Superfulgur

Observation visuelle de M 42...

Messages recommandés

Hello les amis !

 

L'autre nuit, j'étais au col de Saint-Jurs, à 1350 m d'altitude, dans les Alpes de Haute-Provence.

 

Avant de faire la photo de M 42 que vous pouvez voir dans la galerie, j'ai jeté un œil à l'oculaire du télescope de 150 mm...

 

Quel choc ! Je n'imaginais pas que M 42 puisse être aussi belle, contrastée et colorée dans un aussi petit instrument...

J'imagine que le ciel devait être vraiment clair... Ca m'a donné envie de la voir dans un grand bazar...

 

Bref, désolé, je sais pas dessiner, je vous propose cette image, faite à partir de poses de 4 secondes, qui représente un peu ce que j'ai vu... La couleur était verte, par contre, évidemment, le rose était invisible, je l'avais vu dans mon ancien 355 mm il y a longtemps...

 

En clair, je voulais vous demander si vous trouvez cette photographie "visuelle", et, si oui, à quel diamètre vous la faites correspondre. A la louche, je dirais 200-300 mm...

 

S

 

M 42 Visuel FB.jpg

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au 200 par ciel pur, tu as des couleurs en plus.

J'ai eu mon premier choc coloré au 200mm sur le parking luge Semnoz à 1500m environ.

Là tu es encore en vision mésopique, je pense qu'il y avait un peu de brume

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Purkinje

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

???

Sur mon image, je vois du vert O III et du rose H alpha, je vois pas ce que tu peux voir de plus comme couleurs dans un 200 ??? !!!

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

200-300mm j'suis d'accord pour les parties faibles; par contre, ça me semble nettement plus "brillant" autour du trapèze (que sur ton image/visuelle d'ici) i.e. il y a un gradient plus dynamique vers le centre (même si il subsiste une "impression" d'assombrissement à proximité immédiate du trapèze

et puis les parties sombres me semblent moins ciselées (précises) que dans ton image également.... arrf, rien ne vaut un bon dessin !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La couleur dépend des conditions et sans doute aussi de la qualité de l'oculaire qui doit avoir un taux de transmission égal sur toutes les longueurs d'onde visible, un oculaire "neutre" en quelque sorte. Je n'ai vu du rouge qu'une seule fois, dans un T300 sous un ciel acceptable, mais avec un très bon oculaire que j'ai toujours gardé depuis :)

 

Dans les couleurs supplémentaires, il doit peut-être y avoir des couleurs mélangées issues de superposition des zones O III et Ha, comme des sortes de dégradés qu'on doit voir dans de bonnes conditions / optiques.

 

Sinon pour le diamètre "correspondant" au niveau de détails et de contraste de ta photo, ça doit être 200mm en montagne ou 400 sous un ciel moyen de plaine...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

coeurM42-trapeze-b.jpg

C'est ce que je vois, plus le rouge autour, j'ai une grande sensibilité rétinienne

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime bien cette photo (la première), elle est en effet assez proche de l'impression visuelle, notamment la teinte verte. Je dirais qu'elle correspond à la vision au 300 mm. Après, c'est sûrement impossible de faire exactement pareille, mais ça donne une idée de M42 vue dans un grand diamètre (ou sous un ciel d'exception).

 

Attention : la vision des couleurs dépend de chacun d'entre nous. Je vois M42 verte au 115/900 (et immédiatement : ça a été un choc à mes débuts), et même dans une lunette 68 mm, alors que certaines personnes ne voient que du noir et blanc même à 200 mm. Par contre je ne vois que du vert au 200 mm, je commence à deviner de l'ocre à 300 mm et c'est seulement au 500 mm que je vois l'arc-en-ciel à droite du Trapèze (le plus beau machin que j'ai vu dans le ciel). D'autres personnes voient du rouge, du bleuté, etc. Ça dépend vraiment, et drastiquement, de chaque personne.

Modifié par Bruno-
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Avec une teinte verdâtre, c'est ce que j'ai au 250 à 20 km de Lyon

Avec la grosse Bertha (450), un liseret  orangé, couleur saumon sur le bord rectiligne entre le trapèze et les 3 étoiles. Dans ce même instrument, une nébuleuse très blanche.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me sens quand même plus près de cette observation d'un amateur (Fred Burgeot, Serge Vieillard ???) que de la photo zarbi proposée par Lyl...

 :$

S

M42_14.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui ! Et ta version a l'avantage de bien montrer l'éclat des étoiles, qui contribue à la beauté de l'objet.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yo !

 

ben moi elle me plait bien ta M42 ainsi traitée, car en, effet bien évocateur d'une vision au télescope sous un bon ciel. Avé la couleur ainsi rendue mais plus détaillée, je dirais au T400, sans la couleur avé un 250. Enfin, ce sont les binious dont je dispose.

L'image de Lyl me semble bien trop jaune  dans la zone du vert, avé un arc en ciel vert-jaune-rouge, tout ça finement dégrafé sur un liseré empâté.

En tout cas, la comparaison avec l'œuvre de Fred est stupéfiante. Quel talent !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah !

 

Tu confirmes que c'est bien Fred !

:-)

 

Chu content d'être aussi près, sans avoir vu son dessin avant !!!

:-)

 

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yep c'est normal que je propose différent, pas d'inquiétude, je ne peux pas servir de référence là-dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Punaise, tu m'as mis le doute..... On dirait du DAAO (ou une photo???). Je ne sais pas, mon écran est bien petit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lyl, c'est juste que ton premier commentaire m'a déstabilisé... un peu...

 

Quand tu m'as dit qu'il n'y avait pas assez de couleurs (dans un 150...) et qu'il y avait peut-être de la brume...

Ca m'a fait bizarre, j'observe juste depuis plus de quarante ans sous les plus beaux ciels du monde, alors, ça m'a fait un peu bizarre...

;-)

 

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que la bidouille photographique de Superfulgur n'est pas mauvaise et  assez évocatrice de ce qu'on peut voir

mais bien sûr les étoiles ne sont pas aussi piquées qu'en visuel.

Les teintes sont un peu exagérées, mais les différentes masses gazeuses correspondent bien,

même si  on a un écrasement des luminosités qu'on a moins en visuel.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

Oui ta photo colle bien à ce que l'on voit à partir de 254 mm sous un bon ciel et 200 mm sous un très bon ciel. Pour les teintes rosées par contre je commence à les distinguer plutôt dans T381 mm.

Superfulgur tu étais dans un coin où l'on observe très souvent avec le groupe des RAGBR, la prochaine fois laisse moi un petit message, nous serons très heureux de partager une nuit d'observation en ta compagnie :)

 

Laurent Ferrero

Modifié par laurent13
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, oui, on est bien d'accord...

 

J'ai voulu illustrer une image un peu "idéale" vue sous un bon ciel avec un 300 environ, enfin, pour mes yeux. J'avais vu le rose avec le Celestron 14 et le vert, avec le 150, était bien visible l'autre nuit. J'ai surtout été stupéfié par la luminosité et le contraste de M 42 dans le 150... Mais bon, très bon ciel à 1350 m d'altitude en Haute-Provence, quand même...

 

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Superfulgur a dit :

Lyl, c'est juste que ton premier commentaire m'a déstabilisé... un peu...

 

Quand tu m'as dit qu'il n'y avait pas assez de couleurs (dans un 150...) et qu'il y avait peut-être de la brume...

Ca m'a fait bizarre, j'observe juste depuis plus de quarante ans sous les plus beaux ciels du monde, alors, ça m'a fait un peu bizarre...

;-)

 

S

J'ai une anomalie de la vision, confirmée chez l'ophtalmo il y a à peine 3 mois. Ma rétine est très touffue, vu la discussion avec ce dernier, il est plus que probable qu'un des mes types de cônes dans la plage qui permet de voir les nuances jaune orange rouge soit dédoublé. Mais comme ça ne gêne pas on a pas poursuivi les investigations. J'emmerde juste tout le monde en star party, ça met de l'ambiance et les incite à chercher.

Je suis pas la seule à l'asso, on a un extra-terrestre qui voit bien la nuit :P

 

pupille.png

Modifié par lyl
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 23/10/2017 à 17:28, Bruno- a dit :

Par contre je ne vois que du vert au 200 mm, je commence à deviner de l'ocre à 300 mm et c'est seulement au 500 mm que je vois l'arc-en-ciel à droite du Trapèze (le plus beau machin que j'ai vu dans le ciel). D'autres personnes voient du rouge, du bleuté, etc. Ça dépend vraiment, et drastiquement, de chaque personne.

 

Je trouve que la caractérisation qu'en donne Bruno n'est pas trop mal et devrait se situer dans la moyenne du Deepskier. J'ajouterai aussi que le type de fond de ciel et l'ambiance ont aussi leur importance  comme commence à l'évoquer Myriam. On voit beaucoup plus facilement le vert du trapèze en ville ou banlieue et donc en vision mésopique. C'est sûr qu'au Semnoz avec paysage enneigé, le ciel devient vite lumineux avec la réverbération et il faut se protéger pour rentrer en mode scotopique. Mais pour les couleurs, pas besoin de tout çà, juste un ciel pur suffit. Et bien sûr l'emploi du grossissement équipupillaire. J'avancerai que pour la perception des teintes au final, le non astronome dans ces conditions, habitué qu'il est au monde photopique et des écrans LCD, a toutes ses chances de voir M42 bariolée.

Fabrice M.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut oh Mon Nouvel Ami, ton image me rappelle ce que je vois avec mon 400 :P... j'observe  presque les mêmes couleurs, mais en plus diaphane, avec peut-être quand-même un peu moins de rose, quoique ^_^... avec mon 200 je ne voyais que du verdâtre, mais une très belle image quand-même... en tout cas au 400 à 70x et 82° de champ, avec mon gros Nagler 26mm type 5, que c'est bôôô! :P...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a quand même une vraie fascination pour l'observation "réelle", aucun doute... Je poste des photos astro sur Tweeter depuis deux ans environ, j'ai posté celle-ci, en disant que ça rendait la nébuleuse comme on la voit à l'oculaire d'un télescope d'amateur, j'ai explosé mon nombre de "vues", en deux jours près de 15 000, c'est bien le côté "visuel", "réel", qui touche les gens... Ca me laisse perplexe par rapport au débat sur l'Evescope dans la rubrique Astropratique...

Modifié par Superfulgur
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici celle que j'avais postée en "réponse" au dessin de Serge Vieillard:

 

A_85kBbVHUlBR39rou5dFOCzmxeuLvOgKmM1-faL

 

L'emmerde, c'est que je n'arrive pas à faire briller les étoiles comme à l'oculaire.

 

Dur dur d'égaler l'extraordinaire dynamique des yeux!

Modifié par syncopatte
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Superfulgur a dit :

Je poste des photos astro sur Tweeter depuis deux ans environ, j'ai posté celle-ci, en disant que ça rendait la nébuleuse comme on la voit à l'oculaire d'un télescope d'amateur, j'ai explosé mon nombre de "vues", en deux jours près de 15 000, c'est bien le côté "visuel", "réel", qui touche les gens...

 

Ce que tu dis me fait penser à moi débutant. C'était en décembre 1985, le mois où la comète de Halley nous avait rendu visite. Je possédais depuis six mois un 115/900 acheté d'occasion sur les annonces de Ciel et Espace (Ganymède 502 T). C'était l'époque où un certain S. Brunier (dont tu as entendu parler, je crois) écrivais des articles sur le ciel profond dans cette revue, et il y avait d'ailleurs eu un article sur M42 (avec un schéma de la nébuleuse qui pourrait servir encore aujourd'hui). Bref, un soir de décembre, je sors je 115/900 dans le jardin (magnitude limite environ 4,5). Comme j'étais jeune, je devais me coucher avant dix heures du soir, mais on était en décembre et, ça y est, la constellations d'Orion était enfin visible en début de soirée. Alors j'ai pointé le 115/900 sur M42.

 

Oooohhhhh !

 

Je la voyais en photo dans chaque numéro de Ciel et Espace, car c'était l'objet le plus photographié, donc je croyais que c'était une grande tache rouge (ou grise, car à présent je savais que le ciel profond était gris) avec deux ailes de chaque côté. Ben non. Pas du tout ! (Et je ne le savais pas.) Et j'ai préféré. Je me souviens encore m'être dit : c'est complètement différent, mais c'est mieux. C'était mieux pour deux raisons : 1° l'éclat du Trapèze qui semble illuminer la nébuleuse de l'intérieur, et 2° cette étrange teinte verte que je voyais très bien. Que ce soit l'éclat du Trapèze ou la lumière de la nébuleuse, ça avait quelque chose de réel que n'ont jamais eu pour moi les images et les photos. Et pourtant il y avait très peu de détail.

 

(Je pense que ces sensations sont les mêmes que lorsqu'on observe à grand diamètre les petites nébuleuses planétaires brillantes.)

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Superfulgur :)

Si je tiens compte du principale site d'où j'observe, je dirais que même avec un 300 je suis loin d'avoir une telle image,

pour l'avoir observé bien des fois avec différents instruments.

 

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant