BobSaintClar

Idée cadeau : les jumelles Nikon WX

Messages recommandés

Avouez : Vous ne saviez pas quoi m'offrir pour la Noël...

Avez-vous pensé aux dernières jumelles proposées par Nikon, les WX 7x50 et 10x50 ?

J'ai eu l'opportunité de les observer, manipuler et même essayer avant-hier. Autant faire profiter la collectivité de l'étrange expérience, je ne passe plus souvent, avant que ma mémoire n'engage son usuel travail de fossoyeur !

Pour rappel, ces jumelles officiellement dédiées par la marque à un usage astronomique sont assez extrêmes, de par leurs caractéristiques techniques et de par leur prix : elles proposent, dixit Nikon, une image quasi parfaite pour des champs de vision exceptionnellement larges (FOV 66,6° pour les 7x et 76,4° pour les 10x. Mais y'a une couille dans le potage, on va en reparler). Tout ça pour le prix dérisoire de 6000 à 8000 euros l'unité, selon que vous vous fournissez aux Puces ou au Printemps.

Premier contact : dans la showroom Nikon, elles en jettent, posées sur leurs trépieds ! On remarque de suite leur poignée de transport intégrée (mais démontable) et leur taille, plutôt imposante pour des 50mm. On note également que les oculaires sont proportionnellement énormes. Les deux jumelles se ressemblent au point de se confondre, si l'on ne prend la peine d'approcher jusqu'à lire ce qu'elles promettent. Elles pèsent 2,5 kilos (données constructeur) : difficilement conciliable avec une utilisation soutenue à mains levées. C'est dommage, pour des instruments de ce diamètre.

Quand on manipule les bêtes, elles respirent la solidité. C'est beau, tout en métal et matériaux de qualité (même si "mon" exemplaire des 7x50 est balafré : quelqu'un a déjà réussi à les f... par terre). Les oculaires se règlent indépendamment, comme sur mes Fuji ; les œilletons sont réglables sur deux bon centimètres, à vue de nez (rires).

Si l'on promène son regard tout autour de la pupille de sortie, en gardant ses distances, on remarque le passage de lumières parasites : deux écailles lumineuses traînent assez loin de l'axe optique sur les 10x, une plus petite est visible sur la 7x. Ces lumières parasites sont suffisamment excentrées pour ne pas gêner l'observation (de jour, à fortiori de nuit) ; m'enfin, sur des engins de ce prix, on est en droit d'attendre l'excellence, sinon la perfection...

Bon, il est temps de regarder dedans ! Je commence par les 10x50, celles qui m'auraient intéressé en premier lieu, si j'avais six fois le smic à blanchir :

Ah la vache, ouais, y'a « apparemment » du champs ! 76,4° qu'ils disent ? C'est n'importe quoi, ils faut qu'ils revoient leurs calculs ! On est quelque part entre le Nagler et l'Ethos, peut-être aux alentours de 85° (j'ai possédé, au siècle dernier, un oculaire présentant exactement cette valeur). J'ignore si la vision binoculaire flatte l'image au point de gravement duper le cerveau, mais tout de même : le champs apparent est forcément supérieur à 80°, ou mon vrai nom n'est pas BobSaintClair ! Monsieur Nikon, refaites vos mesures, mais à jeun !

L'image est belle, ciselée, contrastée, sans défauts immédiatement visibles. Ca pique ! Ca pique, mais ce n'est pas parfait :

Déjà, pour se positionner correctement, mieux vaut être un homard ou un requin-marteau. Sinon, il faut rentrer les œilletons au taquet : sauf à vous rectifier la gueule au rabot, votre tarin ne passera jamais entre les deux oculaires XXL. Du coup, tout le dégagement (conséquent, heureusement) est bouffé par l'arête du nez. Personnellement ça va, mais de justesse : si j'avais des lunettes, ça coincerait.

Ensuite, il y a des ombres volantes. Si vos deux prunelles ne sont pas précisément dans l'axe optique des oculaires, de grosses taches noires dansent la gigue aux alentours ! Laisser baguenauder son regard dans l'immense aire de jeu qui s'offre à lui s'avère frustrant, d'autant plus que l'image est très propre, jusqu'aux bords... Alors certes, on place toujours ce qu'on observe au plus près du centre, mais quel dommage ! J'imagine que l'on est plus ou moins sensible à ce phénomène ? Peut-être change-t-il en fonction du diamètre de la pupille (auquel cas, il faudra retenter de nuit, ça tombe bien, c'est le but) ? Personnellement, il m'a gâché le plaisir.

Enfin, histoire de pinailler (à ce prix, c'est permis) : il y a du chromatisme. Eh, revenez !! Il est léger, juste un fin liseré vert/pourpre, un mince trait coloré qui souligne les transitions claires et nettes sur le dernier tiers du champs ! Il ne gêne en rien, on ne le voit qu'en le cherchant, mais... voilà. Il est bien là. Sur les 65° de mes Canon 10x42 stabilisées (moins ambitieuses, soit), je n'en avais pas.

Et puisque je suis d'humeur chafouine, je m'autorise un dernier taquet. En face de la baie vitrée, j'avise et vise un mur de (fausses) briques : houlà ! Numérobis a encore frappé ? L'image souffre d'une déformation marquée, en barillet. Bon, quand on observe une tache floue dans une salade de points, on s'en bat les breloques. Mais à ce prix (c'est mon leitmotiv), ça chatouille. Non ?

Bon, résumons : si on ne mes offre, ces 10x50 WX, je les prends ! Je les prends, mais pour les revendre : tous les défauts susnommés sont légers, acceptables, je peux m'en accommoder (humour). Tous, sauf celui des ombres flottantes. Encore une fois, si ces dernières persistent quelles que soient les conditions d'observation (j'entends, de jour comme de nuit), l'affaire est pliée. A l'usage, c'est trop chiant !

Passons aux 7x50, histoire de voir. A priori, elles nous intéressent moins : 7x, en usage astro, c'est pour faire du repérage, pas de l'observation... sauf à faire une fixette sur les comètes géantes qui, comme chacun sait, ne se bousculent pas au portillon. Allons-y :

D'entrée, comme pour les 10x, je note que les 66,6° de champs apparent annoncés sont, euh... méchamment sous-estimés : j'ai l'impression d'en avoir plus que dans un Delos ! Cette valeur affichée, c'est encore un coup du Stagiaire de Troisième ? A la limite, si Nikon nous donne des mesures correctes (ou si sa méthode de calcul est spéciale), pourquoi ne communique-t-il pas là-dessus ? Parce qu'à mon humble avis, il se tire une balle dans le pied : quel constructeur automobile dévaluerait sciemment les performances de son dernier bolide ?

Bref : si vous et moi partageons à peu près la même expérience en matière d'observations astronomiques, vous « mesurerez » un champs apparent plus proche des 75° que d'un très ordinaire 66°. Croyez-moi, il y a BEAUCOUP PLUS de degrés qu'annoncé, c'est à n'y rien comprendre !

Poursuivons : concernant le dégagement oculaire, ce modèle 7x50 me surprend agréablement. Sans que je puisse vraiment l'expliquer, les mêmes causes (encombrement des oculaires, taille de mon nez, écart interpupillaire, etc.) ne produisent pas exactement les mêmes effets : je positionne mon regard plus facilement que sur les 10x, avec une petite marge de réglage préservée pour les œilletons. Surtout, et le constat est sans appel : il n'y a pas d'ombres flottantes, ou si peu ! Bien sûr, il faut bouger la tête si vous voulez regarder en bord de champs, mais ça marche, quand c'est mission quasi impossible sur les 10x. Aaahhhhh, enfin, on peut se rincer l’œil ! Chacun verra midi à sa porte mais pour moi, ça change complètement le confort d'observation.

Pour le reste, on retrouve la plupart des points forts et les points faibles du modèle 10x, à savoir : une belle image, ciselée, contrastée, affectée d'un très léger chromatisme sur le dernier tiers du champs. Bonne surprise, la déformation en barillet des 10x est ici quasi absente : cette fois, c'est vraiment parce que je dispose d'un quadrillage parfait qu'il se laisse - à peine - deviner.

Ok les gars, les 7x50, vous pouvez me les offrir : je les garderai !

Modifié par BobSaintClar
  • J'aime 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hey mais c'est Bob !!! Comment va mon vieil ami ? Tu te souviens de Kat avec qui t'allais observer la tête de cheval dans ta vieille 150/750 et ton magnifique oculaire Zeiss 38mm 85° de champ au col du chat en dessus du lac du Bourget (il y a... plus de 15 ans) ? :)
J'ai eu la chance d'avoir les jumelles Nikon WX entre les mains pendant tout un week-end et même si tes observations toujours précises sont justes, je n'ai pas constaté les mêmes défauts que toi, notamment concernant les reflets et les ombres fantômes. Je pense qu'il s'agit plus d'un défaut de réglage des oeilletons que d'un vrai défaut optique. Personne autour de moi n'a constaté cela sur la 10x ou la 7x même s'il est vrai que le confort n'est pas toujours là et que les gros nez sont handicapés par les énormes oeilletons des oculaires.
Pour ma part je les avais laissés en position basse (les oeilletons) et ajustais ma position naturellement. On prend assez vite l'habitude.
Point de vue caractéristiques, la 7x50 est annoncée au champ de 66.6° (arghhh satanique !!!) et la 10x50 à 76.4°. On est plus proche du ressenti et il est indéniable que la 7x a un champ apparent plus faible que la 10x. La vision bino peut-elle donner une apparence trompeuse ?
Pour ce qui est de la distorsion en barillet de la 10x, je l'ai remarquée aussi mais à ce champ là peut-on vraiment en vouloir aux concepteur ? Le chromatisme est à peine sensible de mon côté sur l'extrême bord. Mais quand on met les yeux là dedans quand même c'est... Wooow !!!

Aussi, à priori c'est pareil de ton côté, nous tirons des conclusions sur une utilisation à distance relativement proche de ces jumelles faites pour regarder à l'infini. Alors je ne dis pas que toutes ces aberrations disparaîtraient en regardant le ciel mais peut-être serait elles amoindries vu le domaine très précis de conception et d'optimisation ?

Bref, pour résumer c'est toute une expérience que de regarder dans ces jumelles.
Il faut savoir que Nikon les a produites pour fêter les 100 ans de la marque et n'en produira, quoi qu'il arrive que 100 exemplaires en tout (indifféremment des 7x ou des 10x selon l'ordre d'arrivée des commandes) !!!! D'où aussi le prix associé au produit de luxe "rare". À ma connaissance il n'en ont pas encore vendu une seule au Canada.

Pour finir, un petit rinçage d'oeil, j'ai eu largement les temps de les photographier. :)

 

nikonWX1.jpg

 

nikonWX2.jpg

Modifié par Looney2
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Argh, ça tourne au rassemblement de vétérans avinés... déjà que d'ordinaire, j'ai pas beaucoup de lecteurs...

 

Yep, je me souviens de tout ! Comment aurais-je pu oublier l'ami loonatique ? C'est bien parce qu'il y a une planète entre nous que tu ne m'as pas plus souvent sur ton paillasson ! Je vais t'envoyer un message privé, c'est tout ce que t'auras gagné en venant débiter tes fadaises dans mon post ;

 

Pour en revenir au sujet, tes remarques sur les ombres flottantes me renvoient à mes propres doutes, concernant la sensibilité des uns et des autres, sans parler des conditions d'observation : j'ai déjà noté que ce problème m'affectait facilement. Quand les uns ne le voient pas, je commence à m'en plaindre. Et quand les autres le voient, je suis déjà loin, écœuré par le phénomène ! Quant à savoir s'il varie selon le diamètre de la pupille, je l'ignore, sans doute parce que je pratique l'astro... de nuit ! Mais de fait, sur des jumelles, je n'ai pas souvenir d'avoir jamais été gêné à ce point (qui ne touche que les 10x).

 

En ce qui concerne le léger chromatisme et la déformation en barillet, tu mets le doigt sur l'essentiel : en astro, on s'en cogne. Seul le limbe lunaire, balancé en extrême bord de champs, sera peut-être surligné ; les étoiles, elles, ne seront sans doute pas concernées. Et la déformation en barillet, elle n'affectera que les cratères carrés.

 

La seule chose qui m'étonne toujours, à la lecture de ton intervention, est liée au champs apparent : bon sang, tu ne vas pas me dire que les valeurs annoncées par Nikon t'ont convaincu ? Dans mes Canon 10x42 à 65° de champs apparent, j'étais loin, TRES LOIN d'en avoir autant que dans les Nikon 7x50, censées afficher UN MISERABLE DEGRE de plus... Y'a une couille, je te dis !

Modifié par BobSaintClar
fautes ;)
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon retour parmi nous Bob : tu as au moins un fidèle lecteur en ma personne, et tu manques à ces forums par ta plume, ton humour et ton expérience astro ;)

Une planète entre vous : ça te situes en New Zealand si je ne m'abuse ? Tu sais que grâce aux petits spoutniks qui nous tournent autour, internet parvient même jusque sur mon île située entre vos deux extrêmes ? (certes il faut voir dans quel état pour le croire : parfois moins de 2Ko/s !)

Pour ton petit cadeau, il te faudra patienter un peu j'en suis navré : ça correspond au moins à 2 ans de mes salaires...

D'ici que j'aie les moyens de te les offrir, elles seront toutes dans les vitrines des collectionneurs ou les coffres des spéculateurs, et leur prix au marché noir aura plus que décuplé !

(c'est pourquoi les petites ombres au tableau que tu soulignes n'ont finalement aucune importance : ces jumelles ne sont pas du tout faites pour observer !!! :))

Sinon comme toi je suis très sensible aux ombres volantes, et ça ne s'arrange pas avec les années... pour moi ce serait un défaut rhédibitoire.

Le reste du portrait est alléchant :)

Il est connu toutefois que la vision binoculaire modifie notre perception par rapport à la monoculaire : se peut-il que la sensation de champ apparent qui en résulte soit purement subjective ?

Seule une mesure effective du champ sur le ciel pourrait confirmer ou infirmer cette impression ; mais je doute moi aussi que Nikon ait délibérément minoré le champ réel, on ne voit pas pourquoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Alain, tu es bien aimable ! Looney et moi sommes sur des méridiens quasiment opposés (13h de décalage horaire), mais à peu de chose près, sur le mêmes parallèle : lui canadien, moi japonais. Du coup, même si l'avion me gâte la digestion, tu pourras sortir tranquille quand j'irai le voir ! Ahhh, ton île... et surtout, ton ciel ! Dans mon palais fleuri, en marge des lumières de Tokyo, c'est l'obscure clarté tombée des étoiles qui débite à 2Ko seconde...

 

Cette histoire de champs apparent m'a suffisamment intriguée et tout à l'heure, je suis allé traîner sur cloudynights, où sévissent quelques cadors : d'après l'un d'entre eux, Nikon a bel et bien sa propre façon de mesurer le champs apparent (pour le champs réel, c'est plus simple) de ses instruments avec, à la clef, une valeur annoncée étonnamment faible. Ici - bordel, comment est-ce qu'on insère un lien ? Je vous l'écris, par prudence : https://www.cloudynights.com/topic/580233-nikon-wx-testing/ - un astram canadien (décidément) explique qu'il a mesuré avec une lampe-torche respectivement 71° d'AFOV pour les 7x50, et 85° pour les 10x : j'étais pas loin ! Maintenant, je ne sais rien de son protocole, c'est peut-être du grand n'importe quoi... N'empêche, ces deux valeurs collent bien avec mon ressenti.

 

Bon, je ne vais pas tenir le crachoir plus longtemps, tu vas être bien occupé ces deux ans à venir. Commence à mettre à gauche, c'est bientôt Noël, winter is coming :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

 

Le problème avec Nikon est qu'ils font des optiques au Top mais avec un design très moche. 50 mm c'est pas terrible pour le ciel , et pour le terrestre, je préféré mes Leica bien plus légères. C'est juste un luxueux joujou pour collectionneur  averti "Jaune" à 9 000$ !

Modifié par capt flam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

xD

Ce n'est donc pas qu'une impression cette histoire de champ... impressionnant !

:D

Et oui : je suis bien gâté côté ciel sur ma petite île (et côté tout le reste, c'est pas mal non plus)

Pour ça que le sujet m'intéresse.

Mais à ce prix-là, hein, vu mes moyens, je vais me contenter de mes yeux à x1 ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Le prix est-il justifié ?

Vaste débat ! Il me semble impossible de répondre à cette question sans préciser son contexte :

 

Puisque dans cette catégorie d'instruments, associant une qualité d'image au top à un champs de vision maximal, il n'existe pas mieux, on peut comprendre - à défaut d'apprécier - le prix demandé : à performances d'exception, prix d'exception, si vous me passez l'adage. A chacun de bien définir ce qu'il qualifie d'exception, en l'occurrence. Si personnellement, le prix me choque, l'idée qui le sous-tend - l'adage sus-cité - ne me choque pas.

 

Maintenant, nous sommes entre astrams... et de "notre" point de vue, le prix m'apparaît excessif : trop lourdes pour un usage principal à mains levées, les WX nécessitent un support qui les mettent immédiatement en concurrence avec des instruments plus gros. Leur visée droite sera source d'inconfort, puisqu'il s'agit de cibler le ciel ! S'il faut s'équiper d'un gros trépied, d'une chaise longue et d'une monture en parallélogramme pour bien en profiter, la portabilité - ce devrait être un argument, pour des 50 - en prend un coup. Bref, coté usage, je ne suis pas convaincu d'en avoir pour autant d'argent.

 

Enfin, reste la performance pure : ces jumelles m'évoquent les optiques d'exception qu'a produit Nikon par le passé, en photo notamment : un 300mm ouvert à 2, un fish-eye à 220° de champs réel, ce genre de chose : on est dans la démonstration, dans l'expression d'un savoir-faire, dans l'image portée et revendiquée par l'entreprise. Dans cet esprit (qui remonte à loin, pour ne citer que les chef-d’œuvre des compagnons), le prix est hors de propos ; mieux vaut même éviter de brader l'affaire, le prestige s'en ressentirait... dès lors, 8.000 euros, c'est tout aussi justifié que 4.000, ou 10.000, on s'en fout : le but n'est pas de vendre, c'est de montrer.

 

Finalement, j'ai placé ce sujet dans "astronomie pratique" faute de catégorie adaptée : clairement, on est plus dans le prototype à série limitée que dans l'instrument grand public ;)

Modifié par BobSaintClar
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, ce n'est pas pour observer, juste avoir le plaisir de pouvoir exposer dans sa vitrine  le savoir faire  Nikon. Quant au prix, LOL, c'est bien moins chère qu'un vol en jet privé :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok, je vois bien que vous n'êtes pas chauds pour me les offrir.

Oubliez les WX. Rabattez-vous sur les SIGHTRON 5x25 SWA : pupille de sortie 5mm, dégagement oculaire 15mm, champs apparent 79° (80, quoi, on n'est pas au degré près), champs réel 15,8° !! Faites péter les comètes géantes !!

Hein ? Le prix ?? 80 euros...

(En revanche, je ne garantis pas des bords de champs ultra-propres. Faut pas pousser, non plus)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Alain MOREAU a dit :

Et les yeux de hibou de Vixen, t'as testé ?

 

 

Moi elles m'interpellent ces jumelles je serais curieux de pouvoir observer avec avant de franchir le pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai une vielle paire :) de Zeiss Iéna, des 8 *30 d'époque... une merveille, achetée une misère, personne n'en voulait, 

je me suis sacrifié il y a  longtemps, c'est le top... rien qu'à voir le traitement anti-reflet, j'ai les larmes aux yeux...:D

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alain, tu parles bien des 2,1x42 ? Oui, je les ai essayées, mais de jour : c'était pas terrible, évidemment. J'ai lu plus tard - je crois que c'était via un CROA de Bernard Augier, un shaman qui sévit dans le Sud-Est - que ces binos révélaient tout leur potentiel de nuit, en particulier sur la voie lactée.

Mais depuis que j'ai vu cette image, elles me foutent les jetons... Tu t'imagines, croiser ça au beau milieu de la nuit, quand t'es un peu fatigué, que tu cherches le cache de ton oculaire dans les herbes hautes..? C'est un coup à gerber son chocoBN direct !

 

Bon, je m'égare. En fait, tant que je n'aurai pas testé les WX 10x50 de nuit, je resterai sur ma faim, concernant les ombres volantes. J'imagine qu'un jour, dans une star-party, je tomberai sur LE gars qui les aura, et sera bien trop heureux d'en faire profiter son prochain :)

Modifié par BobSaintClar
Des fautes, encore des fautes, cette question !
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, BobSaintClar a dit :

Mais depuis que j'ai vu cette image, elles me foutent les jetons... Tu t'imagines, croiser ça au beau milieu de la nuit, quand t'es un peu fatigué, que tu cherches le cache de ton oculaire dans les herbes hautes..? C'est un coup à gerber son chocoBN direct !

 

xD:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Ca fait un moment que les WX sont sortis je me demandais si un jour quelqu'un aurai essayé ces jumelles exclusives et là c'est fait ! Merci pour ce retour, on a même 2 avis contradictoires c'est très intéressant. Pour ma part le véritable progrès en la matière ce sera la stabilisation car à partir d'un certain prix toutes les jumelles proposent un champ large et bien corrigé en tout cas suffisant pour en profiter pleinement sur le ciel nocturne.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lorsque j'ai acheté mes 15x45 Canon IS, il y a ... très longtemps (c'était la version AVANT les 15x50), je regardais une paire de Nikon 14x40 stabilisées avec un piqué et une transparence qui me laissent des souvenirs rêveurs. Si j'avais eu les moyens...:$ (D'ailleurs Bob, je me demande si tu n'étais pas avec nous quand nous avons jeté un œil dans ces jumelles à la FNAC)

Finalement pour moins de la moitié du prix, j'ai acheté les Canon qui ne déméritent pas. Je les ai toujours et je n'ai qu'un regret, pas de possibilité de visser des filtres sur les objectifs comme pour le modèle 15x50. Avec une pile lithium, la durée d'observation est multipliée par beaucoup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yep l'amie, j'étais bien là, mais c'étaient pas les Fuji plutôt ? De mémoire, elles piquaient bien, mais avaient moins de champs (à confirmer, j'ai la flemme d'aller chercher)

Ce qui surprend, après toutes ces années (à part nos tronches plissées comme des pommes blettes), c'est que la stabilisation des jumelles soit restée une technologie en marge, lors qu'elle a envahi le monde de la prise de vue photo/vidéo...

Modifié par BobSaintClar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et non Bob, c'était bien les Nikon, c'était la deuxième fois que j'allais les regarder quand tu es venu avec nous. Les Fuji, on les avaient vues aux RCE.

Elles avaient moins de champ, elles étaient plus lourdes, plus bouffe-piles aussi mais un confort avec une mise au point ultra précise en plus de la qualité des optiques. image.png.983ecd6f5f40ff45876cfaef60b2a467.png

Elles sont apparemment toujours commercialisées par Nikon. Le prix est plus abordable :P que le modèle "exclusif" même s'il me paraît "trop" cher rapport à la concurrence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

J'ai une vielle paire

Comme ça ?

SzerenyiTekero.jpg

Blague à part, j'ai eu la chance d'observer dans des Zeiss 8x30 il y a une vingtaine d'années (elles appartenaient à mon directeur de thèse). Je m'en souviens encore parce qu'elles avaient un champs apparent énorme, peut-être supérieur à 70° : ça se dégradait vers les bords mais au centre, le piqué était sublime ! Petit Ours, si tu as les mêmes, choies-les !

Modifié par BobSaintClar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour et merci à tous, voici les miennes ;) ,

notée DDR à gauche, et multi-coated, à droite ;) avec étui marron, et aussi courroie marron ;) le top, et payée une misère ...

http://www.ebay.fr/itm/Quality-CARL-ZEISS-JENA-JENOPTEM-DDR-10x50W-Multi-Coated-Binoculars-Case-Strap-/162674227754?hash=item25e023ba2a:g:rpwAAOSwtRBZuwXf

Modifié par PETIT OURS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je les ai testées dans Ciel & Espace il y a quelques numéros.
Optiquement c'est tout simplement du jamais vu. Le champ est bien plus large que dans les Swaro EL et pourtant c'est encore meilleur en bord de champ.
Pour apprécier la prouesse il faut vraiment comparer à l'existant et le top en 10x50 actuel ce sont les Swaro et de loin (en 50 j'entends, en 42 il y a dispute, ce sera dans C&E dans 2 mois d’ailleurs :) )

 

Au centre le niveau de détail est du plus haut niveau. Le chromatisme il n'est pas choquant non plus. Des jumelles sans chromatisme je n'en ai pas vu, tu devrais regarder un peu plus dans tes 10x42 de nuit sur cible contrastée genre Lune. J'adore les jumelles Canon, j'en ai, mais optiquement ce ne sont pas des reines de beauté quand même :)

Et en élargissant le champ autant, ne pas avoir de chromatisme ce n'est juste pas jouable. Dans une zone centrale assez large il est imperceptible et ça peut de jumelles arrivent à ce niveau là, crois moi.

Je partage assez l'impression sur la place réservée au nez. C'est un peu la limite de mettre autant de champ dans les oculaires : ils sont gros. Des 56 mm auraient été préférables.

 

Ce qui est appréciable aussi c'est l'utilisation de l'Abbe Koenig. C'est le seul prisme à réflexion totale et personne ne l'emploie à part Zeiss sur certaines Victory. Du coup la transmission sort à 91% ce qui est incroyable vu l'empilement de verre qu'il y a là dedans. Un petit bémol pour la neutralité des couleurs. Elle est perfectible mais est-elle atteignable avec autant de verre ? Je ne sais pas. Il faudrait demander à Swaro qui tend vers la neutralité absolue, mais très rares sont les produits avec cette qualité. Les Noctivid de Leica s'approchent de cette neutralité sans l'atteindre.

Et puis surtout, regardez la Voie Lactée avec, c'est vraiment une expérience. J'aurais bien aimé avoir les Swaro à côté, mais la taille du champ ça paye et c'est surtout ça qui impressionne. La sensation d’immersion fait un tout petit peu penser à celle des yeux de hibou 2,1x42.


Reste le prix assez peu défendable. J'aurais bien vu un tel produit autour de 4000€, mais pas 7000. Je vois ça plutôt comme un démonstrateur, un tour de force pour montrer qu'ils savent faire si ils veulent car Nikon n'a pas le prestige des Allemands en sport optique.
Il faut avoir en tête qu'ils fêtent leurs 100 ans cette années, c'est une des façon de fêter ça. D'ailleurs il y a une série limitée spéciale 100 ans.

Ces jumelles s'adressent aux amateurs de belles optiques fortunés, aux collectionneurs, car c'est clairement un collector de l'histoire des jumelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon vu les défauts énoncées je garde mes Zeiss SF Victory 10x42 à seulement 2300€!!!! :D parce que là , il n'y a aucun défaut !!! et le champs plan est énorme :o des étoiles piquées jusqu'au bord !!! je remercie au passage JLD pour m'avoir aiguillé sur ces jumelles , là ou je m'interroge c'est sur les 76° de champ des Nikon  !!!! déja qu'avec les 65° des zeiss il faut faire du contortionisme aux globes oculaire pour voir les bords alors là je n'ose même pas imaginer /D d'après moi 65° c'est la limite à ne pas dépasser 

 

http://scopeviews.co.uk/ZeissVictory10x42SF.htm

Modifié par jp-brahic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant