FroggySeven

Suivi avec stabilisateur OPTIQUE (Canon ou autre) ?

Messages recommandés

version courte :

Même si c'est plus limité comme intérêt qu'une stabilisation par le capteur,

est-ce que ça s'est déjà fait de contrôler la stabilisation OPTIQUE d'un objectif photo pour effectuer un suivi sans monture motorisée ?

 

version longue :

Je découvre (très) doucement l'astrophotograhie, et ai été surpris du potentiel des focales " " "courtes" " " (<=600mm), donc des objectifs photo classiques, pour le ciel profond.

Parallèlement à ça, pas mal de monde fantasme à juste titre sur la possibilité des capteurs stabilisés d'effectuer un suivi sans monture motorisée (cf Pentax, rêve A7SII).

Or j'ai cru comprendre que le système EOS est très ouvert aux applications tierces (j'ai déjà eu l'occasion d'installer Magic Lantern sur un EOS M pour avoir le focus peaking).

De plus, il y a déjà une tripotée d'EOS défiltrés, et ça ne gêne pas un éventuel refroidissement comme la stabilisation par le capteur.

Bref, tout ça mis ensemble... cf version courte :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

A ma connaissance, sur les DSLR Canon, le capteur n'est pas stabilisé donc la question s'arrête ici...

Pour les mirrorless, je ne sais pas. A ma connaissance, ca n'est pas dans le roadmap de Magic Lantern.

Je crois en effet que Pentax avait implementé ça.

Pour les Sony, certains firmwares sont open-source (si si!), sous Linux:

http://oss.sony.net/Products/Linux/DI/category01.html

Malheureusement, je ne vois pas le A7 dans la liste (ça va venir?). Sinon, moi j'ai un NEX5.

Y'a plus qu'à! :P

 

 

Modifié par Jijil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, Jijil a dit :

A ma connaissance, sur les DSLR Canon, le capteur n'est pas stabilisé donc la question s'arrête ici...

Pour les mirrorless, je ne sais pas. A ma connaissance, ca n'est pas dans le roadmap de Magic Lantern.

Je crois en effet que Pentax avait implementé ça.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>  Je parlais de stabilisation OPTIQUE

Pour les Sony, certains firmwares sont open-source (si si!), sous Linux:

http://oss.sony.net/Products/Linux/DI/category01.html

>>>>>>>>>>>>>>>>>>> MERCI POUR L'INFO :):):):) !

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pour la stabilisation optique, via l'objectif DONC, chez Canon, le boitier n'y effectue aucun contrôle. Du moins, de ce que je sais du protocole de communication EF, il n'y a aucune info échangée permettant de le contrôler. Et en admettant, le débit de données est trop lent pour imaginer un contrôle complet sur la stab depuis le boitier. Maintenant, reprogrammer un objectif, c'est encore autre chose...

 

Modifié par Jijil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heu, juste par curiosite, la stabilisation optique sur les DSLR est basee sur la detection de mouvement image sur le capteur, ou grace a des accelerometres en connaissant la focale imageur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Jijil a dit :

Pour la stabilisation optique, le boitier n'y effectue aucun contrôle.

 

Je n'avais pas pensé à ça :ph34r: ...  Donc ça tombe complètement à l'eau mon idée.

 

Merci !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

From wikipedia:

Citation

An optical image stabilizer, often abbreviated OIS, IS, or OS, is a mechanism used in a still camera or video camera that stabilizes the recorded image by varying the optical path to the sensor. This technology is implemented in the lens itself, as distinct from in-body image stabilization, which operates by moving the sensor as the final element in the optical path. The key element of all optical stabilization systems is that they stabilize the image projected on the sensor before the sensor converts the image into digital information.

 

J'en deduis que le systeme de stabilisation doit etre base sur des gyro j'imagine, ou quelque chose du meme ordre.  Ducoup ca pourrait eventuellement aider dans le cas ou le systeme se retrouve dans l'appareil (et non l'objectif), et ou on pourrait reprogramme l'appareil en l'informant de la focale imageur.

Par contre, ayant deja eu l'occasion de suivre de loin un projet avec des gyro, je doute (mais je peux me tromper) que l'on puisse detecter des vibrations de monture impactant des grosses focales de telescopes avec des gyro a moins de 2000 euros.

 

Pour l'imagerie gramp champ courte focale, c'est peut etre envisageable pour dans quelques annees ?

 

Quant a corriger le tiptilt de la turbulence avec cette methode, c'est a priori impossible.

Modifié par DOLGULDUR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 30 minutes, DOLGULDUR a dit :

Heu, juste par curiosite, la stabilisation optique sur les DSLR est basee sur la detection de mouvement image sur le capteur, ou grace a des accelerometres en connaissant la focale imageur ?

Je ne sais plus si ce sont des accéléromètres (avec intégration derrière) ou de vrais gyroscopes.

Je me souviens d'une histoire avec des sortes de micro-poutres dont on mesure la déformation.

 

Sur le capteur, ça arrivera peut-être un jour, mais ce n'est pas pour tout de suite,

car si c'est agréable de stabiliser aussi la visée,

le plus important ça reste quand même de pouvoir stabiliser la prise de vue.

Or le premier hybride qui garde la visée électronique pendant la prise de vue vient à peine de sortir.

Modifié par FroggySeven
accéléromètre vs gyroscope

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les Pentax et les Sony ont une stabilisation du capteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, oui, là du coup c'est plus intéressant pour l'astro. Mais le sujet concernait la stabilisation optique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Dolguldure : j'ai retrouvé le passage ou SEBA (une mine de sciences ce gars, super fiable) m'avait répondu sur le forum C.I.

"La stabilisation 2 axes (Nikon par exemple) détecte les mouvements de tangage et de lacet avec deux gyromètres, la correction se fait en déplaçant latéralement l'image avec le groupe stabilisateur (ou dans d'autres marques en déplaçant le capteur).
La stabilisation 3 axes détecte en plus le roulis à l'aide d'un troisième gyromètre, il ne peut être corrigé que par une rotation du capteur.
La stabilisation 5 axes détecte en plus les mouvements latéraux de l'appareil photo à l'aide de deux accéléromètres, la correction se fait là aussi en déplaçant latéralement l'image ou le capteur."

Bref 2 ou 3 gyroMETREs (capteurs de VITESSE angulaire)+

éventuellement 2 accéléromètres sur certains objectifs macros.

 

Malheureusement je ne retrouve pas le lien sur cette histoire de micro-poutre qui se tortille comme un vermisseau.

 

Modifié par FroggySeven

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Seba avait fait une animation nettement plus précise,

mais c'est un peu la même chose à 1:20 dans cette video :

on fait vibrer une micro-poutre piezo sur un axe, et on mesure sa tension (donc sa déformation) sur les autres axes.

 

Modifié par FroggySeven

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

On va dire qu'en astro le probleme principal c'est la translation 2 axes (tiptilt).

La premiere problematique est celle de la detection:

  -Sur un DSLR moyen tenu en main, facile de detecter des tilts ou des vitesses angulaires de l'ordre de minutes a quelques dizaines de secondes d'arc par seconde de temps et vu l'echantillonage utilisees, c'est ce qu'on lui demande

  -En astro, par contre,  les vibrations et petits defaut mecaniques a corriger sont de l'ordre de 1" par seconde, ca m'etonnerait beaucoup qu'un gyro/accelero milieu de gamme arrive a detecter ca.

  -Un capteur physique de mouvement ne peut pas detecter les bouges de turbulence

 

La seconde est celle de la correction:

  -Bouger un capteur en tiptilt sur certaines marques ok, sa serait super,

  -Il existe des corrections digitales (orthogonal transfert CCD, OTCCD): le capteur CCD lui meme genere des shifts des charges au sein de la matrice des pixels pour suivre le mouvement tout en continuant a integrer apparemment.

 

Mon avis: l'ideal pour l'amateur serait d'avoir un systeme de detection haute frequence qui envoie les derives hautes frequences au DSLR, qui envoie les derives basses frequence a la monture.

Je pense que c'est un peu l'idee des dispositifs a diviseurs type sbig AO, sauf qu'ils doivent rajouter le prix des actuateurs de miroirs, et je doute que leur frequence de detection soit tres elevee.

 

L'ideal de l'ideal, c'est le tout en un : capteur ccd unique qui realise la detection avec les pixels du bord, la correction digitale, tout cela en continuant l'integration, et ca existe, et en plus c'est a Hawai:

http://project.pan-starrs.ifa.hawaii.edu/public/design-features/cameras.html

Modifié par DOLGULDUR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎04‎/‎10‎/‎2017 à 16:46, FroggySeven a dit :

version courte :

Même si c'est plus limité comme intérêt qu'une stabilisation par le capteur,

est-ce que ça s'est déjà fait de contrôler la stabilisation OPTIQUE d'un objectif photo pour effectuer un suivi sans monture motorisée ?

 

version longue :

Je découvre (très) doucement l'astrophotograhie, et ai été surpris du potentiel des focales " " "courtes" " " (<=600mm), donc des objectifs photo classiques, pour le ciel profond.

Parallèlement à ça, pas mal de monde fantasme à juste titre sur la possibilité des capteurs stabilisés d'effectuer un suivi sans monture motorisée (cf Pentax, rêve A7SII).

Or j'ai cru comprendre que le système EOS est très ouvert aux applications tierces (j'ai déjà eu l'occasion d'installer Magic Lantern sur un EOS M pour avoir le focus peaking).

De plus, il y a déjà une tripotée d'EOS défiltrés, et ça ne gêne pas un éventuel refroidissement comme la stabilisation par le capteur.

Bref, tout ça mis ensemble... cf version courte :)

 

...et ai été surpris du potentiel des focales " " "courtes" " " (<=600mm), donc des objectifs photo classiques, pour le ciel profond...

Tu as juste lu des trucs sur différent forum ou tu as une expérience ? Parceque j'ai pas l'impression de voir beaucoup de photo avec des objectifs (sauf le Samy 135mm) alors qu'avec des Lulu, oui !

 

 ...pas mal de monde fantasme à juste titre sur la possibilité des capteurs stabilisés d'effectuer un suivi sans monture motorisée...

Pareil, je ne connais personne avec ce fantasme, et perso j'en vois pas l'intéret... Fantasmer sur de gros capteur/gros pixel, QE 90% à 900€, là, ok.

 

...De plus, il y a déjà une tripotée d'EOS défiltrés, et ça ne gêne pas un éventuel refroidissement comme la stabilisation par le capteur...

Là, faut passer à la CCD CMOS, refroidir un APN, vu le prix des caméras, je pige pas !

 

M'enfin, ça fait causer ce genre de question ! B|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1) Oui bien sûr la détection des systèmes anti-bougé n'est absolument pas adaptée.

J'en parlais juste parce que tu posais la question.

 

2) ça existe déjà il me semble pour des amateurs des caméras à 2 capteurs sur le même plan (un gros+un petit pour le suivi).

 

2bis) avec un seul capteur, ce n'est pas ce que font les caméras i-nova Nebula

"Avec ce mode Visuel Assisté, il est désormais possible d’imager et d’autoguider (via port ST4 ou EQmod) en même temps afin d’obtenir des images de grande qualité." ?

 

3) la correction digitale "je suppose que ça suppose" d'avoir un mode transfert de charge CCD ou je-ne-sais-quoi pour ne pas perdre le bénéfice d'une pose longue. Bref un capteur très spécifique astro.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 22 minutes, Cecil-Kris a dit :

...et ai été surpris du potentiel des focales " " "courtes" " " (<=600mm), donc des objectifs photo classiques, pour le ciel profond...

Tu as juste lu des trucs sur différent forum ou tu as une expérience ? Parceque j'ai pas l'impression de voir beaucoup de photo avec des objectifs (sauf le Samy 135mm) alors qu'avec des Lulu, oui !

>>>>>>>>>>> Oui j'ai vu pas mal d'exemples. C'est une photo prise avec un 70mm Nikon qui m'a donné envie de tenter ma chance avec mon 85mm et j'ai adoré (je remets ça pour la deuxième fois cette nuit a priori). Sinon M31 au Sigma 150-600 S ça a l'air d'être courant (mais là ce n'est plus de mon niveau).

 

 ...pas mal de monde fantasme à juste titre sur la possibilité des capteurs stabilisés d'effectuer un suivi sans monture motorisée...

Pareil, je ne connais personne avec ce fantasme, et perso j'en vois pas l'intéret... Fantasmer sur de gros capteur/gros pixel, QE 90% à 900€, là, ok.

>>>>>>>>>>>>>> c'est dans une discution sur webastro que qqun m'a donné cette idée ! Et oui, il me semble que l'A7S a eu du succès dans le monde de l'astrophotographie.

 

...De plus, il y a déjà une tripotée d'EOS défiltrés, et ça ne gêne pas un éventuel refroidissement comme la stabilisation par le capteur...Là, faut passer à la CCD CMOS, refroidir un APN, vu le prix des caméras, je pige pas !

>>>>>>>>>>>>>  j'ai vu du bricolage locost d'EOS sur internet pour les refroidir. Un 7S refroidit coûte 2000€, ce n'est pas rédibitoire pour un boitier qui peu aussi faire de la photo classique basse lumière (même en perdant l'AF).

 

M'enfin, ça fait causer ce genre de question ! B|

 

Modifié par FroggySeven

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou même le déplacement du capteur comme l'Astrotracer des Pentax K3 et K1 ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

toutafé !  Mais là c'est un sujet sur la stab optique...

J'ai ouvert un autre fil pour la stab mécanique (et ses conséquences possibles sur les futures montures).

 

Modifié par FroggySeven

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir FroggySeven,

 

Ne serais tu pas entrain de confondre la stabilisation avec le  tracking ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Non on est bien d'accord : l'idée c'est de détourner le système de stabilisation pour faire du tracking.

Mais comme me l'a fait réaliser très justement Jijil, ça suppose dans le cas d'une stabilisation optique d'ouvrir l'optique pour aller chercher les contacts des moteurs actionnant l'élement optique : bof bof bof ;) donc.

Modifié par FroggySeven

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas très clair tout cela. A la basse la stabilisation est faire pour compenser les mouvements de l'appareil  engendré par un humain, une auto un bateau, un hélicoptère ect, pas pour compenser les mouvements d'un sujet ! Le tracking s’appuie sur une autre technique, il n'y pas besoin de stabilisateur pour cela :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bôô :)

Effectivement, ça serait de mixer un mouvement mécanique "grossier" de l'ensemble,

avec  un mouvement  fin soit du capteur, soit virtuel (cette dernière idée est de Dolgudur).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exacte, c'est aux moteurs via la raclette de commande qu'il faudrait relier le système de tracking de l'appareil photo.  Dans ce cas, plus besoin de grosse monture équatoriale :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant