en visuel (jusque 28mm de field stop en 1"1/4)
- faire du planétaire sur un champ de 30' d'arc (couvrir la Lune)
- utilisation à f/D=4

Une amélioration de la barlow de Serge Bertorello donne d'excellents résultats pour un Dobson à f/D=6 par exemple, lui offrant même un champ planétaire autour de f/D=12 du coup, tout à fait compatible avec les caméras actuelles. Ca lui ouvre aussi l'utilisation de plossl "Clavé" modifié, élargis à 56-58° géométrique (60° AFOV) aussi bien corrigé que du plossl TV sur 55° !

Pour les scopes rapides, les f/D=5 sont également bien desservis, on peut faire du planétaire à f/D=10 avec. Toujours intéressant mais moins pertinent vis à vis de l'extension de champ du Clavé modifié.
Même remarque à f/D4.5

à F/D=4 et en-dessous, l'intérêt est moindre, la solution barlow APM à 2,7x est la meilleure, ou alors un bon oculaire. Il y a d'excellentes combinaisons, mais on ne serait pas compétitif en terme de prix sur petit nombre je pense.

A gauche : qualité du champ à 28mm de field stop (maxi 1"1/4).
A droite : indication du spot et le demi-angle diffraction limited. (en décimal -> Lune ~0,25°)

Je sèche un peu sur le nécessaire en MTF pour le visuel, j'aurais tendance à dire qu'il faut du MTF-09 supérieur à 160 lppm divisé par la taille de pupille de sortie, mais j'ai des informations contradictoires. En microscopie on indique 35um pour la résolution de l'oeil limite à 20cm.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 28-07-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zut, je crois que mon idée a déjà été tentée... ça vient d'être posté sur Cloudy Nights.


28mm plössl asymétrique + barlow ?

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 29-07-2017).]

... Ca serait un modèle genre Speers Waler de 2010 ! jamais vu ça avec Clavé marqué dessus.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 29-07-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour, j'ai revu la formule de la barlow précédemment affichée. Serge Bertorello y a jeté un oeil.

De son avis, nous ne sommes pas loin de ce qu'on peut faire de mieux en doublet collé avec verres standard, ici F2 + BAK1

La formule fonctionne dans la gamme visuelle et autour de x2.3 sur les Newtons.
C'est une barlow longue.
http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/BARLOW/BARLOW-MYD-F2-BAK1-f4.jpg

Une bonne surprise est que cela se combine bien avec un oculaire Clavé "étendu" http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/BARLOW/Clave+300f4-25.JPG http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/BARLOW/Clave+Barlow25.JPG
---------
Une autre amélioration côté oculaire cette fois est que la formule optique de l'oculaire Clavé plossl peut être améliorée avec un verre SF11 qui n'existait pas à l'époque ou A.König a élaboré sa formule

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon allez, je sévis encore à propos des oculaires de 80mm
Si j'étais fortunée, je ferais celui qui suit pour un 80mm coulant 2", c'est le plus piqué pour la moindre épaisseur de verre et le minimum de lentilles...
Un classique : la loupe aplanétique achromatique de bijoutier.
Bien que Thomas M Back ait déterré le monocentrique, celui-là est considéré meilleur par J.Texereau : moins de sphérochromatisme, moins de courbure de champ donc 5° de champ en plus et valable jusqu'à 4mm de pupille de sortie, sans compter une certaine tolérance au f/D mais pas terrible quand même à f/D court.

-------------------------

Sinon voici la version du Plössl asymétrique originalement pensée par Albert König, et remodernisée avec un verre de champ plus récent. (SF11 vs SF10)
Un 20mm à f/D=20 (nécessite donc une barlow optimisée en frontal) http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/Oculaires/EDMUND-PLOSSL/ModernClave62%c2%b0f20.JPG

...62° géométrique, on monte plus haut en comptant la distorsion.

Note pour interpréter : la MTF affichée est celle du plan focal (pas loin de 28mm de diamètre)

Ca fait une sacré densité d'information que l'on peut discrimier sur le plan focal : la limite de densité est à considérer vers l'ordonnée MTF 9%.

Imaginez que vous examiner ces 28mm de façon magnifiée.
Ramené à l'examen d'une page blanche A4, objet de taille optimale pour travailler visuellement°, on sait que l'oeil peut résoudre 340um à 25cm de distance. (~3 lppm, source Leica microscopie, je pense que c'est pour une MTF de 50% sur la source)
Donc 32 lppm sur 28mm, c'est la limite de ce que vous pouvez voir.
L'oculaire vous propose cette finesse avec un contraste suffisant ou pas (9%-20% c'est mou et difficile, 50% c'est confortable, 70-80% on peut commencer à bénéficier des zones plus denses de la rétine pour les nuances, c'est parfait)

° Vous remarquerez que ça donne environ 75° comme angle de travail acceptable pour l’œil en vision binoculaire et avec mouvement des yeux...

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 10-08-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant