Astro52

Réflexion sur changement de CCD et des questions

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je commence à me poser la question de changer ma vieille SXV-M7C.

J'ai commencé à faire des tests pour savoir si ma CGEM pourrait supporter ce projet.

 

Actuellement j'utilise un Synguider Skywatcher sur une lunette 80/400 pour l'autoguidage. C'est un enfer de trouver une étoile guide, parfois je dois remballer et rentrer sans savoir rien fait, faute d'avoir trouvé une étoile guide, même en ayant préparé à l'avance dans quelle direction la chercher. Le tout en m'arrachant littéralement la peau des doigts sur les vis de réglage de la lunette guide.

 

Quand ça marche, les étoiles restent toujours plus ou moins ovalisées dans le sens de l'AD, malgré un échantillonnage très peu ambitieux : le C8 avec un réducteur 3,3 et des pixels de 8,4 microns environ, ça fait dans les 2,6 secondes par pixel. N'ayant aucune courbes ni accès à aucun paramètre, je n'ai évidemment aucun moyen d'améliorer cet autoguidage médiocre, puisque le but était d'en exclure l'ordinateur après des années de galère à ne pas arriver à autoguider.

 

Jusque-là, j'attribuais ces possibilités limitées à la CGEM. Changer de CCD, ça voulait dire un capteur plus grand, donc plus de réducteur 3,3 mais un réducteur EdgeHD à... 7. Le tout avec des pixels plus petits par dessus le marché. Donc il aurait fallu changer aussi la monture, le tube... tout en fait. Et je ne me sentais pas de mettre ce prix étant donné le peu de répit laissé par la météo.

 

Mais la curiosité poussant, j'ai tenté pour en avoir le coeur net d'utiliser la ZWO ASI 120 MM que j'ai achetée pour la Lune comme autoguideur avec PHD2.

Première remarque, c'est beaucoup plus simple aujourd'hui qu'à l'époque où je me suis arraché les cheveux sur l'autoguidage. Il suffit de brancher la caméra sur le port d'autoguidage, ensuite le contenu de PHD2 paraît assez logique quand on fait déjà de la photo.

Ensuite, la différence avec le synguider est phénoménale : en pleine ville très polluée, il y a directement plusieurs étoiles guide potentielles dans le champ, même avec des poses de 0,5 seconde. En fait c'est comme si le synguider avait un rendement quantique dans les 4%, comme un film argentique. Là, plus besoin de bouger la lunette pour trouver une étoile guide.

Je cherche donc à jouer avec les paramètres d'autoguidage pour améliorer les courbes. Mais elles ne sont pas terribles, et il n'est pas si rare que les courbes sortent de l'intervalle +1" / -1".

A ma grande surprise, la déclinaison ne fait guère mieux que l'AD.

Parfois même la déclinaison fait une énorme pic que je n'explique pas, du style de ce qu'on n'obtient seulement en touchant à l'instrument, et l'autoguideur rattrape assez rapidement ; mais ça reste rare.

Toutefois les courbes restent une bonne partie du temps dans l'intervalle +1" / -1".

 

Comme je n'ai aucune idée de ce que cela peut donner sur l'aspect d'une image, j'ai installé la CCD pour prendre des poses de 5 minutes à 2000mm de focale.

Les étoiles sont effectivement très ovalisées. Mais en étudiant de près les images, j'ai pu calculer que le parallélisme entre le C8 et la lunette guide dévie de 1,33" par tranche de 5 minutes en moyenne. Ce qui explique une grande part de la déformation des étoiles, peut-être les 3/4.

 

Du coup, il n'est pas impossible que la CGEM permette le projet de CCD que j'ai en tête, le combo SX Trius 694 de Starlight Xpress avec un réducteur EdgeHD à 7, en utilisant principalement le binning 2x2, avec la souplesse de monter sur des objets de petite taille comme les nébuleuses planétaires. Ce qui ferait en binning 2x2 un échantillonnage principal de 1,34"/pixel. Soit 85% plus gros qu'aujourd'hui, mais avec un rendement quantique multiplié facilement par 2,5 ça ne fait pas monter tant que cela les temps de pose. Et avec le diviseur optique off-axis, plus de problème de lunette guide et de parallélisme.

Mais reste à approfondir les tests pour savoir si la CGEM supporterait cet échantillonnage.

Je vais essayer de mettre la ZWO dans le C8 et travailler sur les courbes. Si les deux restaient quasiment tout le temps entre +1,3" et -1,3", ça voudrait dire qu'un pixel dans la 694 en binning ne bougerait jamais plus de 1 pixel dans toutes les directions, au pire. Ce qui ne sera apparemment pas évident à atteindre. En même temps, si une déviation plus importante n'existe que 2 secondes sur une pose de 4 minutes, sur la globalité ça ne se voit peut-être pas trop ?

 

Si quelqu'un a une idée de l'échantillonnage que peut supporter une CGEM, avec quels temps de pose, et l'aspect des étoiles, ça m'aiderait bien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu utilise ce capteur, autant guider au diviseur optique. Ça rentrera largement dans le champ du edge HD avec le réducteur.

 

Homis la trius, il y a d'autres camera plus intégrées avec ce capteur, comme l'Atik one ou la QSI. (QSI ne prend plus de commandes pour le moment.)

Comme camera de guidage, un capteur IMX178 mono. Grand, très sensible, Très bien en lunaire aussi.

 

Pour la CGEM je n'ai que trop peu d'expérience. Par contre sur l'eq6 sa cousine (même vis sans fin) on peut arriver à un suivit suffisament précis en travaillant un peut dessus. On arrive à 0,35" rms d'erreur typiquement (les jours calmes bien sur.)

 

Pour éviter les gros pics en DEC, souvent dus au backlash, il ne faut guider que dans un sens

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta réponse.

 

Je me pose maintenant la question d'y aller progressivement, plutôt que d'aller directement sur le combo.

J'ai vu le diviseur optique fin Orion qui n'est pas très cher. Dans un premier temps je pourrais tester cela avec ma caméra couleur, donc pas de roue à filtres, à 2000 de focale, pour voir ce que donne la monture sans les problèmes de fixation de lunette.

Ce que je ne comprends pas c'est comment rendre les deux caméras parfocales avec ce montage, j'ai envoyé un mail à un canadien qui utilise ce montage sur le même tube.

Puis si ça marche ajouter un réducteur pour EdgeHD, un peu cher mais dans cette optique il faudra y passer quelle que soit la configuration.

 

Ensuite, je pensais à la 694 pour avoir des pixels de plus de 9 microns en binning tout en ayant 1,5 million de pixels quand même, ne faisant pas confiance à un échantillonnage plus fin au regard des galères de la lunette guide et du synguider. Mais si ça marche bien à 2000 de focale avec mes gros pixels actuels, ça marcherait aussi à 1400 avec des pixels un peu plus petits. Donc il serait possible de prendre une caméra moins chère avec des pixels un peu plus petits et l'utiliser en 1x1.

Reste la question de la roue à filtre. Il y a la ZWO manuelle à 90 euros mais je ne sais pas si ça va se recorder facilement, elle a l'air de sortir en 31,75 seulement. Le manuel m'irait bien pour éviter les problèmes informatiques. Et le prix aussi, car avec le diviseur Orion, si la combinaison est possible, ça ferait nettement moins cher que le combo Starlight Xpress qui est 600 euros plus cher que la caméra.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai décidé d'y aller par étape.

J'ai reçu un diviseur optique Orion, et après les premiers tests de jour, j'ai commandé une rallonge M42 de 6mm pour la caméra de guidage. La CCD n'a pas de roue à filtres, et à la place mon seul tube allonge est un 28mm, ce qui plaçait la caméra un peu loin.

Avec ça, ça devrait marcher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant