Aller au contenu
xavierc

Premier Restefond 2017 nuit 1

Messages recommandés

xavierc    3

Préambule
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Restefond, la Bonette, je n'étais jamais venu auparavant sur ces cimes astro-mythiques, parmi les meilleurs sites en France.
Effectivement pendant ma semaine ici, la transparence se révèlera souvent d'enfer, avec une vision quasi-chilienne du ciel (la latitude en moins), nébuleuse de la Pipe basse dans Ophiucus observée à l'oeil nu! La Voie Lactée d'été montre de nombreuses structures et nodosités et les nuages sombres sont bien découpés et quasi en relief pour les plus marqués (tranchée de Le Gentil 3 et B142/143 de l'Aigle notamment).
J'ai été encore plus impressionné par les nuits de faible turbulence, du genre celle où nous avons pu voir avec certitude la division d'Encke dans les anneaux de Saturne.
 
Ces conditions dantesques se méritent.
A peine arrivé le vendredi après-midi au fort de Restefond où je suis seul comme sur les autres sites astros du coin (les carrières, les écuries et les prairies), je lutte inutilement contre le vent lors du montage de ma tente.
Cette dernière trop haute est finalement couchée par le vent une fois montée, et essuie quelques dégâts légers réparés plus tard à Valdrôme.
L'adaptation à l'altitude (2560m) n'est pas non plus transparente.
Je ne sais pas si c'est la fatigue du voyage qui a amplifié le malaise, mais le vendredi soir je n'étais pas en état d'observer entre la fatigue et les nausées, et m'endormir n'a pas été aisé. Mais samedi après-midi c'était enfin passé, après un stade où je marchais au ralenti et m'essoufflais vite.
Le moral était un peu bas car en plus j'étais tout seul, mon binôme arrivant seulement dimanche.
 
Mais à ce moment Tutu56 est passé à l'improviste avec sa copine. Puis nous avons eu un peu de monde y compris des passages de touristes, JCB et son fils sont enfin arrivés dimanche, puis Gégé33 et Fred Burgeot plus tard dans la semaine.
Le reste du séjour s'est donc déroulé sous de bien meilleurs hospices.

Quelques photos :

Le Fort de Restefond
20170811_18_FortRestefond_033.jpg
20170811_18_FortRestefond_014.jpg
Cime_de_la_Bonette_01.jpg

Le panorama devant le fort
20170811_18_FortRestefond_002.jpg
20170811_18_FortRestefond_003.jpg
20170811_18_FortRestefond_004.jpg
20170811_18_FortRestefond_005.jpg
20170811_18_FortRestefond_006.jpg

Marmotte autochtone

Boudeuse
20170811_18_FortRestefond_007.jpg

Chercheuse
20170811_18_FortRestefond_009.jpg

Aux aguets
20170811_18_FortRestefond_036.jpg
20170811_18_FortRestefond_038.jpg

Au pas de course
20170811_18_FortRestefond_064.jpg

Devant son pied à terre
20170811_18_FortRestefond_065.jpg
20170811_18_FortRestefond_066.jpg
20170811_18_FortRestefond_125.jpg

3 des 4 sites d'observation :
Cime_de_la_Bonette_90.jpg
A gauche les écuries avec 2 maisons rénovées dont une buvette
Au milieu le fort
A droite au dessus du fort, les amas de pierre des carrières avec la piste y menant.

On voit mieux les carrières en haut de l'image sur cette vue zoomée depuis la cime de la Bonette.
Cime_de_la_Bonette_50.jpg

Si je ne me suis pas trompé, le site des prairies est 2 virages sous les écuries, ici , accessible via la piste en lacets :
20170811_18_FortRestefond_110.jpg

In situ :
20170811_18_FortRestefond_115.jpg
20170811_18_FortRestefond_116.jpg

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
nuit du 12 au 13 août 2017
5 dessins : 7847 à 7851
Dobson 508/1920
 
Ce soir Tutu56 et sa copine sont là, après être passés dans la journée voir s'il y avait des astronomes ici. Ils sont en séjour touristique mais il a sauté sur l'occasion pour une petite soirée d'observation impromptue.
2 amateurs du ciel sont en contrebas du fort dans leur tente installée au milieu des marmottes.
Ils monteront eux aussi observer en début de nuit, l'appel d'un gros diamètre ne se refuse pas.
 
J'avais noté 4 comètes à observer, mais elles seront décevantes.
 
Observation 7847 : Comète P/Van Ness 213P dans le Sagittaire.
201x. Petite, diffuse, très faible à VI1. Plus difficile que prévu.
Comete213Pobs7847.jpg
 
Le ciel est vraiment très dégagé, sûrement coronal. Tutu56 observe sur mon 500 et fait des photos des Perséides très spectaculaires.
Nous compterons 4 bolides à nous 5.
 
Je montre quelques objets brillants en début de nuit.
La queue du Scorpion et la Voie Lactée d'Ophiucus sont évidentes et structurées. La Voie Lactée s'enroule autour de Saturne sur un quart de tour à son nord-ouest en ce moment, c'est impressionnant de voir ça facilement. L'ensemble est pourtant bas.
 
J'avais hâte de pointer le lointain amas globulaire du Dauphin qui devrait être plus qu'une tache floue avec ce télescope.
 
Observation 7848 : NGC7006.
276x, 402x.
Considérablement faible, il est trop sombre à 402x.
Les étoiles du centre, de magnitude supérieure à 15.5, sont très faibles.
Il est résolu en étoiles très faibles à perceptibles.
La Lune s'est levée vers 23h20, gibbeuse, et le fond de ciel s'est éclairci.
NGC7006obs7848.jpg

Les 2 amateurs campeurs partent à 23h.
 
Comme je suis dans la zone, j'observe quelques galaxies du Dauphin.
 
Observation 7849 : Groupe de NGC6927-30.
276x, 402x.
Avec l'apport du diamètre, ce petit groupe me montre 2 fois plus de membres qu'au Strock 254.
NGC6928 (considérablement faible, très allongée, nodosités), NGC6930 (très faible, diffuse), NGC6927(très faible à VI1), NGC6927A(VI4).
NGC6927_30obs7849.jpg
 
Tutu56 part vers 0h30, il ne faut pas être trop fatigué pour redescendre de nuit les 20kms jusqu'à Jausiers, et une journée de randonnée l'attend.
 
C'est moi qui fatigue à 1h, donc m'accorde une demi-heure de sieste dans l'auto avant de pointer une nébuleuse planétaire du Dauphin.
 
Observation 7850 : NGC6891.
85x, 276x, 138x, 631x.
Turbulence de 3 sur 5.
Elle répond très bien en OIII.
Elle apparaît quasi ponctuelle à 85x.
Son disque assez net mais faible a un centre brillant avec structure mixant anneau et spires.
Son étoile centrale plutôt faible irradie le gaz autour, bleuâtre tirant sur le turquoise.
NGC6891obs7850.jpg
 
De la buée sur le Nagler 26 rappelle une différence avec le Chili du Nord : ici on n'a pas moins de 20% d'hygrométrie!
 
Pour qu'il n'y ait pas de jaloux, j'observe ensuite le second amas globulaire du Dauphin, NGC6934.
 
Observation 7851 : NGC6934.
402x, 201x, 85x.
Brillant, bleuté, très fourni, il affiche plusieurs lignes d'étoiles. La profusion d'étoiles le rend dur à dessiner.
NGC6934obs7851.jpg
 
La Lune gibbeuse n'est plus cachée par les murs du fort et m'éclaire directement désormais.
 
A 3h de nouveau fatigué, je dors presque une heure dans l'auto mais le ciel est en partie souillé de nuages.
Je suis encore fatigué, je capitule et vais dormir pour de bon.

20170811_18_FortRestefond_140.jpg
20170811_18_FortRestefond_161.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïcé    10

Je n'ai ni l'âge ni la forme pour monter là-haut maintenant, il y a 10 ans, ça m'aurait tentée.J'admire la performance! Seul au milieu de cet écrasant paysage minéral, ça doit être impressionnant. Et visiblement, la haute montagne, ce n'est pas du gâteau, fatigue et nausée... tes dessins en ont une "saveur" particulière - au figuré bien sûr.:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

c'est clair que le Restefond, c'est un sacré ciel.

Comme toi, à chaque fois que j'y vais je passe les 24 premières heures à être essoufflé d'un rien, à mal dormir, à avoir la tête dans un étau. Mais ensuite c'est que du bonheur, sauf quand il fait mauvais temps car là tous les touristes fuient dans la vallée. Même dans ces conditions, c'est plaisant de se dire qu'on est là, avec la montagne pour soi, avec la sensation d'être en-dehors du temps.

A mon arrivée le mercredi soir, ça a été une bonne surprise de te retrouver sur place, terré dans le fort :)

Sympa tes photos, qui montrent bien l'environnement dans lequel on s'installe là-haut.

 

Très joli groupe de galaxies, le rendu est bon.

Dans le Dauphin, niveau NP je connaissais NGC 6905 mais pas NGC6891, avec sa coquille façon Saturn Nebula. Merci pour l'idée !

 

Fred.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sky runner    0

Bien Xavier, pour tenter surtout ce genre d'amas globulaires, il faut pouvoir oser le dessin et espérer que le ciel reste stable ou bien dessiner très vite !

J'ai une question autre pour laquelle certains ici pourront donner leur avis aussi. Je vois que ton Dobson est muni d'une casquette, visière ou pare-lumière assez conséquente.

Je voulais savoir si tu avais vraiment fait la différence dans les bon sites (Restefond par ex) en terme de contraste (meilleur assombrissement du fond de ciel). Je m'en suis fabriqué une il y a quelques années mais n'ai jamais vraiment expérimenté sur le terrain. J'entends par gêne de lumière parasite, les lueurs surtout d'origine naturelle (Voie Lactée, lumière zodiacale, airglow) et aussi lumière artificielle d'halos lointains sur l'horizon (comme ici, villes italiennes  ?) Mon télescope étant de conception proche du tien, ton avis de deep skyer m'intéresse. Pour un lever de Lune, il est évident que ça doit améliorer.

Fabrice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xavierc    3
il y a 19 minutes, Sky runner a dit :

Bien Xavier, pour tenter surtout ce genre d'amas globulaires, il faut pouvoir oser le dessin et espérer que le ciel reste stable ou bien dessiner très vite !

J'ai une question autre pour laquelle certains ici pourront donner leur avis aussi. Je vois que ton Dobson est muni d'une casquette, visière ou pare-lumière assez conséquente.

Je voulais savoir si tu avais vraiment fait la différence dans les bon sites (Restefond par ex) en terme de contraste (meilleur assombrissement du fond de ciel). Je m'en suis fabriqué une il y a quelques années mais n'ai jamais vraiment expérimenté sur le terrain. J'entends par gêne de lumière parasite, les lueurs surtout d'origine naturelle (Voie Lactée, lumière zodiacale, airglow) et aussi lumière artificielle d'halos lointains sur l'horizon (comme ici, villes italiennes  ?) Mon télescope étant de conception proche du tien, ton avis de deep skyer m'intéresse. Pour un lever de Lune, il est évident que ça doit améliorer.

Fabrice.

Salut Fabrice

 

En site pollué j'ai vite vu la différence, y compris en présence de la Lune. Sans, j'avais des reflets dans les oculaires!

 

Au Restefond, il reste des sources de lumières parasites comme tu as dit aux horizons, et cette chieuse de Voie Lactée et la lumière zodiacale au printemps/automne.

Je pense gagner du contraste dans tous les cas en mettant ce pare-lumière (carton de panneau de chantier peint en noir).

 

Il est assez conséquent car prévu pour se bloquer sur l'intérieur du couvercle de la caisse primaire, le miroir étant transporté à part.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xavierc    3
Il y a 3 heures, fred-burgeot a dit :

Salut,

 

c'est clair que le Restefond, c'est un sacré ciel.

Comme toi, à chaque fois que j'y vais je passe les 24 premières heures à être essoufflé d'un rien, à mal dormir, à avoir la tête dans un étau.

Oui la montagne se mérite mais que la montagne est belle!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xavierc    3
Il y a 5 heures, Maïcé a dit :

Je n'ai ni l'âge ni la forme pour monter là-haut maintenant, il y a 10 ans, ça m'aurait tentée.J'admire la performance! Seul au milieu de cet écrasant paysage minéral, ça doit être impressionnant. Et visiblement, la haute montagne, ce n'est pas du gâteau, fatigue et nausée... tes dessins en ont une "saveur" particulière - au figuré bien sûr.:P

Ca m'entraînera pour le Chili l'année prochaine avec des excursions à + de 4000m!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, xavierc a dit :

Ca m'entraînera pour le Chili l'année prochaine avec des excursions à + de 4000m!

Ho pauvre, tu risques de souffrir ! :(

;)

Fais attention au froid surtout, déjà au Restefond la température de nuit descend facilement à 5 degrés en plein été. Je connais des gens revenus du Chili qui ont eu du mal à dormir là bas principalement à cause du froid !

 

Puis à 4000 mètres on peut ne plus très bien profiter du ciel parce que les yeux commencent à manquer d'oxygène ! (Témoignage d'autres amis qui eux rentraient du Mauna Kea à Hawaï, oui j'ai des amis plus chanceux que moi ;))

 

En tout cas bravo pour tes dessins et merci pour ton post qui m'a donné la nostalgie du Restefond, comme tous les posts qui parlent de ce lieu magique ;) Vivement la suite de ce nouveau feuilleton ! :) 

Modifié par Cédric Perrouriefh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xavierc    3

Cédric, les excursions à 4000m c'est uniquement touristique, en journée et en période de Lune, la partie astro du séjour viendra ensuite à 1500m d'altitude.

On dormira à des altitudes plus basses, on aura les gros manteaux d'hiver et notre hôte prévoira les duvets chauds.

 

Je me rappelle des effets de l'altitude sur la vision avec l'article épique de Serge Brunier sur le Ojos del Salado à presque 7000m de haut, épique!

Modifié par xavierc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yapo    1

Merci pour cette belle visite à ce site mythique que je n'ai jamais fréquenté (mais sans doute parce que je suis souvent pas très loin...) !

Je salue la belle prouesse sur l'anneau de NGC 6891 que même Bertrand au T635 n'a pas réussi à décortiquer autant que toi (sa turbulence n'était certes pas idéale).

Encore une petite question technique : ton "perceptible", c'est plus faible que "très faible" ? Je sais, j'suis chiant avec les échelles mais c'est pour bien te comprendre parce qu'on n'a pas tous les mêmes (moi, perso, c'est brillant, moyen, faible, très faible et extrêmement faible; après je peux faire des entre-deux mais très rarement car je trouve qu'une échelle trop graduée est difficile à bien respecter)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jcb77    5

Hello le navigateur stellaire;

 

aaaah qu'ils sont bons et doux ces souvenirs.... et ce col qui nous fit tant tourner la tête....

c'est toujours un plaisir de partager ces moments en ta compagnie...

 

et ceci avec Lucas, c'est aussi un moment rare et plaisant....

 

tu dis "la nébuleuse de la pipe à l'oeil nu" ????? aaaaah si j'avais su, je n'aurais pas mis autant de temps à la chercher dans les herbes folles :D:$O.o

 

vite la suite tant c'est réjouissant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xavierc    3
Il y a 8 heures, yapo a dit :

Encore une petite question technique : ton "perceptible", c'est plus faible que "très faible" ? Je sais, j'suis chiant avec les échelles mais c'est pour bien te comprendre parce qu'on n'a pas tous les mêmes (moi, perso, c'est brillant, moyen, faible, très faible et extrêmement faible; après je peux faire des entre-deux mais très rarement car je trouve qu'une échelle trop graduée est difficile à bien respecter)

Yann, pour te parler Ciel Extrême : "perceptible" = VI = vision décalée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xavierc    3
Il y a 1 heure, jcb77 a dit :

tu dis "la nébuleuse de la pipe à l'oeil nu" ????? aaaaah si j'avais su, je n'aurais pas mis autant de temps à la chercher dans les herbes folles :D:$O.o

C'est vrai t'es encore plus chiant quand t'es en manque! :P

Allez je blague!

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.