Aller au contenu
jackbauer 2

Rogue NASA

Messages recommandés

jackbauer 2    2
http://www.journaldemontreal.com/2017/01/26/voici-le-compte-twitter-de-la-resist ance-a-la-nasa

Rogue NASA (nom de toute évidence inspiré par « Rogue one », l’excellente séquelle de Star War sortie récemment) est un compte twitter dont le but affiché est de lutter contre l’obscurantisme de la nouvelle administration Trump :

The unofficial "Resistance" team of NASA. Not an official NASA account. Not managed by gov't employees. Come for the facts, stay for the snark

Autre lien : http://www.france24.com/fr/20170126-twitter-resistance-trump-science-alt-nasa-epa-climat-etats-unis

Il faut dire que le bougre n’y va pas avec le dos de la cuillère : à peine en fonction il s’est mis en tête de détruire tout (ou le peu) ce qu’Obama avait fait pendant ses deux mandats. Protection sociale, engagement sur le réchauffement climatique, ect
Très nombreux sont les scientifiques américains décidés à « entrer en résistance »
Affaire à suivre…

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 27-01-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tournesol    0
... des infos qui circulent, croyez bien qu'il fera respecter son principe par la force

Donc il y aura des fermetures de comptes par décision judiciaire, et des scientifiques ou responsables d'instituts virés !

Winter is coming !

Sans exagérer, je crois que l'on n'avait pas eu ce genre d'attaques contre des scientifiques depuis l'ère stalinienne ou pendant la période hitlérienne.

Quand un gouvernement commence à réécrire la science, on entre dans un âge très sombre. Ce qui est d'autant plus inquiétant, c'est que même en Europe, certains partis voient Trump comme un modèle !
On va vers des temps très sombres !

[Ce message a été modifié par Tournesol (Édité le 28-01-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eeva    2
quote:
Sans exagérer, je crois que l'on n'avait pas eu ce genre d'attaques contre des scientifiques depuis l'ère stalinienne ou pendant la période hitlérienne.

arf ! bien plus proche de nous Je pense notamment à certains fascistes de E.I. ( la terre est plate et j'en passe )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Par ailleurs je suggère de fermer ce fil.

Vous donnez vos avis sur des affaires politiques, avis qui sont totalement subjectifs mais je vois que vous êtres tous d'accord. Vous voulez entendre le mien ? il vous paraitra tout aussi subjectif mais certainement ne vous plaira pas.
Donc plutôt que d'en arriver à une bataille de Internet Keyboard Justice warriors cachés derrière des pseudos ridicules, je suggère de fermer ce fil.
Ou alors PAS DE POLITIQUE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jackbauer 2    2
Il ne s'agit pas d'un fil consacré à la politique de Trump en général, mais des actions que vont mener les scientifiques américains pour lutter contre la censure et la désinformation, en particulier sur la question du réchauffement climatique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jackbauer 2    2
http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/01/28/aux-etats-unis-la-science-en-resistance-contre-l-administration-trump_5070482_3244.html

Article sur le site du Monde (accès partiel) :

Les scientifiques américains entrent en résistance contre l’administration Trump
Les agences fédérales liées à la recherche sont réduites au silence ou soumises à un contrôle politique tatillon. Une Marche pour la science est prévue bientôt à Washington pour protester

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
je vis aux US, je ne vois aucune 'censure et desinformation' concernant le rechauffement climatique.
Mais peu importe, on sait de quoi il s'agit. Les scientifiques US sont comme ceux en france. Ils sont payés par le tax-payeur. Et quand le tax-payeur vote Trump, ils doivent le respecter et faire avec, et la fermer. S'ils ne sont pas contents, ils peuvent quitter leur poste, abandoner leur gras salaires et leurs vastes fauteuils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tournesol    0
quote:
Vous donnez vos avis sur des affaires politiques, avis qui sont totalement subjectifs mais je vois que vous êtres tous d'accord. Vous voulez entendre le mien ? il vous paraitra tout aussi subjectif mais certainement ne vous plaira pas.
Donc plutôt que d'en arriver à une bataille de Internet Keyboard Justice warriors cachés derrière des pseudos ridicules, je suggère de fermer ce fil.
Ou alors PAS DE POLITIQUE.

Donc, si demain Poutine décrète comme à la "grande époque de l'Union Soviétique" que le darwinisme est persona non grata au profit du lyssenkisme, contester cette situation relèverait du fait de faire de la politique ?

Ici Trump, opposé au réchauffement climatique, décide d'un décret visant à empêcher d'informer la population. On est dans le mensonge par omission ! On ne change pas les faits, mais on cherche à les faire disparaître.

Donc selon toi, la science est apolitique, donc si les politiciens se mêlent de science, les scientifiques ne devraient pas s'en mêler parce que sinon cela reviendrait à faire de la politique ?


quote:

je vis aux US, je ne vois aucune 'censure et desinformation' concernant le rechauffement climatique.

C'est marrant, moi je n'ai pas les mêmes échos que mes contacts natifs ou non aux USA. Evidemment que la censure n'est pas (encore) effective. Le décret vient de passer, et la NASA et autres lui disent f... ! pour le moment.


quote:
Mais peu importe, on sait de quoi il s'agit. Les scientifiques US sont comme ceux en france. Ils sont payés par le tax-payeur. Et quand le tax-payeur vote Trump, ils doivent le respecter et faire avec, et la fermer. S'ils ne sont pas contents, ils peuvent quitter leur poste, abandoner leur gras salaires et leurs vastes fauteuils

Donc, selon toi, le scientifique doit penser comme celui qui le finance ?
Désolé, mais c'est contraire à toute l'éthique scientifique.
La vérité scientifique ne se monnaye pas, et les citoyens ont le droit d'être informés de faits impliquant leur avenir.

Ton attitude me rappelle celle de scientifiques en biologie qui pensent que l'argent qu'ils touchent pour financer leurs recherches justifie bien quelques arrangement avec la réalité.

En l'occurrence, j'ai une amie aux USA, qui était en post-doc, et qui soulevant, avec des collègues, des données qui n'allaient pas dans le sens du financeur, s'est vu obligée par son chef de censurer ses résultats. Quand elle s'est opposé à cela, son patron lui a balancé le même genre d'argument que toi, en gros :
"T'es payée par X tu dois le respecter et faire avec, et la fermer. Si t'es pas contente, tu n'as qu'à quitter ton poste."
Ce qu'elle a fait ceci dit. Et je crois savoir qu'il y a une enquête de sa fac en cours sur son boss, qui risque de se faire dégager à juste titre !

Je vais retourner l'argument. Si les politiques ou les industries ne veulent pas de la vérité, ils n'ont qu'à ne pas financer la recherche ! C'est dans ce sens que cela marche.

[Ce message a été modifié par Tournesol (Édité le 29-01-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PascalD    4
quote:
Si les politiques ou les industries ne veulent pas de la vérité, ils n'ont qu'à ne pas financer la recherche ! C'est dans ce sens que cela marche.

C'est probablement le prochain décret de Trump: couper les financements publics des recherches dont il ne veut pas entendre parler. Après tout il a été élu pour faire des économies, aussi.
En même temps, aux US la recherche n'est pas aussi dépendante que chez nous des financements publics.
On verra bien.

[Ce message a été modifié par PascalD (Édité le 29-01-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Superfulgur    13
Je suis d'accord avec Tournicoton, le "pas de politique sur un forum d'astronomie" n'a aucun sens...

Tiens, un exemple, au hasard : les vols habités. Qu'est ce que c'est ? De la science ? De la politique ?

lol

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tournesol    0
quote:
En même temps, aux US la recherche n'est pas aussi dépendante que chez nous des financements publics.

Il suffit qu'un Bill Gates ou un Paul Allen décide de financer ces recherches et de faire en sorte que les résultats obtenus soient connus. Je vois mal ce que le gouvernement pourra y faire, à moins de décider que la recherche climatique (par exemple) soit illégale,... mais là on passe un nouveau cap !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a un mouvement de contestation aux USA et toutes les bonnes excuses vont y passer. C' est de la politique à 100%.

Derrière cette histoire de réchauffement global il faut comprendre :
Fracking ou pas fracking ? c' est a dire : jobs in the US ou jobs in China ?
et de façon plus générale le problème est :re-industrialization in the US ou pas ?
Les chômeurs et mécontents américains ont voté OUI et, si la réponse est oui, alors il faut s'attendre à voir un peu plus de charbon bruler aux USA et moins en Chine.
La quantité de charbon ou de pétrole brulée sera la même, globalement, de toutes facons, ceci dit, on peut espérer que la re-industrialisation des USA se fera de facon plus 'propre' qu' elle ne se ferait en Chine.
Je ne nie pas que la pollution et émission de gaz à effet de serre soit un problème, mais il faut voir aussi que le chomage et 'l' inemployabilité' massive crée aussi un problème. Lequel est le plus 'toxique' pour la santé de l'homme ? la réponse est le chomage, et de très loin.
La population française va avoir le même choix à faire dans quelques mois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lol oui. Ces manifs n' ont rien à voir avec les sciences. je repéte que c' est politique à 100%.
C'est l'équivalent des défilés du 22 Avril 2002 de l'entre deux tours des élection francaises. C' est les même zozos qui défilent aujourd'hui aux USA: gauche-caviar bobos libéro globalistes et pour les mêmes raisons: pour contester les résultats d' une élection 100% valide mais qui ne leur plait pas.
Mais ils sont pas cons, ils prennent comme paravent à leur revendication des problèmes difficilement contestables, Le dernier en date, une perle : 'L'Evolution'. 'Rebellez vous contre Trump autrement vous soutenez l' Obscurantisme Creationiste et l' Inquisition va revenir'.
Je ne me lancerai même pas dans une discussion pour discuter de la réalite de l' Evolution. Ca serait tomber dans le piège.
Mais je vois qu'ici, on s'échauffe déjà pour les mêmes manifestations qui vont avoir lieu dans 4 mois à peine, après la défaite de la gauche au premier tour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Superfulgur    13
"C'est l'équivalent des défilés du 22 Avril 2002 de l'entre deux tours des élection francaises. C'est les même zozos qui défilent aujourd'hui aux USA: gauche-caviar bobos libéro globalistes et pour les mêmes raisons: pour contester les résultats d' une élection 100% valide mais qui ne leur plait pas....

... et qui la plupart n'étaient pas allé voter ou avaient voté Christiane Taubira, ce qui revient au même...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce que ces manifestants espérent, c' est d'ancrer l' idée dans la tête des gens que Trump bafoue la Constitution, qu' il utilise son pouvoir pour s'enrichir ou enrichir sa famille, qu' il est un danger pour la Sécurité Nationale, l' Environnement, les Femmes, les Immigrés, l'Education etc. Bref, ceux qui manipulent ces mouvements veulent aller vers son 'impeachment'. Les médias relaient et amplifient à fond, c'est pour ça que Trump est en toujours en mode 'Twiter', moins qu'avant, mais il continue à Twitter quand même.
On ne peut pas prévoir le futur, mais il ne faudrait pas que s'ajoutte une crise financière à tout ce bordel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jfleouf    11
quote:

je vis aux US, je ne vois aucune 'censure et desinformation' concernant le rechauffement climatique.

Bien sur, on n'en est pas au point d'avoir une censure stalinienne, mais il y a quand même des premiers pas qui sont inquiétants.

- Une des premières mesures de l'équipe Trump a été de supprimer la page sur le 'climate change' du site internet de la maison blanche (source: http://www.cnbc.com/2017/01/20/the-white-house-websites-page-on-climate-change-just-disappeared.html ).

- Trump a dit que "Le concept de réchauffement climatique est une invention des Chinois pour affaiblir l'industrie américaine" (source: https://twitter.com/realDonaldTrump/status/265895292191248385 )

- Trump a souvent dénigré la science dans ses meetings. Un exemple qui serait amusant si il n'était pas tragique c'est sa tirade sur les produits nocifs pour la couche d'ozone dans la laque pour cheveux (source: http://www.factcheck.org/2016/05/trump-on-hairspray-and-ozone/ ). En gros, d'après lui les scientifiques sont tellement débiles qu'ils n'ont pas pensé que quand il utilise son hairspray dans son appartement il n'y a aucun risque pour la couche d'ozone vu que les produits chimiques sont confinés dans son appart. Je vous laisse trouver le problème...

- Trump a aussi clairement fait savoir qu'il souhaitait que la NASA se focalise sur l'étude de l'espace, mais pas de la planète Terre (couper les budgets de la recherche sur le changement climatique).


Maintenant, si on regarde les mesures qui s'approchent le plus d'une censure : la nouvelle administration a interdit à certaines agences gouvernementales (EPA: Environmental Protection Agency, Department of Agriculture, Department of Interior) de communiquer au public. Plus de communiqué de presse, plus de messages sur les réseaux sociaux (twitter, facebook, ...). Ça ressemble quand même très fortement à de la censure, non ?


quote:

Derrière cette histoire de réchauffement global il faut comprendre :
Fracking ou pas fracking ? c' est a dire : jobs in the US ou jobs in China ?
et de façon plus générale le problème est :re-industrialization in the US ou pas ?
Les chômeurs et mécontents américains ont voté OUI et, si la réponse est oui, alors il faut s'attendre à voir un peu plus de charbon bruler aux USA et moins en Chine.
[...]

Effectivement, les intérêts de l’environnement ne s'alignent pas forcement avec ceux de l'économie (au moins à court terme). Mais est-ce une raison valable pour renier la réalité ? Je peux comprendre qu'un président dise : les jobs c'est plus important que l’environnement, et je préfère avoir le plein emploi avec une augmentation des températures plutôt que du chômage et un meilleur environnement. C'est un choix politique (pas mon choix). Mais nier la réalité scientifique comme ils sont entrain de le faire, là je ne peux pas laisser passer.


Pour la route, un dernier exemple qui montre le mépris de ces gens pour la science. Quand Mike Pence (anciennement gouverneur de l'Indiana, là où j'habite... aujourd'hui Vice Président) venait dénigrer la théorie de l'évolution devant le congrès: https://www.youtube.com/watch?v=ikax0Y0NJsY (et pour ceux que ça intéresse, une excellente de pourquoi Mike Pence n'a rien compris : https://www.youtube.com/watch?v=SkUgDCk0Xi4 ).

Ces gens sont clairement anti-science, et leurs actions de ces derniers jours font un peu peur (et je ne suis pas du genre à crier au loup).

Sur ce, je retourne à mon vaste fauteuil et mon job grassement payé ($42,420 brut annuel) qui me permet de perdre mon temps sur astrosurf pendant ma pause déjeuner. (Pour info, je ne me plain pas de mon salaire, mais qu'on ne vienne pas me dire que je suis 'grassement payé').

jf

Full disclosure: Je suis chercheur en biologie (ma spécialité c'est l'évolution moléculaire) et je bosse aux US (Indiana University) depuis 7 ans...

PS: Si le taulier décide de fermer/déplacer au bistrot, je suis ouvert à continuer la discussion au bistrot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encore une fois je ne peux pas prévoir l'avenir, mais je crois que toutes ces 'postures' de Trump sont de la rhétorique électorale. Cela ne va pas changer le contenu des matières enseignées dans les universités, ni n'empéchera le development de technologies des energies renouvelable là ou c'est nécessaire et profitable.
Que Trump ne soit pas un grand ami des sciences, oui je le crains. Si ça se trouve il est inculte dans ces domaines. Mais G. Bush et Bill Clinton l'étaient ils moins que lui ?
S'il n'a pas d'affinité avec les sciences, qu'est ce que ça veut dire pour la NASA ? je me sais pas. J'imagine quelque chose de pas très risqué et qui rapporte gros sur le terrain du prestige et du business c'est á dire une mission Lunaire habitée pas trop chére et 100% 'made in USA'.
La science en général a vraiment été secondaire dans ces elections. C'est le 'rapatriement' des jobs et l'immigration qui l'a fait élire à 90%. Au long terme, si l'économie de production repart, la Recherche y gagnera. On peut voir les choses comme ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jackbauer 2    2
http://www.iau.org/news/announcements/detail/ann17006/

L’ IAU (International Astronomical Union) vient de publier un communiqué, concernant en particulier le décret de l’administration Trump sur les ressortissants musulmans de 7 pays visés (Iran, Iraq, Libye, Somalie, Soudan, Syrie and Yémen)


Extrait :

« …The IAU firmly opposes any discrimination based on factors such as ethnic origin, religion, citizenship, language, and political or other opinion and therefore expects US officials to not discriminate on the basis of religion.
The IAU hopes that such actions from a country do not trigger a chain reaction in other countries around the globe, which would severely damage the science of astronomy, and encourages everyone to value cooperation, tolerance and peace… »

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 30-01-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.