Aller au contenu
jackbauer 2

Sonde JUNO : destination Jupiter

Messages recommandés

BobMarsian    4
... et aussi, cette image inédite en IR (3,3 - 3,6 microns) d'une aurore australe capturée par l'intrument
"Jovian Infrared Auroral Mapper" (JIRAM) :


Crédit : NASA/JPL-Caltech/SwRI/ASI/INAF/JIRAM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La sonde Juno, actuellement sur une orbite très elliptique de 53,4  jours, devait prendre une orbite plus circulaire de 14 jours. Mais des problèmes de clapets de pressurisation du moteur principal, déjà rencontrés en octobre sur Juno et sur une autre sonde, ont conduit la Nasa, par précaution, a renoncer à ce changement d’orbite.

Les objectifs de la mission ne sont pas compromis, elle durera seulement plus longtemps avec des orbites de 53,4 jours au lieu de 14 et les survols rapprochés du pôle nord de Jupiter seront plus éloignés dans le temps mais tout aussi rapprochés du pôle.

Dans tous les cas, peu de belles images WAOUH sont prévues, c’est dommage, mais en contre partie cette mission va permettre de beaucoup mieux connaître et comprendre la composition, la structure et le comportement interne de cette planète géante. C’est un peu comme en géologie la sismique sur Terre : ça ne donne pas de belles images, ce n’est pas évident à interpréter, sauf par des spécialistes, mais cela permet de découvrir et comprendre beaucoup de choses cachées en profondeur (ça manque sur Mars).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maga    0
Rhâââ... lovely !!!
C'est ça que j'attendais de Cassini en rase motte mais elle ne passe pas sur le terminateur. Le RELIEF !!!


Traitement : Gerald Eichstädt

[Ce message a été modifié par Maga (Édité le 23-05-2017).]

[Ce message a été modifié par Maga (Édité le 23-05-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BobMarsian    4
Absolument génial ! On s'y croirait, mais que de turbulences !
Ya plus qu'à y envoyer un ballon !
Seuls bémols : les couleurs un peu blafardes et le l'absence d'échelle kilométrique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tournesol    0
C'est fascinant ! Je me demande ce qui assure la régularité des tourbillons, et surtout leur origine : Pourquoi à tel ou tel endroit ?

Dans une rivière, la structure du fond conditionne la localisation des remous... et ici ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tournesol    0
Je remarque une chose.

On voit un ensemble de tourbillons imbriqués dans le milieu de la première image. On voit des nuances de blanc et d'ocre. Sur les parties blanches, on distingue clairement le relief des nuages blancs.

Mais si on regarde au niveau des zones ocres, on distingue des bordures sombres, au milieu des tourbillons mais aussi sur le bord de la bande de turbulences.
Bon sang !? Ces zones sombres, c'est le dessous de la zone de turbulence et des ombres du dessous ? C'est une strate de relief en plus ? On voit le dessous proche de Jupiter ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BobMarsian    4
Attention, la dernière image du bas à droite est de Saturne vue Par Voyager 1 le 5 novembre 1980 (P-23062) !
Mais les processus de convection doivent être similaires ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'avais mal regardé les images, effectivement sur certaines on voit distinctement des cumulonimbus avec des ombres... C'est très impressionnant ! Et certainement du aussi à l'angle de prise de vue péremptoire à l'éclairage solaire qui permet de mettre en évidence les ombres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.