disciplus55

Astro-Physics Super Planetary - AP SPL

Messages recommandés

Hello,
Je vais avoir l’occasion d’essayer des oculaires Astro-Physics Super Planetary, AP SPL pour les intimes... Ils sont sortis en 2004 -2005 en faible quantité car AP a finalement trouvé ça trop peu rentable au regard de la formule choisie et des frais de production. Bref, quelqu’un connaît et peu en parler un peu ?
Je posterai quand j’aurai essayé sinon...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Glups, introuvable°, considéré aussi bon voir meilleur que les TMB mono en planétaire.

Voila de quoi se faire une petite idée du top five des oculaires produisant le meilleur contraste sur les lunettes et télescopes dédiés planétaires.

http://www.excelsis.com/1.0/entry/astro-physics-spl-8mm-22-635.html

https://www.cloudynights.com/topic/372948-impressions-of-the-10mm-siebert-monocentric-id/

http://www.brayebrookobservatory.org/BrayObsWebSite/HOMEPAGE/Star Splitter-review.html

° : http://www.astro-physics.com/index.htm?products/accessories/eyepieces/eyepieces

 

D'après Chris Lord (la majorité n'est pas toujours d'accord avec lui)

1) 9mm Zeiss Abbe Orthoskop (not a/r coated) # ça par contre c'est trop risqué à dire le contraire...
2) 9mm UO HD Abbe Ortho (multicoated)   
3) 8mm TMB Super Mono (multicoated) # les SPL sont à classer dans les 4 premiers.
4) 8mm Brandon Orthoscopic (bloomed MgFl2)
5) 9.9mm Siebert Star Splitter Ortho (bloomed MgFl2)
6) 9mm TMB/BURGESS Orthoscopic (multicoated)
7) 8mm RKE (bloomed MgFl2)
8) 3/8" Irving Monocentric (not a/r coated)

 

Manque les Clavé dans la liste (qui sont pas loin de botter le cul aux Brandon pour la diffusion et surtout la transmission avec les RKE)

 

Les TMB et SPL ont un petit peu moins de champ mais plus de transmission et un poil moins de diffusion (moi je les classe devant le UO avec peut-être le SS4 plus confortable en optique plus rapide)

 

Pour information j'ai choppé parmi les derniers UO equivalent chez Edmund Optics :P (fallait le savoir)

Avec la fermeture d'University Optics, il ne va plus rester que les Fujiyama en neuf et il faut attendre le printemps prochain maintenant ...

J'ai sauté dessus pour la Zeiss E110 au cas où mais je n'ai déjà plus envie de m'en séparer.

 

IMG_20170930_174239.jpgIMG_20170930_174152.jpg

IMG_20170930_174142.jpgOrHD25-4.jpg

Ce sont les mêmes :p par Kokusai Kohki :x

 

Modifié par lyl
comparaison EO-ortho et HD--OR fujiyama

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en remontant dans le temps les perl royal en ortho (peu de champ) sont excellents

et bien sûr, mais encore moins confortables pour observer, les clavé

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ben ça, l'époque où l'on prenait le temps de fignoler les oculaires est révolu.

J'ai même ronchonné en testant le 25mm EO car ils auraient pu livrer une bonnette avec, ça fait radin. J'ai du transférer la bonnette EO de mon CPLW 10/18 pour le confort.

Modifié par lyl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demande si le gain en luminosité et en contraste d'un Kellner ou de ses dérivés, par rapport à un plössl/ortho, vaut la peine par rapport aux compromis (taille et correction du champ). Certes il y a une lentille de moins, mais il y a toujours 4 surfaces air-verre. De plus, sur les kellner la lentille d’œil est très proche du plan focale, la moindre poussière se voit donc en observation lunaire ou solaire. Ceci-dit, je ne doute pas que ce oculaires soient excellents.

 

L'amateur de contraste et de luminosité n'a pas 36 solutions à part le marché de l'occasion, heureusement il a encore la possibilité d'acquérir les orthos Fujiyama ou Takahashi, ainsi que les plössl Televue, qui fourniront 95% de la performance des oculaires légendaires pour une fraction du prix.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le kellner direct est hors course en petite focale : même nombre de surfaces air-verre, mais le fait que le verre de champ soit grand donc plus épais : tu ne gagnes pas sur l'épaisseur de verre traversée. (l'interface collée compte pratiquement pour rien ~0.2%)

Une exception : la version asphérique qu'EO a sorti mais je ne suis pas sûre que cela soit prêt pour du planétaire.

Il faut un adaptateur et on ne dispose au de 12.5mm en petite focale

https://www.edmundoptics.fr/microscopy/eyepieces/20x-din-eyepiece/#specs

Trop cher pour le moment, c'est pas moi qui testerait.

Le RKE est aussi hors course mais pour une raison de fabrication : la qualité de fabrication actuelle n'est plus la même et il faut un polissage du verre de champ proche de la perfection. (pb du au design car la formule Konig est meilleure là-dessus à cause du plan focal plus éloigné,  mais ça ce fait plus : à déterrer sans doute)

Le meilleur compromis réalisable que j'ai trouvé de nos jours réduit beaucoup le champ : un triplet de hasting (EO en fait un à courte focale qui est très bon) car je n'ai pas vu de monocentrique fabriqué à part pour les deux oculaires TMB et Astrophysics. Mais comme d'habitude ça coûte un bras à assembler (>200€), moi j'ai pas le budget pour tenter ça et prendre un risque.

https://www.cloudynights.com/topic/475539-making-and-using-a-monocentric-eyepiece-from-commercial-parts/

 

Bref : courte focale et pas beaucoup de verres, ça se complique beaucoup à cause du relief d'oeil.

Pour l'instant il nous reste ce bon vieux AP-SPL que Disciplus à la chance de tester.

Modifié par lyl
précisions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais pouvoir tester 3 focales différentes : un 5, un 12 et euh... un 8 je crois.

Si la météo le permet...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

a voir aussi les tests de Bill Paolini 

 

https://www.cloudynights.com/articles/cat/user-reviews/eyepieces/eyepieces-3mm-13mm/6mm-lunarplanetary-eyepiece-comparison-r1865

 

8mm c'est interessant.

 

Je ne sais pas ce que ça peut donner vis à vis d'oculaires plus récents comme les Televues 62°. Les coating ont du faire des progrès depuis, ça compense peut être le plus grand nombre de lentilles.

 

ça me rappelle une discussion avec Nagler, fils, aux RCE 2012, qui me disait que les Chinois peuvent copier le design de l'ethos, mais qu'ils n'arriveront pas à copier le coating spécial. Chaque lentille a son coating propre. C'est un nouveau process à partir de l'Ethos, puis le Delos et probablement le Delite.

 

D'ailleurs j'ai été très surpris de voir qu'un ethos 13 sur une powermate x2, donc plus de 10 lentilles, était meilleur qu'un zoom Nagler 3-6 sur Jupiter, le tout sur une AP130GT. Sur tous les plans, luminosité, contraste, respect des couleurs...

 

Les ethos se bonifient avec les powermate, je trouve... comme beaucoup d'oculaires certes, mais c'est une solution jouable pour le planétaire. Bon c'est l'opposé exact des ortho, mais quand on a des longues focales, c'est bon à savoir.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Tout à fait d'accord oliv', les deux points que j'ai retenu lors d'échanges cette année (je me mets à jour moi qui ait tout arrêté pendant si longtemps) :

- l'amélioration des équivalents UO ortho (non HD) et la sortie des baader BGO un peu avant grâce à l'amélioration des traitements anti-reflets (phantom coating et FMC), les améliorants vers le niveau du traitement des pentax SMC et des Zeiss T* . Pour les UO ortho HD : également l'amélioration des polissages (c'est à priori les mêmes types de fabrication voire fabricant : incluant ceux fournit à Takahahi)

Mais ça change encore : Aero Bright Coating

- le changement de philosophie sur la correction couleur chez Televue et la sélection poussée de traitement AR suivant l'index des verres : la différence que l'on m'a rapportée (sur le terrain, conversation orale) entre Delite et Radian est nette. Depuis, Nagler ne laisse plus filer la correction couleur (verre et traitement) en dessous de 435nm.

Parallèlement, pendant un échange à propos des RKE, j'ai eu un message personnel de Don Pensack sur CN qui me remonte la très petite différence provenant de l'augmentation de la taille de spot central pour la gamme des Televue récent (Delite/Delos/Ethos) qui augmente en fonction du nombre de lentilles et du champ (source TV).

 

Nagler & Co ont été plutôt vexé de se retrouver derrière en rapport qualité/prix sur le Radian vu les efforts fournis à l'époque.

 

Et enfin pour rester sur le sujet des SPL : il faut savoir que Roland Christen et Thomas Back échangeait fréquement entre eux. Ce n'est pas pour dire que ce sont les mêmes entre les deux mais que TMB a toujours regretté de ne pas maitriser l'industrialisation qu'Astro-Physics peut faire vu son plus grand volume financier.

Modifié par lyl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, pour la littérature anglophone j’ai déjà tout vu et lu, mais je cherchais plus d’avis locaux, d’astrams d’ici ou de WA...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

J'ai eu le SPL 5mm et un TMB supermono aussi. Le SPL est bien sûr un excellent oculaire, en particulier par l'absence totale de diffusion.  Comparé au TMB, j'ai trouvé les couleurs un peu moins franches, un peu plus délavées.  Un petit défaut quand même : des réflexions, non pas internes, mais du globe oculaire, un peu gênantes sur des objets brillants comme Jupiter. C'est peut-être lié à la courbure de la lentille d'œil, rien de tel sur le TMB qui, mis à part le champ inférieur, avait ma préférence.

 

Dan

 

Modifié par danielo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous :)

 

Cela fait un moment que je ne m'exprime plus sur les oculaires. Je ne sais pas pourquoi mais c'est la partie que je préfèrais dans un instrument. 

Je suis en train de m'y remettre petit à petit.

De mémoire les SPL étaient très bons pour la qualité d'image. Pour le détail je ne me souviens plus car ça date un peu.  Cela devait être un SPL 5. L'image était piquée et lumineuse. Il y avait en face un Pentax XO 5 un sacré challenger.

Et dire que je ne les ai pas acheté alors que je les trouvais brillant. Je commençais à moins observer et j'en avais des tonnes...dont les marques premium. ;)

Cela fait plaisir de vous lire. :) 

PJ

  

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lorsque j'ai appris à l'époque la sortie cette gamme chez Astro-physics, j'ai d’abord cru à une  grosse blague  ! Je m'attendais vraiment à plus que ces  oculaires d’initiations haut de gamme, au confort très spartiate.  Et pourquoi pas des oculaires à une simple lentille type de Galilée , ce serait encore plus super :)  Le AP des  oculaires préhistoriques,  voila tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils ont effectivement de hautes performances, mais vu le poids du verre, c'est plus le marque que l'on paye.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, capt flam a dit :

Lorsque j'ai appris à l'époque la sortie cette gamme chez Astro-physics, j'ai d’abord cru à une  grosse blague  ! Je m'attendais vraiment à plus que ces  oculaires d’initiations haut de gamme, au confort très spartiate.  Et pourquoi pas des oculaires à une simple lentille type de Galilée , ce serait encore plus super :)  Le AP des  oculaires préhistoriques,  voila tout.

 

Ce n'est pas l'âge de la formule optique qui va faire qu'un oculaire soit initiation ou haut de gamme, mais le soin apporté à la conception et à la réalisation, ainsi que la qualité des matériaux, mais rien d'autre!

Une formule simplifiée est un choix pertinent si on veut tirer le maximum en luminosité et en contraste. Après, on adhère ou on n'adhère pas mais personne n'est forcé d'acheter! 9_9

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 11 minutes, bruno thien a dit :

 

Ce n'est pas l'âge de la formule optique qui va faire qu'un oculaire soit initiation ou haut de gamme, mais le soin apporté à la conception et à la réalisation, ainsi que la qualité des matériaux, mais rien d'autre!

Une formule simplifiée est un choix pertinent si on veut tirer le maximum en luminosité et en contraste. Après, on adhère ou on n'adhère pas mais personne n'est forcé d'acheter! 9_9

 

Exacte, AP s'est pas foulé question formule, quand au coût de fabrication il sont beaucoup plus bas que le tarif magasin. J'ai eu des Perl Royal (coulant 24) ils étaient quasiment aussi bien !

Modifié par capt flam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai rapidement comparé (sur une lunette à f/12) un ortho Perl Royal de 9 mm avec un Huygens de même focale et de même provenance (qualité de fabrication soignée), sur Jupiter. Les conditions n'était pas terribles (turbulence notable), mais je n'ai pas vu de différences à part le champ. Tout ce que je peux en conclure, c'est que mon Hyugens n'est pas une daube. Rien d'autre. Pour faire une bonne comparaison, il faudrait retenter dans de meilleures conditions, sur divers objets, et en prenant davantage de temps. L'expérience m'a montrée que les différences entre bons oculaires sont des fois subtiles, mais c'est cette subtilité qui peut faire toute la différence : tel ou tel détail ou objet à la limite de la visibilité sera visible ou ne le sera pas.

 

Quant à savoir si le prix des oculaires AP est juste ou pas, je m'abstiendrai car je ne connais pas l'envers du décors. Soigner les choses au maximum, çà coûte forcémment davantage de main d’œuvre. Et s'ils les produisent chez eux, çà fait des machines à investir vu qu'ils n'avaient pas l'habitude de produire des oculaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant